Journal anti-OGM, j'en veux plus.

Posté par .
Tags : aucun
2
14
déc.
2008
et ces terroristes diffamateurs de Greenpeace ont intérêt à revoir leur communication. car je suis tout vert. si si.

or donc hier soir dans un de mes repères nocturnes favoris je vois quelqu'un amener quels petits livrets de Greenpeace :

http://www.greenpeace.org/france/news/guide-pour-un-no-l-san(...)

(et PDFs en bas de la page)

en gros on a une petite explication "rien n'est étiqueté, on sait pas si on bouffe indirectement des OGMs ou pas", puis une liste de pleins de produits, dans diverses catégories, les gentils en vert et les méchants pleins d'OGM en rouge. en gros.

on feuillette on rigole, on trouve ça joli et bien fait, puis je repère une marque de fromage que je connais très bien et je la vois classée dans le camp des méchants. je mets ça sur le compte d'une erreur et me promet d'appeler le lendemain le directeur de la fromagerie en question, un ami d'enfance ou presque, au minimum pour vérifier, et surtout pour rigoler un bon coup avec lui. c'est pas ça qui va le fâcher.

puis bien plus tard dans la soirée, une personne à coté de moi relit plus attentivement ce livret et en cite un bout à haute voix, quelque chose la chagrine :


Pour réaliser ce guide et permettre aux consommateurs de
refuser les OGM, Greenpeace a envoyé un questionnaire
aux industriels de l'agroalimentaire afin de savoir si des
OGM sont utilisés dans la fabrication des produits. Selon
leurs déclarations, ces produits sont classés dans l’une de
ces trois catégories.

Vert : le fabricant garantit ne pas utiliser de produits
animaux ou issus d’animaux nourris aux OGM.
Orange : le fabricant affirme avoir entamé une démarche
pour exclure les OGM de l’alimentation animale, mais ne
peut pas encore garantir qu’il n’en utilise plus du tout.
Rouge : le fabricant ne certifie pas que les produits
animaux ou issus d’animaux, utilisés dans la fabrication de
ses produits, proviennent de bêtes nourries sans OGM. Les
entreprises qui ne nous ont pas répondu sont également
classées ici.
N.B : La majorité des entreprises classées dans la liste
rouge ne nous ont pas répondu. Les fabricants qui font des
efforts ont tout intérêt à le faire savoir.




l'emphase, c'est de moi. sur leur site Web, le texte est un poil différent mais relativement similaire, par exemple Il est à noter que les fabricants qui font des efforts ont généralement intérêt à le faire savoir. C'est pourquoi les entreprises qui n'ont pas répondu et n'ont donc pas garanti l'absence d'OGM dans leurs productions sont en rouge.


donc voilà. pas répondu ou pas à temps, courrier perdu dans la masse des pubs ou des sollicitations pour les petits enfants au Perdukistan => hop, classé et épinglé salaud nazi tueur d'enfants vendeur de bouffe industrielle pleine d'OGM qui clignotent la nuit c'est pourtant pratique c'est Noël. ce n'est pas juste la petite fromagerie que je connais, c'est celles n'ayant pas répondu.

oui, je sais, ce livret peste surtout sur le fait que les produits qui ne soient pas directement des végétaux ne soient pas étiquetables "sans OGM" actuellement (ce qu'on a le droit de mettre comme étiquettes et logos sur les produits est (heureusement) très très réglementé). Greenpeace réclame un étiquetage permettant au consommateur de savoir si les animaux ont été nourris ou pas avec des OGM. est très clair.

mais on a quand même un : C’est pour pallier cette lacune que Greenpeace vous offre ce guide qui recense la présence ou pas d'OGM dans les produits de grande consommation symboliques de cette période de fêtes.. pour le lecteur, ça sera donc : "rouge = OGM". donc là on va appeler ces "erreurs par absence de déclaration" des dommages collatéraux, des bavures. ils n'avaient qu'à répondre !

et puis bon aussi, en l'absence de tests réalisés par un laboratoire de préférence indépendant agréé pouet-pouet, n'importe qui peut affirmer et donc garantir n'importe quoi : c'est dur de corriger un tel livret après diffusion, au pire le malandrin prétendra avoir mal compris la question.


Greenpeace s'étonne d'ailleurs que beaucoup de 'grands' noms de l'industrie agro-alimentaire n'aient pas daigné répondre à leur questionnaire, et ont quand même sorti ce livret diffamatoire au lieu de par exemple recontacter chaque entreprise concernée par... téléphone ?!? elles sont joignables, elles ont toutes un service clientèle ou commercial : elles ont une production à vendre... et sauf pour les chocolats et glaces où la situation est effectivement grave, une réputation à tenir si elles sont clean.


bref Greenpeace je ne sais plus si je dois douter de leur honnêteté intellectuelle ou de leurs capacités intellectuelles. ou alors c'est une grosse boulette. ou encore c'est de la provocation visant ces producteurs et industriels et les pouvoirs publics. j'hésite presque. et d'ailleurs, lequel serait le pire ? seraient-ce juste de dangereux provocateurs terroristes de la pensée comme la FSF, ici juste un peu plus maladroits que d'habitude ?
  • # merde !

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    mon trollométre vient de me péter dans les mains !

    \Ö<

    • [^] # Re: merde !

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      moi je m'étais dit "tiens Gniarf passe du côté obscur et veut plus d'ogm, ou alors c'est plus d'anti-ogm qu'il veut (des vrais antis, travaillant dans le bon sens)"

      La présence d'une négation ou d'une bonne tournure de phrase change bien souvent le sens ;-) (un bon démarrage en tout cas comme accroche).
    • [^] # Re: merde !

      Posté par . Évalué à 6.

      J'espère qu'il ne contenait pas de mercure.
  • # C'est peut-etre un poil hors-sujet, mais…

    Posté par . Évalué à 2.

    … je suis le seul à ne pas voir le texte sur le PDF du site ? (Evince 2.24.2, Cairo 0.10.1)

    Le texte est bien « sélectionnable », et je peux le copier/coller à part dans un éditeur de texte, mais il est invisible sur le PDF lui-meme. oO
  • # Gniarf !

    Posté par . Évalué à 1.

    Boarf ! après tout si ce petit livret de l'influence, ça motivera les fabricants à répondre la prochaine fois. De toutes les manière il vaut mieux se fier à Greenpeace plutôt qu'à l'AFSSA, l'Ania et consort pour savoir ce qu'on mange. Récemment un projet consistant à émettre quelques contraintes sur la précision et la lisibilité des produits alimentaires, au niveau européen je crois, a été proprement torpillé.

    Tu a besoin de repères, la nuit, pour t'y retrouver ? Je te suggère plutôt de regagner un repaire plus cartésien. Dans le domaine de la sécurité sanitaire, les liens affectifs, auxquels je croyais de par la teneur habituelle de tes commentaires ta raison moins assujettie, ces liens fussent-ils envers un ami d'enfance, me semblent de mauvais conseil.
    • [^] # Re: Gniarf !

      Posté par . Évalué à -2.

      Ouais bon j'ai marché dedans. Ça m'aura au moins permis de faire une remarque, judicieuse celle-là, sur le vocabulaire.
    • [^] # Re: Gniarf !

      Posté par . Évalué à 8.

      certes. tu remarqueras que je n'ai pas cité cette fromagerie, mon but n'étant pas d'en faire la promotion, mais de pester contre des méthodes qui titillent désagréablement un certain sens critique et déontologique enfoui certes des fois profondément en moi. mais peut-être que je m'affole pour rien

      et ce n'est pas ma fromagerie préférée que je tiens tant à défendre, donc, mais plusieurs entreprises qui n'auront pas pris au sérieux ce fameux questionnaire qui n'affichait peut-être pas clairement ses menaces^Wintentions. et encore, défendre, hein...

      après bon il y a certainement à gratter du coté des conditions dans les élevages de volailles et du gavage des oies & canards, mais ce n'était pas le sujet aujourd'hui.

      PS : ah, oui, repère & repaire... pas faute de me relire, pourtant
      • [^] # Re: Gniarf !

        Posté par . Évalué à 5.

        Ce que je trouve dingue, c'est effet de baser la liste sur un questionnaire ! ça montre une crédiblité quand même très douteuse. Le problème, c'est que pas grand monde ne va voir comment est fait cette liste et au final, c'est peut-être les plus malhonnête qui auront la meilleure pub…
        • [^] # Re: Gniarf !

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Ce que je trouve dingue, c'est effet de baser la liste sur un questionnaire ! ça montre une crédiblité quand même très douteuse.

          Il y a encore pire : pour le recyclage des ordinateurs, ils se basent sur... Le site web du constructeur.
          Ca note leur communication, pas le degré de "vert".
          Et du coup, même si les entreprises n'ont rien changé sauf le site, il peuvent passer du pire au meilleur d'un test à l'autre.

          Greenpeace... Bof, faut le prendre pour ce que c'est : de la sensibilisation, après faut bosser soit même pour la note à donner.
          • [^] # Re: Gniarf !

            Posté par . Évalué à 4.

            Utiliser du papier pour faire de la fausse-information ...
            ce n'est pas écologique.
      • [^] # Re: Gniarf !

        Posté par . Évalué à 5.

        Greenpeace est une organisation militante tout comme les lobbys de la partie adverse. Son moyen d'action principal est de choquer le public pour le rallier à sa cause. À ce titre elle pratique l'outrance la mauvaise foi et la propagande et je ne suis pas sûr qu'elle prétende à une quelconque déontologie comme le ferait (ou devrait le faire) un journal.

        Après on aime ou on aime pas, c'est un autre débat.

        L'avantage de la propagande pas très discrète c'est qu'on s'en aperçoit et, si on n'est pas trop bête, on utilise et on développe son sens critique. Ensuite, lorsqu'on est confronté à une propagande plus habile, on tombe moins facilement dans le panneau.
  • # bof

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    J'ai ouvert le livret et vu d'abord la signification de vert orange et rouge qui expliquent bien ce qui a été énoncé en italique dans le journal.

    Après si on saute les légendes c'est sur qu'on ne va pas tout comprendre...

    S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

    • [^] # Re: bof

      Posté par . Évalué à 9.

      Comment ?!? Faut lire les légendes ???
      On m'explique jamais rien, à moi...
      • [^] # Re: bof

        Posté par . Évalué à 5.

        c'est une légende...
  • # Ne confondons pas tout non plus

    Posté par . Évalué à 4.

    Le document classe les entreprises selon leurs efforts de communication, et non pas selon leur contenu en OGM de leurs produits.
    Une entreprise qui ne répond pas au questionnaire, on peut considérer qu'elle ne fait pas d'efforts de communication.

    je cite le site :
    - Rouge : le fabricant ne certifie pas que les produits animaux ou issus d'animaux, utilisés dans la fabrication de ses produits, proviennent de bêtes nourries sans OGM.

    En rouge ça veut dire que l'entreprise ne fait aucun effort de communication. Donc je ne vois pas ce que ça a de choquant d'y mettre les entreprises qui n'ont pas répondu au questionnaire. À absolument aucun moment ça sous-entend que les produits ont des OGMs, ça veut juste que l'entreprise ne se pose pas la question et que le consommateur ne peut pas savoir ce qu'il en est.

    Le but de greenpeace c'est pas d'étudier le contenu des produits pour savoir lesquels contiennent des OGMs ou non. Le but de Greenpeace c'est que tout le monde en achetant son produit puisse savoir s'il contient ou pas des OGMs. Libre à l'acheteur ensuite de choisir en son ame et conscience. C'est pour cela que des entreprises en orange peuvent utiliser plus d'OGMs qu'en rouge, mais au moins on le sait.
    • [^] # Re: Ne confondons pas tout non plus

      Posté par . Évalué à 5.

      or donc sur le petit livret 12 pages que j'ai sous les yeux, la dernière donc 4ème de couverture contient :

      C’est pour pallier cette lacune que Greenpeace vous offre ce guide qui recense la présence ou pas d'OGM dans les produits de grande consommation symboliques de cette période de fêtes

      ça ressemble quand même bigrement à classer les entreprises selon le contenu en OGM de leurs produits, et ça sera plus lu que la méthodologie de classification qu'on trouvera détaillée à l'intérieur.
      • [^] # Re: Ne confondons pas tout non plus

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Nous sommes bien d'accord, c'est un procédé *un peu* extrême. Mais beaucoup moins extrême que ceux employés par les industriels pro-ogm.

        Greenpeace joue depuis longtemps sur le même terrain que leurs adversaires: les médias, la communication, le FUD et compagnie. Ca fonctionne plutôt bien avec Monsieur Toutlemonde et ça équilibre vaguement la donne. Reste que l'idéal serait que Monsieur Toutlemonde devienne un poil moins bête :-)
  • # C'est obligatoire

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Si les entreprises qui ne répondent pas étaient dans une autre catégorie, je pense que les entreprises qui utilisent des ogms ne répondraient pas. C'est mieux pour l'image.

    Envoyé depuis mon lapin.

  • # Et les daltoniens ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Et les daltoniens ? Ils n'ont pas le droit de savoir ?
    Il faudrait qu'ils changent de conseiller com' chez Greenpeace. Faire que potentiellement 5% de la population ne puisse lire leur tract c'est loin d'être négligeable. J'espère que ce n'est pas un étiquetage rouge-vert qu'ils demandent :(

    L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

  • # Pas neuf

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Ça fait plusieurs années que Greenpeace diffuse cette brochure. Les industriels sont au courant et Greenpeace a raison de dire que ceux qui ne répondent pas ont quelques chose à cacher : simplement le fait de ne pas pouvoir garantir - non sans le déplorer parfois - l'absence d'OGM dans leurs produits. À cet égard, tu ne dis pas si ton pote peut la donner, cette garanti.

    pas répondu ou pas à temps, courrier perdu dans la masse des pubs ou des sollicitations pour les petits enfants au Perdukistan
    Bel amalgame pour en dénoncer un autre...
    • [^] # Re: Pas neuf

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      simplement le fait de ne pas pouvoir garantir - non sans le déplorer parfois - l'absence d'OGM dans leurs produits

      Ah, parce que quand l'entreprise répondant "100% sans OGM", Greenpeace se permet de dire de garantir qu'il n'y a pas d'OGM?

      Je ne sais pas de quoi rigoler : Greenpeace qui note la "communication d'entreprise vis à vis des OGM", ou Greenpeace qui croit que les gens ne mentent pas.

      Si Greenpeace ne fait pas tests sur les produits en vente, dire que le guide aide à savoir si il y a des OGM ou pas dans les produit est présomptueux : il recense sans doute les liste des entreprises qui disent ne pas utiliser d'OGM. Mais ça ne fait sans doute pas assez vendeur pour le fascicule.
    • [^] # Re: Pas neuf

      Posté par . Évalué à 0.

      > Greenpeace a raison de dire que ceux qui ne répondent pas ont quelques chose à cacher

      laisse-moi deviner, tu es pour les caméras de surveillance dans la rue, et pour la surveillance des communications entre personnes sur Internet, ainsi que de la liste des sites qu'ils visitent ? ceux qui sont contre ont quelque chose à cacher !

      > À cet égard, tu ne dis pas si ton pote peut la donner, cette garanti.

      ça ok, aucun problème. il peut me mentir, ses fournisseurs de lait peuvent mentir sur le lait livré, enfin sur ce que les vaches ont bouffé, ou bien ils se sont fait mener en bateau par leurs fournisseurs de fourrage, tourteaux ou granulés...
      • [^] # Re: Pas neuf

        Posté par . Évalué à 8.

        laisse-moi deviner, tu es pour les caméras de surveillance dans la rue, et pour la surveillance des communications entre personnes sur Internet, ainsi que de la liste des sites qu'ils visitent ? ceux qui sont contre ont quelque chose à cacher !

        Comparaison bancale... Il y a une petite (grosse) différence entre ne pas dévoiler sa vie privée et ne pas dévoiler des informations sur ce qu'on vend aux gens. Ou alors tu peux demander à ce qu'on ne force plus les entreprises à indiquer la composition de leurs produits sur les étiquettes, histoire de protéger leur "vie privée".
    • [^] # Re: Pas neuf

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      c'est vrai ! une enquête basée sur des témoignages, ya que ça de vrai ! vive la science de l'an -2000.
      burn the witch !

      T'as le bonjour de JavaScript !

  • # le vrai, de bonne volonté

    Posté par . Évalué à 1.

    en fait greenpeace est une entreprise de com. (c'est sous cet angle là qu'il aut l'attaquer et qu'elle est plus que vulnérable : subvention nucléaire --> campagne anti-pétrole et vice-versa)

    tu as pas fait de la pub à ta fromagerie qui pue mais t'en a fait à eux et en plus tu les a élogieusement (pour eux et leur street credibility marketing) traité d'anti-ogm, les amalgamant par là avec des paysans indiens qui luttent (certains se sont déjà suicidés), avec des biologistes qui cherchent, bref avec des gens qui se confrontent réellement au problème et qui ne tentent pas juste de soutirer des subventions et des rachats de conscience pour payer des pubards et des campagnes d'une manière indécente.

    c'est un peu du même niveau que reporter sans frontière oubien ?
  • # toi même

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    En même temps, si le problème, c'est comme tu l'énonces "rien n'est étiqueté, on sait pas si on bouffe indirectement des OGMs ou pas", on peut largement considérer qu'ils jugent avant tout le niveau d'information apporté aux consommateurs, ce n'est pas de l'anti-OGM primaire (même un pro-OGM pourrait exiger une transparence dans l'information, mais bizzarement, ils sont contre, mais c'est un autre débat).
    Donc du coup, une entreprise qui répond pas, c'est clairement une entreprise qui ne joue pas la transparence niveau information, elle est donc en tout logique étiqueté en rouge.
    Après franchement, tu parles de diffamation, et tu ne fais que démontrer que leur classement est fait en total transparence puisqu'il est parfaitement expliqué la nature du classement. Si diffamation il y a, elle est de ton côté quand tu remets en cause leur honnêté intellectuelle.
    Que leur critère de coloriage te plaise pas (critère ici == niveau de communication), c'est une chose, que ca te fasse chier qu'ils fassent de la contrepub à un de tes potes qui tiens une fromagerie, c'est encore autre chose, mais ta façon de descendre leur plaquette me paraît totalement contradictoire.
  • # Greenpeace fait de l'écologie ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Greenpeace, c'est pas cette association qui attaque le nucléaire à tout va, en faisant bien attention de ne pas embéter les pétroliers qui la finance ?

    Pour moi, il font de la politique, de la communication, mais pas de l'écologie.
    • [^] # Re: Greenpeace fait de l'écologie ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      en faisant bien attention de ne pas embéter les pétroliers qui la finance

      Tu aurais des informations précises là dessus ?
      • [^] # Re: Greenpeace fait de l'écologie ?

        Posté par . Évalué à 2.

        J'ai lu ça il y a quelques années, je ne retrouve pas. J'ai trouvé ça sur les archives [1][2] la seule chose qu'on voit, c'est qu'il n'y a pas d'action contre les pétroliers. Par contre, je n'arrive pas à trouver la liste de leurs donateurs (vivent la transparence).

        S'il y a des militants greenpeace qui pourraient donner la liste des 10 plus gros donnateurs ?

        Par contre, je pense que les militants sont sincères, ceux qui ne le sont pas, c'est les dirigeants, comme dans les grosses sociétés.

        [1]http://archive.greenpeace.org/Annualreport_2001/report.html
        [2]http://archive.greenpeace.org/Annualreport_2001/report_more3(...)
        • [^] # Re: Greenpeace fait de l'écologie ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          la seule chose qu'on voit, c'est qu'il n'y a pas d'action contre les pétroliers

          Il y en a eut et il y en a toujours :

          - actions contre Exxon / Esso en particulier :

          http://www.greenpeace.org/usa/campaigns/global-warming-and-e(...)

          - action contre la plate-forme de Brent Spar, il y a quelques années :

          http://en.wikipedia.org/wiki/Brent_Spar

          - il y a eut cette année une banderolle et une occupation au salon de l'automobile pour réclamer une application des réductions d'emissions de CO² au niveau automobile ; je doute que cela fasse le jeu des pétroliers.

          je n'arrive pas à trouver la liste de leurs donateurs (vivent la transparence)

          Il n'y a que des particuliers, pas d'acceptation de dons d'organismes publiques ou privés.

          S'il y a des militants greenpeace qui pourraient donner la liste des 10 plus gros donnateurs ?

          Il n'y en a pas, ce sont des particuliers, il n'y a pas de motif pour certains donateurs soient publiquement connus et d'autres non.

          Par ailleurs, les militants n'ont pas accès à la base des donateurs (!), il y a un service dédié pour cela.
  • # Ils ont raison

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Greenpeace a raison.
    Il faut combattre le feu avec le feu.
    Face à des industriels qui n'ont strictement aucune déontologie, qui sont près à nous mentir (quand ils cachent les méfaits du tabac et des additifs qu'ils mettent dedans), à nous empoisonner (comme quand ils ont caché les méfaits de l'amiante), à fabriquer des obèses (des Mars dans la cours des collèges et lycée,...) ou à racketter les populations (Monsanto), il faut des méthodes autrement plus coup de poing.

    Il faut lutter sans état d'âmes, et en choisissant les armes les plus efficaces possibles pour leur faire dire si oui ou non ils nous empoisonnent ou pas.

    C'est ça ou continuer à gober leurs mensonges.
  • # Tous des salauds....

    Posté par . Évalué à -1.

    ...et si on leur envoyait deux trois barbousses leur couler leur Super-Tanker. Comment il s'appelle déjà ? Ah ca y'est le Raibow Warrior.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_du_Rainbow_Warrior

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.