C : Science et éducation : EZ-Draw 1.2 est sorti

Posté par . Édité par Davy Defaud, Nÿco et ZeroHeure. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
Tags :
30
19
avr.
2014
C et C++

Pour qui veut apprendre à réaliser une interface graphique, il y a un très grand choix de langages et de bibliothèques graphiques. Dans le cas particulier du langage C (ou C++), les bibliothèques graphiques communément utilisées (GTK+, Qt, etc.) sont très complètes, mais nécessitent un important effort d’apprentissage ; pour tout dire, elles ne sont clairement pas adaptées pour le débutant ou l’autodidacte. C’est pour cette raison que je développe EZ-Draw depuis maintenant six ans, et j’ai le plaisir de vous annoncer la sortie de la nouvelle version 1.2.

EZ-Draw (Easy Draw) est une petite boîte à outil graphique pour le langage C, fonctionnant à la fois sous GNU/Linux, Mac OS X et Windows (toutes versions).

EZ-Draw est conçu pour l’apprentissage de la programmation événementielle et des interfaces graphiques. Il permet de créer de façon très simple des fenêtres, y dessiner, réagir à la souris et au clavier, faire des animations.

Au menu des nouveautés :

  • lecture et affichage des images aux formats PNG, JPEG, GIF et BMP ;
  • nouvelle documentation récrite avec Sphinx ;
  • traduction de tout le projet en anglais, et documentation bilingue ;
  • nouveaux jeux : Doodle in London, 2048 / 2584, Bubblet.

Le logiciel est sous licence LGPL ; il est utilisé en particulier dans la Licence d’informatique de l’Université d’Aix‐Marseille, dans des projets d’algorithmique ou des projets de jeux en 2D (souvent inspirés des jeux sur smartphones).

Science et éducation : EZ-Draw 1.0 est sorti

Posté par . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
28
22
juin
2011
C et C++

EZ-Draw (Easy Draw) est un module en langage C qui facilite l’écriture de programmes graphiques, avec une gestion simplifiée des évènements. Il permet de créer des fenêtres, y dessiner, réagir à la souris et au clavier, faire des animations, etc..

EZ-Draw fonctionne à la fois sous X11 (Linux, Mac OS X, et autres Unix) et Windows (Seven, Vista, XP, etc.) ; en interne, il est basé respectivement sur la bibliothèque Xlib et sur l’API Win32, et il masque tous leurs aspects techniques.