Journal Hebergement de projet: nouvelle guéguerre

Posté par .
Tags : aucun
0
24
août
2006
Google vient d'ouvrir un portail d'hébergement de projets Open Source qui porte le nom original de "Project Hosting" [1]
Quelles fonctionnalités sont offertes:
- intégration poussée avec les autres services de l'entreprise (Gmail, google Groups, ...)
- des recherches par tag,
- intégration avec les principaux ide Java
- possibilité de remonter des projets depuis Sourceforge
et en guise de gestionnaire de source: Subversion

Tiens! Pour une fois le logo "Beta" n'apparaît pas. On s'en trouve rassuré.

Pour les licences supportées:
GPL, LGPL, MIT, Mozilla, Apache, BSD et Artistic

Bizarrement, la firme de Redmond à récemment ouvert son propre portail d'hébergement pour des projets ouverts ou gratuits:
Codeplex.[2]
Là c'est clairement orienté Windows puisque les langages supportés sont ceux de la plateforme .NET/Mono (C#, VBnet, Ironpython)
et que le gestionnaire de source est celui intégré à visual Studio que l'on peut récupérer en version "gratuite"

Pour les licences supportées:
Shared-Source, GPL ou OpenBSD,

Alors l'hébergement de projet est-il le nouveau champ de bataille des 2 géants ?

[1] http://code.google.com/hosting/
[2] http://www.codeplex.com/
  • # et Apple aussi ...

    Posté par . Évalué à 4.

    Apple à créé il y a quelques semaines http://www.macosforge.com/ . C'est pareil. Mais pour Mac OS. Sauf qu'Apple y met son propre code :)
    • [^] # La main mise des grands groupe sur le petit open source

      Posté par . Évalué à 4.

      Il est sur que beaucoup de grand groupe ont compris l'importance de l'opensource. Seulement comme à chaque fois, chacun essaye de tirer la ficelle de son coté. (que ce soit les mille et une distrib linux ou d'autre projet).

      Centralisé les projets derriere un seul groupe (genre SourceForge) n'est certainement pas la bonne solution (pour evité que certain prennent la grosse tete) mais tout eparpillé à droite à gauche sans interoperabilité entre les systemes et type d'hergement (cvs, mirroir etc...) déroutera d'autant plus les utilisateurs.

      Pourvu que la philosophie de l'open source reste preservé, certains dirons que c'est pas grave, histoire a suivre...
      • [^] # Re: La main mise des grands groupe sur le petit open source

        Posté par . Évalué à 8.

        Bah en même temps, à part Microsoft, chaque offre d'hebergement de projets libres offres des outils standard de gestion des sources (CVS ou SVN) L'interopérabilité est donc assez facile à mettre en place. Moi je trouve cette concurrence saine et j'ai la naiveté de penser que ça peut motiver des gens à faire du logiciel libre si ils voient le soutien que certaines grosses entreprises apportent au logiciel libre.
      • [^] # Re: La main mise des grands groupe sur le petit open source

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il faudrait une architecture distribuée pour la gestion des projets open-source.

        Je crois que Gna! avait (a toujours ?) la volonté de définir une architecture distribuée afin de pallier aux défaillances des sites. Si j'avais bien compris, l'idée serait d'étendre la notion des miroirs à toutes les fonctions de l'hébergement.
        Aujourd'hui, SourceForge propose un service de mirroir pour la partie téléchargement. L'idée serait d'étendre cette notion à tous les services :
        - un mirroring des page web ;
        - un mirroring du tracker ;
        - un mirroring du CVS/SVN...

        Si un tel travail était mené à terme, on pourrait surement envisager l'apparition de projet mirroir sur Gna alors qu'ils sont officiellement sur SourceForge.
  • # openbsd

    Posté par . Évalué à 6.

    openbsd est une licence, on en apprend tout les jours...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.