Journal Monter une partition - Merci Gnome !

Posté par . Licence CC by-sa
17
10
mai
2018

Cher Nal,

Est-ce qu'il t'est déjà arrivé de vouloir régler un tout petit souci, de te dire qu'il te suffit de 5 minutes et, 3 jours plus tard, de n'avoir qu'une solution partiellement fonctionnelle ? Ben, vois-tu, cher Nal, j'ai bien cru être encore une fois dans ce cas-là.

Le contexte

J'ai un PC portable en dual-boot Debian/Windows avec un SSD et un disque dur et avec deux cartes graphiques, une Intel et une NVidia. Chaque système dispose de deux partitions : l'un sur le SSD, l'autre (les données) sur le disque dur. La partition Windows ne me sert quasiment que pour du jeu. Seulement, je vois passer sur LinuxFr un lien pour colmap. Je me dis, ça a l'air cool, je vais essayer ! J'essaye sous Debian, je rencontre des soucis car colmap veut se servir des GPU et ma config Bumblebee avait planté. Je me dis tant pis, je copie les photos pour colmap sur la partition Windows et on essayera sous Windows !

Le problème

Sauf que je ne trouve pas ma partition Windows dans l'explorateur de fichier Gnome. Diantre, elle n'est pas montée !

La tentative de solution

Je l'identifie rapidement avec sudo fdisk -l.

Je crée le point de montage et me décide à rajouter l'entrée de fstab.

J'ai son nom en /dev/sda2, et je vois des UUID dans fstab. Je sais que les UUID c'est mieux. Trouvons son UUID. Ma première recherche sur internet me donne une commande. La commande me donne un identifiant, mais celui-ci ne semble pas correspondre au disque et une erreur surgit (type UUID inconnu) lorsque j'essaye de monter la partition avec mount /media/windows.

Je me dis, essayons les outils Gnome. Je tape Disque dans la recherche gnome et tombe sur l'application Disques. Je trouve le numéro de série du disque, mais pas l'UUID de la partition.

Application Disques de Gnome

J'ouvre le menu de la partition (bouton 1), découvre plein d'options, mais :

  • Rien pour monter la partition (on verra que c'est le bouton 2, juste à côté)
  • Rien sur les propriétés de la partition (qui auraient pu contenir son UUID)

La solution

La solution passe bien par l'outil "Disques" de Gnome. Si l'outil n'affiche par l'UIDD, il propose une option "Modifier les options de montage". En trois clics, ma partition était configurée pour être montée, et montée là où je le voulais. Je regrettais simplement de ne pas avoir un raccourci créé automatiquement pour accéder rapidement à la partition.

La solution bis

En t'écrivant cher Nal, je découvre que, dans l'explorateur de fichier, le raccourci "+ Autres emplacements" liste les différentes partitions. Le logiciel "Disques" reste utile. Il permet de choisir quelles partitions apparaîtront (via l'option "Afficher dans l'interface utilisateur") et sous quel nom (via le champ "Afficher le nom").

Modifier les options de montage

J'en profite pour masquer la partition de 100 Mo qui traine, et renommer proprement mes partitions.

"Autres emplacements" dans Fichiers, après renommage et nettoyage

Toujours en t'écrivant, cher Nal, j'ai découvert que l’icône play/stop (bouton 2 de l'image 1) que l'on trouve à côté des options de la partition permet de monter et de démonter la partition en un clic…

Conclusion

C'est la deuxième fois que j'utilise l'outil "Disques" de Gnome. Et si à chaque fois, je suis légèrement dérouté par l'interface, j'ai quand même rapidement réussi à faire ce que je souhaitais.

La première fois, je souhaitais déployer une image .iso (d'une distribution live) sur une clé USB. Je trouve la commande "dd" peu avenante et j'ai cherché une alternative. J'ai testé deux autres logiciels avant de trouver l'option "Restaurer une image disque…" de ce logiciel qui rempli parfaitement le boulot.

Bref, Gnome, c'est parfois déroutant, mais c'est bien !

Note : Après avoir réinstallé Bumblebee depuis le dépot Debian, colmap marche sans problème sous Debian. Et c'est vraiment cool !

  • # Typo

    Posté par . Évalué à 1 (+1/-0).

    Note : Après avoir réinstaller => Note : Après avoir réinstallé
    Si un modérateur passe par là… Ma relecture a été un peu trop rapide

  • # J'ai eu besoin des UUID il a 3 jours mais sans soucis

    Posté par . Évalué à 7 (+7/-0).

    Il suffit d'utiliser la commande

    blkid
    

    sur ton device file (packet util-linux pour Debian), ou

    ls -l /dev/disk/by-uuid
    

    pour lister toutes les partitions.

    • [^] # Re: J'ai eu besoin des UUID il a 3 jours mais sans soucis

      Posté par . Évalué à 1 (+1/-0).

      C'est la commande que j'avais trouvée sur internet.
      Mais je n'arrive pas à faire un lien entre la sortie de blkid et ce qui est dans fstab (que ce soit la config d'origine ou ce que produit Disques de Gnome)

      Pour mes données Windows (Disque de Gnome)

      # sudo blkid /dev/sdb2
      /dev/sdb2: UUID="186C8F406C8F1820" TYPE="ntfs" PARTUUID="91ca468c-02"
      
      /etc/fstab
      /dev/disk/by-uuid/94926CDE926CC5F8 /media/donnees_windows auto nosuid,nodev,nofail,x-gvfs-show,x-gvfs-name=Données%20Windows 0 0
      

      Pour mes données Debian (Par l'installateur Debian)

      # sudo blkid /dev/sdb5
      /dev/sdb5: UUID="ea1af70d-a0f5-412b-bc90-8fac81621287" TYPE="ext4" PARTUUID="91ca468c-05"
      
      /etc/fstab
      UUID=96ae740a-46a2-40bd-8cb4-083b5922297f /home ext4 defaults 0 2
      
    • [^] # Re: J'ai eu besoin des UUID il a 3 jours mais sans soucis

      Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

      Mais en regardant de plus près, il semble que je me soit mélangé les pinceaux entre les différents disques. La commande ls -l /dev/disk/by-uuid est bien pratique.

      Tous mes UUID contenaient des tirets (-) et celui que me renvoyait blkid n'en contenait pas. Mais en fait, ça semble normal…

      ls -l /dev/disk/by-uuid
      total 0
      lrwxrwxrwx 1 root root 10 mai   10 20:54 186C8F406C8F1820 -> ../../sdb2
      lrwxrwxrwx 1 root root 10 mai   10 20:53 94926CDE926CC5F8 -> ../../sda1
      lrwxrwxrwx 1 root root 10 mai   10 20:52 96ae740a-46a2-40bd-8cb4-083b5922297f -> ../../sda2
      lrwxrwxrwx 1 root root 10 mai   10 20:52 9C228B78228B5664 -> ../../sdb1
      lrwxrwxrwx 1 root root 10 mai   10 20:52 a1296ebb-2ed9-46cf-b7ea-7792d0770807 -> ../../sdb6
      lrwxrwxrwx 1 root root 10 mai   10 20:52 ea1af70d-a0f5-412b-bc90-8fac81621287 -> ../../sdb5
      
      

      Simple erreur de ma part concernant blkid…

  • # [hors sujet] bumblebee

    Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

    Cet ordi a vraiment encore besoin de bumblebee ? Je croyais que mon modèle était un des tout derniers à pouvoir s'en passer \o/

    • [^] # Re: [hors sujet] bumblebee

      Posté par . Évalué à 1 (+1/-0).

      Probablement, j'ai acheté un ordinateur d'occasion (un Lenovo W520 - écran mat, full HD, avec possibilité de SSD et HDD).

      lspci | grep -i vga
      00:02.0 VGA compatible controller: Intel Corporation 2nd Generation Core Processor Family Integrated Graphics Controller (rev 09)
      01:00.0 VGA compatible controller: NVIDIA Corporation GF108GLM [Quadro 1000M] (rev ff)
      

      Mais si y'a moyen de faire sans, je suis preneur. Je n'ai toujours pas réussi à faire marcher mon port DisplayPort sous Debian.
      La piste la plus proche de ma solution semble être ici, mais je n'ai pas pris le temps de l'exploiter.

      • [^] # Re: [hors sujet] bumblebee

        Posté par . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 11/05/18 à 18:22.

        Xrandr ≥ 1.4 ?
        Si oui alors ton portable peux utiliser prime (réf : Quadro 1000M -> readme du 390.42), ça devrait aider pour configurer de multiples écrans justement, de passer par la config de "l'output source" via xrandr. Par contre la carte nvidia deviendra la carte principale, donc une baisse d'autonomie si tu t'en sers comme portable. Cela ne sera pas du offload complet (tous calculs gpu sur nvidia et délégation affichage à intel) car ce n'est pas (encore ?) supporté officiellement par nvidia.

        Pour Xorg faut configurer un "ServerLayout" avec "screen 0 nvidia" & "inactive intel", placer un "AllowEmptyInitialConfiguration" en "option nvidia" pour le "Screen" sur le "Monitor0", et déclarer une autre section "Screen" avec un device "intel" sur le "Monitor0". Une fois ça fait, pour le premier écran (lvds ou edp), on passe la main à xrandr pour tout le reste : réso du premier écran et déclaraton/réso des autres. Pour chacun des écrans connectés il faudra donc utiliser xrandr à la main (du moins, ni gnome ni kde sur fedora 28 ne le permettent en 1 click avec ce type de config), du genre "déclarer un newmode" (depuis la modeline donnée par le bon vieux cvt) randr, puis ajouter ce newmode à l'écran qui convient, refaire pour chaque écrans, et enfin faire un "output écran newmode" pour la prise en compte à chaud)

        Sur mon portable (plus récent mais sans mux physique :-( ) il chauffe beaucoup moins, et pour les écrans multiples c'est super (et aussi : bumblebee n'a aucun support vulkan, avec ce type de config : vulkan est OK)

        désolé du commentaire à la fois hs et pas très userfriendly :-/

  • # C'est "lsblk" que tu cherches.

    Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

    Par exemple :

    lsblk -o name,uuid,fstype,size,label,model,type
    

    De rien.

  • # Les UUID, l'idéal... pour rendre illisible un fstab.

    Posté par . Évalué à 6 (+4/-0).

    Je sais que les UUID, c'est solide. Enfin, probablement, puisque tout le monde semble aimer ça, et que je n'ai aucune envie de chercher une explication pour comprendre comment ils sont générés…

    Mais franchement, vous ne trouvez pas ça totalement illisible?

    Personnellement, je préfère utiliser les LABELS, au moins on peut leur donner des noms cohérents, lisibles, aisés à se souvenir et il est même humainement possible de les écrire en moins de 10s.
    Pour GPT, je crois que les part-labels font la même chose, mais je reconnais ne pas connaître la différence.

    Bon, cela dit, il y a le risque de collision si on donne le même label à deux partitions, j'imagine que ça pourrait servir de vecteur d'attaque (dans le cas ou l'on s'amuse à séparer / et /usr, j'imagine)?
    En tout cas, je préfère prendre le risque, si c'est pour avoir un système que je peux maintenir.

  • # Poste de travail

    Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

    Je n'utilise Gnome3 que de temps en temps pour voir où ça en est, alors je ne sais pas si c'est toujours d'actualité, mais l'application "fichiers" a longtemps eu une section "Poste de travail" (en tout cas, à l'époque où elle s'appelait Nautilus…). C'est toujours le cas dans Caja avec Mate, et c'est bien pratique dans ce genre de situation si tu n'as besoin de ta partition que très occasionnellement (comme une partoche Windows, quoi). Un double-clic, et hop c'est monté ! C'est bien pratique parfois les clickodromes, quand on ne fait pas des choses sérieuses ;-)

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.