Journal Anthony Towns est nommé Debian Project Leader

Posté par .
Tags : aucun
0
9
avr.
2006
Anthony Towns [1], auteur entre autres de debootstrap et ifupdown, est nommé comme Responsable du projet Debian [2] pour un an. Il est chargé de la communication (interviews, présentations), ainsi que de l'orientation à donner au projet en interne.

Il souhaite [3] "augmenter le tempo", sortir des RC de testing plus souvent, et changer le rythme des mises à jours à plus d'une fois par jour, fixer les bugs plus vite.

Selon les commentaires sur les mailings-lists, le vote [4] de cette année a le taux le plus faible de votants, avec 421 votants sur 972 développeurs.


[1] http://azure.humbug.org.au/~aj/blog/
[2] http://www.debian.org/devel/leader
[3] http://www.debian.org/vote/2006/platforms/ajt
[4] http://www.debian.org/vote/2006/vote_002.en.html
  • # Marrant

    Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

    Je ne suis pas un debian(eux|istes) (et suis donc mal placépour juger, c'est pour ça que je ne fait que livrer une impression) mais son programme (si ce qui est dans le journal constitue tout son programme) ressemble fort à de la vrai politique (moins d'impôts, moins de chomage, moins d'insécurité et moins de CPE)
    • [^] # Re: Marrant

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      C'est l'impression que ça m'a donné aussi.
      Plus de release, plus de bugfixe, ...
      Tout comme toi, je ne critique pas, peut-être qu'il a de vrai projet en ce sens que ce journal omet de mentionner.
    • [^] # Re: Marrant

      Posté par . Évalué à  7 .

      et moins de participation /o\
    • [^] # Re: Marrant

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Oui, mais peut-être que contrairement à la politique, ce ne sera pas un mensonge ;)
      • [^] # Re: Marrant

        Posté par . Évalué à  2 .

        pas encore vu de debian-project leader qui réussisse à réaliser tout son programme. Une année, c'est bien court pour faire ce que l'on veut, et surtout pour le faire accepter par tout les autres... surtout que le DPL garde son vrai boulot debian par dessus (donc pour AJ, mainteneur + ftp admin...)

        Enfin bonne chance à lui.
  • # ...

    Posté par . Évalué à  2 .

    Le pauvre.
    • [^] # Re: ...

      Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

      C'est triste ton point de vue sur les pauvres.
      • [^] # Re: ...

        Posté par (page perso) . Évalué à  -2 .

        C'est triste ton point de vue sur les points de vue.
        • [^] # Re: ...

          Posté par . Évalué à  0 .

          C'est triste ton point de vue sur son point de vue sur les points de vue.
  • # mangez des pommes, ca reduira la fracture par une troisieme voie

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    - "augmenter le tempo"
    - sortir des RC de testing plus souvent
    - et changer le rythme des mises à jours à plus d'une fois par jour
    - fixer les bugs plus vite

    ce n'est pas un peu chronique comme discours pour le debian leader project fraichement élu ?
    • [^] # Re: mangez des pommes, ca reduira la fracture par une troisieme voie

      Posté par . Évalué à  1 .

      Non, ce n'est pas chronique; surtout pour le tempo et les RCs.

      Pour Branden Robinson (le DPL sortant) l'important, c'était plus la qualité du projet, et une meilleure visibilité pour l'extérieur (meilleure communication, meilleure entente avec les autres projets libres...).

      Si on lit les plates formes des candidats 2006, on s'aperçoit que globalement, ils veulent tous une meilleure communication, à l'intérieur du projet comme vers l'extérieur. Et que ca ne doit pas être si facile que ca de le réaliser...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.