Journal ATRAC à la trappe

Posté par .
Tags : aucun
0
31
août
2007
Un article du site annexe de Libération, "Écrans" parle des conséquences de la fermeture début 2008 du site de vente de musique en ligne de Sony (la partie du site réservée aux livres numériques continue). Le problème pour ceux qui ont acheté des morceaux sur ce site est de deux ordres:

1) Sony a utilisé un format propriétaire maison, l'ATRAC (de 1 à 3). Or, fermant son site, Sony ne va plus permettre la lecture de ce format sur ses propres lecteurs... Ceux qui ont une collection un peu conséquente de morceaux en ATRAC vont devoir conserver leur ancien lecteur ou réencoder les morceaux en MP3 par exemple (Sony dit qu'ils fourniront un utilitaire).

2) Pour les morceaux avec DRM, la réponse de Sony est encore plus rigolote: "For your purchased music from CONNECT, you can burn it to audio CD and re-rip it into MP3 format to continue enjoying it for personal use". Sony propose donc clairement de "pirater" ses propres morceaux, ceux que les utilisateurs ont payés, pour pouvoir en conserver la jouissance... Il parait même que cette recette marche pour tous les autres types de fichier protégés, mais chut...

C'est beau les formats fermés!..


L'article: http://www.ecrans.fr/Quand-Sony-incite-a-detourner-ses,2025.(...)
La FAQ du site de Sony: http://esupport.sony.com/perl/news-item.pl?template=EN&n(...)
  • # Comme qui dirait...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Échec et pat ATRAC !



    (NB: je me fiche de la nouvelle, je suis juste content d'avoir réussi à placer mon jeu de mot.)
  • # foutage de gueule

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    "you can burn it to audio CD and re-rip it into MP3 format to continue enjoying it for personal use"

    Le format atrac est-ce un fichier de compression avec perte de données? Si oui, la qualité risque d'être très mauvaise, si le client doit réencoder un tel fichier en mp3.
    Je plains les clients quand même, car s'ils veulent conserver les morceaux de musique, ils doivent en plus acheter des cd vierges (coût supplémentaire) pour en faire des cd audios.
    En fait, moi je n'achète ni de la musique en ligne, ni des cd-audios (les albums,..). Je ne vois pas l'intérêt, car on peut écouter presque toute la musique qu'on veut sur radio.blog et blogmusik.net gratuitement. C'est génial je trouve.
    • [^] # Re: foutage de gueule

      Posté par . Évalué à 3.

      Je plains les clients quand même, car s'ils veulent conserver les morceaux de musique, ils doivent en plus acheter des cd vierges (coût supplémentaire) pour en faire des cd audios.

      N'exagérons rien, il suffit d'un seul CD-RW.
      • [^] # Re: foutage de gueule

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        euh non ... ça dépend du nombre des morceaux de musique téléchargés. Si le client en a téléchargé beaucoup, c'est quand même la galère de travailler avec un seul CD-RW.
        Le client a toujours la possibilité de les graver sur un cd-audio s'il le souhaite. Ce qui est différent dans ce cas, c'est qu'il est obligé de le faire s'il veut continuer à écouter les morceaux de musique qu'il a acheté. A mon avis, c'est quand même une nuance.
  • # Une chance pour les formats ouverts ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    J'aimerais que cette mésaventure pousse les utilisateurs à basculer vers des formats de fichiers libres de droits et exempts de DRM.
    Peut être qu'alors, une véritable demande se développerait, et par la même, l'offre.
    A quand des baladeurs reconnaissant nativement les formats vorbis, flac, et consorts ?
    Bien sûr, rockbox existe, et tourne plutôt bien, mais l'installation et l'utilisation reste, AMHA, une affaire de geeks.
  • # DIY DRM

    Posté par . Évalué à 3.

    (...)
    For your purchased music from CONNECT, you can burn it to audio CD


    Après les rootkits sur cd , Sony propose le Drm do it yourself :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.