Journal La FNAC dans le collimateur de la SACEM

Posté par .
Tags : aucun
0
28
fév.
2008
Dans la série "faîtes ce que je dis, pas ce que je fais", Denis Olivennes: le corsaire du gouvernement dans la lutte contre le piratage, également PDG de la FNAC, devrait peut être commencer par faire le ménage dans ses magasins.
Le Canard Enchaîné de ce mercredi relate en effet que la SACEM s'intéresse de près à certains produits en vente dans les FNAC (mais aussi chez Virgin). Des concerts "live", commercialisés par un label, "Wow Corporation", se présentant comme une société américaine, mais plutôt localisée du côté de l'ex Yougoslavie. Des produits pas chers (16, 16 euros le DVD du concert de Clapton au Budokan en 1997) mais plutôt bas de gamme, tant au niveau du contenant que du contenu (avec parfois, à l'écran un logo flouté...). Bref, pour un enquêteur de la SACEM, ces produits "sont des bootlegs, enregistrés à l'époque sans l'autorisation de l'artiste".
La société FNAC de M. Olivennes reste impavide devant les alertes des syndicalistes maison ou des sociétés d'éditeurs: si les concurrents les vendent, on ne peut pas se permettre de ne pas le faire... Le parton de son secteur disque, Guy Messina, répond au Canard:"Nous achetons 262 000 références par an et nous avons plus de 600 fournisseurs. Ils savent ce qu'ils nous vendent, ils sont responsables. C'est à eux d'être honnête." Il me semble me rappeler qu'un citoyen lambda, s'il a acheté une contrefaçon, peut être accusé de recel et qu'il pourra toujours courir pour plaider que c'est à son vendeur d'être honnête...
Vous avez dit faux-culs?...
  • # Comment éviter la FNAC ?

    Posté par . Évalué à 7.

    Suite à la publication du rapport Olivennes, j'ai décidé de boycotter la FNAC, qui contrôle la distribution de beaucoup de livres et cd.
    Malheureusement, je me suis rendu compte que sur Paris, à part les petites librairies spécialisées, sauvées par le prix unique du livre, et virgin qui propose un choix très pauvre sauf à Champs Elysées, où il y a trop de monde, il n'y a rien.
    Certes, il y a amazon et alapage, mais j'aime bien acheter mes cd/bouquins en touchant le produit.
    Le quasi-monopole de ces grosses enseignes est vraiment inquiétant et il est très dur de les éviter. C'est vraiment un problème pour moi.
    • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

      Posté par . Évalué à 4.

      À Paris, et dans certaines villes de province, il y a les magasins Gibert (Joseph). Pour les livres et les disques, je trouve qu'il y a plus de choix et des vendeurs plus compétents.
      • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Quand j'habitais Rennes, je passais beaucoup de temps chez Rennes Musique, qui fait partie du réseau de disquaires indépendants starter :
        http://www.startermusic.fr
        Si tous les disquaires du réseau ne se valent pas forcément, ça peut être un bon moyen pour obtenir des adresses.
        Pour Paris ils annoncent Gibert mais aussi Alice media store, bhv...
        http://www.startermusic.fr/disc_region_LOCALITES_10.html
        • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Helas Rennes Musique ont fait faillite, ils n`arrivaient pas a suivre les prix pratique par la fnac ou virgin (ca restait seulement de l`ordre d`un ou deux euro plus cher...). Le magasin ferme dans quelque mois et c`est vraiment tres dommage.

          PS : desole pour les accents, clavier qwerty
          • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Ah mais c'est terrible ce que tu me dis là.
            Déjà que lorsque je suis passé rue des fossés en novembre dernier records mag (une excellente boutique de vinyls/cds d'occasion) avait été remplacé par une librairie religieuse... :-(

            Je vais me coucher, tiens!
      • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Dans l'ouest, on a des enseignes Leclerc avec des espaces culturel. Pour ceux que je connais, il n'ont pas grand chose à envier à la Fnac.
      • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

        Posté par . Évalué à 7.

        "je trouve qu'il y a plus de choix et des vendeurs plus compétents. "
        L'inverse aurait été très dur...
      • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Saint Michel tu as effectivement les Gibert mais aussi d'autres magasins avec pas mal de DVD, bouquins et BDs. Pour ces dernières, il y a aussi les boutiques "Albums" vers Cluny La Sorbonne.
    • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

      Posté par . Évalué à 7.

      La meilleure solution, c'est de ne plus acheter. Et pour ce qui est nécessaire quand même, passer par des petites boutiques.

      Je trouve un peu bête de boycotter la Fnoc en allant chez les autres "gros" (Virgin, Carrouf et autres Leclerc), vu que tous ont plus ou moins la même mentalité.
      • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

        Posté par . Évalué à 2.

        La meilleure solution, c'est de ne plus acheter.

        Sans commentaire ... T'es donc du genre à ne plus lire de bouquin, même bon, ne plus écouter de musique, même bonne, si t'es pas d'accord avec son mode de distribution ?
        • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

          Posté par . Évalué à 5.

          oui.
          • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

            Posté par . Évalué à 2.

            En gros ça va parce que ce n'est "que" du divertissement. Pour des produits de nécessité plus importante, c'est le genre de démarche qui risque de devenir chère et/ou compliquée ...
            • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              En même temps il ne parle pas des autres produits. Après, je suppose que l'argent qu'il ne met pas à la fnac, il peut le dépenser chez le boucher et l'épicier du coin.
              • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

                Posté par . Évalué à 2.

                Nourriture spirituelle != nourriture matérielle.
                La fin des livres c'est fahrenheit 451, un monde invivable. Si les livres et la musique n'étaient pas là, je serai vraiment TRES malheureux.
                Alors je continuerai à acheter des livres même si les vieux bouquins sont aussi sur le net. Et des CDs aussi. Un homme sans culture c'est comme un zèbre sans rayures (c'est pas de moi).
                • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                  Je sais pas si tu es au courant, mais l'histoire de la culture commence avant celle des CDs et même de l'écriture. De plus je te met au défit de lire http://fr.wikipedia.org en entier.

                  Se cultiver c'est pas nécessairement acheter des produits. Je dirais même que acheter, mis à part soutenir la culture de la consommation, ce n'est en rien un acte culturel, quel que soit l'objet que tu achètes.

                  Quand j'achète un livre, c'est surtout pour le confort que ça peut m'apporter à la lecture par rapport à un écran d'ordinateur. Si j'avais une support numérique totalement silencieux qui ne chauffe pas et ne pique pas les yeux que je puisse lire tranquillement sous la couette, bah je jetterais sans regret tout ces livres qui prennent tellement de place pour une si peu d'octets...
                  • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Le problème avec toi c'est que tu occultes complètement le côté financier de la chose en introduisant le numérique. Le coût c'est pas seulement le support ...

                    (Attention, ceci est un troll)
                    • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Haha, c'est fait exprès l'opposition "financier" et "numérique", où c'est moi qui vois des jeux de mots où il y en a pas?

                      Bon sinon, je suis d'accord, si j'avais un support numérique comme décrit ci-dessus, il y aurait aussi le coût de l'électricité pour faire tourner le bousain, le coût pour copier un fichier dessus depuis un autre support numérique (serveur web, comme wikipedia.org par exemple).
                      • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Héhé, je pensais surtout aux coûts de créations et de production ;)
                        • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Pour des œuvres littéraires au moins, c'est pas énorme les coûts et les wikis montre très bien qu'il est possible d'en concevoir de manière collaborative.
                          • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Pour des œuvres littéraires au moins, c'est pas énorme les coûts

                            Alors, compte combien de temps ça prends d'écrire un roman pour un auteur, multiple par le SMIC, sachant que c'est variable et que ça s'écrit pas forcément à la chaine, et que les contraintes influencent peut être, en bien ou en mal, la forme et la qualité de l'oeuvre ... genre imagine tu payes un musicien à la chanson, peut être que pour vivre il va être obligé d'en pondre à la chaine, et que du coup sa production ça va être plat et tout le temps la même chose sans qu'il ait le temps d'y travailler ou de trouver des idées nouvelles ...

                            les wikis montre très bien qu'il est possible d'en concevoir de manière collaborative.

                            Je vois pas ou tu veux en venir. Ton objectif c'est de minimiser les coûts ? C'est pas parce que ton truc est conçu de manière collaborative qu'un auteur ne peut pas vouloir faire ça tout seul, imposer son propre style, sa patte, sa griffe, c'est une histoire de démarche artistique (tout comme le fait de vouloir éviter qu'on dérive son travail, ou au contraire qu'on s'en serve, mais c'est une autre histoire) .
                            • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Pourquoi tu tiens nécessairement à faire que la conception d'œuvres soit une activité rémunéré? Je ne dis pas qu'il doit être impossible de rémunérer un auteur pour un travail donné, mais une activité de conception n'est pas nécessairement rémunéré.

                              Personne n'ai payé pour rédiger des articles sur wikipedia. Rien ne t'empêche d'essayer de rédiger un article tout seul non plus.
                              • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

                                Posté par . Évalué à 2.

                                C'est pas le cas, si quelqu'un veut créer une oeuvre sur son temps libre, j'ai évidemment rien contre.

                                Seulement de manière historique, la création purement gratuite c'est assez rare, la création collaborative, c'est un concept "nouveau", souvent le travail est assez fractionné : au cinéma t'as rarement plusieurs réalisateurs, plusieurs auteurs, une BD a souvent un scénariste et un dessinateur, un roman un seul auteur ... le pourquoi c'est surement que l'artiste veut garder un certain contrôle sur l'oeuvre, une certaine vision artistique du truc.

                                Et du coup, ça peut prendre du temps, beaucoup de temps, surtout si tu veux atteindre un certain niveau de qualité. Et après, simple contrainte technique au moins, il faut bien vivre, se nourrir, se loger, pendant tout ce temps passé, non ?

                                Alors, la création collaborative, certe, mais est-ce que ça remplace des modes de créations plus classiques ?
                                • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

                                  Posté par . Évalué à 3.

                                  Ouais, enfin, la raison pour laquelle il y a rarement plus d'un réalisateur par film, c'est notamment que la Directors Guild of America l'interdit. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle certains grand réalisateur (genre Quentin Tarentino) ont refusé d'adhérer à cette guilde, et que d'autres l'ont quittée (Robert Rodriguez, qui a refusé de ne pas co-créditer Franck Miller pour le film Sin City).

                                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Directors_Guild_of_America
                                  • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    Je savais pas, quelques petites choses cependant :
                                    * En france ou d'en d'autres pays ça reste valable, en général c'est un film un réalisateur sans cette contrainte (sauf si tu me trouve une règle dans ce style ;) )

                                    * Aux US, il y a peu de contestation visibles de la règle de la part des réalisateurs, tu remarqueras que même Tarentino signe la plupart de ses films seul.

                                    * À deux réalisateurs, je sais pas si on peut déjà parler d'œuvre collaborative au sens ou l'entendait Matthieu ...
                                • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                  Le contrôle de l'œuvre par l'auteur, c'est toute la problématique. L'égo est sans doute un facteur très important à ce phénomène, une volonté de se faire valoir à travers des œuvres. Alors il y a le facteur économique mais il y a aussi le manque d'humilité des auteurs, tu ne crois pas?
                                  • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    tu ne crois pas?

                                    Non, le droit d'auteur c'est en quelque sorte pour l'auteur, une reconnaissance de SON travail, et un droit de l'exploiter comme il le veut. Avoir certains droits vis-à vis de son travail, je vois pas vraiment le problème d'égo là dedans. Après j'ai pas dis que certains artistes n'avaient pas un problème d'égo.



                                    Exemple con : une autobiographie. C'est quelque chose d'intime quelque part, et ça me choque pas du tout que l'auteur d'une biographie ne veuille pas qu'on y touche, c'est même complètement naturel.
                                    • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                      Bah un lion qui mange une gazelle aussi c'est naturel, ça ne dit rien sur la moralité de la chose, moralité qui est toute subjective bien entendu.

                                      Sinon, avoir un droit vis à vis de ton travail, d'accord. Avoir des droits sur le travail des autres vis à vis de ce que tu publies, je trouve ça plus discutable.
                  • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

                    Posté par . Évalué à 6.

                    Oui merci mais lascaux ca ne me suffit pas coté art, et en plus ca se détruit si on va le visiter (CO2 -> algues).
                    Je laisse de coté le ton agressif de ton commentaire. Il y a un coté affectif dans l'achat, dans l'objet, dans son design, et en plus, peut-être que toi tu reste passif façe à un livre, moi j'aime y mettre des annotations, corner les pages pour les marquer, mettre du stabilo, feuilleter les pages, m'arrêter sur un double format couleur et franchement si ca encourage à consommer, ben je m'en fiche, j'aime les livres et tant pis s'il faut les acheter, ca me parait normal de rémunérer les auteurs et les maisons d'édition qui font, certes pas toujours, mais souvent du bon travail.
                    J'aime bien mettre un cd dans ma chaine sans avoir à allumer un pc, sans bug, sans rien sauf la zik en fait.
                    Puis la transmission de la culture avant l'écriture était très approximative, d'où la notion d'histoire/préhistoire. Alors oui il existe des contre-exemples, j'admet, mais le livre existait aussi avant la société de la consommation (manuscrits de la mer morte par exemple).
                    J'accepte que le web soit ta forme de culture dominante, mais pour moi ce n'est pas suffisant, une culture fragmentée comme cela, il faut aussi s'appuyer sur les livres.
                    Puis l'informatique engendre un tel déluge de données qu'à la fin on ne retrouve rien. Je prend mon livre, je le feuillette, ma page cornée je la retrouve et c'est bon.
                    Si les PCs ont tué les cd c'est car les gens se contentent de la qualité mp3, mais heureusement le web ne remplace pas le livre, preuve en est que le marché est resté stable. Si la société va mal aussi, c'est car les gens ne lisent pas assez, le CA de l'édition étant plus ou moins égal à celui du plus gros monop' de france.
                    Et puis je ne vois pas en quoi c'est mal de consommer de la lecture, si plus de monde le faisait peut-être que les gens auraient une mentalité plus large.
                    • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      Je suis vraiment désolé si tu t'es sentie agresser par mon poste, ce n'était pas mon but.

                      Pour ce qui est du coté affectif dans l'achat, je veux bien te croire que tu peux en resentir un, mais c'est purement subjectif.

                      Effectivement moi je suis plutôt passif quand je lis un livre, mais je vois pas trop le rapport avec la choucroute. Sur un support numérique aussi je peux marquer les pages, et surligner, tout ça sans détériorer le support.

                      Pour ce que je disais pas rapport à la consomation, je crois que tu as mal interprété mes propos. Je voulais simplement faire remarquer que consommation et culture, sont deux sujets distincts et indépendant, même si ils sont susceptible d'interagir.

                      Si quelque chose te paraît "normal", je ne vois pas ce que je peux y ajouter, puisque pour toi il s'agit de la norme et donc sans doute de l'idéal à atteindre.

                      De mon coté je n'ai pas de chaîne, quand je veux écouter de la musique sans allumer mon ordinateur, j'utilise mon baladeur audio que je branche sur mes enceintes.

                      Je ne comprends pas ta remaque sur une "culture fragmentée". Les livres peuvent être un confort certes, mais en quoi sont-ils une nécessité? Mis à part le confort, un livre ou fichier numérique, le texte est le même, je ne comprends pas en quoi cela fragmente la culture.

                      Si tu ne retrouves pas des informations que tu stockes sur des outils numériques, c'est soit que tu n'utilises pas de bons outils, soit que tu les utilises mal. Personnellement, j'ai la chance (bon je fais des backups faut dire!) de n'avoir jamais perdu d'information que j'avais stocké numériquement. Je ne dis pas que c'est impossible d'en perdre, mais tu me feras pas gober que l'informatique rends l'information difficile d'accès.

                      Je suis d'accord qu'un livre papier apporte plus de confort qu'un livre numérisée (en tout cas avec les supports de lectures actuels), mais je ne suis pas sûr que cela soit le seul facteur du peu de popularité du livre numérique. Contrairement à la vidéo où au son, le texte est un media actif, dans le sens où il demande un effort intellectuel. On ne peut pas s'assoir devant du texte et le contempler passivement, il faut faire un effort d'imagination pour interpréter ce qui est écrit.

                      Je ne sais pas si la société va mal, et si le cas échéant c'est parceque les gens ne lisent pas assez, mais je ne vois pas pourquoi quelqu'un qui aurait lu un livre version papier aurait une mentalité plus large que quelqu'un qui aurait lu le même livre en version numérique.

                      Pour en revenir à ce qui m'a fait réagir, tu disais :

                      La fin des livres c'est fahrenheit 451, un monde invivable. Si les livres et la musique n'étaient pas là, je serai vraiment TRES malheureux.
                      Alors je continuerai à acheter des livres même si les vieux bouquins sont aussi sur le net. Et des CDs aussi. Un homme sans culture c'est comme un zèbre sans rayures (c'est pas de moi).

                      À te lire, on croirais que si personne n'achetais de livre (l'ouvrage papier), il n'y aurais pas d'œuvre littéraire, et que si personne n'achetais de CD, la musique disparaîtrais de la surface de la terre.

                      Je pense que tu te trompes.

                      Pour finir je dirais que je ne pense pas mal le fait de lire, mais que je trouve triste de lire "consommer de la lecture".

                      Plein de livres : http://www.gutenberg.org/browse/languages/fr
            • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Je propose de faire un boycott des fournisseurs d'oxygène !
        • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Si l'on juge, à priori, une œuvre intéressante mais que la seule façon de se la procurer est de cautionner le développement d'un modèle économique et social avec lequel on est pas en accord, que faire?

          Je ne pense pas qu'il y ai de "bonne" solution. Mais je trouve que tu as vite fait de juger quelqu'un qui ne ferait pas le même choix que toi (à priori).
          • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Je le juge pas, je critique sa proposition de solution.
            • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

              Posté par . Évalué à 3.

              Après, tu as aussi des questions d'efficacités :

              1- Tu refuses un modèle (le modèle en place tant qu'à faire), et par principe tu le boycotte et tu te prive de tout, y compris ce qu'il peut t'apporter de positif.

              En ce cas, soit tu n'es pas seul, et le fait de boycotter fera peut être émerger un nouveau modèle et vaciller celui en place. Soit tu es seul, et tu vas soulager ta conscience et te priver sans espoir de changer quoi que ce soit.


              2- Tu refuses un modèle, et tu es capable de participer à un modèle alternatif, et en ce cas ton refus prends un autre sens, et en quelque sorte les deux modèles entrent en concurrence, en espérant que le tiens soit à même de répondre à tes aspirations. Reste à savoir si tu boycotte complètement l'autre modèle ou si tu t'en acommode en te disant par exemple qu'il est tout de même à même de produire des choses intéressantes et en te disant que de toute façon tu t'en débarrassera pas. Ben ouais, c'est pas donné à tout le monde de faire une révolution, faut être nombreux, être capable de faire entendre sa voix et de battre l'existant.
              • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

                Posté par . Évalué à 1.

                Tu refuses un modèle, et tu es capable de participer à un modèle alternatif,
                ton deux est en aucun cas exclusif avec le 1.

                Le truc c'est que tu fais un raccourci "tu boycotte le commercial" => tu boycotte toute la culture (visible avec "tu te prive de tout").
                Raccourci qui n'est pas forcément vrai.
                • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  ouais, c'est parce que j'aurai plutot du dire de tout ce qu'il vient le lui, sous entendu qu'il n'y ait pas trop d'alternative pour un certain nombre de choses.
          • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Si on décide de ne plus "cautionner le développement d'un modèle économique et social avec lequel on est pas en accord", on peut considérer que voler un CD ou un livre est un acte de résistance.

            Donc le vole n'est pas amoral si on considère qu'effectuer un achat est amoral.
        • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

          Posté par . Évalué à 2.

          En ce qui concerne les bons bouquins, la bonne musique et les bons films, il est tout à fait possible de ne pas acheter pour ne pas cautionner un certain mode de distribution: les bibliothèques et médiathèques.

          Après comme il a été dit au-dessus, il n'y a pas de "bonne solution" pour concilier l'acquisition d'un bien et la contestation de son mode de distribution. Pour prendre un autre exemple, dans l'alimentaire, je n'approuve pas le système de la grande distribution. Même en ayant les moyens, ce n'est pas toujours évident de ne s'approvisionner qu'au marché et aux commerces de proximité. D'une part ce n'est pas toujours pratique, et d'autre part, tout comme la fnac et assimilés sont la norme pour les produits culturels, le supermarché est la norme pour l'alimentaire: aussi il n'est pas toujours possible de trouver la boutique qui va bien au bon endroit au bon moment.
        • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

          Posté par . Évalué à 2.

          A vrai dire, perso, je ne suis pas mon propre conseil puisque je fréquente encore les Fnocs et que je ne boycotte pas grand chose...

          Mais là, la question est "Comment éviter la Fnac ?". Faut avouer que c'est dur, les petits vendeurs avec un catalogue fourni se faisant hélas de plus en plus rares.
          • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

            Posté par . Évalué à 1.

            surtout les petits vendeurs qui sont vraiment des petits vendeurs, et pas qui ont aucune plus value (à peu près aussi bon que les vendeurs de la fnac, avec le meme catalogue, ...) ben si on recherche bien, y'en a pas tant que ça.
      • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

        Posté par . Évalué à 5.

        Y'a une alternative quand même.
        Plutôt que de boycoter les grosses enseignes, sans se couper du monde, moi, j'aime bien faire mes courses dans les petites boutiques spécialisées dans la revente de Livres/DVD/CD d'occasion.
        D'abord, parce que c'es moins cher, ensuite, parce que le choix est de facto plus important que dans les grosses enseignes (essayez de trouver au leclerc ou auchiant du coin un album de "Kena et le Scrameustache" neuf, par exemple), et ensuite, parce que ça permet de se sortir un peu du traditionnel circuit de consommation à outrance dont nous sommes victimes.
        Enfin, c'est aussi l'occasion de trouver de belles vieilles perles (comprendre vrais trésors), de faire aussi des découvertes sur des choses qu'on ne soupçonnait même pas.
        • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Parlerais-tu de ces boutiques type Ca$h Happy Convertisseur qui rachètent à des gens dans le besoin des objets au quart de leur valeur (en les payant cash, hein, attention, c'est du sérieux !), et qui de l'autre côté les revendent plus de la moitié du prix du neuf, parfois même plus ?

          Si on parle des mêmes vendeurs d'occasion, alors non merci, ça ne m'intéresse pas. Je préfère encore acheter sur des sites spécialisés, qui ne se rémunèrent pas ou très peu sur les transactions, et qui permettent aux vendeurs de tirer un prix décent de leurs produits. :-)

          Bon, après, tu parles peut-être de boutiques plus respectueuses des clients et de revendeurs, mais je ne crois pas avoir ça dans ma ville malheureusement.
    • [^] # Re: Comment éviter la FNAC ?

      Posté par . Évalué à 6.

      Certes, il y a amazon et alapage, mais j'aime bien acheter mes cd/bouquins en touchant le produit.

      Bah, si tu as besoin de feuilleter avant d'acheter, va dans une Fnac, regarde ce qui te plait et ensuite achète-le sur internet ou demande à ton libraire du coin de te le commander. Comme ça tu profite du choix de la Fnac sans l'engraisser.
  • # SACEM

    Posté par . Évalué à 3.

    En quoi la SACEM a l'autorité pour décider de la rémunération des ayants-droits non français ? (et même français)

    Que je sache Clapton et Queen ne sont pas inscrits à la SACEM, non ?
    • [^] # Re: SACEM

      Posté par . Évalué à 1.

      La sacem gère les droits d'auteur de ses sociétaires (français ou non).
      Un de ces droits est le droit de reproduction.

      Rien n'empêche Clapton de faire une cover de My Way, ou toute autre œuvre du répertoire sacem.
  • # des nouvelles

    Posté par . Évalué à 1.

    Des news sur cette affligeante histoire, des anecdotes, des précisions utiles et quelques petites révélations marrantes, c'est par là :
    http://espacerezo.free.fr/index.php?la-fnac-vendrait-des-dvd(...)

    et vive la flibuste !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.