Paris/Droit d'auteur : Mécénat global et licence universelle avec RMS

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
0
6
sept.
2006
Communauté
Ce soir à l'École des Mines de Paris se déroulera une conférence sur les droits d'auteur intitulée "Actualité de la loi sur les droits d’auteur : Mécénat global et licence universelle", avec des intervenants de valeur.

mercredi 6 septembre à 18h30,
à l’Ecole des Mines de Paris
salle Vendôme

- Accueil par Jean-Michel Yolin, Ingénieur Général des Mines
- Introduction par Francis Muguet (ENSTA) coordinateur du groupe WSIS-PCT
- Logiciels libres et licence universelle, par Richard Stallman, président de la FSF (Free Software Foundation)
- Conclusion par Sébastien Bachollet, président de l’ISOC-France

DVD autodestructeurs

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags : aucun
0
10
déc.
2002
Cinema
Lu sur S&T Presse (publication à abonnement libre sur les sciences et techniques aux États-Unis, par l'ambassade de France à Washington).

Le DVD autodestructeur existe. Atlantic Records vient en effet de sortir des DVD publicitaires qui expirent à une date précise. MGM Studios a d'ailleurs utilisé ce subterfuge pour garantir la promotion du nouveau James Bond auprès des journalistes. Deux entreprises ont perfectionné la technologie de la mort programmée pour les DVD de films. Flexplay de New York intègre des produits chimiques dans les couches inférieures du disque qui assurent ainsi une dégradation empêchant la lecture. De son
côté, SpectraDisc de Providence (Rhode Island) injecte des produits qui dégradent la couche supérieure du disque. Ces effets d'oxydation sont déclenchés quelques heures après l'ouverture du paquet. Pour l'heure, aucun des grands studios de cinéma - Sony, Warner, Vivendi Universal, MGM, Walt Disney - ne semble décidé à s'engager dans cette nouvelle voie. Flexplay a financé une étude pour évaluer les effets sur l'environnement de DVD jetables. Si ces derniers représentaient environ 10% des locations vidéo, 350 millions de DVD supplémentaires partiraient ainsi à la poubelle chaque année, d'où un supplément considérables de déchets solides.

Note du modérateur : pour vos copies légales à usage privé, il suffira donc de contourner une protection que vous n'aurez pas le droit de contourner (EUCD) avec du matériel/logiciel qui ne vous écoutera pas (TCPA/Palladium) pour graver sur un DVD vierge taxé, le tout avant la fin d'un ultimatum. Et pour le passage dans le domaine public dans 70 ans ?