Journal Quand la restauration s'intéresse au logiciel libre...

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
9
1
sept.
2010
http://www.lhotellerie-restauration.fr/journal/equipement-ma(...)

Voici un article très intéressant (même si pour vous chères moules, c'est sans doute déjà assimilé) sur le logiciel libre...

Je crois que c'est la première fois que je vois une revue sans rapport avec le libre sortir un article clair, précis, sans erreurs grossières...
  • # APRIL

    Posté par . Évalué à 7.

    Il est passé dans la revue de l'april (la dernière)
    • [^] # Re: APRIL

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Monde de merde :(
      • [^] # Re: APRIL

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Rassures-toi, personne ne lit la revue du libre ; ton journal est bien utile.

        DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

        • [^] # Re: APRIL

          Posté par . Évalué à 4.

          c'est ainsi, personne ne lit le contenu des journaux, on se contente de poster des trucs dedans, c'était l'un ou l'autre, on a choisi. Quant à la raison de ce comportement
          • [^] # Re: APRIL

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            avec le lien c'est pas mal aussi
            http://linuxfr.org/2010/08/30/27319.html Revue de presse de l'April pour la semaine 34 de l'année 2010

            bizarrement, les revues de presse ne déclenchent que peu de commentaires / précisions / ajouts / questions ; des suggestions pour "justifier" cela ou changer cet état de fait ?

            Peut-être trouver une accroche moins formelle ?
            Peut-être enlever les liens du scoop de la dépêche pour "obliger" à l'ouvrir pour voir la synthèse proposée et avoir chaque lien d'origine ?
            Peut-être rajouter les liens vers les dépêches ou journaux existants sur chaque sujet (bon ça nous demandera du boulot supplémentaire mais la modération est là pour cela aussi), éventuellement mettre un lien http://linuxfr.org/submit.html quand le sujet n'a pas (encore) été traité ? ;-)
            • [^] # Re: APRIL

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

              des suggestions pour "justifier" cela ou changer cet état de fait ?

              Personnellement, c'est quand même un gros truc à lire, en plus tout n'est pas forcément intéressant (en fonction des intérêts personnels) et il faut souvent lire l'article original pour avoir une idée du contexte. En plus, les articles le plus sujet à commentaire ont souvent été traités dans un journal ou une dépêche, les autres articles ne sont pas inintéressant, mais ne sont pas forcément sujet à commentaire.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: APRIL

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              La principale raison du peu de commentaires, amha, c'est que les articles présentés sont orientés grand public, et que la principale population active de linuxfr (ceux inscrits, qui savent pertinenter et qui écrivent des commentaires) ne l'est pas vraiment.

              Mais c'est bien si ça peut attirer plus de monde, il en faut pour tous les goûts.

              Lire un article grand public en entier sur le thème du libre, on s'en lasse assez vite quand on s'y connait déjà (et que donc on relève toutes les imprécisions et qu'on a déjà lu 20 fois la même chose), donc généralement les extraits donnés dans la dépêche suffisent.

              « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

        • [^] # Re: APRIL

          Posté par . Évalué à 4.

          Pas du tout. Je l'attends généralement avec impatience et prend le temps de la lire (pas tous les articles, mais je jette un coup d'oeil à tout).

          Après je ne comprends pas non plus pourquoi il n'y a jamais de commentaire sur ces dépêches. Peut-être parce qu'il y a généralement des commentaires associés sur les articles respectifs, parce que ce sont des choses dont on discute souvent (mais bon, d'habitude ça gène pas vu le super troll BSD/GPL qui ressemble comme deux goutte d'eau au troll Canonical/Linux).
          • [^] # Re: APRIL

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            je ne comprends pas non plus pourquoi il n'y a jamais de commentaire sur ces dépêches.
            Comptes combien de fois as-tu fais un commentaire dans ces dépêches et tu auras le début de ta réponse :-)
  • # un article clair, précis, sans erreurs grossières...

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    « Au début, les solutions libres n’étaient que des jeux destinés aux informaticiens que personne n’aurai imaginé utiliser un jour en entreprise. »
    Pour ne citer qu'une seule des approximations d'un article qui nonobstant ce genre de détail est de très bonne qualité.
    • [^] # Re: un article clair, précis, sans erreurs grossières...

      Posté par . Évalué à 10.

      Dans le contexte de hackers qui bidouillent pour le plaisir de bidouiller dans des universités et des centres de recherche, ce n'est pas totalement faux.
      À l'époque, partager du code c'était bon pour les étudiants qui apprennent, puis en devenant sérieux ils allaient faire du logiciel propriétaire dans des entreprises et pour des entreprises.

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

      • [^] # Re: un article clair, précis, sans erreurs grossières...

        Posté par . Évalué à 6.

        Bof, quand tu sais que l'informatique a *commencé* avec des logiciels "libre", ce contexte me paraît quand même très réducteur..

        Mais bon, oui, si on oublie les débuts de l'informatique alors ce n'est pas faux.
        • [^] # Re: un article clair, précis, sans erreurs grossières...

          Posté par . Évalué à 4.

          Il y a tout une partie de l'article qui explique qu'au début, le logiciel était libre de fait, sans que le concept existe (puisque ça allait de soi, et qu'il n'était pas encore question de vendre du logiciel, ni de le fermer pour pouvoir engendrer une dépendance au vendeur).

          Quand l'auteur de l'article parle de logiciel libre (et c'est ce qu'il fait quand il parle de « jeu »), il évoque l'époque post-propriétaire (qui elle-même succède à l'époque ou le code ouvert était une norme). Je trouve au contraire que les débuts de l'informatique et du logiciel sont loin d'être négligés dans cet article.
  • # Le tableau comparatif

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Le tableau comparatif est dommage, il donne des équivalences dans le sens propriétaire → libre. Et pas l'inverse, par exemple : OpenOffice.org Draw → rien du tout, inexistant en équivalent propriétaire connu.
    • [^] # Re: Le tableau comparatif

      Posté par . Évalué à 2.

      Je ne suis pas un expert de OpenOffice Draw mais sur wikipedia ( http://en.wikipedia.org/wiki/OpenOffice.org ) ils disent cela : Draw : A vector graphics editor comparable in features to early versions of CorelDRAW. ... It has similar features to desktop-publishing software such as Scribus and Microsoft Publisher.
      Ca fait déjà 3 équivalents proprios.
    • [^] # Re: Le tableau comparatif

      Posté par . Évalué à 4.

      Oui, parce que le but est d'expliquer aux gens comment passer du propriétaire au libre.

      Si tu fais le tableau dans l'autre sens, c'est plutôt pour dire aux gens "Attention, vous n'aurez pas d'équivalent à OpenOffice Draw si vous passez au propriétaire".

      Ceci dit, ç'aurait été mieux, en plus du tableau, de dire "Vous aurez aussi des logiciels qui n'ont pas d'équivalent et sont rudement pratiques."

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: Le tableau comparatif

      Posté par . Évalué à 2.

      Moi, je vois la ligne suivante :
      Création de diagramme | Open Office Draw | Microsoft Visio

      Après, concernant la pertinence de l'information, je n'ai rien à dire, je ne les utilise ni l'un ni l'autre.
  • # Petite approximation (et troll)

    Posté par . Évalué à 9.

    L'article est intéressant et plutôt bien. Mais on peut toujours chipoter et jouer au jeu des erreurs :

    L’installation des logiciels libres est-elle compliquée ?
    Pour les habitués et développeurs de leurs logiciels, ils vous diront que c’est évident à installer. Pour l’habitué des programmes Windows avec auto-installation, le moindre ajout de fonction, ne serait-ce que télécharger et installer avec les bons "droits" sur une machine Linux peut se révéler périlleux et demander plusieurs jours. C’est comme pour tout : c’est simple quand on sait.


    C'est marrant, je n'ai pas souvenir d'avoir eu des problèmes de droits avec le gestionnaire de packages de ma distribution, contrairement à Windows ou l'installation et surtout la mise à jour n'est pas du tout automatique :p
    • [^] # Re: Petite approximation (et troll)

      Posté par . Évalué à 2.

      Comme d'hab, ca depend de ce que tu connais.
      • [^] # Re: Petite approximation (et troll)

        Posté par . Évalué à 7.

        oui enfin j'ai déjà eu à régler un soucis avec les sims qui ne pouvaient pas se lancer (un conflit avec une installation de nero, fallait renommer des dll en dll.old pour que l'un fonctionne, et les remettre en .dll pour que l'autre fonctionne... )
        Et pour les deux j'avais utilisé la méthode recommandée par l'OS...
        Sous linux jamais eu ce problème en utilisant la méthode recommandée.

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: Petite approximation (et troll)

      Posté par . Évalué à 3.

      Qui développe les logiciels libres ?
      C'est le projet GNU premier projet de grande envergure de logiciel libre, initié par la (F.S.F.), pour mettre à disposition du public un système d'exploitation complet incluant ses outils. Initié par Richard Stallman et développé par des hackers, il est à l'origine des logiciels libres. Dès 1984, de nombreuses communautés de développeurs, des fondations composées de bénévoles, d'étudiants, de chercheurs se sont ensuite créées dans le monde et ont ensuite évolué pour certaines vers des ensembles de contributeurs constitués en société. Une des meilleures manières de connaître le dynamisme d’une communauté est d’étudier les contenus des réponses des développeurs sur les forums des solutions.


      Et ça c'est pas un troll ? Y a que le projet GNU qui fait du libre ?
    • [^] # Re: Petite approximation (et troll)

      Posté par . Évalué à 1.

      Mets toi à la place du restaurateur de base (ou de l'utilisateur de base). L'installe de n'importe quel soft peut vite virer au cauchemar. Tout le monde n'a pas un informaticien derriere lui.
  • # Et moi qui pensait avec une solution de restauration de données....

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    ben oui quoi merde, je suis déçu.

    Alexandre COLLIGNON

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.