Journal OpenOffice.org et Mac

Posté par .
Tags : aucun
0
3
mai
2007
OOo se targue de tourner sur les trois plateformes majeures (Linux, Win, Mac), et c'est vrai. Seulement, le hic, c'est que les utilisateurs de Mac OS X de trainent depuis le début la version X11 de OOo, et non une version native (comme c'est le cas sous Windows). Au final, ça rend bien des services, surtout quand on est un mac-user un peu geek sur les bords (linuxien à ses heures perdues, qui plus est), mais c'est un peu limite pour le mac-user moyen.

Certes, il existait bien NeoOffice, un fork plus ou moins amical s'appuyant sur Java pour fournir une version au look "Mac", mais c'est sensiblement plus lent, et si ça peut aider le mac-user moyen, le geek reste insatisfait.

Pendant ce temps, un port "natif" d'OpenOffice revient régulièrement au gout du jour. La dernière fois, c'est lorsque l'équipe (bénévole) d'Eric Bachard a repris les choses en main. Et il faut admettre que ça a bien avancé, même si c'est encore loin d'être utilisable.

Et là, coup de théâtre : Sun aurait décidé de supporter officiellement le port Mac, fournissant deux de ses ingénieurs à temps plein. Reste à voir ce que ça donnera, mais gageons que cela accélère considérablement le projet.

http://eric.bachard.free.fr/news/2007/05/mac-os-x-port-offic(...)
  • # Vive Sun

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    ça fait plaisir de voir que Sun est vraiment devenu une entreprise qui se bat pour le libre ! Un vrai port natif d'openoffice ça devrait changer la vie de pas mal de macqueux, à vrai dire je trouve qu'Apple devrait aussi s'investir là-dedans ils ont tout à y gagner.
    • [^] # Re: Vive Sun

      Posté par . Évalué à 2.

      Oublie pas qu'il y a eu un accord entre Apple et MS par le passé. Que MS a sauvé Apple,
      http://www.ldh.org/Dossiers/Normes/apple-ms.html

      Dans l'accord MS fournissait un Office pour Mac. Une contrepartie est peut-être que Apple a promis de ne rien faire pour le concurrencer. C'est la seule explication logique au fait que Apple n'ait pas porté lui-même OOo sur sa plateforme.
      • [^] # Re: Vive Sun

        Posté par . Évalué à 5.

        Pas très logique comme explication :
        http://www.apple.com/fr/iwork/keynote/
        http://www.apple.com/fr/iwork/pages/

        Apple comemrcialise deux logiciels bureautiques (un "powerpoint-like" et un logiciel de PAO/traitement de texte compatible avec lui-même).

        C'est peut-être là qu'il faut chercher l'explication du non-soutient d'Apple à OpenOffice.org.

        BeOS le faisait il y a 15 ans !

        • [^] # Re: Vive Sun

          Posté par . Évalué à 2.

          mouis.... j'ai testé ces deux logiciels, ils sont bien, mais ce ne sont pas des logiciels de traitement de texte...

          plutot des fac-similé d'autre programmes facon user-friendly sauce Apple, ce qui en fait de bon programme pour les habitués d'apple.
          • [^] # Re: Vive Sun

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Page s'approche plus de la PAO, et keynote est un modèle du genre, (c'est beau l'objectivité).
            Maintenant, je pense pas que ce sois des concurrents directes, l'approche est différente.
            OpenOffice est plus usine à gaz, et commet les mêmes erreurs que ms office. Je pense que le véritable concurrent pour apple, ce sera les futures versions de koffice, qui devrait aussi fonctionner sans x11, sous mac.

            Envoyé depuis mon lapin.

            • [^] # Re: Vive Sun

              Posté par . Évalué à 2.

              comme concurrents je verrais plutot les webapps de Google et tous ceux qui feront le choix de quitter le sacro-saint modèle d'Office et arreteront d'en recopier chaque application dans le moindre détail, choix dépassés ou absurdes inclus.
  • # X

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Sont chiant aussi chez Apple d'avoir fait un faux UNIX avec leur interface incompatible avec X-Window.

    Par ailleurs, il y a pas mal de Linuxiens qui ne comprennent pas eux-aussi qu'X-Window est vraiment quelque chose de génial.
    • [^] # Re: X

      Posté par . Évalué à 2.

      Il me semble que sunview était bien mieux. Bon c'est sur que x-widow avait l'avantage d'être gratuit.

      Tu peux argumenter sur le côté génial?
      • [^] # Re: X

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Tu te logues sur une station IBM et tu affiches un programme qui tourne sur un sevreur sous Solaris par exemple. X-Windows est portable et à la transparence réseau. C'est extraordinaire d'avoir réussi à faire cela et que tous les UNIX l'implémentent (Sauf MacOS mais ce n'est pas un vrai UNIX pour moi).

        Dès que tu as un réseau de plusieurs machines, tu vois la force qu'X-Window à donné à UNIX. Je ne suis pas sur qu'UNIX aurait eu le même succès sans X-Window. La transparence réseau de l'affichage graphique est un des piliers d'un OS moderne (il faudrait aussi que la transparence réseau du son aujourd'hui soit aussi facile qu'un "ssh -X").

        Lorsque j'ai utilisé mon premier Linux en 96, il était déjà vachement bien et c'était grace à tous les programmes qui tournait depuis des années sur les autres UNIX (fvwm, latex, xfig, nedit, g77, xcdroast, netscape...).
        • [^] # Re: X

          Posté par . Évalué à 3.

          C'est clair.

          Quand je vois les usines à gaz qui existe chez la concurence, et que
          parfois, sous Unix, j'ai des fenetres de 4 systemes different ouvert en
          même, pas pour le fun, mais parce que c'est pratique, je me dis que
          c'est ça la killer feature d'unix.
          • [^] # Re: X

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ouais sauf que vim en déporté sur ma machine, exécuté sur une autre, en réseau local avec 2Mo de bande passante et 1,279 ms de temps d'accès entre les deux machines, bah mon vim, justement, met 4 secondes à rafraichir quand je descends en bas du texte...

            Alors j'ai peut être pas de chance, mais si l'idée de base est franchement géniale, ya des choses à revoir, en particulier XCB qu'on attend toujours.

            ok je -> []

            « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

            • [^] # Re: X

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              D'abord, pour faire du vi, pas besoin de X. Ensuite, l'option -C de ssh est fondamentale pour les liaisons lentes. Enfin, même depuis chez moi avec l'ADSL 1Mo, X est confortable SI on utilise le protocole NX.
        • [^] # Re: X

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          et qu'est ce qu'elle donne cette transparence réseau en ces temps de beryl compiz et autres features pleines de sucre pour yeux ? (c'est une vrai question). Surtout à travers du wifi.
          • [^] # Re: X

            Posté par . Évalué à 4.

            Je dis peut-être une connerie mais il me semble bien que beryl/compiz/metisse tournent du coté du serveur X, c'est à dire sur la machine à coté de l'écran.

            Les applications demandent au serveur X de faire ceci ou cela (afficher un bitmap par ci, tracer un rectangle par là, etc.) et le serveur X fait ensuite sa cuisine.

            C'est la façon dont les serveurs X fonctionnaient traditionnellement, en local ou en réseau.

            Les "compositing managers" eux travaillent en cuisine. Par les moyens traditionnels, le serveur X effectue le rendu des différentes fenêtres, stocke ce rendu bitmap dans sa mémoire à lui qui est ensuite accessible aux "compositing managers" qui font ce qu'ils veulent avec.

            Si le "compositing manager" tourne sur la même machine que le serveur X on peut tout à fait imaginer que ça marche avec des clients X distants qui n'ont même pas besoin de savoir que les nouvelles extensions sont disponibles.

            Donc le bon vieux terminal X des familles ne marchera pas avec compiz/beryl/metisse mais un ordinateur avec une carte 3D supportée par X.org si.

            BeOS le faisait il y a 15 ans !

            • [^] # Re: X

              Posté par . Évalué à 3.

              Pas besoin de l'imaginer, ca tourne parfaitement (du moins chez moi). Et pour ma part, c'était sans surprise :)
  • # NeoOffice, un peu plus (et mieux) que ce qui est dit ici.

    Posté par . Évalué à 2.

    Le portage courant de NeoOffice (2.1 donc) est autant que possible natif, pas de X, pas de Java, mais une surcouche et une adaptation du code d'OOo pour utiliser Cocoa. C'est très lent, mais moins que NeoOffice/J (le NeoOffice avec openoffice 1.1 et surcouche Java), et surtout très prometteur.

    D'ailleurs je serais pas surpris que ce soit cette dernière version qui ait motivé Sun pour finir le portage, puisque le plus dur (mais pas le plus long et cher - lire polish et amélioration des perfs) est fait.

    Pour finir, j'ai pas trop compris le "fork plus ou moins amical", NeoOffice est libre, pallie a un gros manque d'OOo, X11 pour Mac étant une bouse infâme (sans parler du manque de copier/coller, drag&drop cher au macqueux, etc, etc.) et ne piétine en rien sur les plates bandes du projet d'origine.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.