Journal Que n'aimez vous pas dans Mandriva Linux ?

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
9
mar.
2007
Etant un fervent adorateur de Debian... Hum. Bref, je cherche ici vos mauvaises impressions que vous pourriez avoir sur Mandriva Linux. Bref, tout ce qui pour vous est un point faible de cette distribution et qui fait que c'est une distribution que vous avez essayé, mais qui n'était vraiment pas fait pour vous. Commentaire des ex-Mandriviens convertis à la secte de l'Ubuntisme appréciés.

Lachez vos com's ;-)
  • # 1

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Les Mandrivistes !
    • [^] # les ubuntristes

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Justement, ce que j'ai du mal à comprendre ce sont les déçus convertis vers une autre distro qui ne peuvent s'empêcher de venir crier haut et fort qu'ils ont trouvé "mieux" et lâcher leur hargne sur une distro qui leur a permis de passer à autre chose (le début de la découverte du libre).

      Bizarre tout de même cet attachement, semble-t-il sentimental, à une distro dont ils se sont détournés :/

      Pendant longtemps, il y avait la communication mandriva qui était défaillante (ou émaillée de fautes d'orthographes ou constructions un peu trop commerciales) mais avec l'ouverture du club (forum ouvert à quiconque s'inscrit même gratuitement en alumni) et le nouveau http://wiki.mandriva.com qui va fédérer les initiatives club et développeurs, cela s'oriente dans le bon sens.
      • [^] # Re: les ubuntristes

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Globalement d'accord avec toi, Mandriva a un sentiment particulier chez moi car c'est la distro qui m'a fait switcher ... mais !

        Si Mandriva a gagné en qualité (la 2007 est vraiment bien), l'accès aux docs de Mandriva est très alambiqué, ce qui lui donne une mauvaise image pour les nouveaux arrivants.
        J'en ai fait plusieurs fois l'expérience, les gens sont perdu dans le site Mandriva, les docs sont introuvables. Résultat, les gens se tournent plus facilement vers Ubuntu et OpenSuSe qui offre des liens direct vers les ISO et les docs.

        C'est dommage pour Mandriva !
      • [^] # Re: les ubuntristes

        Posté par . Évalué à -6.

        Oui oui. Mais bon. La comm et le marketing étaient tellement horriblement catastrophiques que meme en mettant un chimpanzé devant une machine à écrire on devrait pouvoir faire mieux que le n'importe quoi que les utilisateurs abnégationnés ont dû supporter pendant des années. Espèrons que l'ère Warly est définitivement passée. L'amateurisme béat et incompétent a bien failli faire couler la boite.

        Ceci dit, moi je suis passé à Ubuntu, et c'est trop bien. Bon OK les outils de conf graphique sont encore pires que ceux de Mandriva. Et puis c'est lent à bouter. Mais la kernelle elle marche mieux, et puis je n'ai plus à supporter rpm, le bloatware le plus bloaté que je connaisse. Et pis chez Debian/Ubuntu ils savent pas configurer perl. Mais pour ce que j'en fais je suis content.

        Ca va j'ai assez trollé ?
    • [^] # Re: 1

      Posté par . Évalué à 9.

      moi je dirais plutôt les ubuntistes, qui n'arrêtent pas de casser Mandriva alors que Mandriva est plus accessible et plus facilement configurable qu'ubuntu.

      Sinon je dirais le côté "pousse à la vente", je comprends qu'ils ont peut être moins de moyens financiers que Red Had ou OpenSuse, mais tout semble axé sur les abonnements un peu forcés. En tout cas c'est l'impression que j'en ai.

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

  • # ça pèse

    Posté par . Évalué à 1.

    Leur insistance à faire les mêmes journaux sur linuxfr, je dirais. Et leur vision manichéenne du monde linux.
    • [^] # Re: ça pèse

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Pourrais tu préciser ce que tu entends par ma "vision manichéenne du monde linux" stp ?
      • [^] # Re: ça pèse

        Posté par . Évalué à 4.

        C'est évident.
        Ils considèrent tous qu'on ne peut pas aimer le pâté de foie et le saucisson à l'ail en même temps.
        • [^] # Re: ça pèse

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Bien sûr que si. Mais ils veulent savoir pourquoi ceux qui aiment le saucisson à l'ail l'aiment même si ça pue ;-)
          Blague à part, je comprends très bien qu'on puisse aimer les deux. Je veux juste savoir pour quelles raisons. S'ensuivra une grande étude sociologique à grand renfort de statistiques pifométriques.
  • # Brouillon

    Posté par . Évalué à 3.

    Bon, je réponds parce que j'ai été mandrakeux dans un passé lointain (1999-2002), et converti à Ubuntu après un passage sur Gentoo (2002-2006) !
    Je me rappelle l'enfer de dépendances que c'était, et le nombre de fois où j'ai failli flinguer ma distro ! (mais j'ai tenu bon, et même réussi à passer d'une version majeure à une autre sans tout réinstaller ! Était-ce de 7 à 8 ou de 8 à 9 ? Je ne sais plus, c'était il y a tellement longtemps.)
    Je me rappelle aussi tous ces outils de config (les DrakTools), censés faire à peu près tout, mais qui foiraient dès qu'on sortait à peine des clous. Depuis j'ai gardé une sainte horreur des outils de config tous faits (bon, j'avoue : j'utilise le network manager d'Ubuntu).

    Maintenant, il paraît que Mandriva n'a plus tous ces problèmes, et que c'est une des distribs avec les meilleurs outils de config. J'imagine que ces quelques années de maturation qui se sont écoulées n'y sont pas pour rien.
    • [^] # Re: Brouillon

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      >Je me rappelle l'enfer de dépendances
      Il n'y à aucun problème de dépendances dans les Mandriva actuelles. URPMI est un très bon outil, rapide fonctionnel et synthétique.

      >ces outils de config (les DrakTools), censés faire à peu près tout
      Ça, par contre, c'est toujours vrai. Les Draktools sont extra... quand ils marchent et il faut bien reconnaitre, que, quelques fois (pas souvent, hein, quelques fois), ils merdent. Et dans ces cas là, les configs mandriva ne sont pas toujours très standards à retoucher à mano.

      Par contre, Mandriva à toujours été et reste une distrib très bien traduite en français. Il doit bien y avoir une raison mais je cherche toujours laquelle ;-)
      • [^] # Re: Brouillon

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il n'y a aucun problème de dépendances dans les Mandriva actuelles

        Faux. Et je suis bien placé pour le dire, étant utilisateur Mandriva. J'ai eu au moins 2 problèmes coup sur coup.
        1. gnome-power-manager qui essayait de ramener des trucs xfce (bug résolu depuis).
        2. tcl n'installe pas libtcl. Résultat, tout ce qui utilise tcl (dont un frontend gnuplot que j'ai voulu essayer, et aMSN) est cassé.
        Donc là dessus pour moi il y a des améliorations à faire...
        3. Une dépendance cassée pour bibtex ou un truc comme ça...

        Pour la traduction, j'ai encore quelques résidus anglais par ci-par là...
        La desciption des packages par exemple n'est pas localisée, comme chez Fedora. Donc un peu dur pour les utilisateurs anglophobes.

        Par contre, les drakxtools sont quand même assez bien foutus, même si parfois encore un peu buggués. L'outil de partitionnement en particulier est super, et l'assistant wifi est vraiment bien aussi.
        • [^] # Re: Brouillon

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          pour les points 2 et 3, as tu fais des rapports de bugs ? Le problème ne se résoudra pas comme par enchantement.
          • [^] # Re: Brouillon

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Pour le 1 et le 3, il y a des bugs dansle bugzilla. Seulement:
            * On a l'impression que personne ne trie les bugs
            * Les bugs de la version n n'intéressent plus personne quand la version n+1 est en développement (faut lutter pour que les gens fournissent une update plutôt que juste dire que c'est corrigé dans la 2007.1)
            * Le bugzilla mandriva me les brise menu... Il faut 3000 ans pour faire une recherche, et si on a le malheur de vouloir ajouter un nouveau bug, il faut prévoir la journée vu le temps que le serveur passe à générer la page en question. Je n'ai plus la patience pour tout ça...

            Bon, après je peux comprendre que les contributeurs aient autre chose à faire, ou aient trop de boulot. Mais ces dernier temps j'ai pas eu que des bonnes expériences sur ce point.
            • [^] # Re: Brouillon

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              pour le 2. la recherche prend moins de 15s http://qa.mandriva.com/buglist.cgi?quicksearch=aMSN (dans la boîte en haut)

              pour entrer un bug, visiblement tu n'as plus utilisé bugzilla depuis quelques temps :
              - la liste de 1 Mo, avec les packages de manière exhaustive n'est plus chargée
              - une recherche rapide est disponible pour ne remonter que les packages qui t'intéressent

              Je te laisse essayer par toi-même de saisir ton bug, n'ayant pas été en mesure de le reproduire avec les éléments fournis (mauvaise foi inside pour te motiver :p)
              • [^] # Re: Brouillon

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                sur un Athlon XP 3000+: 30 secondes minimum pour charger la page de recherche simple, 30 secondes pour la page de recherche avancée.
                Au boulot j'ai un portable avec 256Mo de RAM, firefox qui se bloque complètement, le chagement des pages met près d'une minute et je ne peux plus rien faire. Quand tu ne te rappelles plus le bug que tu recherches, mais que tu veux trouver ceux où tu as laissé des messages, tu prends la journée. Je veux bien aider, mais il y a des limites à ma patience...
              • [^] # Re: Brouillon

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Ah oui, y a aussi sysprof qui a des dépendances cassées en ce moment. C'est bien que des choses soient corrigées sur la 2007.1, mais ceux qui sont en 2007.0 peuvent attendre les updates longtemps...
            • [^] # Re: Brouillon

              Posté par . Évalué à 2.

              Un bug XFS avec perte de donnée qui n'est pas corrigé (sauf peut-être pour cooker) depuis août/septembre 2006 ! 6 mois !
              http://qa.mandriva.com/show_bug.cgi?id=24716

              Pourtant Mandriva vend les distributions, vend du support, etc...

              Chez Novell et Red Hat il a été décidé de ne supporter qu'un ou deux FS (avec Fedora il faut une options "obscure" pour avoir XFS/JFS/etc ; avec RHEL ce n'est pas fournit, il faut les compiler ce qui implique la perte du support de Red Hat si Red Hat le veut). C'est criticable mais ce sont des décisions responsables. Mandriva est irresponsable.

              La distribution ne me séduit pas. Faut dire que je n'ai pas fait grand chose pour qu'elle me séduise. Mais le projet c'est pire. Des erreurs de choix, un positionnement flou, des faux semblants (on est des pro-libre mais on fournit Skype d'office), un manque de couille dans les décisions, etc...
              • [^] # Re: Brouillon

                Posté par . Évalué à 2.

                http://wiki.mandriva.com/en/Releases/Mandriva/2007/Errata#XF(...)
                XFS filesystem issues

                See also Bug #24716. Some users have encountered a bug in XFS support in 2007 which can result in failure to read the disk and also possible data loss when the filesystem is under heavy load, for instance when attempting to transfer a large amount of data using rsync. It is possible this issue may be fixed by developments in the upstream kernel. If so, the fix will be added to the Mandriva kernel as an official update.
                Et "heavy load" c'est une instance de rsync ...
              • [^] # Re: Brouillon

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Tes arguments ne tiennent pas. Pourquoi ce bug XFS existe (et n'est pas corrigé dans cooker) ? Parce que la politique actuelle du noyau, c'est de laisser la stabilisation du noyau aux distributions: résultat, on se retrouve avec des noyaux "broken". XFS fonctionnait avant, mais ce qui a changé, ce n'est pas mandriva, c'est le kernel, donc je pense que c'est injuste de rejeter la faute sur eux.

                Pour l'histoire de skype, j'en ai discuté avec des gens de mandriva, parce que ça m'a gonflé aussi à l'époque. En fait, c'était juste un moyen de renflouer les caisses qui en avaient bien besoin. Pas de la vraie pub. D'aillleurs le partenariat n'a pas été renouvelé. Mais quand Mandriva met des technos proprio en avant en général, le but c'est d'avoir des sous qui rentrent, pour tenter de sortir la tête de l'eau, et là je les comprends.

                Le positionnement et les erreurs de choix par contre, on est d'accord. Tout le monde est d'accord pour dire que Mandriva Linux est une très bonne distro, mais que commercialement ils sont à la ramasse...
                • [^] # Re: Brouillon

                  Posté par . Évalué à 3.

                  > donc je pense que c'est injuste de rejeter la faute sur eux.

                  Sur la présence du bug, je suis d'accord.
                  Mais diable, Mandriva vend des distributions, vend Corporate Server. Image la hotline de Mandriva répondre à une boîte qui a perdu ses donnés :
                  - désolé, vous nous payé pour rien, faite un rapport de bug sur lkml.
      • [^] # Re: Brouillon

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        D'ailleurs existe t-il sous debian une fonctionnalité similaire à urpmi lorsque qu'on choisi le flag -y ou --fuzzy ?
        Ce flag permet de rechercher sur un bout de nom de paquet, ou de contenu...

        Parce qu'en fait, quand je regarde, c'est peut être la seule chose qui me fait rester chez mandriva.

        « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

  • # Que n'aimez vous pas dans Mandriva Linux ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Comme l'a très bien dit Brassens, qui utilisait déjà Mandriva pour composer ses chansons :

    Tout est bon chez elle, y'a rien à jeter,
    sur l'ile déserte, il faut tout emporter


    Partisan ? moi ?
    • [^] # Re: Que n'aimez vous pas dans Mandriva Linux ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ce que je n'aime pas chez Mandriva ,c'est la lourdeur au démarrage. une fois démarré ça va ,mais 5 minutes sur un P 400 je trouve que c'est trop. Malgré tout je la garde, parce que j'ai bien réussi à tout configurer sans trop de difficultés. J'ai ainsi mon partage de connection internet pour tous les autres postes.
      • [^] # Re: Que n'aimez vous pas dans Mandriva Linux ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Marrant, je démarre en 24 secondes (bureau KDE ouvert sur ma session), ce qui est largement moins que tous les autres OS qui ont réussi à démarrer sur ma machine.
        • [^] # Re: Que n'aimez vous pas dans Mandriva Linux ?

          Posté par . Évalué à 4.

          > Marrant, je démarre en 24 secondes (bureau KDE ouvert sur ma session)

          Mouaif. C'est un boot optimisé aux petits oignons. Sous Fedora en optimisant (simplement en virant les services que je n'utilise pas) je boote en 30 secondes (bureau Gnome ouvert sur ma session + gnome-terminal). Et j'ai un pauvre athlon 1600 xp.

          Puis je trouve ça sans grand intérêt. Ce qui est intéressant c'est l'hibernation. Je préfère un boot en 3 minutes et l'hibernation qui marche parfaitement qu'un boot en 20 secondes et pas d'hibernation.
          Ceci dit l'hibernation n'est pas encore au top sous Linux.
          • [^] # Re: Que n'aimez vous pas dans Mandriva Linux ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Marrant, moi, je n'aime pas l'hibernation. C'est con, et je n'ai aucune justification pour ça, mais j'aime bien éteindre complètement mon ordinateur. Comme quoi, pas vraiment besoin de logique tout le temps.
            Enfin bref, le boot sur Mandriva est certainement le plus rapide actuellement des grandes distributions GNU/Linux.
            • [^] # Re: Que n'aimez vous pas dans Mandriva Linux ?

              Posté par . Évalué à 2.

              > C'est con, et je n'ai aucune justification pour ça, mais j'aime bien éteindre complètement mon ordinateur.

              Avec l'hibernation sur disque, tu éteind complètement ton ordinateur. 0 Watt de consommation.

              > Enfin bref, le boot sur Mandriva est certainement le plus rapide actuellement des grandes distributions GNU/Linux.

              Peut-être. Mais après il faut voir dans le détail. Une Fedora qui est aussi la base d'une distribution entreprise va avoir NFS, portmap, etc...
              Si une Fedora (ou n'importe quoi d'autre) lance les même choses qu'une Mandriva, ça doit se jouer à la seconde.
              • [^] # Re: Que n'aimez vous pas dans Mandriva Linux ?

                Posté par . Évalué à 2.

                Sur mon PC, que ça soit sous Windows ou Linux, les ventilateurs tournent toujours, même si au ralenti, avec une lumière glauque qui s'échappe d'une diode en façade, en hibernation.
                C'est un HP OEM sans modif assez récent (Core 2 Duo).
                • [^] # Re: Que n'aimez vous pas dans Mandriva Linux ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  tu confondrais pas l'hibernation et la mise en veille ?
                  sur mon portable je peux soit mettre en veille (et donc l'ordi reste sous tension, bien que assez faible) et le mettre en hibernation : la ram est copiée sur le dur et tout est éteind (je peux même enlever la batterie, etc.

                  L'avantage est d'avoir tous les programmes ouverts, documents (mais enregistrés quand même...), ... avec un ordi éteind.
                • [^] # Re: Que n'aimez vous pas dans Mandriva Linux ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  > Sur mon PC, que ça soit sous Windows ou Linux, les ventilateurs tournent toujours

                  Avec l'hibernation sur disque ?
                  Bizarre.
                  NB : sous Windows il faut activer un truc et lors de la demande d'hibernation appuyer sur <shift>.
                  J'ai un portable et un PC, quand je passe en hibernation sur disque, ben c'est éteind. Je peux débrancher les prises de courrants si ça m'amuse, et rebrancher le bousin au bout de 3 mois. Rien est perdu.
      • [^] # Re: Que n'aimez vous pas dans Mandriva Linux ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        j'ai essayé une 2007, c'est la distro qui a booté le plus rapidement, parmi toutes celles que j'ai essayé, cad Fedora, OpenSuse et Debian. Et de loin, vraiment le boot de Mandriva est un point fort selon moi. Je précise que sur mon poste principal, j'utilise Fedora, donc c'est pas du prosélytisme.
  • # Le nom

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Ce que je n'aime pas dans Mandriva c'est son nom. Le type qui a pondu ça devait avoir un sérieux sens de l'humour ou être accroché à l'extérieur d'une fenêtre au 50e étage la tête en bas.

    Pour le reste, aucune idée. Jamais utilisé.

    La gelée de coings est une chose à ne pas avaler de travers.

    • [^] # Re: Le nom

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      C'est un antique mot de cimérrie sud américaine de la région de la mer morte méditérannée qui veut dire "hey, toi, viens que je te refile de l'humanité"

      Ah non, c'est pas celle-là...
      • [^] # Re: Le nom

        Posté par . Évalué à 3.

        Bah pour le petit raffraichissement de mémoire, c'est né de la fusion du nom originale Mandrake et de la distro Connectiva qu'ils ont racheté. (et aussi parce que ça les arrangaient bien comme ils avaient des problèmes avec l'auteur de BD Mandrake le magicien).

        Mais ça fait pas avancé le shmilblik. Qui a inventé le nom Mandrake???
  • # ...

    Posté par . Évalué à 3.

    Bien que je trouve que la 2007 est plutôt un bon cru, je n'aime pas globalement chez cette distro (et pourtant j'ai aussi commencé avec ...) :

    - la lourdeur de l'ensemble,

    - les bonnes idées mais manquant de finition,

    - la relative rigidité (je trouve le format rpm bien moins souple par rapport aux deb),

    - le m'as tu vu du thème par défaut,

    - la porcherie au niveau des fichiers de configuration, cela encourage vraiment l'utilisation des outils graphiques,

    En outre je n'aime pas :

    - on n'a pas le droit de critiquer Mandriva, sinon on est moinssé ; je n'aime pas le chauvinisme aveugle désolé, je vais pas me forcer à aimer parce que c ' est français...

    J'adore la Gentoo et la FreeBSD et relativement bien la Debian, voilà (NDLR : on s'en fout mais bon).
    • [^] # Re: ...

      Posté par . Évalué à 3.

      > - la relative rigidité (je trouve le format rpm bien moins souple par rapport aux deb)

      C'est-à-dire ?
      Des trolls on en voit des tonnes. Des arguments techniques c'est quasiment jamais.
      • [^] # Re: ...

        Posté par . Évalué à 1.

        Je ne sais pas mais sous Debian j'ai plus l'impression de liberté au niveau par exemple des dépendances, sous Mandriva j'ai en outre davantage l'impression qu'au moindre package installé il faut qu'il satisfasse 36 dépendances mais là je parle d'une impression qui date de la 2005, la 2007 je suis passé en vitesse dessus, elle ne correspond pas du tout à mes besoins, de toute façon l'essentiel c 'est de trouver celle qui nous correspond et d'assumer les défauts inhérents à ce choix (dans mon cas 36 000 compilations pour la moindre mise à jour :) )
        • [^] # Re: ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          l'impression qu'au moindre package installé il faut qu'il satisfasse 36 dépendances

          outre le fait que je n'ai pas personnelement cette impression (car une fois que mon poste est installé, je touche rarement à ça ou alors c'est des paquets que je fais moi même...) mais ceci ne proviendrait-il pas d'un découpage plus fin des paquets ?
          J'ai déjà lu que dans certaines distribs, il n'y avait que des "gros" paquets regroupant un ensemble de logiciels (comme kdenetwork par exemple) et donc une fois que c'est installé il n'y a plus rien à faire alors que chez mandriva tous les programmes sont découpés (il y a 21 paquets *kdenetwork*) ?

          Enfin voilà, ça pourrait expliquer celà et a, à mon avis, l'avantage de permettre d'installer plus préciséments les programmes et d'avoir un installe un poil plus légère


          Sinon, en ce qui concerne la question initiale, ce que je n'aime pas chez mandriva (mais c'est peut-être pareil ailleurs) c'est des problèmes pour réaliser des paquets x86_64.
          Je tourne depuis la 10.1 en x86_64 exclusivement et, bien que de gros progrès aient été faits, il reste quelques soucis, il manque certains programmes.
          Mais je sais aussi que cela dépend beaucoup de la façon dont les programmeurs des logiciels prennent en compte (ou non) les autres architectures.

          Par exemple, j'ai récement voulu rebuilder kbfx en x86_64, manque de pot les Requires et BuildRequires sont vers une lib en 32 bits au lieu d'indiquer le "provide" de la lib en question (qui est lui identique en 32 et 64 bits).
          Rien de bien génant, c'est deux toutes petites modifs dans le fichier mais il faut quand même les faires...
        • [^] # Re: ...

          Posté par . Évalué à 1.

          Une impression...
          Je ne vais pas nier ton impression et finalement c'est ce qui compte pour l'utilisateur. Mais ta conclusion d'un manque de souplesse de rpm est "abusive".
          Ça pourrait être autre chose.
          Un gestionnaire de paquet, ce n'est qu'un gestionnaire de paquet.
  • # Moi c'est surtout la boîte qui m'embête

    Posté par . Évalué à 7.

    Depuis qu'ils ont jeté son fondateur, ça ma jeté un sacré froid.
    De plus dans le même temps ils réduisaient les moyens consacré au club (donc au gens qui ont eut la bonté de payer un abonnement) ce qui fait qu'il n'apporte pas grand chose par rapport au prix à l'année.

    Et tout les accords qu'ils conclu avec Intel, Skype, Real etc... C'est pas que je suis contre, mais quand j'ai vu tout ces logiciels proprio d'office installé sur ma powerpack, ça m'a laissé peu perplexe. Partagé entre fierté "woua c'est cool, elle se développe, elle prend du poid et de la crédibilité" et peur d'une dérive trop commérciale.

    De plus à part une exception pour KDE, je ne crois pas qu'ils s'investissent tellement dans le développement du noyau ou d'autres projets phares.

    J'ai un peu l'impression que le nouveau PDG de Mandriva dirige sa boîte comme n'importe quelle autre entreprise (dans le soucis de faire du bénéf) et oubli un peu les valeurs du produit qu'ils développent (libre et communautaire).
    Ce n'est pas forcément mal, après tout au moins ça prouve qu'une économie est possible dans les logiciels libres.
    Mais pour ma part je préfère me tourner vers une distrib qui correspond plus à mes valeurs.

    Ça c'est pour le coté philosophique. Sinon concrètement, je n'ai rien à dire. C'est une excellente distro.
    Stable, de bon outils, facile à prendre en main... Vraiment Impec'
    Je ne regrète absolument pas d'avoir passé mes première années Linux avec elle.
    • [^] # Re: Moi c'est surtout la boîte qui m'embête

      Posté par . Évalué à 2.

      De plus à part une exception pour KDE, je ne crois pas qu'ils s'investissent tellement dans le développement du noyau ou d'autres projets phares.


      C'est déjà pas mal, néanmoins je crois me rappeler que mdv a un partenariat avec intel pour avoir du matos en avant première, et qu'ils en profitent donc pour de la dev de drivers, ils développaient également kat à un moment, ainsi qu'un outil d'administration dont je ne me rapelle plus le nom.

      J'ai un peu l'impression que le nouveau PDG de Mandriva dirige sa boîte comme n'importe quelle autre entreprise (dans le soucis de faire du bénéf) et oubli un peu les valeurs du produit qu'ils développent (libre et communautaire).


      On verra à l'avenir, mais je pense que c'est peut être pas si mal, je préfererai avoir une entreprise avec un modèle orienté sur et vers le libre et qui marche qu'une entreprise qui tous les 6 mois annonce être borderline
  • # ... sic too ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Mon ordi a vu passer pas mal de mandrake ... (de 6 à 10.2 ... je crois)

    Le truc le plus horrible, c'était en permanence cette espece de manchot (à l'air débile) avec son haut de forme, sa baguette magique, et cette étoile jaune vif...
    J'ai toujours trouvé ça lourd, moche et infantile ... je trouve que ça donnait une image naze au produit (genre : "pas crédible", genre "fisher price")

    Le 2eme truc qui me genait beaucoup, c'est la mauvaise installation de "gnome", au point qu'il était inutilisable dans bien des versions ... obligeant d'utiliser kde ou autres (chose que j'ai fait avec xfce+rox, pour mon switch définitif)

    Le 3em truc, c'est le bordel ambiant sur le web pour trouver des infos/docs/tutos/tips ... c'était un beau foutoir ... entre le club, les mailings, les sites bizarres ...

    Mais sinon j'ai de bons souvenirs de cette distrib, avec laquelle j'ai commencé ... Mais je n'echangerai plus mon baril d'ubuntu contre 2 barils de mandriva .... même sous la menace ;-)
  • # J'évite

    Posté par . Évalué à 1.

    - Je n'aime pas le communautarisme de ( la pluparts de ) ses utilisateurs, du sans doute à son modèle économique.
    - Les outils de configuration ne supportant pas la modification manuelle des fichiers de configurations.
    - La grosseurs des paquets ( comme la Red Hat ). Je préfère la philosophie Debian qui découpe le tarball d'une release en plein de petit paquets, cela permet de faire des installations trés ciblées rapidement.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.