• # Ca dépend

    Posté par . Évalué à 10.

    Si diffamation il y a effectivement bien eu (et c'est au tribunal de trancher), c'est effectivement techniquement "brider" la parole, mais c'est parfaitement légal et légitime.

    S'il n'y a pas eu diffamation... l'arroseur sera arrosé.
    • [^] # Re: Ca dépend

      Posté par . Évalué à 6.

      Et sinon l'autre bridage celui de la bande passante , il est légitime lui ?

      Ah oui c'est vrai ils brident après coup pour notre plus grand bien et empêcher les vilains autres fournisseurs de d'entendre sur les prix du marché.
      http://www.freenews.fr/index.php?itemid=3899
      Mais après tout, ils pouvaient choisir de répercuter le coup que le prix de l'abonnement et laisser la possibilité à leurs otages de se désabonner sans frais. Penses tu !

      Bref il ne font appel à la justice que lorsque ca les arrange et j'imagine que la personne en face ne sera pas escortée par une horde d'avocat.
      • [^] # Re: Ca dépend

        Posté par . Évalué à 2.

        Les moinsseurs pourraient ils argumenter.

        On a un fournisseur qui signe un contrat, propose des services auxquels on s'abonne et décide de les supprimer sans en informer ses clients et sans revoir sa politique tarifaire, tout en prétextant que cela est du à la rapacité des autres.
        Si ca n'est pas une arnaque, ca s'apparente au minimum à de la prise d'otage. C'est la mode de dénoncer les usagers des services publics pris en otage, pour une fois que c'est une société commerciale on ne va pas se priver.
        • [^] # Re: Ca dépend

          Posté par . Évalué à 1.

          Quel service a été supprimé ?
          • [^] # Re: Ca dépend

            Posté par . Évalué à 7.

            Il parle du fait qu'en non-dégroupé tout ce qui n'est pas "surf traditionnel" est lent et que ce bridage a été mis en place sans en informer les abonnés.

            Quant à moi je me demande comment qualifier ce fournisseur qui, selon qu'on lui demande via la pseudo association des utilisateurs qu'ils controlent, ou que l'on passe par la voie traditionnelle et payante du service client, vous facturera (ou pas) 400 euros la boite en plastique qui claque au moindre orage.
          • [^] # Re: Ca dépend

            Posté par . Évalué à 2.

            Lorsque la qualité d'un service est dégradée au point de le rendre quasi-inutilisable (jeux en réseau par ex), lorsqu'un FAI s'engage sur des moyens (et non des résultats faut pas réver) et qu'il a pertinemment les "moyens" de restaurer cette qualité de service (en arrêtant le bridage), on est en droit de considérer que le service est "supprimé".

            Même si cela les protège de toute poursuite ca ne les exonère en rien car cette maneuvre est encore plus pernicieuse.
            • [^] # Re: Ca dépend

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Et que faire si, en restaurant ton service, il fait s'effondrer toute son infrastructure ? N'est-ce pas aussi son obligation de maintenir un maximum de services à défaut de pouvoir tous les maintenir ?

              J'ai été dans une université où il n'y avait aucun filtrage au niveau des dortoirs (penses-tu !) et Internet était inutilisable en dehors des week-ends et des vacances : environ 1 ou 2 Ko/sec, au lieu de 1 Mo/sec !
              • [^] # Re: Ca dépend

                Posté par . Évalué à 6.

                Et que faire si, en restaurant ton service, il fait s'effondrer toute son infrastructure ? N'est-ce pas aussi son obligation de maintenir un maximum de services à défaut de pouvoir tous les maintenir ?

                Euh c est pas vraiment une excuse ca , on propose pas un service si on sait pas que l'architecture derriere n'est pas capable d'encaisser. Soit on propose et on assume , soit on filtre , on enleve des services , mais on assume aussi , ce que visiblement illiad a pas l air de faire.


                J'ai été dans une université où il n'y avait aucun filtrage au niveau des dortoirs (penses-tu !) et Internet était inutilisable en dehors des week-ends et des vacances : environ 1 ou 2 Ko/sec, au lieu de 1 Mo/sec !


                C'est pas le même cas , je pense pas que l acces internet de ton université etait payant, en revanche , illiad fait payer son service ...
                • [^] # Re: Ca dépend

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Euh c est pas vraiment une excuse ca , on propose pas un service si on sait pas que l'architecture derriere n'est pas capable d'encaisser. Soit on propose et on assume , soit on filtre , on enleve des services , mais on assume aussi , ce que visiblement illiad a pas l air de faire.

                  euh l'ennui c'est que l'archi de FREE est capable d'assumer.
                  Mais c'est le point de collecte de FT qui pose probleme.
                  Bref quand on sait pas de quoi on parle, on assume et on se renseigne plutot que d'accuser à tort et a travers.
                  illiad fait payer son service ...
                  Qui marche trés bien pour les non dégroupés. Donc le probleme ne vient pas QUE de iliad.
                  Et la fac fait aussi payer son E1 dans ses frais et dans tes impots.
                  • [^] # Re: Ca dépend

                    Posté par . Évalué à 3.


                    euh l'ennui c'est que l'archi de FREE est capable d'assumer.
                    Mais c'est le point de collecte de FT qui pose probleme.
                    Bref quand on sait pas de quoi on parle, on assume et on se renseigne plutot que d'accuser à tort et a travers.


                    Sauf qu'en se renseignant , on trouve ni info ni communication _officielle_ de la part de Free , et surtout pas sur les bridages , tout juste "y a un pb avec le point de collecte FT" au fin fond d un newsgroup , le vrai probleme a mon sens , c est que si free commande un point de collecte bcq plus gros la rentabilité des non-degroupés sera vraiment négative . Je rappelle quand meme que les autres FAI qui utilisent aussi la collecte FT et ils n'ont pas ce pb ils ont visblement beaucoup mieux géré ce problème.
                    • [^] # Re: Ca dépend

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      >Je rappelle quand meme que les autres FAI qui utilisent aussi la collecte FT et ils n'ont pas ce pb ils ont visblement beaucoup mieux géré ce problème.

                      Certains ont, ou ont eu le soucis.

                      Certaines collecte n'ont egalement pas le soucis chez free.
          • [^] # Re: Ca dépend

            Posté par . Évalué à 9.

            j'ai fait cette observation il y a de cela environ un mois :

            - j'étais chez mes parents (non-dégroupé), et je n'ai pu faire aucun transfert bittorrent. 0bit. nada. Par contre les autres services (http) fonctionnaient avec une bande passante maximale (128ko).

            - le même jour, de chez moi (dégroupé), avec le même OS (Debian testing) installé par la même personne (moi), je n'avais aucun problème à acceder aux mêmes torrents. Il y avait plusieurs trackers en jeu, dont il ne peut s'agir d'un serveur momentanément inaccessible.

            Ce filtrage m'a semblé tellement 'gros' que je me suis demandé s'il ne venait pas d'une mauvaise manip de ma part, mais je n'ai rien trouvé permettant de l'expliquer, autrement qu'un filtrage FAI (problème de bande passante les dimanche apres-midi??).
            • [^] # Re: Ca dépend

              Posté par . Évalué à 3.

              Il ne s'agit en réalité pas d'un filtrage en tant que tel mais d'une QoS pour permettre le surf.
              Cad que si strictement personne ne surf toussa, tu pourras accéder à ton torrent, MAIS le traffic http/pop/smtp (et qq autres sans doutes) sont prioritaires par rapport aux autres. Ce qui empeche donc , des que le lien de collecte est surcharger , de pouvoir 'récupérer' quelquechose qui ne vient pas de ces proto. car il y a des requetes qui passent devant toi (plus prioritaires)
              Enfin je crois.
              • [^] # Re: Ca dépend

                Posté par . Évalué à 4.

                Il ne s'agit en réalité pas d'un filtrage en tant que tel mais d'une QoS pour permettre le surf.

                Tu joues sur les mots , faire de la QOS Layer7 en favorisant certains protocoles au dépend d'autres protocoles , on s"en fou qu'on appelle ca filtrage ou de l'optimisation de traffic ( terme marketing des brochures qu'utilisait p-cube , la société que cisco a racheté et intégré dans ses equipement reseaux comme ceux qu utilisent free ... ) dans les faits le gars qui veux faire des trucs completement légitimes comme du msn , utiliser steam ou wow ( tous les 2 utilisant bittorent ) il constate que ca marche pas , point barre.
                • [^] # Re: Ca dépend

                  Posté par . Évalué à 3.

                  le filtrage c'est 'filtrer' cad INTERDIRE un protocole
                  La QoS c'est l'autorisé quand les autres flux prioritaires sont passé.
                  Pour moi ca fait une différence, meme si sur les faits on la voit pas.

                  Ps la QoS est OBLIGATOIRE pour la VoIP , mais bon la ca vous gene pas de l'avoir pour pouvoir continuer a téléphoner sans payer la durée, hein ...
  • # Justice

    Posté par . Évalué à 10.

    C'est à la justice d'estimer s'il y a diffamation, pas à certains internautes qui publient des journaux pour accuser free fr de brider la parole des gens.

    Publier un message sur un média public ouvert à tous traitant free d'arnaqueur, ça peut légitiment être attaquable en justice.
    • [^] # Re: Justice

      Posté par . Évalué à -4.

      Légitime mon cul, bientôt on fera un procès parce qu'on te regarde de travers...
    • [^] # Re: Justice

      Posté par . Évalué à 8.

      Ah mais je n'estime en rien qu'il y ait diffamation ou non, je me contente de pointer un fait avec une tournure complètement subjective.
    • [^] # Re: Justice

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      et pourtant quand d'un coup on te coupe un certain nombre de services, sans prévenir, en te prenant pour un con quand tu leur faire remarquer, sans baisser le tarif, si c'est pas de l'arnaque, ça.......
      je les ai donc quitté pour... orange (je suis en dégroupé, donc la plupart des autres sont pas tops)
      • [^] # Re: Justice

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        > si c'est pas de l'arnaque, ça.......

        Si ca l'est, la justice peut être saisie, comme pour la diffamation dont on parle. Yaka.
  • # Moué

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Pour ceux qui n'auraient pas vu, y'a eu une MAJ de la news sur PCInpact.
    Le mec ne s'est apparement pas contenté de crier à l'arnaque sous le coup de la colère (même si ca peut être considérer comme diffamation, c'est vrai que la réaction aurait pu paraître disproportionnée), il aurait citer les coordonnées exacts de personnes du conseil d'administration de Free, bref, une volontée explicite de "nuire" non seulement à la société mais aussi à des personnes physiques.
    Là je comprend mieux la réaction de Free.
    • [^] # Re: Moué

      Posté par . Évalué à 4.

      Ce n'est pas ce que Free lui reproche :
      http://harno93.free.fr/Num%e9riser.jpg

      Ca remonte au mois d'Avril (2006), par contre, hier, il a posté un message sur freeks.org demandant l'aide des personnes ayant eu affaire à Free face à un tribunal :

      http://www.freeks-forums.org/forums/index.php?act=Search&(...)
      • [^] # Re: Moué

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Ce n'est pas ce que Free lui reproche :
        Toutafé, mais je voulais juste mettre en évidence que Free n'a pas attaqué juste pour la présence du mot "arnaque". En gros le client a voulu jouer au con, ca n'a pas été apprécié de certaines personnes chez Free, et Free joue logiquement au con à son tour. Bref, qu'on ne prenne pas bêtement cet ancien client pour une "victime" "faible", elle a également cherchée la merde.
        L'avantage, c'est qu'on va avoir le droit à une interprétation sur le fond de la situation actuelle des freenautes non-dégroupés, en ce sens que le "client" va devoir justifier ses propos.
        Ce qui est également bizzare, c'est que les associations de consommateurs ne se soit pas encore saisi de cette situation (celles du bridage).
        • [^] # Re: Moué

          Posté par . Évalué à 2.

          Pas sûr que les problèmes des non-dégroupés soient évoqués : l'utilisateur en question est un dégroupé partiel et ses problèmes de connexions (dernier en date : bloqué pendant 2 semaines sur le rectangle clignotant) n'ont rien à voir avec le blocage.

          Mais il est possible que ces problèmes soient évoqués à coté. Qui vivra verra.
  • # Après lecture

    Posté par . Évalué à 1.

    L'attitude de Free me dégoute au plus haut point sur cette histoire. Je vais me faire un petit mail à Xavier Niel qui, malgré des sentiments très contrastés de ma part, est l'un des rares grands patrons à me répondre gentiment et rapidement.
    • [^] # Re: Après lecture

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Peut etre qu'il répondra moins gentiment et rapidement si des insastifaits publient ses coordonnées personnelles.
      • [^] # Re: Après lecture

        Posté par . Évalué à 2.

        Je ne l'ai pas fait je te signale :)
        En même temps, son adresse est dispo sur tous les messages qu'il a posté sur les newsgroups.
        • [^] # Re: Après lecture

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          j'ai pas dis le contraire ;)

          Ouais son adresse email pro est dispo facilement.
          C'est d'ailleur suffisament rare pour souligner le fait qu'il reponde personellement à pas mal de post.
          Je crois pas que T. Breton réponde sur les NG.

          Mais le soucis, et ce qui a veritablement mis le feu au poudre c'est que l'ont publie ses coordonnées perso.

  • # Quel pays de fachiste la france

    Posté par (page perso) . Évalué à -8.

    Non mais franchement on a pas le droit de dire ce que l'on veut. La base d'une démocracie c'est la liberté de dire ce que l'on pense.
    Ce gars pensait que free sont des escrot. Et de son point de vue ca peut certainement se comprendre. Moi je soutient son droit à s'exprimer.

    Bon tant que je suis dans le politique. Je trouve aussi tout à fait ridicule d'avoir fait du négationisme un crime. Oui d'accord c'est une idée complètement con. Oui ceux qui la proclament ne sont pas loin d'être des attardés mentaux. Mais ce n'est pas une raison pour les envoyer en prison.

    Je suis aussi contre la condamnation des insultes à caractère raciste et homophobes.

    Vive la liberté d'expression !
    • [^] # Re: Quel pays de fachiste la france

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Article 12 de la déclaration universelle des droits de l'homme :
      "Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes."
      Et oué mon gars, t'es sur une planète de facho, va faire dégouliner ta haine du genre humain sur une autre planète.
      • [^] # Re: Quel pays de fachiste la france

        Posté par (page perso) . Évalué à -2.

        ma haine du genre humain ? euh non il est très bien le genre humain. Enfin en général. J'aime tout le monde moi. Je me réclame juste le droit de parler.

        quand au respect de la vie privée il est important. et il est compréhensible de punir quelqu'un pour avoir révéler une adresse personnelle. mais pas pour avoir appelé quelqu'un un escrot.

        je pense simplement qu'il est plus important d'avoir la liberté de s'exprimer que d'avoir la liberté de ne pas être insulté. enfin c'est mon point de vue après vous penser ce que vous voulez.
    • [^] # Re: Quel pays de fachiste la france

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Tu es très en avance sur ton temps malheureusement. ce qui explique le moinssage intempestif. La véritable liberté d'expression telle que tu la rêves, n'a de sens que si elle est totale, c'est à dire qu'on a vraiment le droit de tout dire. Mais pour cela il faudrait mettre sur le banc du psy ou soumettre à l'EMDR tout l'inconscient collectif. Tant qu'il y aura la moindre forme de censure, même dûe à la bienséance ou à un jugmenent moral, les mots continueront à faire mal essentiellemnt parce qu'ils toucheront à des tabous collectifs douloureux.

      Si tu mets au grand jour une affaire d'inceste, par exemple, tu soumets à la vindicte populaire et humilie toute une famille. Tout simplement parce que toutes les affaires similaires auront été cachées et que les tabous sont fortement présents. C'est pas évident à comprendre, on on va aussi me traiter de facho, mais l'idée que je tente d'exprimer c'est que la censure dite "correcte" ou "normale" est est parfois plus pernicieuse que la véritable censure dictatoriale.

      Bon, inutile de me répondre avec les arguments habituels sur les limites à ne pas dépasser, les dictatures et les pays libres, la loi, le respect, l'uthopie, son inverse etc. tous les arguments que n'importe qui de censé me donnerait, je les connais par coeur...
    • [^] # Re: Quel pays de fachiste la france

      Posté par . Évalué à 0.

      Tu confonds démocrate et anarchiste, c'est navrant.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.