Journal Solaris 10 (mon humble avis)

Posté par .
Tags : aucun
0
14
déc.
2004
Osnews propose 2 articles sur Solaris 10 très intéressants.

Les nouveautés de Solaris 10 (de la part d'un pro-Solaris) :
http://www.thejemreport.com/mambo/content/view/142/41/(...)

Plein de screenshots :
http://www.hup.hu/modules.php?name=News&file=article&sid=72(...)

Lorsqu'on voit les screenshots, on se dit que l'installeur de Debian a encore plusieurs années d'avance. /Fin troll
L'installeur est franchement nul niveau ergonomie.
"Cerise sur le gâteau" on ne peut pas faire cohabiter Solaris et Linux sur le même disque...

Solaris 10, fait beaucoup de bruit (surtout sur Osnews).
J'ai lu quelque articles sur Solaris 10.
J'ai tenté d'installer une beta de Solaris 10 sur mon PC, en vain...

Il y a quelques nouvelles feature importantes dans Solaris 10 :
- DTrace : Sorte de surcouche de strace/ltrace. C'est peu intéressant. En démonstration, un type utilise DTrace pour "découvrir" que lancer une xterm écrit dans ~/.bash_history. C'est presque comique.
- ZFS : Nouveau FS. Encapsule aussi lvm/raid. Le plus intéressant est le contrôle des fichiers par checksum. Pour le reste, Linux le fait (avec lvm2). C'est un FS 128 bits (les applis le sont-elles ?). Avec 64 bits, il y a 16 Go de Go pour l'adressage. La demande de plus de 64bits me parait assez lointaine.
- Java desktop: limite sans intérêt. C'est Gnome sauce Sun.
- Solaris Fault Management : Je n'ai pas vraiment compris ce que c'était :-)
- Process Rights Management : Mieux que SeLinux ? Je doute. PAM sous Linux couplé à userhelper est aussi très puissant (bien que pas facile à domper et pas totalement complet). Linux a aussi ACL.

En premier résumé, l'installeur est nul, l'OS est moyen (je ne parle pas que du noyau), le support hardware pour i386 est ridicule.

http://www.thejemreport.com/mambo/content/view/142/41/(...) dit :
Many people will wonder, "Is Solaris 10 better than Red Hat Enterprise Server 3, Windows Server 2003, and SUSE Linux Enterprise Server 9?" Under most conditions the answer is yes

Humm. Solaris a quelques avantages. Mais je doute que ces quelques avantages font de lui le meilleur OS pour la pluspart des besoins.

, thanks to the above-mentioned features that are unique to Solaris 10. While SLES9 has Usermode Linux to do operating system virtualization, it requires assigned system resources and doesn't offer optimal performance.

Peut-être. Mais Xen est en cours d'adoption par Red Hat et Novell. Xen a aussi le "soutient" de Red Hat et Novell (je ne sais plus où j'ai vu l'annonce). Avec Xen les performances ne sont pas sacrifiées.
Pour ceux qui veulent faire "joujou" sous Fedora avec Xen, il y a des paquets dans Rawhide (kernel, kernel-xen0, kernel-xenU et xen). Ils sont arrivés aujourd'hui (voir le début du message) :
http://www.redhat.com/archives/fedora-devel-list/2004-December/msg0(...)
Ce sont les premiers paquets, il doit rester des bugs évidemment.
Home page Xen :
http://www.cl.cam.ac.uk/Research/SRG/netos/xen/index.html(...)

L'autre "problème" est qu'il y a 50 façons pour virtualiser. chroot, ip_alias, usermode, xen, ...
Chaque technique à ses avantages mais l'une n'est pas la meilleur pour tous les cas.

Solaris Containers require only storage (hard drive) space to work and don't suck up as much system resources, making this feature more efficient while providing similar functionality. ReiserFS v4 may be a significant step forward for Linux file systems

Reiser V4 est très contesté par les développeurs Linux. Il impose de changer significativement la vfs et beaucoup de developpeurs ne sont pas très chauds.
Quelques lectures instructives sur lwn :
http://lwn.net/Articles/99232/(...)
http://lwn.net/Articles/100148/(...) (la suite et réponse de Hans)
http://lwn.net/Articles/82461/(...) (reiserfs v3 et 4 et attributs étendus)

Bref, il reste encore du temps avant que Reiser V4 soit upstream et/ou adopté par les distributions majeurs.

, but looking through the feature list on its Web site, I don't see anything like the ability to add storage space dynamically

C'est faux. Du moins je sais que Reiserfs V3 le supporte. Que ext3 le supporte depuis peu (c'est dans FC3) et xfs, jfs le supporte peut-être déjà.
Puis il y a mélange des genres. Sous Linux, ce n'est pas le FS qui gère l'ajout de périphérique à un périphérique de stockage. C'est lvm2 (device-mapper).

or integrated checksums to protect against data corruption.

Je trouve cette fonctionnalité cool. Mais quel est le coût en performance ?


ReiserFS v4 is also not 128-bit

Pas grave pour 99,999 % des besoins. Il reste encore 30 ans avant que le besoin se fasse sentir significativement. Même si on suit la lois de More (tous les 18 mois doublement de la demande), il y a 48 ans d'utilisation dans la plage 32 bits à 64 bits et 96 ans dans la plage 64 bits à 128 bits.
Puis il faut aussi que le noyau/libc au complet supporte 128 bits. Pas seulement le FS.

, so its ceiling is much lower than that of ZFS. DTrace has no equivalent anywhere, as far as I can tell.

Peut-être que je n'ai pas compris DTrace, mais je ne vois pas ce qu'il fait de plus par rapport à strace/ltrace.


Avec ce tour de Solaris 10, je comprend pourquoi Sun panique face à Linux.
Je ne vois que deux avantages significatifs de Solaris (l'OS) :
- checksum de ZFS
- virtualisation (et ce n'est vraiment pas évident)

Linux, pardon GNU/Linux, a plein d'avantages sur Solaris.
Peut-être que je me trompe car je suis pro-libre à fond, mais Solaris (et tous les autres Unix proprios) a du soucis à se faire.
Personnellement, Solaris 10 gratuit ou pas, libre ou pas, je préfère encore GNU/Linux (et de loin).

L'article sur OSNews :
http://www.osnews.com/comment.php?news_id=9164(...)

PS : Solaris 10 n'est pas encore sorti...
  • # habitude / méconnaissance

    Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

    Je travail dans un Institut qui a dans son passif des serveurs solaris 9 que je me charge d'éliminer un par un. Un des points de vente de Sun est que lorsque l'on change de serveur, si on avait un Solaris avec tout un tas d'applis déjà compilés dessus (c'est pour des chercheurs), on a tendance a prendre à nouveau un Sun avec la dernière version de solaris.

    C'est essentiellement une méconnaissance de la concurrence (même libre et/ou gratuite) car en exposant la possibilité d'utiliser Linux et avec un bon plan de migration, on économise beaucoup d'argent et on a une plateforme x86 contenant beaucoup de processeurs/mémoire/disques durs.

    Ici, on en est au troisième serveur remplacé avec succès pour Linux (plus que 3) et les utilisateurs en redemandent ...

    Steph
    • [^] # Re: habitude / méconnaissance

      Posté par . Évalué à  5 .

      J'en profite pour préciser que j'ai un lourd "passif" avec les unix proprios (Dec/OSF beaucoup, HP-UX pas mal, Solaris un peu).

      GNU/Linux m'a sidéré pour un Unix.
      En même temps, en entreprise, Linux ne peut pas se passer d'un bon support. Donc pour le gratuit, il faut oublier.
      J'ai été impressionné par le support qu'il y avait sous DEC (fin 90). Un "petit" kernel panic ou "Ooops" et c'était le branle-bas le combat. C'était cher (et même très cher car il fallait utiliser le hard spécifique DEC) mais le service était là.
    • [^] # Re: habitude / méconnaissance

      Posté par . Évalué à  2 .

      Ici, on en est au troisième serveur remplacé avec succès pour Linux (plus que 3) et les utilisateurs en redemandent ...

      super interessant.et donc pourquoi les utilisateurs en redemandent?

      --
      pouet
      • [^] # Re: habitude / méconnaissance

        Posté par . Évalué à  4 .

        En général, il suffit de faire un bench...

        (entre une sun un peu agé et un pc neuf == au prix d'une sun ultra bas de gamme), il peut y avoir un rapport 2 ou 3.

        "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

        • [^] # Re: habitude / méconnaissance

          Posté par . Évalué à  3 .

          Meme plus ( genre entre 5 et 10) , par contre y a qd meme une difference qui s explique en partie , la fiabilité et la souplesse des stations/serveurs sun est autrement mieux que les pcs ( sans parler du support ).
          • [^] # Re: habitude / méconnaissance

            Posté par . Évalué à  2 .

            Les stations Sun d'aujourd'hui, c'est du PC avec une vieille carte graphique. Il y a même plus de disques SCSI...
            • [^] # Re: habitude / méconnaissance

              Posté par . Évalué à  3 .

              oui , c est vrai qua dans le "bas de gamme" c est pas top.
              • [^] # Re: habitude / méconnaissance

                Posté par . Évalué à  3 .

                Et notes que les "bas de gamme" ne sont pas donnés par rapport aux PC et qu'ils ont des performances très très moyenne pour ne pas dire mauvaise.
                Les stations de travail sont intéressantes dans le haut de gamme mais pour un prix exorbitant.
                • [^] # Re: habitude / méconnaissance

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  Station haut de gamme interrescante ? Dans quelle utilisation ?

                  Je comprends pour les serveurs : fiabilité, qualité de produit, maintenance. Mais en général pour les stations de travails et les serveurs de calcul on veut de la patatte. Et j'ai du mal à voir ça sur une sun...

                  En station haut de gamme, je préférait une bi-opteron avec 2 ou 4 raptor en IDE 10000 plutot qu'une SUN BLADE 2000.

                  "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

                  • [^] # Re: habitude / méconnaissance

                    Posté par . Évalué à  3 .

                    une E15K par exemple http://www.sun.com/servers/highend/sunfire15k/specs.xml(...) ?

                    Bon ok, c'est un peu plus cher qu'un bi opteron en IDE (t'as failli me tuer avec ça). Mais on parlait de haut de gamme.
                    • [^] # Re: habitude / méconnaissance

                      Posté par . Évalué à  3 .

                      euh dis .. relis le poste au dessus. Je disais très exactement que je comprennais l'interret d'une sun en serveur. Je prend l'opteron pour exemple pour une _station de travail_ haut de gamme. Et toi, tu me prends le high end en serveur...


                      Donc, oui, en IO le pc c'est pas top. Mais en puissance de calcul, c'est presque toujours le plus rapide (sauf cas particuliers et prix délirant).

                      D'ailleurs, je ne comprends toujours pas pourquoi qqun ne sort pas un chipset avec hypertransport avec ~32 liens serial ATA en raid 5 dessus.

                      "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

        • [^] # Re: habitude / méconnaissance

          Posté par . Évalué à  1 .

          Ici, on en est au troisième serveur remplacé avec succès pour Linux

          dans ce cas vaut mieux reformuler:

          "Ici, on en est au troisième serveur remplacé avec succès pour PC"

          --
          pouet
          • [^] # Re: habitude / méconnaissance

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Comme tu le soulignes, pourquoi ?

            Première raison, les stations/serveurs sun que l'on a ici sont relativement vieux (le prochain sur la liste des remplacements est une ultra 60 avec 512MO de RAM) et mettre a jour du materiel coute cher. Donc effectivement, un passage vers un Linux sous PC plus rapide aide clairement, surtout quand ils constatent que leurs calculs passent de 4h a 40 minutes en moyenne.

            Seconde raison, les utilisateurs viennent plus d'environnements Linux, c'est ce que je constate du côté de mes scientifiques, ce qui rends la migration vraiment plus facile.

            Steph
  • # XEN

    Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

    Je viens, grâce à toi, de découvrir Xen, et je doit reconnaître que je suis impressionné !
    Pour ceux qui ne connaissent pas, et si j'ai bien compris, c'est une sorte de micronoyau (ring 0) qui gère le partage du materiel et le lancement des OS cibles comme des programmes en ring 1, desquels les applications sont finalement en ring3. De cette manière, il construit des machines virtuelles sans avoir recours à l'émulation.
    Un papier intéressant (récent, avec des jolis benchmarks et tout et tout) est dispo ici : http://www.cl.cam.ac.uk/Research/SRG/netos/papers/2004-xen-ols.pdf(...) .

    PS: Les "rings" des x86 sont des niveaux de privilèges: un programme du ring 1 peut accéder aux donnée des ring 2 et 3 mais pas du 0. J'ai entendu dire que la dénomination et l'idée venaient de Multics mais je ne m'en rappelle pas plus (STFW).
    • [^] # Re: XEN

      Posté par . Évalué à  3 .

      > Je viens, grâce à toi, de découvrir Xen

      Zut, l'objectif était de faire découvrir Solaris 10 :-)

      > Pour ceux qui ne connaissent pas, et si j'ai bien compris, c'est une sorte de micronoyau (ring 0)

      Personnellement, j'y comprend rien :-) et j'ai pas la motivation de comprendre comment marche en interne tout ça. Ça me dépasse un peu :-)
      Fedora a été moyennement motivé par usermode.
      Maintenant Red Hat semble assez motivé et a affecté un développeur à Xen (Rik van Riel). Anaconda/kudzu devrait être porté pour Xen et/ou détecter ce que fournit Xen. Peut-être qu'on pourra tester FC4 sous FC3. Ça va faciliter le debuggage.
      Voilà le premier usage que je vois à court terme.
      M'enfin, l'outil crée aussi le besoin. Je trouverais sûrement d'autres utilisations.
      • [^] # Re: XEN

        Posté par . Évalué à  2 .

        Voilà le premier usage que je vois à court terme.
        Mouais..
        Moi le premier usage que je vois, si j'ai bien compris, c'est pour les serveurs :
        tu lances apache dans une boîte XEN, si il se fait bourriner la gueule par un cracker, une autre boîte peut prendre le relais et tu peux corriger la boîte plantée...
        J'ai compris ? (je dis boîte, c'est plus simple :)
        • [^] # Re: XEN

          Posté par . Évalué à  4 .

          Il y a plein d'usage. Mais si c'est pour faire tourner un "classique" apache ce n'est pas très intéressant.
          Par contre, si tu as un client qui veut :
          - tripatouiller son apache, voir le compiler/patch
          - ajouter des modules "bizarre" que généralement tu refuses car trop "dangereux"
          - avoir un accès ssh
          - utilise MySQL alors que tu ne fournis que PostgreSQL par défaut
          - avoir ses propres triggers écrit en C pour PostgreSQL
          - avoir un environnement Debian alors que le serveur principale tourne sous RHEL
          - etc

          là, ça prend tout son sens d'utiliser Xen (ou usermode). Ton client est autonome, il a son serveur (virtuel), il le gène, etc.

          > si il se fait bourriner la gueule par un cracker

          Apache est un serveur "sûr" et il y a d'autre moyen pour ça. Utiliser le module proxy d'apache par exemple et avoir d'autre apache "chrootés". Et si tu n'as pas confiance dans le modules proxy d'Apache, pourquoi tu aurais confiance en Xen ?
          • [^] # Re: XEN

            Posté par . Évalué à  1 .

            ah !
            et c'est quoi exactement la différence entre XEN et un bonne vielle cage (chroot) ?
            • [^] # Re: XEN

              Posté par . Évalué à  3 .

              Y'a surtout aucun point commun.

              Chroot, en gros, ca change sur le / de tes process

              Xen ca fait tourner un systeme d'exploitation hote, noyeau compris. Je te recommande d'aller voir le site web de Xen.
          • [^] # Re: XEN

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            en dit plus simple, ça permet de faire comme un hébergement dédié ou tu fais ce que tu veux sur ta "machine", sauf pour l'hébergeur, tu n'as pas de machine physique, mais une virtuelle...
    • [^] # Re: XEN

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Moi j'ai du mal à saisir la différence entre UML et Xen. Je pense voir la différence avec vserver (vserver ne fait pas tourner un autre noyau), et encore j'aimerais bien avoir des détails.

      Quelqu'un a une vision assez complète sur ces 3 choses ou bien un petit lien qui va bien ?
      • [^] # Re: XEN

        Posté par . Évalué à  3 .

        D'un point de vue utilisateur une des differences majeure est que Xen permet de faire tourner plusieur OS hotes, pour le moment seul NetBSD est officiel mais FreeBSD et Plan9 devraient arriver.

        Autrement tu as des docs interessante sur comment fonctionne Xen la : http://www.cl.cam.ac.uk/Research/SRG/netos/xen/architecture.html(...)

        J'ai peu d'experience dans le domaine mais la ou UML est plus centré sur le debug noyau, Xen semble plus axé sur une virtualisation utile pour l'administrateur/utilisateur avec par exemple la posibilite de sauvegarder une execution et de la reprendre ou simplement de la mettre en pause, de deplacer un systeme d'une machine physique vers une autre.
  • # DTrace

    Posté par . Évalué à  10 .

    > DTrace : Sorte de surcouche de strace/ltrace. C'est peu intéressant.

    C'est bizarre mais la plupart des devs noyaux de differents systemes aimeraient bien avoir DTrace chez eux...

    Par exemple chez freebsd (lire le thread) :
    http://docs.freebsd.org/cgi/getmsg.cgi?fetch=118817+0+archive/2004/(...)

    > mais je ne vois pas ce qu'il fait de plus par rapport à strace/ltrace.

    http://www.sun.com/bigadmin/content/dtrace/dtrace_usenix.pdf(...)

    DTrace est par rapport strace ce que valgrind est à print(3) :-)

    > Process Rights Management : Mieux que SeLinux ? Je doute. PAM sous Linux couplé à userhelper est aussi très puissant (bien que pas facile à domper et pas totalement complet). Linux a aussi ACL.

    ca ressemble plus aux capabilities, developpé chez linux mais jamais utilisé. Et je vois pas bien ce que PAM fait dans la choucroutte. P

    Pour les ACLs vu le temps que linux a mis pour les integrer il y a pas vraiment de quoi être fier, d'ailleur les outils haut niveaux ne les gerent meme pas voir gnome qui met un joli verrou alors que les ACLs autorisent l'acces....

    Enfin solaris c'est utile par ce que niveau VMM ils assurent. Tu retrouves dans tout les UNIX-like libres ce que solaris a fait sur ce point la.
    • [^] # Re: DTrace

      Posté par . Évalué à  4 .

      Je confirme pour Dtrace, c'est loin d'être un gadget. Il te permet, sans toucher à tes applications (sans même les relancer !) de tracer avec précision (locks, mémoire,appels système...) ce qu'elles font, tous ceci grace à des "sondes" programmables disposées un peu partout dans le système, que l'on programme dans un language (le D) plutôt simple, même pour moi... Et en plus il me semble qu'un fournisseur tiers peut rajouter ces propres sondes, c'est pas beau ça ?

      Bon a part ça, Solaris c'est pas mal, mais quand même je trouve linux bien plus souple et cohérent d'utilisation. Et il etait temps qu'ils changent de système de fichier, parceque l'ufs, niveau performance, j'ai vu mieux. Et comme ZFS gere les volumes logiques et le raid, on va en plus pouvoir se passer de SDS (et ne pas acheter Veritas Volume manager), et ca c'est le bonheur. Au fait, 128 bit, ca ne fait pas plus que le nombre d'atomes dans l'univers....?
      • [^] # Re: DTrace

        Posté par . Évalué à  1 .

        > Il te permet, sans toucher à tes applications (sans même les relancer !) de tracer avec précision (locks, mémoire,appels système...)

        Comme strace...
        Exemple :
        $ strace -e trace=file -e trace=network -p 2826
        setsockopt(28, SOL_TCP, TCP_NODELAY, [1], 4) = 0
        connect(28, {sa_family=AF_INET, sin_port=htons(80), sin_addr=inet_addr("194.117.209.179")}, 16) = -1 EINPROGRESS (Operation now in progress)
        accept(11, {sa_family=AF_INET, sin_port=htons(43470), sin_addr=inet_addr("192.168.0.2")}, [16]) = 29
        getsockname(29, {sa_family=AF_INET, sin_port=htons(3128), sin_addr=inet_addr("192.168.0.2")}, [16]) = 0
        accept(11, 0xbff023b8, [16]) = -1 EAGAIN (Resource temporarily unavailable)
        socket(PF_INET, SOCK_STREAM, IPPROTO_IP) = 31
        bind(31, {sa_family=AF_INET, sin_port=htons(0), sin_addr=inet_addr("0.0.0.0")}, 16) = 0
        setsockopt(31, SOL_TCP, TCP_NODELAY, [1], 4) = 0
        connect(31, {sa_family=AF_INET, sin_port=htons(80), sin_addr=inet_addr("194.117.209.179")}, 16) = -1 EINPROGRESS (Operation now in progress)
        getsockopt(26, SOL_SOCKET, SO_ERROR, [0], [4]) = 0
        socket(PF_INET, SOCK_STREAM, IPPROTO_IP) = 32
        bind(32, {sa_family=AF_INET, sin_port=htons(0), sin_addr=inet_addr("0.0.0.0")}, 16) = 0
        ....

        L'avantage de DTrace est d'avoir un système de script pour faire le tri dans tout ça et faire des statistiques.

        > Et comme ZFS

        ZFS ne sera pas avec la première fournée de Solaris 10. Il est prévu dans "update 1".

        > gere les volumes logiques et le raid

        Je doute que ce soit supérieur à device-mapper et lvm2 :
        http://sources.redhat.com/dm/(...)
        http://sources.redhat.com/lvm2/(...)
        Et GFS qui peut utiliser tout ça pour faire un cluster :
        http://sources.redhat.com/cluster/(...)
        • [^] # Re: DTrace

          Posté par . Évalué à  7 .

          > L'avantage de DTrace est d'avoir un système de script pour faire le tri dans tout ça et faire des statistiques.

          Non pas uniquement. strace te permet de tracer uniquement l'interface userland/kernel c'est a dire les appels systeme que fait ton appli. C'est pas très très interssant quand tu cherches a optimiser quelque chose ou à réellement tracer un problème.

          DTrace permet de tracer a l'interieur du noyau, genre tu veux savoir combien des fois l'instruction fpu fdmulx est émulée par le noyau pas de problème. La liste de ce que tu peux observer est la http://docs.sun.com/app/docs/doc/817-6223(...) et est plutôt impressionante. Ca n'a vraiment rien a voir avec strace.

          > Je doute que ce soit supérieur à device-mapper et lvm2

          Je m'avancerai pas la dessus mais pour ce qui est de gérer du gros gros matos je reflechirais a deux fois avant d'avancer des choses comme ca quand on connait aussi mal le système que l'on critique.

          Si y'a une seule raison d'utiliser Solaris c'est justement sur les grosses machines SUN que tu prends pour une armoire au fond de la salle machine.

          Bref laisse un peu tes certitudes de linuxien qui te font toujours sortir "c'est nous qu'avons la plus grosse" avec en prime des technos qui n'ont rien a voir et des urls plus ou moins fumeuse. Solaris c'est pas userfriendly, c'est pas sexy mais les mecs qui developent Solaris sont des plus talentueux et ont de l'imagination. Sors un peu de ton monde linuxo linuxien même si tu n'aimes pas; s'interesser aux technos de l'extérieur est très enrichissant.

          En plus les gens de chez sun c'est des mecs bien quand ils font un nouveau truc en général y'a un papier qui arrive avec. Sur citeseer y'a 735 papiers qui contiennent @sun.com et autrement y'a des pdfs sur le site de sun.
          • [^] # Re: DTrace

            Posté par . Évalué à  0 .

            > Bref laisse un peu tes certitudes de linuxien qui te font toujours sortir "c'est nous qu'avons la plus grosse"

            C'est typiquement ce que disait les "propriétaires" des unix commerciaux.
            Maintenant les Unix commerciaux sont presque à agonie (ou c'est pour un proche avenir).
            Donc :
            - laisses un peu tes certitudes de ...

            > Sors un peu de ton monde linuxo linuxien même si tu n'aimes pas; s'interesser aux technos de l'extérieur est très enrichissant.

            J'ai bossé durant 5 ans sur les unix commerciaux avant de basculer sous Linux. À cette époque j'ai regardé les "technos de l'extérieur" et Linux y faisait parti.
            Et bien linux écrase les Unix commerciaux. Il n'y a pas photo. Sauf peut-être pour quelques machines hyper haute de game dont les constructeurs gardent les specs bien caché dans leur coin.

            Il ne reste que quelques vieux amadoués par le discours maketing des Unix proprios et accroché à leur habitude pour croire que les Unix proprios ont du "talent" ou de l'avenir.

            > En plus les gens de chez sun c'est des mecs bien quand ils font un nouveau truc en général y'a un papier qui arrive avec.

            C'est vrai. Remarque que c'est comme ça pour tous les Unix proprio.
            N'oublie pas que "les gens de chez GNU/Linux" c'est des mecs bien. D'ailleurs il y a des gros morceaux de GNU dans Solaris.
          • [^] # Re: DTrace

            Posté par . Évalué à  1 .

            Puisque tu "aimes" les unix proprio, j'ai une petite question.

            Comment expliques-tu que les Unix proprio se soit fait rattrapé aussi rapidement par GNU/Linux ?

            Linux a débuté environ près de 10 ans après les Unix proprio. En ~15 ans, Linux les a rattrapé et même doublé globalement.

            Certe, il ne faut pas comparer une Fedora ou Gentoo à un unix proprio. Mais compares une RHEL ou SuSE Enterprise à un Unix proprio et reconnait que l'écart est maintenant énorme et presque insurmontable pour les Unix proprio.
            Certe, ils ont encore quelques "features" uniques à afficher. Mais Linux a des points forts énormes par rapport à eux. Dont le support hardware qui est sans commune mesure.
            Ils en sont maintenant à intégrer des logiciels libres (apache, bind, bash, gdb, gnome, mozilla, ...) dans leur OS car ils ne peuvent plus suivre le rythme du logiciel libre. Heureusement pour eux, Linux ne peut pas pomper comme ils le font avec le logiciel libre...
            Maintenant les éditeurs d'Unix commerciaux travaillent "main dans la main" avec le logiciel libre. Donc ils aident aussi le libre. Il faut le reconnaitre. Il n'empêche qu'il y a quelques années, ils étaient très très très peu nombreux à faire la promotion du libre et/ou y croire.
            Eux aussi ils avaient des certitudes...
            • [^] # Re: DTrace

              Posté par . Évalué à  4 .

              > Puisque tu "aimes" les unix proprio, j'ai une petite question.

              Comme je l'ai dit je n'aime pas les UNIX proprio a l'utilisation. Ils sont lourdingues et ca explique en grande partie leur chute amha.

              Par contre tu parlais des technos et ca n'a strictement rien a voir. Y'a plein de technos interessantes à prendre un peu partout. Tu prouves par ton post que tu ne connais vraiment pas ce dont tu parles et tu balances un "Je doute que ce soit mieux" bin moi ca me gène !

              L'autre truc que je regrette avec linux (et le LL en général) c'est qu'au passage on a oublié la signification du mot documentation.

              Autrement pour ce qui est du developement c'est encore heureux qu'un bon millier de hackers (on parle noyau) qui bossent plus ou moins gratos, les couts sont surtout tres repartis, explosent une equipe de dev supportée par une seule boite. Et si comme tu compares un OS complet ca tombe sous le sens que financer un noyau, les outils, en Desktop environement, un serveur mail, un serveur web, un serveur DNS, <ce que tu veux ici> est impossible. C'est bassement une histoire de cout :-)

              > Heureusement pour eux, Linux ne peut pas pomper comme ils le font avec le logiciel libre...

              Le logiciel libre a pompe le plupart de ses idees/fondements dans de l'UNIX proprio. Maintenant les UNIX proprio pompent le code. C'est la vie.

              > Eux aussi ils avaient des certitudes...

              Tu fais encore l'erreur de confondre technique et marketing
              • [^] # Re: DTrace

                Posté par . Évalué à  0 .

                > Tu prouves par ton post que tu ne connais vraiment pas ce dont tu parles

                Arrêtes avec ce genre de truc. Je peux aussi dire la même chose de toi et ça ne sert à rien.

                > tu balances un "Je doute que ce soit mieux" bin moi ca me gène

                C'est mon avis, désolé. Notes aussi que pour le Raid, etc avec les unix proprio, il faut passer par Veritas pour avoir quelque chose de correcte.
                Notes aussi que IBM concurrençait lvm2 et c'est lvm2 qui l'a "emporté".
                GFS est une "feature" unique de Linux.
                Si je dis ça ("je doute que ce soit mieux"), ce n'est pas par fanatisme ou par hazard.

                > L'autre truc que je regrette avec linux (et le LL en général) c'est qu'au passage on a oublié la signification du mot documentation.

                Absolument d'accord. Je me suis retrouvé plus d'une fois en train de lire des sources. C'est anormal.

                > Autrement pour ce qui est du developement c'est encore heureux qu'un bon millier de hackers (on parle noyau) qui bossent plus ou moins gratos

                Non. Selon Morton, il y a 1 000 développeurs/contributeurs. Sur ces 1 000, 10 % sont à plein temps. C'est 10 % font 97 % du code !
                Donc il n'y a que 100 développeurs (mais beaucoup de testeurs, de personnes pour valider les nouvelles idées, concepts, ...).

                > Et si comme tu compares un OS complet ca tombe sous le sens que financer un noyau, les outils

                Ça tombe sous le sens maintenant. À une certaine époque IBM ou HP ou Sun n'auraient jamais dit ça.
                Puis il y a bien MS qui fait tout :-)
                Donc, ce n'est pas si évident.

                > Tu fais encore l'erreur de confondre technique et marketing

                C'est vrai que Linux a beaucoup de marketing...
                Regardes uniquement le niveau technique si tu veux.
                Support hardware : Linux vainceur
                Souplesse : Linux vainceur
                Portabilité : Linux vainceur
                Innovation : Linux vainceur (Depuis que Linux a rattrapé son retard. Cluster, SeLinux, adaptation au desktop, ...)
                Lisibilité/ergonomie : Linux vainceur

                Où les unix proprio sont vainceurs ? Pour quelques haut de gamme et aussi un meilleur support pour le haut de gamme. C'est à peu près tout.

                Linus avait dit que la difficulté n'était pas les serveurs mais le desktop :-)
                • [^] # Re: DTrace

                  Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                  Tu as fais la même faute d'othographe 6 fois. C'est absolument impardonnable!
                  On écrit vainqueur et pas vainceur.
                  • [^] # Re: DTrace

                    Posté par . Évalué à  3 .

                    Désolé pour cette(ces) faute(s) grossière(s).
              • [^] # Re: DTrace

                Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                Autrement pour ce qui est du developement c'est encore heureux qu'un bon millier de hackers (on parle noyau) qui bossent plus ou moins gratos, les couts sont surtout tres repartis, explosent une equipe de dev supportée par une seule boite.

                Pourquoi ? Tu ne donnes aucun argument. Je peux trouver des arguments contraires par contre : le manque de communication dans une équipe éclatée, le manque de "vision" sur l'avenir (manque de specs, d'orientation à moyen/long terme), le manque de relations avec les constructeurs de matériel pour les specs et les early access, etc.
                Le kernel NT est supporté par une seule boîte et pourtant il est probablement aussi bon voire meilleure techniquement que Linux.

                Et si comme tu compares un OS complet ca tombe sous le sens que financer un noyau, les outils, en Desktop environement, un serveur mail, un serveur web, un serveur DNS, <ce que tu veux ici> est impossible. C'est bassement une histoire de cout :-)

                Ah ouais ? Et Microsoft ne fournit pas un OS complet en finançant le kernel, les outils de développement, la suite bureautique, les serveurs, et même maintenant un langage et un runtime ?
                • [^] # Re: DTrace

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  > Pourquoi ?

                  Pour moi les avantages de linux sont les suivants :

                  -> Pas de futur justement, c'etait jusqu'ici un avantage mais il me semble que du coté utilisateur, certain commencent a en avoir leur claque

                  -> Pas de stabilité, linux ne fige pas d'API. La gestion des releases peut faire sourrire aussi...

                  -> Pour les equipes eclatés, je ne suis pas sur que la com dans une entreprise soit meilleure (dans le sens efficasse), mais je n'ai pas l'exprerience pour le confirmer. C'est peut etre plus planifié.

                  Quand tu dev un FS t'as juste besoin que le VFS ne change pas trop, pas besoin de communication plus que ca. La comm se fait a l'interieure des gros projets.

                  -> Pas de documentation a ecrire (gain de temps considerable pour ceux qui produisent le plus, perte de temps phenomenale pour les autres)

                  -> beaucoup de monde pour avoir plein d'idées et la liberté de tester ses idées, qui pourront être reimplementées si besoin.

                  -> Pour le moment linux évolue dans le court terme, ce qui le rend actuellement beaucoup plus attractif du point de vue fonctionalités qu'un Solaris.

                  > Ah ouais ?

                  Réponse a deux balle, Microsoft c'est pas *une* entreprise c'est L'entreprise !

                  C'est effectivement possible, il faut pondérer par la taille de la boite et la position sur le marché, pour une boite du type Sun ca me semble impossible. D'ailleurs toutes ont plus ou moins laché le morceau pour se recentrer sur ce qui leur fait gagner du pognon.
                  • [^] # Re: DTrace

                    Posté par . Évalué à  0 .

                    > il me semble que du coté utilisateur, certain commencent a en avoir leur claque

                    On ne peut pas plaire à tout le monde.
                    Et tant que ça reste une minorité...

                    > linux ne fige pas d'API.

                    Linux évolue. Si tu veux une API stable, prend RHEL ou SuSE Enterprise. L'api ne bouge pas (binaire et source, userland et kernelland). Avec SuSE, ça ne bouge pas durant 5 ans, avec RHEL ça ne bouge pas durant 7 ans.

                    > Quand tu dev un FS t'as juste besoin que le VFS ne change pas trop

                    C'est faux. Si ton FS apporte quelque chose de nouveau, il faut faire évoluer VFS.
                    Voir ça par exemple :
                    http://lwn.net/Articles/100148/(...)

                    Tu ne peux pas faire un FS avec ACL si VFS ne supporte pas ACL, etc.

                    > Pour le moment linux évolue dans le court terme, ce qui le rend actuellement beaucoup plus attractif du point de vue fonctionalités qu'un Solaris.

                    Ceci est du total pipeau. De plus tu es contradictoire complètement. Solaris est plus vieux que linux et s'ils travaillaient sur le long terme, Solaris serait plus attractif. Ou alors le long terme chez Solaris se chiffre en siècle.


                    Franchement, installes Solaris chez toi et changes de site :-)

                    Questions :
                    Tu utilises Linux ?
                    Pourquoi ?
                    • [^] # Re: DTrace

                      Posté par . Évalué à  2 .

                      > Tu utilises Linux ?

                      Oui parmis d'autres (tous libres d'ailleurs, a ma connaissance y'a que trois softs proprios et un driver)

                      > Pourquoi ?

                      Meilleur support materiel pour plein de conneries, OS qui est actuellement utilisé en recherche et où y'a plein de choses interessantes qui se passent. Et ca "juste marche" (enfin ca devient un peu plus aléatoire de nos jours :-).

                      > Franchement, installes Solaris chez toi et changes de site :-)

                      Tu es fatiguant avec tes tout blanc ou tout noir. C'est tellement étrange pour toi qu'on puisse montrer des avantages sur certains points ? À l'utilisation linux est clairement supérieur à Solaris y'a pas photo et je n'ai jamais dit le contraire. Ce n'est pas pour autant qu'il n'y a rien a prendre ! De plus ils ont de plus été fair play la plupart du temps à ma connaissance...

                      DTrace est une tuerie j'utilise pas Solaris pour autant. PF est génial j'utilise pas OpenBSD pour autant, bin non y'a PF sous FreeBSD. Applescript est un super concept, j'utilise pas Mac OS X pour autant. Je pourrais te faire a peu près tout les systèmes comme ca.

                      Linux a des points forts et des points faibles, je vois pas ce qu'il y a de contradictoire avec le fait de l'utiliser et de l'apprecier...
                      • [^] # Re: DTrace

                        Posté par . Évalué à  1 .

                        > Tu es fatiguant avec tes tout blanc ou tout noir.

                        Arrêtes de me faire la morale. Concentres toi sur le sujet.

                        Je te donnes un petit exemple, pour l'anecdote.
                        Je bossais sur HP-UX chez HP. Chez moi j'avais Linux. Je dis à mes collèges que HP-UX devrait se "bouger le cul" et fort, sinon Linux va le bouffer tout cru.
                        Et bien on me rigolait au nez.
                        Courant 2 000, on a ajouté du support à Linux au sein d'HP.
                        Une chaine de production gérée par des HP-UX est partiellement passé sous Linux.
                        Les parts de marchés d'HP-UX dégringole petit à petit au profit de Linux et pas uniquement dans le bas de gamme.

                        Partant "les mecs qui developent HP-UX sont des plus talentueux et ont de l'imagination".

                        Au bout d'un moment, le pseudo-neutre "mon Unix proprio a ses avantages et Linux a ses avantages" n'est plus tenable.
                        L'un des seuls trucs qui fait encore vaguement tenir les Unix proprio, c'est que les constructeurs de hard haut de gamme ne supportent pas (ou peu) Linux. Donc Linux doit se "limiter" aux PC.
                        Mais maintenant les PC ont aussi 64 bits, des configurations 8 cpu très performantes à base PC (comprendre ouvert et pas proprio) existent, pour les calcules scientifiques Linux s'est fait sa place au soleil avec les cluster, etc.

                        Donc il ne reste plus grand chose en avantage aux Unix proprio (sauf pour quelques configurations très haut de gamme, comme je l'ai déjà dit 200 fois).
                        Tu peux me rire au nez, mais la réalité te feras revenir sur terre.
                        • [^] # Re: DTrace

                          Posté par . Évalué à  2 .

                          Et bien on me rigolait au nez.
                          Courant 2 000, on a ajouté du support à Linux au sein d'HP.
                          Une chaine de production gérée par des HP-UX est partiellement passé sous Linux.
                          Les parts de marchés d'HP-UX dégringole petit à petit au profit de Linux et pas uniquement dans le bas de gamme.


                          C'est surtout que tu ne comprends pas les dynamiques de marche.

                          Acheter une machine qui fait tourner HP-UX(une PA-RISC donc) c'est xxxxx euros.
                          Acheter une machine qui fait tourner Linux tu vas chez l'assembleur du coin et tu l'as pour 1000 euros au pire.

                          La difference principale c'est le prix du HW necessaire pour ces OS, pas les OS eux-meme.

                          Niveau fiabilite et features haut de gamme Linux est encore loin derriere, il est devant pour ce qui est du desktop, mais le desktop ca n'a jamais ete le marche de HP-UX, AIX et autres, seul Solaris y etait pour les workstations et ils sont en train de se faire manger vu le prix ignoble de leur workstations, d'ou leur passage a x86 maintenant.

                          Linux a fait ce que Windows a fait, il est devenu "suffisament bon" pour satisfaire bcp de gens qui n'avaient pas besoin de tous les avantages d'HP-UX,AIX,..., il est pas forcement devenu meilleur techniquement parlant.
                          • [^] # Re: DTrace

                            Posté par . Évalué à  2 .

                            Encore une pièce de FUD^W connerie.
                            Ce n'est pas grace à Linux si Linux est bien c'est parce que ça tourne sous x86...
                            T'en as pas marre ?
                            Solaris tourne sous x86.

                            C'est le FUD "classique". Si un Unix proprio a une feature que n'a pas Linux alors c'est une feature "vachement balaise". Si c'est Linux, alors c'est un gadget.

                            Je connais HP-UX et HP-UX n'est pas du niveau de Linux. Et je peux te dire qu'en interne, HP (comme Sun) panique. Je dis en "interne" mais tout le monde le sait.
                            C'est un article criticable sur certain point mais ça montre que Linux est un "problème" pour les unix proprio (pour les serveur et pas le desktop) :
                            http://www.theregister.co.uk/2004/12/15/sun_needs_linuxbuy/(...)

                            Être multi-plateforme est très important en entreprise pour les serveurs. Ce n'est pas une petit "feature". Qui est aussi portable que GNU/Linux avec de telles fonctionnalités ?
                            Personne. Microsoft n'a toujours pas de version AMD64 qui ne soit pas une beta (si ça a changé, alors c'est récent). Solaris a une version en beta test de AMD64.
                            C'est dure à réaliser. C'est une "feature" très très très balaise. Linux propose des solutions entreprise pour AMD64 depuis 1 an.

                            Être indépendant du contructeur du hard est très important.
                            Avoir un haut niveau de portabilité aussi.
                            La souplesse (et c'est quelque chose de beaucoup plus difficile à obtenir que de faire un rigide Unix) est aussi très important.

                            Linux avait le record tpc-c (il est passé second par un système pas encore disponible) :
                            http://www.tpc.org/tpcc/results/tpcc_perf_results.asp?resulttype=al(...) (768 Go de mémoire vive, disques dures : 92 To).
                            Les "records" de Linux sur des bécanes massivement parallèles :
                            http://linuxfr.org/2004/10/28/17485.html(...)

                            Les "Success Stories" de Red Hat :
                            http://www.redhat.com/solutions/info/casestudies/(...)
                            Si Linux était "loin derrière" comment fait Red Hat pour vendre des OS libre comme RHEL AS qui coûte de 1 500 à 18 000 $/an ?

                            Ce n'est pas du "petit". Ça ne conserne pas les PC à 1000 ¤.

                            > La difference principale c'est le prix du HW necessaire pour ces OS, pas les OS eux-meme.

                            Pour les serveurs (là où linux perse) le prix HW et OS est souvent par grand chose à côté du coût total. C'est largement reconnu. La souplesse, les outils disponibles, la fiabilité, les compétences/supports sont beaucoup plus importants que le prix du hard ou de l'OS.

                            > Niveau fiabilite et features haut de gamme Linux est encore loin derriere

                            Niveau fiabilité, c'est de la pure connerie ce que tu dis. Linux tourne sur plein de serveurs critiques. Par contre si tu installes un Linux d'une distribution "blending-edge" sur le PC le moins cher du super-marché du coin, Linux n'est pas au top niveau fiabilité. Mais comme les Unix proprio ne tournent pas ce type de hardware...
                            Et notes que Red Hat et SuSE ont une liste précise de hardware supporté pour garantir la fiabilité. Comme les Unix proprio. Tu ne peux pas avoir un haut niveau de fiabilité avec tout les hardware de la planète. Red Hat (j'ignore pour SuSE) fait même un noyau avec moins de drivers que ce que supporte Linux pour être le plus sûr possible que le hardware qu'il supporte marche sans accro. Et tant pis si ça ne marche pas sur un PC à 1000 ¤, ça ne va pas changer les ventes de RHEL.
                            "Pire", RHEL 4 n'aura pas de "kernel-unsupported", car les clients se sont plaint des modules dans "kernel-unsupported" pour RHEL 3 et n'ont pas bien compris ce que signifiaient "unsupported".

                            Il manque quoi comme "features".
                            Une scalabilité un poil meilleur pour les becanes avec plus de 50 cpu.
                            Et...
                            Et presque rien d'autre.

                            > fait tourner Linux tu vas chez l'assembleur du coin et tu l'as pour 1000 euros au pire.

                            Pas pour un serveur. Et c'est pour les serveurs qu'actuellement Linux marche bien.
                            Si ce que tu dis était vrai alors pourquoi Red Hat se fait "chier" à porter Linux sur IA64 et PowerPC (IBM s/390) ?
                            Ce type de hard est très peu soutenu par la communauté. Ça coûte bonbon ces portages et le supporter (Merci à IBM qui donne un sérieux coup de main).
                            Par contre, AMD64 est bien et même très bien supporté par la communauté et le portage par Red Hat (ou autre) est d'un prix "ridicule". D'ailleur la version "communautaire" de Red Hat (Fedora) est disponible pour AMD64 (en version 64 bits, évidemment).
                            Même si j'ai connais rien en "dynamique de marché", je me permet de dire que ce point est très important pour l'adoption du 64 bits et surtout la disponibilité de programmes. Linux est en pointe pour AMD64 et c'est excellent pour les serveurs (et pas pour le PC à moins de 1000 ¤ de l'assembleur du coin).

                            > il est devant pour ce qui est du desktop

                            Linux est "largué" en parts de marché pour le desktop. Linux commence à peine (et avec peine) à rentrer dans le desktop.
                            Linus l'a dit, le desktop est un défis plus difficile à relever que le serveur car pour les serveur, c'est déjà fait.

                            > mais le desktop ca n'a jamais ete le marche de HP-UX, AIX et autres

                            Ni de Red Hat. Red Hat en premier c'était les serveurs, puis serveurs et station de travail. C'est depuis très peu de temps que Red Hat s'interresse au desktop. Et c'est le desktop en entreprise et pas le desktop "domestique".
                            Je prend Red Hat, car Red Hat marche et on peut supposer qu'il a choisir les secteurs qui marche (rapport à la "dynamique de marché"). Or le secteur "PC à 1000 ¤ de l'assembleur du coin" ne marche pas ou marche mal.
                            Linux a pris des parts de marché à Unix principalement et un peu à Windows pour les serveur.
                            Unix chute et Linux grimpe. Red Hat a une politique "agressive" de migration d'Unix vers Linux. Et ça marche. Or les Unix ne sont pas utilisé dans le desktop ou les PC à 1000 ¤.

                            > C'est surtout que tu ne comprends pas les dynamiques de marche.

                            Toujours insultant. Je viens de démontrer que tu n'as rien de rien compris au marché de Linux. Rien de rien.
                            En fait, je pense que tu y comprend quelque chose mais que tu ne peux pas t'empêche de faire du FUD à toute occasion.
                            Et beaucoup te trouve objectif ...
                            Navrant.
                            • [^] # Re: DTrace

                              Posté par . Évalué à  0 .

                              Ce n'est pas grace à Linux si Linux est bien c'est parce que ça tourne sous x86...
                              T'en as pas marre ?
                              Solaris tourne sous x86.


                              Et Solaris x86 n'etait quasiment pas supporte du tout jusqu'a l'arrivee de Linux, drole de coincidence hein ?

                              C'est le FUD "classique". Si un Unix proprio a une feature que n'a pas Linux alors c'est une feature "vachement balaise". Si c'est Linux, alors c'est un gadget.

                              Tiens, j'ai dit ca ou ?

                              Être multi-plateforme est très important en entreprise pour les serveurs. Ce n'est pas une petit "feature". Qui est aussi portable que GNU/Linux avec de telles fonctionnalités ?

                              Et ca interesse qui cette portabilite a tout va ?
                              Quand tu regardes le marche, 99% des gens ont du x86, et AMD64 arrive. Hors Windows et Solaris y sont portes aussi, bref les CPU que tout le monde veut, les OS y sont.

                              C'est dure à réaliser. C'est une "feature" très très très balaise

                              Ca n'a rien de dur a realiser, Solaris et Windows sont multiplateformes depuis longtemps, simplement Redhat et autres n'ont pas les memes processus de developpement que MS et Sun.
                              Windows pour AMD64 il marche tres bien depuis un moment, mais il sort en meme temps que le SP1 de Win2003 pour eviter de faire un service pack peu apres que l'OS soit sorti.

                              Être indépendant du contructeur du hard est très important.

                              Sur x86 c'est pas un probleme, il y a du choix.

                              Linux avait le record tpc-c (il est passé second par un système pas encore disponible) :
                              http://www.tpc.org/tpcc/results/tpcc_perf_results.asp?resulttype=al(...)) (768 Go de mémoire vive, disques dures : 92 To).


                              Quand tu regardes cette page et que tu choisis uniquement les systemes "non-cluster", Linux ne se trouve nulle part.
                              Quand tu regardes le rapport prix/perf tu vois vite que c'est pas le plus performant non plus, bref ils ont mis plein de machines dans le bain pour avoir un gros resultat, c'est pas optimal.

                              Les "records" de Linux sur des bécanes massivement parallèles :
                              http://linuxfr.org/2004/10/28/17485.html(...(...))


                              Ca ne montre absolument rien quand aux perf de Linux lui-meme, ces machines ne sont rien d'autres que des clusters de 2000 machines chacun faisant tourner un Linux, ce n'est pas un Linux gerant 2000 CPUs

                              Bref, tes 2 liens montrent que niveau scalabilite Linux n'y est pas encore, meme si il n'est pas mauvais.

                              Niveau fiabilité, c'est de la pure connerie ce que tu dis. Linux tourne sur plein de serveurs critiques

                              Linux supporte le dynamic partitioning avec migration de CPU, memoire, ... ? Non
                              Linux supporte qu'un CPU tombe en panne ? Non
                              etc...

                              C'est la la difference entre un OS pour gros serveurs et un OS pour serveurs
                              Et oui, c'est valable pour Windows aussi, il est pas specialement mieux que Linux de ce cote la.

                              Si ce que tu dis était vrai alors pourquoi Red Hat se fait "chier" à porter Linux sur IA64 et PowerPC (IBM s/390) ?

                              Parce qu'il y a plein de workstations et petits serveurs IA64 utilises dans les clusters, quand a IBM s/390 quand tu regardes l'utilisation c'est simple : plein d'images tournant sur un gros monstre, Linux ne gere pas le s/390 lui-meme.

                              Même si j'ai connais rien en "dynamique de marché", je me permet de dire que ce point est très important pour l'adoption du 64 bits et surtout la disponibilité de programmes. Linux est en pointe pour AMD64 et c'est excellent pour les serveurs

                              Oui c'est vrai, j'ai jamais dit qu'il n'y avait que du mauvais chez Linux.

                              Toujours insultant. Je viens de démontrer que tu n'as rien de rien compris au marché de Linux. Rien de rien.

                              Si pour toi chaque critique est une insulte on va pas aller loin.

                              A part, tu n'as rien montre du tout, bien au contraire.
                              • [^] # Re: DTrace

                                Posté par . Évalué à  2 .

                                > Quand tu regardes cette page et que tu choisis uniquement les systemes "non-cluster", Linux ne se trouve nulle part.

                                Et alors ?

                                > Quand tu regardes le rapport prix/perf tu vois vite que c'est pas le plus performant non plus,

                                http://www.tpc.org/tpcc/results/tpcc_price_perf_results.asp(...)
                                4ième : Linux-SuSE
                                7ième : Linux-RedHat

                                > Ca ne montre absolument rien quand aux perf de Linux lui-meme, ces machines ne sont rien d'autres que des clusters

                                Faut lire toute la news.

                                > ce n'est pas un Linux gerant 2000 CPUs Il n'y a pas que des cluters.

                                la NASA, SGI et Intel annonce 42,7 Tflops avec leur nouveau calculateur sous Linux à 10.240 processeurs d'Altix System.

                                Il est constitué de 20 systèmes SGI ® Altix® à 512 processeurs Intel® Itanium® 2 chacun, et dispose d'un système de stockage de 440 téra-octets. Chaque système à 512 processeurs offre à ses utilisateurs la vue d'une seule image (SSI, pour "Single System Image") de Linux.

                                > Linux supporte le dynamic partitioning avec migration de CPU, memoire, ... ? Non

                                Joli, tu peux être plus précis ?
                                Linux support le hotplug pour les CPU, le "dynamic partitioning avec migration de CPU, memoire", je ne sais pas ce que c'est.
                                Mais peut-être que Xen fera ton bonheur car il peut faire de la migration de CPU, etc...
                                Par contre je ne crois pas que Linux supporte l'ajout de mémoire à chaud.

                                > Linux supporte qu'un CPU tombe en panne ? Non

                                Oui, il le supporte... Enfin, ça dépend du contexte.
                                Trouves un OS qui supporte le plantage de CPU dans n'importe quel contexte. À ma connaissance ça n'existe pas. J'ai vu quelque pré-annonce de Sun, mais rien de concrêt.

                                Maintenant, ces "jolis" trucs ("dynamic partitioning avec migration de CPU, memoire,..." ) représente quel pourcentage du marché serveur ?
                                Car on parle du marché des serveurs et pas de 0,01 % du marché de serveur. Maintenant, si tu ne veux que parler des 0,01 % du marcher des serveurs, t'es libre. Mais il faut dire que tu annonces que tu ne parle plus de la même chose.

                                > Si pour toi chaque critique est une insulte on va pas aller loin.

                                De toi :
                                - "C'est surtout que tu ne comprends pas les dynamiques de marche."

                                Ça c'est une insulte et pas une critique.

                                > A part, tu n'as rien montre du tout,

                                Une autre.

                                > bien au contraire.

                                Ben démontre que le destop est le marché de Linux et non les serveurs comme tu l'as dit précédement.
                                Je t'aide : regarde le chiffre d'affaire de Mandrake et compare avec Red Hat ou SuSE.

                                T'as rien démontré du tout. Le seul truc, c'est pour les serveur avec beaucoup de CPU.
                                Mais tu n'as pas à me le démontrer, je l'ai déjà dit :
                                - "Il manque quoi comme "features".
                                Une scalabilité un poil meilleur pour les becanes avec plus de 50 cpu."
        • [^] # Re: DTrace

          Posté par . Évalué à  3 .


          Je doute que ce soit supérieur à device-mapper et lvm2 :
          (...)
          Et GFS qui peut utiliser tout ça pour faire un cluster :


          Bon comme tu le dit tu es pro-libre a fond, et c'est bien. Mais sans cracher, loin de là, sur LVM (que j'utilise intensement en prod) et GFS qui sont d'excellents logiciels très important pour faire de linux un serveur d'entrepriose digne de ce nom, il ne faut pas non plus se laisser aveugler.
          Je ne connait evidement pas ZFS (forcement il n'est pas encore sorti), mais d'après ce que l'on en sait, il permet déjà, par exemple, de gerer plus de volumes/unités logiques (et de plus grande taille) que LVM, et de loin (Le 128bit ca aide)
          Ensuite GFS c'est surement trés bien, mais il existe depuis longtemps des produits similaires sur les Unix proprio, qui j'imagine ne doivent pas être trop mal, vu leur age et l'expérience des acteurs de ce domaine (veritas pour en revenir toujours au même).
          Bref, tout ce que linux propose c'est très bien, mais il ne faut pas non plus s'imaginer que c'est mieux que tout le reste tout le temps, c'est jamais bon de s'aveugler.
          • [^] # Re: DTrace

            Posté par . Évalué à  1 .

            > Bref, tout ce que linux propose c'est très bien, mais il ne faut pas non plus s'imaginer que c'est mieux que tout le reste tout le temps, c'est jamais bon de s'aveugler.

            Je parlais de ZFS vs lvm2. Pas de Veritas.
            • [^] # Re: DTrace

              Posté par . Évalué à  3 .

              Moi aussi je te parlais essentielement de lvm2 vs ZFS. Et il se trouve que sur certains point, ZFS parait meilleurs. Par exemple sur le nombre et la taille des VG et LV utilisables.
              • [^] # Re: DTrace

                Posté par . Évalué à  1 .

                > Par exemple sur le nombre et la taille des VG et LV utilisables.

                Pour le nombre, c'est presque illimité avec lvm2 et Linux 2.6. Pour lvm1 c'était déjà 2^16.
                Pour la taille, et spécifiquement pour les systèmes 32bits, la limite de 2To (2^32*512) est lié à Linux 2.4 dans la gestion des périphériques (et vfs) et pas à lvm. Pour Linux 2.6 (toujours 32bits), cette limite est à 16 To (2^32*4096).
                Le point dur actuellement est la taille des périphériques sur 32 bits. Mais pas de problème avec un système 64 bits.
                ext3 (qui pourtant n'est pas une référence dans ce domaine) avec Linux 2.6, la limite est à 8To (sur toute plateforme).
                Pour début 2005 elle va passer à 16 To. Pour avoir 16To, il faut combien de disques dur ? 50 à 100.
                Si t'as besoin de plus de 16To, je crois que tu peux acheter un AMD64 (Pas encore supporté par Solaris...).

                Sur plate-forme 64bits la limite de vfs est 2^64*4096 ( 68 719 476 736 To !) et xfs le support. Il n'est pas possible actuellement d'atteindre cette limite ni pour les 20 ans à venir.

                Donc, où tu vois des problèmes concrêts ?
                • [^] # Re: DTrace

                  Posté par . Évalué à  1 .

                  > Pour le nombre, c'est presque illimité avec lvm2 et Linux 2.6.

                  Ooops :
                  To limit kernel memory usage, there is a limit of 65536 physical extents (PE) per logical volume, so the PE size determines the maximum logical volume size. The default PE size of 4MB limits a single logical volume to 256GB (see the -s option to raise that limit).
                  • [^] # Re: DTrace

                    Posté par . Évalué à  4 .

                    Bon bah ca fait plus que 2To alors, c'est loin d'être illimité, mais c'est vrai que ca rejoint la théorie stipulant ques le seul avantage restant aux Unix proprio, c'est sur les gros systèmes.
                    Le but de ma remarque n'était pas vraiment de montrer que ZFS est supérieur à lvm2, le but était plutôt de te faire remarquer que je pense que ton Je doute que ce soit supérieur à device-mapper et lvm2 etait un peu rapide, et qu'il valait mieux regarder en profondeur et ne pas se contenter de dire "Linux fait mieux".
                    A mon avis, si on exclue les enormes systèmes, ZFS et lvm2 se valent. Ca m'étonnerais quand même que Sun sorte un truc pourri dans ce domaine, justement parce que Linux assure.
                    D'ailleurs ZFS vérifie apparement le checksum des fichiers à chaque accès (bon je sais, mais j'en sais pas plus), ca pourrait être une bonne idée que Linux n'a pas ? Ou peut être pas, mais il ne faut pas tout rejeter en bloc.

                    D'ailleurs pour ceux qui veulent lire sur ZFS :
                    (Attention, il ne faut pas avoir peur du marketting...) : http://www.sun.com/2004-0914/feature/(...)
                    • [^] # Re: DTrace

                      Posté par . Évalué à  1 .

                      > Bon bah ca fait plus que 2To alors

                      N'importe quoi.
                      Pour lvm par défaut un PE fait 4Mo. Il y a 65536 PE de dispo (sûr qu'en fouillant un tout petit peu, cette limite doit être repoussable puisqu'elle est seulement là pour économiser de la mémoire) :
                      4Mo*65536 = 256Go

                      Ça c'est par défaut !

                      Or "(see the -s option to raise that limit)."
                      et :
                      -s, --physicalextentsize PhysicalExtentSize[kKmMgGtT]
                      Sets the physical extent size on physical volumes of this volume group. A size suffix (k for kilobytes up to t for terabytes) is optional, megabytes is the default if no suffix is present. Values can be from 8 KB to 16 GB in powers of 2. The default of 4 MB causes maximum LV sizes of ~256GB because as many as ~64k extents are supported per LV.

                      Un PE peu faire 16Go. Donc, taille d'un lv :
                      16Go*65536 = 1 024 To.
                      Depuis la limite de 16Go est pour lvm1 et non pour lvm2 où c'est illimité (ça me revient, désolé pour la confusion).
                      Donc si tu as des disques de 128Go par exemple et décide que c'est ton "unité" :
                      128Go*65536 = 8 192 To.

                      Notes que c'est déraisonnable. Il faut 65536 disques durs !

                      Mais, petit rappel, sous 32 bits seulement, la limite d'un périphérique est de 16To. Pour 64bits, c'est "illimité" (comme tenu des technologies actuelles).

                      > qu'il valait mieux regarder en profondeur et ne pas se contenter de dire "Linux fait mieux".

                      J'ai regardé Linux et pour ZFS je fais avec ce qui est disponible comme information.

                      > A mon avis, si on exclue les enormes systèmes, ZFS et lvm2 se valent

                      ZFS peut faire un snapshot ?
                      ZFS supporte la crypto ?

                      > ca pourrait être une bonne idée que Linux n'a pas ? Ou peut être pas, mais il ne faut pas tout rejeter en bloc.

                      Relis le journal, je dis que le contrôle par checksum est un plus.

                      > (Attention, il ne faut pas avoir peur du marketting...) : http://www.sun.com/2004-0914/feature/(...)

                      Tu l'as dit, c'est marketting et il faut s'en méfier.
                      Les chiffres/fonctionnalités que je donne pour lvm2 sont vérifiables.
                      ZFS, personne le l'a utilisé jusqu'à maintenant.

                      On parle de limite pour Linux, mais quelle est la limite du vfs de Solaris ?
                      le vfs de Solaris ne tourne pas sur 128 bits.
                      Ici, je donne honnètement les limites de Linux.
                      Pour Sun, il faut se "contender" du discours marketeux et aucune vérification n'est possible actuellement pour ZFS.

                      PS : ZFS sortir *après* Solaris 10.
                      PS2 : lvm2 est déjà dispo et utilisé en production.
                      • [^] # Re: DTrace

                        Posté par . Évalué à  2 .

                        Au temps pour moi pout le 2To, j'ai du faire mes calcul en fonction de lvm1 je pense.

                        pour ZFS et les snapshot, un debut de reponse (oui il supporte un nombre ilimité de snapshots) est la : www.sun.com/emrkt/campaign_docs/ icee_0703/transcript-SEE-091504.pdf . Tu pourras m'objecter que tous ca ne sont que des prévisions/version beta, je suis d'accord, mais c'est toi qui à commencer à parler de trucs qui ne sont pas encore sortis :)
                        Pour la crypto, je ne comprends pas. Solaris fourni ce qu'il faut pour crypter des fichier, je ne voit pas en quoi ZFS ne pourrait pas le faire, mais peut être que quelque chose m'échappe (j'ai jamais eu a jouer avec le chiffrage de fichiers).
                        • [^] # Re: DTrace

                          Posté par . Évalué à  1 .

                          > mais c'est toi qui à commencer à parler de trucs qui ne sont pas encore sortis :)

                          ???
                          Linux 2.6 est sorti ?
                          Oui.
                          Lvm 2 est sorti ?
                          Oui
                          GFS est sorti ?
                          Oui

                          Les trois sont vendus par pour des distributions "entreprise". Linux 2.6 il n'y a que SuSE actuellement. lvm2 et GFS, RHEL 3 le propose.

                          > Pour la crypto, je ne comprends pas.

                          Tant pis.
                          Je parle de cryptage transparent. Si on te vole la bécane (ou un disque amovible), les données ne sont pas lisibles.

                          > Solaris fourni ce qu'il faut pour crypter des fichier,

                          Suffit d'avoir gnugp...

                          > je ne voit pas en quoi ZFS ne pourrait pas le faire,

                          Car c'est fait dans le noyau. Linux ne l'a pour toujours fait.
                          Linux n'a pas de swap crypté. Ce qui est point faible.
                          Je crois que OpenBSD le fait.
                          • [^] # Re: DTrace

                            Posté par . Évalué à  4 .


                            ??
                            Linux 2.6 est sorti ?
                            Oui.
                            Lvm 2 est sorti ?
                            Oui
                            GFS est sorti ?
                            Oui


                            Bon si tu ne veut même pas comprendre que je parlais de ZFS...
                            • [^] # Re: DTrace

                              Posté par . Évalué à  2 .

                              > Bon si tu ne veut même pas comprendre que je parlais de ZFS...

                              Désolé, je n'avais pas compris comme ça. Je croyais que du disait que je comparais ce qui n'est pas disponible sous Linux avec ce qui n'est pas disponible sous Solaris.
      • [^] # Re: DTrace

        Posté par . Évalué à  1 .

        > parceque l'ufs, niveau performance, j'ai vu mieux.

        Certes mais par rapport à un FS journalisé sous Linux ça à l'air qd même vachement plus performant :

        http://wwws.sun.com/software/whitepapers/solaris10/fs_performance.p(...)
        • [^] # Re: DTrace

          Posté par . Évalué à  3 .

          ca a l'air trés interrsessant comme lien, bon bien sur il vient de chez sun...
          Je n'ai pas fait de benchmark avec des chiffres, je ne me base que sur la pratique que j'en ai, et pour tout ce qui est "find /..." "rm..." et autres grep, c'est plutôt trés lent je trouve. Maintenant curieusement c'est vrai que les bases de données qui tournent dessus, elles marchent bien. J'imagine qu'il y a une bonne raison, si quelqu'un la connait...
    • [^] # Re: DTrace

      Posté par . Évalué à  2 .

      > ca ressemble plus aux capabilities, developpé chez linux

      capabilities *diminue* les privilèges. Il ne les augmente jamais.

      > mais jamais utilisé.

      apache, named, etc... utilise les capabilites.

      > Et je vois pas bien ce que PAM fait dans la choucroutte.

      Pour gérer les privilèges peut-être ?
      Exemple, j'ai fait un petit wrapeur à mplayer pour que mplayer puisse faire mlockall() et utilise l'ordonnanceur temps réel round Robin.
      Il faut patcher mplayer pour qu'il utiliser mlockall().

      Avec le driver mga_vid (-vo mga ou -vo xmga), ça permet d'avoir un mplayer imperturbable. J'ai testé avec un upload à 150 (compilation de trois linux en parallèle avec "make -j") en lisant un DVD. Pas le moindre accro. Impressionnant.

      Il faut Linux 2.6.9 qui permet de fixer un ulimit sur la mémoire verrouillé en mémoire.
      Mon wrapper (mplayer_rt) utile PAM et a le suid (c'est le seul).

      Le mplayer lancé par le wrapper a deux privilège en plus :
      - ordonnancement à SCHED_RR
      - ulimit -l 65536
      Tu ne peux pas avoir ces deux privilèges avec un processus "normal" et pourtant mon mplayer tourne avec mes droits utilisateurs seulement, mais juste avec ces deux privilèges de plus (capabilities ne peut pas faire ça).

      Donc voilà ce qui est fait :
      - mplayer_rt est appelé comme le mplayer "classique" avec les arguments "qui vont bien".
      - mplayer_rt utilise PAM
      - PAM vérifie si l'utilisateur à la console (pam_console)
      - PAM vérifie que c'est moi (pam_succeed_if)
      - PAM change ulimit (pam_ulimit)
      - PAM change l'ordonnancement (pam_sched : c'est tout petit module PAM que j'ai fait pour le "fun" et qui n'est pas "présentable").
      - mplayer_rt vire les privilège root (seteuid() = getruid())
      - mplayer_rt fait un exec de mplayer
      Je pourrait utiliser les capabilities de Linux mais mon wrapper est si petit et fait si peu de chose que ce n'est pas nécessaire.

      Rappel, seul mplayer_rt a le suid.
      Si j'installe un nouveau mplayer, ça marche toujours (j'ai seulement à ajouter un patch pour utiliser mlockall). Donc avec PAM, j'ai bien fait de la gestion de droits/privilèges.
      Le fait que j'ai du utiliser du C (pour mplayer_rt) montre que ce n'est pas encore suffisament "enrobé".
      • [^] # Re: DTrace

        Posté par . Évalué à  2 .

        > capabilities *diminue* les privilèges. Il ne les augmente jamais.

        Aucun mechanisme n'augmente jamais les privileges*! C'est toujours un process plus privilegié que te donne les droits dont tu as besoin.

        >> Et je vois pas bien ce que PAM fait dans la choucroutte.
        > Pour gérer les privilèges peut-être ?

        Oui et ? Si tu n'es pas au courant l'un des premiers système a avoir utilisé PAM c'est Solaris 6 :-)

        * Sauf failles qui commencent a etre courantes chez linux
        • [^] # Re: DTrace

          Posté par . Évalué à  2 .

          > l'un des premiers système a avoir utilisé PAM c'est Solaris 6 :-)

          J'ai vu PAM dans HP-UX avant que ça n'existe sous Linux. Je sais que ce n'est pas Linux qui a "inventé" PAM.

          > Oui et ?

          Relis le thread.

          > Sauf failles qui commencent a etre courantes chez linux

          Faut éviter le FUD à la MS. Les failles sont publics, les sources sont dispos etc...
          Donc des failles sont souvent trouvées (c'est tant mieux) et corrigées (c'est encore mieux).
          Si tu ignores ce point, tu peux aussi "démontrer" que Windows est plus sûr que Linux...
          L'absence de communication des Unix proprio ne les rend pas plus sûr.
          Jusqu'à preuve du contraire, GNU/Linux est un système _très_ sûr.
          • [^] # Re: DTrace

            Posté par . Évalué à  2 .

            Jusqu'à preuve du contraire, GNU/Linux est un système _très_ sûr.

            heu je ne veux pas lancer un troll, mais quand je lis ca, ca me fait mal. un noyau ou tu passes ton temps a guetter la faille du mois, et dont les developpeurs du noyau eux meme disent que la stabilite n'est pas une priorite par rapport aux fonctionnalites, ce n'est pas ce que j'appelle un systeme sur.

            --
            pouet
            • [^] # Re: DTrace

              Posté par . Évalué à  -1 .

              > heu je ne veux pas lancer un troll, mais quand je lis ca, ca me fait mal.

              Trouves mieux comme compromis fonctionnalité/risque.
              C'est facile de lancer des trolls sans arguments.
              Tu as des statisques qui indiquent que beaucoup de serveur Linux sont crackés ?
              Moi je n'ai pas ça.
              J'ai des statistiques qui indique qu'il y a beaucoup de failles trouvées, avant quelles soient exploitées, et corrigées. C'est parfait.
              Windows a peut-être moins de failles publiées mais beaucoup sont publiées lorsqu'elles ont été exploités.

              > un noyau ou tu passes ton temps a guetter la faille du mois

              Il y a des outils, des mailings, des mainteneurs pour ça.
              Je préfère des corrections fréquentes que ne pas avoir de correction car quelqu'uns n'utilisent pas Linux de façon "moderne" ou pour avoir des statistiques "flatteuses".

              > dont les developpeurs du noyau eux meme disent que la stabilite n'est pas une priorite

              Stabilité pour l'utilisateur final des releases _officielles_ de Linus !

              Il y a toujours des gens pour demander le beurre et l'argent du beurre. Pour eux il faut que ça évolue et aucun bug n'est permis.
              Comment veux-tu que la version upstream, qui _doit_ évoluer, soit parfaite ?
              Ça n'a pas de sens. Ou alors il faut un fork où les développements ont lieu et ce fork ne doit pas être la version upstream. Ça n'a pas de sens.
              Actuellement la branche de développement principales (car il y a aussi d'autres branches, comme celle de Morton, qui testent avant le passage en upstream) est la branche officiel. La branche (les branches) stable, la correction des petits bobos, c'est l'affaire des distributions ou de quelques mainteneurs/developpeurs comme Alan Cox (qui a une branche basée sur la version officielle + patchs qui corrige des bugs + suivi méticuleux pour s'assurer que les correctifs sont aussi remontés en upstream).
              Notes aussi que les distributeurs appliques souvent de patch à la version upstream de presque tout les projets. Ce n'est pas sans raison.

              Allez voir du côté de *BSD. Peu de bug, peu de fonctionnalité (le smp vient d'être intégré) et ça évolue peu.

              Si tu veux du super stable, prend une distribution dont c'est l'objectif. Ça existe. Il y en a pour tous les goûts. Des chers et des gratuites.

              Tu peux aussi installer Solaris. Si ça s'installe chez toi et si ça répond à ton besoin...
              • [^] # Re: DTrace

                Posté par . Évalué à  0 .

                Trouves mieux comme compromis fonctionnalité/risque.

                heu ca c est complemtent subjectif, car chacun cherche le rapport fonctionnalité/risque qui lui convient. reste qu'un noyau avec dans le meilleur des cas une faille par moi, je le qualifie pas de sur.

                C'est facile de lancer des trolls sans arguments.

                relis mon post, je les ai donnes mes arguements.

                Windows a peut-être moins de failles publiées mais beaucoup sont publiées lorsqu'elles ont été exploités.

                pipeau! sur le site MS y a enormement de failles documentees. de plus, il est tres facile de se renseigner sur les failles corrigees par le windows update qui propose un lien "en savoir plus".

                Il y a des outils, des mailings, des mainteneurs pour ça.

                il y a aussi des noyaux qui ne se paient pas une faille par mois.

                Il y a toujours des gens pour demander le beurre et l'argent du beurre. Pour eux il faut que ça évolue et aucun bug n'est permis.

                nope. j'accepte les bugs, j'en ecris trop moi meme pour ne pas les accepter ;) cela dit (bis) un noyau avec une faille par mois je le qualifie pas de sur.

                Notes aussi que les distributeurs appliques souvent de patch à la version upstream de presque tout les projets. Ce n'est pas sans raison.

                les failles y sont tout de meme :)

                Allez voir du côté de *BSD. Peu de bug, peu de fonctionnalité (le smp vient d'être intégré) et ça évolue peu.

                et apres tu dis que je troll!? ceci dit c est effectivement aux bsd que je pensais.

                Si tu veux du super stable, prend une distribution dont c'est l'objectif. Ça existe.

                oui, mais elles ont tout de meme la faille du mois.

                Tu peux aussi installer Solaris. Si ça s'installe chez toi et si ça répond à ton besoin...

                deja fait. mais ca vaut pas le coup sur du pc amha. en attendant de me payer une jolie Sun je reste sur BSD, et clairement y aura pas de linux sur mes serveurs/passerelles etc. je le garde pour ce qu'il est. c'est a dire un os avec trop d'avantages pour qu'on les liste ici (et puis on les connait), mais un OS pas sur.

                --
                pouet
                • [^] # Re: DTrace

                  Posté par . Évalué à  1 .

                  > il y a aussi des noyaux qui ne se paient pas une faille par mois.

                  Comptes le nombre de failles trouvés dans Linux 2.6 pour 2004. Compte aussi celle qui sont exploitable par défaut.
                  Comptes le délais entre la découverte de la faille et les mises à jours (pour savoir combien de jours dans l'année tu as été en "danger").

                  Compte le nombre de faille exploité pour craquer un site.

                  Fais le bilan.

                  Conclusion : Linux est sûr.

                  > ceci dit c est effectivement aux bsd que je pensais.

                  Ça je m'en doutais...

                  > mais un OS pas sur.

                  Correctif de sécurité pour RHEL 3:
                  2004-12-02
                  2004-08-03
                  2004-07-02
                  2004-06-17
                  2004-05-11
                  2004-04-22
                  2004-02-20
                  2004-01-16
                  2004-01-07

                  Ça fait peut-être beaucoup, mais peux-tu citer un cas d'exploitation de ces failles sur RHEL ?
                  Non.
                  • [^] # Re: DTrace

                    Posté par . Évalué à  1 .

                    > Correctif de sécurité pour RHEL 3:

                    La source :
                    https://rhn.redhat.com/errata/rhel3as-errata.html(...)
                  • [^] # Re: DTrace

                    Posté par . Évalué à  1 .

                    c'est que des mots tout ca! quand une faille existe, c'est du boulot en plus pour savoir si ton systeme est vulnerable ou pas.
                    tiens quand on parle du loup... la faille du mois est tombee:
                    http://linuxfr.org/2004/12/15/17900.html(...)

                    --
                    pouet
                    • [^] # Re: DTrace

                      Posté par . Évalué à  1 .

                      > c'est du boulot en plus pour savoir si ton systeme est vulnerable ou pas.

                      Tu mets à jours avec apt/yum/urpmi/up2date/emerge et c'est tout. Vulnérable ou pas.
                      Et si t'es une élite qui compile son propre noyau, tu assures.
                      • [^] # Re: DTrace

                        Posté par . Évalué à  2 .

                        Tu mets à jours avec apt/yum/urpmi/up2date/emerge et c'est tout. Vulnérable ou pas.

                        ben oui c est ce que je fais, mais moi je peux, c'est pas toujours possible. et - serieux promis y a pas de troll - sous freebsd pour le moment j ai pas eu besoin de recompiler mon noyau en deux/trois mois, hormis passage en 5.3.

                        enfin bon si la securite de linux te satisfait c'est chouette. et oui, apt c est la joie. mais bon moi je trouve qu'une faille par mois c est pas normal.

                        --
                        pouet
                        • [^] # Re: DTrace

                          Posté par . Évalué à  1 .

                          > enfin bon si la securite de linux te satisfait c'est chouette.

                          Oui, c'est le cas. J'ai jamais eu une de mes serveurs crackés ni mon PC de cracké (pour l'anectode, une foi comme un con j'ai créé le compte "test" avec le mot de passe "test". Des crackeurs en herbe ont bidouillés et il ne sait rien passé).
                          linuxfr tourne sous Linux et c'est marche bien. Non ?

                          Qu'il y est mieux (freeBSD pour toi) je le reconnais.
                          Que le fait qu'il est mieux aboutisse à la conclusion "Linux n'est pas un OS sûr", je ne suis pas d'accord.
                          Si une faille est trouvée et corrigée ce n'est pas un problème.
                          Si une faille n'est pas trouvée alors qu'elle existe, même si ça te permet de ne pas mettre à jours ton OS, c'est un problème.

                          > mais bon moi je trouve qu'une faille par mois c est pas normal.

                          Ça n'a pas de sens de dire ça. S'il y a des failles et qu'elle ne sont pas trouvée/corrigée, c'est pas normal.
              • [^] # Re: DTrace

                Posté par . Évalué à  3 .

                Allez voir du côté de *BSD. Peu de bug, peu de fonctionnalité (le smp vient d'être intégré) et ça évolue peu.

                Malheureux, tu lances un troll foireux...
                Le support SMP vient d'etre integre dans OpenBSD uniquement. FreeBSD et NetBSD supporte le SMP depuis longtemps.
                Dans la famille peu de code et peu de fonctionnalites, je te conseille de sortir la tete de ton trou. L'evolution des BSD n'est pas aussi rapide en terme de fonctionnalites, mais ils n'ont pas a rougir.
                Regarde DragonFlyBSD, NetBSD 2.0, FreeBSD 5.3/6-CURRENT et meme OpenBSD (caramba j'en dis du bien ;)).
                Mais il est vrai que tu as peu de code et beaucoup d'envie sur les servers features (telles que LVM, LVS, GFS, etc.). Mais ca viendra...
                • [^] # Re: DTrace

                  Posté par . Évalué à  1 .

                  > Le support SMP vient d'etre integre dans OpenBSD uniquement.

                  Pardon.

                  > FreeBSD et NetBSD supporte le SMP depuis longtemps.

                  Je savais, mais n'es-ce pas à la méthode de Linux 2.0 avec un gros lock dans le noyau ?
                  C-à-d que le noyau ne tourne jamais en smp.

                  Les *BSD sont les bienvenus. Mais critiquer le compromis fonctionnalité/risque de Linux alors qu'il n'y a pas mieux ailleur, je trouve ça lourdingue.

                  Il y a plus sûr que Linux (par exemple *BSD) mais ce n'est pas parce qu'il y a plus sûr que Linux, qu'il faut conclure que Linux n'est pas sûr.

                  Ce qui est malheureux avec le "linux n'est pas sûr, mon *BSD est sûr" c'est que tu es obligé de répondre "ton *BSD est has been".
                  À un troll tu réponds un autre troll.
                  • [^] # Re: DTrace

                    Posté par . Évalué à  3 .

                    Je savais, mais n'es-ce pas à la méthode de Linux 2.0 avec un gros lock dans le noyau ?
                    Effectivement c'etait du "GIANT locking", et c'est pas un support SMP ? C'est suboptimal, mais c'est un support SMP. Si tu pars dans ce petit jeu, on peut aller loin et ca peut durer jusqu'a l'annee prochaine.

                    Les *BSD sont les bienvenus. Mais critiquer le compromis fonctionnalité/risque de Linux alors qu'il n'y a pas mieux ailleur, je trouve ça lourdingue.
                    Tu te trompes d'interlocuteur je crois. Soit tu penses que j'ai suppute ca, ce qui est faux, soit tu me prends pour un psychotherapeute, ce qui est tout aussi faux.

                    Il y a plus sûr que Linux (par exemple *BSD) mais ce n'est pas parce qu'il y a plus sûr que Linux, qu'il faut conclure que Linux n'est pas sûr.
                    C'est pas plus sur. Je ne crois pas a ce genre de pipeau. Plus un OS est utilise, plus il est decortique, donc tu trouves plus de bugs, donc plus de failles. Ensuite a chacun ses regles du jeu. Sous linux, il ne faut plus s'attendre a avoir un API/ABI stable, sous *BSD, ca reste des que c'est -STABLE. Et voila. Tu preferes la premiere ? c'est parfait.

                    Ce qui est malheureux avec le "linux n'est pas sûr, mon *BSD est sûr" c'est que tu es obligé de répondre "ton *BSD est has been".
                    FreeBSD 5.x est has been, et crois moi, on le sait tous. Les directives pour FreeBSD 5.x ont ete faites il y a maintenant + de 4 ans. La branche 5.x est la meme chose que la branche 3. Une sorte de branche intermediaire sans grand interet. Ce n'est pas pour rien que les releases cycles ont change.

                    À un troll tu réponds un autre troll.
                    Faudra qu'on m'explique ou est le troll...
  • # Pas sorti, mais disponible...

    Posté par . Évalué à  2 .

    PS : Solaris 10 n'est pas encore sorti...


    Mais si tu veut te faire un avis, ou jouer avec, il est téléchargeable sur le site de Sun, en version i386...Bon ok, c'est mal, c'est propriétaire, mais il est bon de voir soi même ce que proposent les autres parfois.
    • [^] # Re: Pas sorti, mais disponible...

      Posté par . Évalué à  1 .

      > il est téléchargeable sur le site de Sun

      Se sont des Beta version actuellement. Il n'y a aucune station/serveur Sun livré avec Solaris 10 actuellement.

      > ou jouer avec

      Sauf que la dernière beta que je voulais tester ne s'installe pas chez moi. J'ignore pourquoi.
      • [^] # Re: Pas sorti, mais disponible...

        Posté par . Évalué à  2 .


        Sauf que la dernière beta que je voulais tester ne s'installe pas chez moi. J'ignore pourquoi.


        Reessaye (enfin si tu veut hein), j'ai reussi a installer une version d'il y à 1 mois je crois sous vmware.
  • # QNX

    Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

    Puisque tu as été déçu, essaye QNX. Je dois dire que j'en ai pris plein les mirettes à l'install de cet OS pour en avoir fait un petit tour.
    Pour l'install sur du pc, télécharger l'iso ici :
    http://www.qnx.com/download/group.html?programid=9524(...)
    et choisir le dernier lien (QNX Neutrino RTOS x86 Host).
    S'inscrire pour avoir une clé demandée à l'install pour un accès à la "Personal Edition"(l'inscription n'est pas chiante) .
    Il vaut mieux préparer ses partitions avant : choisir le type "QNX4.x 3rd part" (codé 4F de mémoire).
    La suite de l'installation c'est les doigts dans le noze. Il propose de garder le bootloader par défaut ou d'installer le sien. Presque rien à faire.

    pour les grubistes :

    title QNX v6.3
    rootnoverify (hd2,1)
    chainloader +4
    boot


    - Un micro-noyau complètement fonctionnel ( il peut peser jusqu'a 2ko) c'est d'ailleurs le seul micro-noyaux aussi abouti je crois.

    - Le desktop très sympa et mets un claque aux wm récents. (ma nvidia est reconnue, l'accel 3D prise en charge de suite) des thèmes à gogo. Le panel tue les chasseurs de mamans ours.

    - Un gestionnaire de paquets à la synaptic avec la possibilité de mettre à jour les sources sur le web (il cherche seul des ressources).

    - Une source pour tout ce qui est GNU. Pratique, il faut vite installer un shell digne de ce nom (ex le GNUbash) parceque un sh sans complétion berk

    Je recommande vivement d'essayer cet OS (ok je sais sépalibretouça ...)

    Des screens :
    http://forum.hardware.fr/forum2.php?config=hardwarefr.inc&post=(...)
    Des ressources :
    http://www.openqnx.com/(...)
  • # Ca un humble avis !?

    Posté par . Évalué à  3 .

    Bonjour,

    A mon propre humble avis (que tout le monde peut contester :-), ce message semble plus à du "FUD" contre Solaris et Sun qu'une évaluation technique. Bon, il n'y a sûrement pas que le technique qui fait choisir un OS ; par exemple, la liberté (ou pas), l'avenir de la société qui le fournisse, la réligion, etc. Personellement je vais me concentrer que sur les aspects techniques (amis pas totalement).

    Pourquoi votre avis ne me semble très humble c'est quand je vois des phrases comme :

    "En premier résumé, l'installeur est nul, l'OS est moyen (je ne parle pas que du noyau), le support hardware pour i386 est ridicule."

    par quelqu'un qui n'a pas pu l'installer. (Personellement je l'ai en dual-, voir triple boot sur SPARC et x86. ;) Bien entendu il s'agit d'un beta et il peut y avoir des soucis de drivers, etc. C'est bien vrai ce qui est dit qu'au niveau du support hardware Linux et loin devant. Peut-être que votre configuration matériel et mal supporté.

    Donc, que "l'installeur est nul" ou "le support hardware ... ridicule", à la limite je l'achète, mais de là à dire que "l'OS est moyen" sans l'avoir essayé... Bien sûr, si vous avez des très bonne connaissances en OS et vous avez beaucoup lu sur Solaris 10 il est possible d'avoir un avis. Malheureusement, par rapport à ce que vous disiez sur DTrace par exemple, vous avez clairement aucune idée d'au moins une partie des nouveautés. Ce qui me fait penser à du FUD à la Microsoft.

    Il y a déjà pas mal de réponses concernant DTrace. Pour moi qui travail en environnement de production avec des boîtes noir il s'agit d'un outil de réve pour trouver les _causes_ quand nous avons des problèmes de performances, plantages ou autres comportements étranges. Les outils de Solaris à la base sont déjà bien pour indiquer qu'il y a des problèmes (iostat, vmstat, mpstat, kstat, etc.) Avec DTrace vous avez la possibilité de poursuivre jusqu'à la source des problèmes. Voici quelques liens de personnes ayant une meilleure connaissances que moi :

    * Bigadmin : http://www.sun.com/bigadmin/content/dtrace/(...(...))
    * Les blogs des développeurs :
    - Bryan Cantrill : http://blogs.sun.com/roller/page/bmc(...(...))
    - Adam Leventhal : http://blogs.sun.com/roller/page/ahl(...(...))
    * Des scripts D puissants : http://www.brendangregg.com/dtrace.html(...(...))
    * Comparaison des outils de trace sous Linux et Solaris (DTrace) : http://blogs.sun.com/roller/comments/bmc/Weblog/dtrace_on_lkml(...(...)) (avec un lien vers le Linux Kernel Mailing List : http://groups-beta.google.com/group/linux.kernel/msg/4ca02d2a8cb2d2(...)))

    Ce dernier lien montre bien qu'il y a plus que strace/ltrace sous Linux ; par exemple, oprofile et Valgrind. Personnellement, je veux juste avoir des bons outils sur chaque plateforme sur laquelle je travail. Pour l'instant mon soucis avec les outils sous Linux est de savoir comment les faire coexister sur quelle version du noyeau et comment tirer le meilleur profit de chaque outil. DTrace pour l'instant semble plus simplement répondre à mon besoin précis de pouvoir trouver les causes de problèmes. Mais, je précise que je n'ai pas eu l'occassion de travailler avec le outils sous Linux.

    Pour une comparaison Solaris et Linux par blogs interposés de deux développeur des kernels : http://blogs.sun.com/roller/comments/eschrock/Weblog/rebutting_a_re(...))
    Bon, il y a aussi des commentaires réligieux et séctaire dedans mais en conclusion les deux sont d'accord qu'il y a du bon et mauvais dans chaque OS.

    Il y a aussi une commentaire très intéressante par rapport à DTrace : le développeur Linux note que l'outil est très bien mais que pour lui les outils sous Linux sont suffisant, _parce que_ il connait les sources du kernel. Pour lui il faut attendre RedHat ou Suse pour avoir des fonctionnalités qui s'approche à DTrace et qui sont très intéressant quand vous travailler avec des boîtes noir. Pour l'instant je n'ai pas vu les gros distributeurs Linux fournir de tels outils aussi bien intégrés qu'avec DTrace. Peut-être une manque d'information de ma part ?

    Concerant LVM vs ZFS, bien entendu il est trop tôt pour dire grand chose. Mon expérience personnelle avec LVM2 est d'avoir perdu un volume quand j'ai tenté de migrer de LVM1 à LVM2. ZFS semble pour moi de focaliser sur des configuration JBOD ce qui s'inscrit dans la stratégie de Sun de pousser Solaris 10 sur x86/Opteron pour être plus compétitif au niveau des prix. Surtout avec la gratuité de l'OS avec un support payant aligné sur le prix de Redhat.

    ZFS vs GFS : effectivement ZFS n'est pas en "cluster file system". Et, GFS n'est loins d'être le premier FS du genre ; voir par exemple le FS de Tru64 (et les prédecesseurs Digital).

    Bon, cela suffit... Pour conclure : il me semble que techniquement Solaris 10 est un bon OS, que Sun le pousse sur plusieurs architectures et qu'il y a du bon dans chaque OS. Qui sait s'il y aura du Linux partout ? Comme je disais, il n'y a pas que le technique pour en décider. Il faut voir en toute objectivité si tout est rose pour les utilisateurs qui pousse Linux au bout ; j'en doute.

    Amicalement

    Frank
    • [^] # Re: Ca un humble avis !?

      Posté par . Évalué à  1 .

      > ce message semble plus à du "FUD" contre Solaris et Sun qu'une évaluation technique.

      Oui, il y a de ça.
      Notes que Sun communiquement MASSIVEMENT pour un OS qui n'est pas sorti. Sun frime le vaporware. Sun parle beaucoup de ZFS mais ZFS n'est pas dispo. Sun n'arrête pas de parler de la gratuité ou d'un licence open source pour Solaris 10 depuis plusieurs mois et rien n'est encore défini. Il parle de Java Desktop alors que c'est tout simplement Gnome. etc...

      Donc forcément, la réponse au vaporware est plus ou moins le FUD.

      > mais de là à dire que "l'OS est moyen" sans l'avoir essayé...

      J'ai utilisé (professionnellement) Solaris 7, 8 et 9.

      > Malheureusement, par rapport à ce que vous disiez sur DTrace par exemple

      Tu peux me tutoyer :-)

      > vous avez clairement aucune idée d'au moins une partie des nouveautés.

      Je m'en suis rendu compte plus tard. Ma critique s'appuyait initialement sur ce qui est dans l'article.
      Maintenant je trouve DTrace sympa (même si je n'ai pas encore tout compris).
      Notes que j'ai seulement soutenu un temps que DTrace n'était pas intéressant. Après je me suis tu puisque manifestement je n'avais pas compris DTrace.

      > Pour l'instant mon soucis avec les outils sous Linux est de savoir comment les faire coexister sur quelle version du noyeau

      C'est le travail des distributions.
      Ou alors tu veux faire ta propre distribution ?

      > Pour une comparaison Solaris et Linux par blogs interposés de deux développeur des kernels

      J'ai parlé de l'OS globalement et pas du noyau spécifiquement (moi dans le texte : "l'OS est moyen (je ne parle pas que du noyau)")

      > Pour l'instant je n'ai pas vu les gros distributeurs Linux fournir de tels outils aussi bien intégrés qu'avec DTrace. Peut-être une manque d'information de ma part ?

      Je ne connais pas de "vrais" 'équivalents de DTrace sous Linux.

      > Surtout avec la gratuité de l'OS avec un support payant aligné sur le prix de Redhat.

      L'OS est gratuit pour un usage non commercial. De plus c'est pour les beta.
      A ma connaissance, rien n'a été encore fixé pour la version finale.
      Les prix de Sun restent beaucoup plus élevés que Red Hat contrairement au FUD propagé par Sun.
      RHEL est livré avec tous les outils de développement, firewall, serveurs, etc. Avec Sun il faut acheter un compilateur C++, le firewall, etc. Et une fois que tu as fait l'addition la somme est "rondelette" et _beaucoup_ plus élevée que RedHat. Pour i386/AMD64, RedHat te sert beaucoup mieux. Avec Sun il faut passer par Sparc et ça coute cher.
      Avec RHEL, ton "abonnement" te donne droit aux versions supérieurs. Si t'as RHEL 3, tu pourras mettre à jours vers RHEL 4 sans coût supplémentaire.

      De plus, chez RHEL, il n'y a pas que la "cher" RHEL AS. Il y a ES, WS et desktop. Avec Desktop, c'est 70$/ans (pour 50 postes avec update, support "léger", mise à jour vers une version supérieur).

      Donnes le montant d'un devis pour un serveur complet millieur de gamme de Sun équivalent à RHEL + hardware (DELL par exemple) et fais la comparaison.

      > Et, GFS n'est loins d'être le premier FS du genre

      Dans la catégorie GFS (voir ces fonctionnalités), GFS est unique actuellement. Mais GFS ne répond pas à tous les problèmes !
      De part sa conception GFS n'est pas la solution miracle pour la montée en charge.
      http://sources.redhat.com/cluster/gfs/(...)
      One of the nifty features of GFS is perfect consistency -- changes made to the filesystem on one machine show up immediately on all other machines in the cluster.
      Les locks, ça dépend de la disponibilité des bécanes, etc, ça bouffe du temps,

      > Il faut voir en toute objectivité si tout est rose pour les utilisateurs qui pousse Linux au bout

      Jamais dit que tout est rose sous Linux et il reste beaucoup de travail à Linux. Des nouvelles technos sont arrivées et doivent être mieux intégrée. Un des élément les plus préoccupant, comme je l'ai dit plus haut, est que ext3 a une limite de 8To/16To qu'il faut faire sauter et "rapidement". Peut-être un futur ext4.

      > Pour conclure : il me semble que techniquement Solaris 10 est un bon OS, que Sun le pousse sur plusieurs architectures et qu'il y a du bon dans chaque OS.

      Forcément "qu'il y a du bon dans chaque OS".
      Mais si Linux n'était pas globalement supérieur à Solaris (c'est mon avis) pourquoi Sun serait en train de paniquer comme il le fait actuellement ?
      Cette année, Sun a produit un FUD contre Red Hat tout à fait "remarquable".

      * Sun dit que RedHat est un OS propriétaire
      C'est quoi ça : http://www.whiteboxlinux.org/(...) (et il y en a d'autre).
      Il y a un whiteboxsolaris ?
      Tous les sources de RHEL sont dispos et librement utilisable. C'est très très loin d'être le cas de Sun.
      Voir par exemple la licence du kit de compatibilité java :
      http://weblogs.java.net/blog/kgh/archive/2004/12/j2se_compatibil.ht(...)
      In order to keep the license simple, we have restricted it to be strictly "read only". I want to emphasize this. The license does not allow you to compile or run the tests (If you want to do that, you can get a different, more complicated, license, see below).

      * Sun dit que RedHat a forké Linux
      Red Hat (avec Novell et peu IBM) est le plus gros contributeur en upstream. Si Red Hat a forké Linux, pourquoi Red Hat travail autant en upstream ?
      Le noyau de FC3 est celui qui sera utilisé par RHEL 4 et n'a pas énormément de patch. Pour RHEL4, la version de base sera Linux 2.6.9-rc2, peut-être 2.6.10 puis Red Hat ajoute ces fonctionnalités. En gros ce sont des fix, des drivers, 4G/4G et GFS. Après les patchs vont naturellement s'accumuler car Red Hat garantit la compatibilité source et binaire du noyau pour toute la vie d'une version de RHEL (7ans).

      * Sun dit que RHEL est plus cher que Solaris
      J'en rigole encore.

      etc...

      Actuellement la "tête de turc" de Sun est Red Hat. Si Novell monte en part de marché, ce sera Novell. Mais clairement Sun craint Linux (à juste titre). Le fait de n'attaquer "que" Red Hat est pour le pas avoir la communauté libre sur le dos. C'est "bêtement" tactique, de la communication.

      Sun à faire du FUD, récolte du FUD. Il ne faut pas s'en étonner.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.