L'administration fiscale opte pour JBoss

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
0
13
juil.
2004
Java
L'administration fiscale a décidé d'adopter JBoss comme support de ses applications J2EE après une procédure d'appel d'offre mettant en concurrence les principales solutions du marché. Parmi les concurrents, plusieurs propositions étaient fondées sur du logiciel libre (JBoss ou JOnAs), et c'est finalement celle de Atos Origin et JBoss Inc qui a été retenue.

Ce choix s'inscrit dans le cadre du programme de refonte de l'informatique fiscale, COPERNIC, qui a déjà mis en ligne le portail d'information fiscal et le système de télé-déclaration de l'impôt sur le revenu qui ont enregistré cette année des records d'affluence. Jean-Marie Lapeyre, Directeur Technique de ce programme, déclare :
Les avantages du logiciel libre sont désormais reconnus : très faible coût – voire gratuité – et ouverture des codes sources qui garantit fiabilité, pérennité et sécurité de ces solutions. Le logiciel libre sélectionné par Atos Origin se caractérise par sa modularité, le respect des normes et standards, garantissant ainsi sa parfaite interopérabilité et sa maintenabilité.


Rappelons par ailleurs que GNU/Linux a été adopté par cette même administration depuis près de quatre ans et y fait l'objet d'un déploiement opérationnel de plusieurs milliers de serveurs.