Journal Encore une victoire de l'obscurantisme béat des thuriféraires intégristes du libre

Posté par .
Tags : aucun
26
4
juin
2010
L'heure est grave. Une nouvelle fois la justice, aveuglée par les discours abscons et trompeurs de quelques idéalistes rêveurs, met en péril toute l'économie d'une région. Un sccandale! Il est temps que les politiques prennent leurs responsabilité et inscrivent dans la loi la nécessité, l'obligation pour les administration de soutenir activement l'économie mondialisée en achetant et en faisant acheter les seuls logiciels réellement économiquemment viables: ceux de MS.

Heureusement, l'histoire ne se passe pas dans un vrai pays démocratique mais dans une lointaine mais habituellement riante colonie dont on peut se demander après ce coup-là si son fonctionnement ne s'apparente pas à celui d'une république bananière, mais on ne peut que frémir: et si un tel jugement arrivait dans un vrai pays comme la France ? J'en frémis.

La « justice » québécoise a condamné l'administration pour avoir commandé des logiciels chez MS sans passer par un appel d'offre ! Inimaginable! Pour qui se prennent ces petits juges rouges qui ne connaissent rien à l'économie ?

http://blogs.savoirfairelinux.net/cyrilleberaud/
http://benefice-net.branchez-vous.com/actubn/2010/06/contrat(...)
http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/science-et-te(...)
  • # Les conséquences pourraient être graves

    Posté par . Évalué à 10.

    Ll'administration américaine envisagerait de placer l'ensemble des pays francophones sous surveillance pour leur atteinte à la propriété intellectuelle américaine.
    http://www.numerama.com/magazine/15141-l-iipa-veut-il-faire-(...)

    Pour éviter cela, il se murmure que le Président français pourrait dérouler le tapis rouge et réunir la Garde Républicaine, et recevoir à l'élysée le couple Gates-Ballmer avec son épouse, et qu'il préparerait un discours dans lequel il mettrait en cause l'influence néfaste des anglophones sur le Belle Province pour expliquer cela. Un soutien des USA à une demande de réunification du Québec et de la France étant espéré en retour.
    http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-nicolas-sa(...)
  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à 3.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: [217] REJETTE la demande d'annulation de l'attribution du contrat à

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Merci pour le lien du jugement, c'est très instructif !
    • [^] # Re: [217] REJETTE la demande d'annulation de l'attribution du contrat à

      Posté par . Évalué à 2.

      Oui. Il est dit :
      [210] Dans les circonstances, il ne serait pas raisonnable d'annuler rétroactivement la transaction intervenue, le tout en l'absence de mauvaise foi des mis en cause et sans connaître de façon certaine l'issue d'un appel d'offres qui aurait dû être tenu à l'époque.

      Si l'on peut s'interroger sur l'utilité réelle d'annuler l'opération (une nouvelle migration engendreant de nouveaux coûts alors que les programmes actuels répondent au besoin), on peut aussi s'interroger sur la définition de la "mauvaise foi".

      En effet, le jugement montre comment la Régie a tenté de faire passer discrètement l'avis d'intention bien après la prise de décision (page 29), que ladite décision n'était pas motivée par des critères techniques (page 30), comment absolument aucune concurrence ne devait avoir lieu (page 31)... Officiellement, les bonnes raisons qu'avait la Régie de renouveller son parc logiciel chez Microsoft ne valent guère plus, en substance "on a toujours eu du MS et seul le MS est compatible avec le MS" (page 6).
      Le tout alors que le ministère des Services Gouvernementaux exposait la pertinence de l'usage du logiciel libre dans l'administration publique (page 35).

      Finalement, aucune sanction, simplement en filigrane l'aveu de la corruption d'une certaine institution québécoise, et la reconnaissance du Libre comme solution technique *potentiellement* viable.
      • [^] # Re: [217] REJETTE la demande d'annulation de l'attribution du contrat à

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Le [210] parle de mauvaise foi des mis en cause (c'est-à-dire Microsoft et le fournisseur). La Régie est la partie défenderesse, elle ne fait pas partie des mis en cause (c'est indiqué au tout début). Donc c'est pour ne pas pénaliser le fournisseur alors que c'est l'acheteur qui a manqué à ses obligations (de ce que je comprends, je ne suis pas juriste).
        • [^] # Re: [217] REJETTE la demande d'annulation de l'attribution du contrat à

          Posté par . Évalué à -1.

          Tu as sans doute raison, ce serait moins contradictoire !

          Une chose qui me titille un peu dans ce jugement est qu'avant de statuer le tribunal devait se prononcer sur "l'absence d'intérêt de Savoir-Faire Linux". On parle de l'argent du contribuable là, non ?
          Tout contribuable n'a-t-il donc pas un intérêt suffisant lorsqu'il estime son argent gaspillé ?

          J'étais suffisamment pressé lors de la rédaction de mon message précédent que j'en ai oublié l'essentiel :
          Ce Cyrille Beraud a du faire preuve d'une sacrée volonté, et ma foi, ça remonte le moral de voir que certains osent se battre. D'un autre côté, ça remonte aussi le moral de voir que son combat n'a pas été totalement vain.

          Espérons que cela soit pris en compte dans les décisions d'équipement logiciel à venir, et rayonne jusqu'à nos contrées où le libre n'est que trop peu représenté.
  • # L'ironie c'est bien mais ça fatigue !

    Posté par . Évalué à -4.

    Si j'ai bien compris la première partie du journal est ironique, non ? On se demande vraiment... Je ne suis pourtant pas imperméable à l'humour subtil des moules françouèses, mais j'avoue que j'ai du mal à être bien sur, sans doute suite au journal pro-FN publié puis supprimé récemment.
    T'aurais pas pu choisir un titre du style ONNA-GÂ-NIÉ ! Ce serait plus d'actualité !
  • # administration = appel d'offre obligatoire en dessus de certains montant

    Posté par . Évalué à 2.

    La « justice » québécoise a condamné l'administration pour avoir commandé des logiciels chez MS sans passer par un appel d'offre ! Inimaginable! Pour qui se prennent ces petits juges rouges qui ne connaissent rien à l'économie ?

    et c'est exactement la meme chose en France.

    tu veux commander 1 logiciel en dessous d'un certain montant, tu peux commander librement (ou presque).

    tu veux commander un autre logiciel, tres cher / pas cher mais en grande quantité,
    ca depasse un certain montant => il faut faire un appel d'offre, le publier, etudier les reponses... et enfin faire le choix du fournisseur qui deviendra ton fournisseur par contrat pour N années
    • [^] # Re: administration = appel d'offre obligatoire en dessus de certains mon

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Après la question c'est "tu veux commander du Microsoft" où tu veux commander un OS ?

      Parce qu'autant, si c'est commander un OS, l'appel d'offre tient la route. Mais si c'est commander du Microsoft Windows, et bien tu auras beau faire un appel d'offre, la seule société qui en vend c'est Microsoft.

      Et c'est biencela toute la joie des appels d'offre pour le secteur publique. Je me rappel encore avoir envoyé plusieurs devis comparatif, dont les 3/4 venaient d'entreprise disant qu'ils ne peuvent fournir le produit car le produit était tellement spécifique qu'une seule et unique entreprise en fournissait.
  • # Au delà de l'aspect humouristique

    Posté par . Évalué à 4.

    Au delà de l'aspect humoristique, aujourd'hui au Québec cette nouvelle est la plus commentée dans les médias et il est frappant de voir le nombre de commentaires positifs et la pauvreté des arguments des quelques uns qui critiquent l'action courageuse et couronnée de succès de Cyrille Béraut
    • [^] # Re: Au delà de l'aspect humouristique

      Posté par . Évalué à 1.

      Ca serait vraiment bien que l'on est la même chose en france.

      Malheureusement, depuis le début de l'année il y a bien une vingtaine d'offres passées par les communautés demandant outlook ou Office.
      • [^] # Re: Au delà de l'aspect humouristique

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        s/est/soit/ sinon le temps de conjugaison n'ait pas correct

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Au delà de l'aspect humouristique

          Posté par . Évalué à 2.

          Mea culpa confondre le verbe être et avoir :(
          je suis fatigué mais bon on va dire que c'est la chaleur qu'il fait actuellement dans le sud-ouest.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.