Journal Bookmark: Un utilisateur de Retroshare condamné pour avoir relayé une copie d'une œuvre copyrightée

Posté par (page perso) .
17
23
nov.
2012

Ce n'est pas mon genre de faire dans le journal bookmark à La Rache, mais comme je sais qu'il y a des utilisateurs de Retroshare ici, voici l'info toute fraîche :

Sur Torrentfreak : http://torrentfreak.com/anonymous-file-sharing-ruled-illegal-by-german-court-121123/
Sur le forum Retroshare : http://retroshare.sourceforge.net/forum/viewtopic.php?f=9&t=2382

Rappelons que Retroshare est un logiciel qui cumule les fonctions de client darknet et de client F2F (friend-to-friend). Pas d'inquiétude en ce qui concerne la partie F2F (tant qu'on ne fait pas confiance à n'importe qui, et qu'on n'ajoute pas dans ses amis de personne malveillante ou naïve, tout va bien), mais l'affaire soulève des questions quant à l'avenir des darknets :

  • Si un utilisateur est responsable du contenu qu'il relaie (sans en avoir connaissance, puisqu'il est chiffré), que vont devenir des systèmes comme Freenet, I2P, TOR, etc…?
  • Pourquoi ne pas avoir demandé à l'utilisateur condamné de donner l'IP d'où venait le contenu, afin de pouvoir remonter à la source ?

Notons que cette fin d'année 2012 est un sale temps pour les darknets, puisque le mois dernier, l'éventualité de la présence future d'une backdoor dans la version officielle de Freenet, introduite sous pression du gouvernement britannique, avait été soulevée.

  • # Freenet

    Posté par . Évalué à 1.

    Je ne connais pas bien Freenet mais ne s'agit-il pas d'un logiciel libre, auquel cas on pourra le compiler sans la backdoor ?

    • [^] # Re: Freenet

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      C'est pour cela que j'ai précisé « […]dans la version officielle de Freenet » ;)

      • [^] # Re: Freenet

        Posté par . Évalué à 1.

        Pour les dev freenet, la sécurité de l'utilisateur est le critère numéro 1.

        Je pense pas me planter en affirmant que ça n'arrivera jamais.

        Please do not feed the trolls

  • # Skype

    Posté par . Évalué à 10.

    Étant donné que Skype fonctionne en p2p, on peut relayer un appel terroriste sans le savoir. Bientôt le GIGN chez tata Michu ?

    • [^] # Re: Skype

      Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 24/11/12 à 21:04.

      J'ai bien compris que c'était une blague, mais je prends quand même le risque de répondre.

      Le P2P de Skype c'est juste qu'il n'y a pas d'intermédiaire (serveur) entre l'appelant et l'appelé, et je doute vraiment que les conversations soient relayées par d'autres pairs. Je ne vois même pas quelle pourrait être l'utilité à faire ça.

      • [^] # Re: Skype

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Le P2P de Skype c'est juste qu'il n'y a pas d'intermédiaire (serveur) entre l'appelant et l'appelé, et je doute vraiment que les conversations soient relayées par d'autres pairs.

        Tu es sûr ? Il me semblait que des utilisateurs s'étaient plaints que Skype consomme de la bande passante y compris quand il est inactif, et que la raison donnée par Skype était justement celle-là.

        Je ne vois même pas quelle pourrait être l'utilité à faire ça.

        Est-ce que ça pourrait aider à passer les NATs ?

        • [^] # Re: Skype

          Posté par . Évalué à 3.

          Tu es sûr ?

          Je l'étais… à un tel point que je n'avais même pas pris la peine de vérifier, alors que c'est indiqué sur la page wikipédia.

          L'intérêt du P2P "multiple" était pour moi d'augmenter les débits en découpant les données à transmettre (torrent/emule/etc) ou l'anonymat (TOR), je n'avais pas pensé à cette autre aspect.

          Merci, je me coucherais un peu moins bête :p

          http://fr.wikipedia.org/wiki/P2P_VoIP :

          L'absence de serveur central permet aux communications d'être plus rapides puisque les utilisateurs sont directement connectés les uns aux autres, leur voix ne transitant pas sur un serveur intermédiaire. Cette technologie est aussi censée être facile à utiliser pour les utilisateurs étant connectés à des réseaux utilisant un NAT ou un Firewall.

        • [^] # Re: Skype

          Posté par . Évalué à 4.

          Tu es sûr ? Il me semblait que des utilisateurs s'étaient plaints que Skype consomme de la bande passante y compris quand il est inactif, et que la raison donnée par Skype était justement celle-là.

          Il me semble que tous les super-nodes sont maintenant chez Skype/MS.

  • # Logs

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Pourquoi ne pas avoir demandé à l'utilisateur condamné de donner l'IP d'où venait le contenu, afin de pouvoir remonter à la source ?

    Si je ne me trompe pas, Retroshare ne log pas les tunnels. Du coup, c'est impossible si l'utilisateur n'a pas mis un système dédié en place.

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Pas d'inquiétude

    Posté par . Évalué à 5.

    Il s'agit peut-être d'un jugement prématuré ou tout au moins non représentatif. D'après ce commentaire dans le premier lien :

    It's the court in Hamburg… Most of their "known" work gets appealed and overturned. Most copyright infringement cases are initially fought there, because the court is known to be very friendly to copyright holders.

    Bon, j'aurais bien aimé une source (faut dire que je n'ai pas fait de recherche Google non plus), mais si c'est exact, tout ça ne devrait pas avoir grande influence (sauf pour le gars condamné quand même).

    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.