Journal Bug Squashing Party Debian à Dijon - 29 et 30 septembre 2007

Posté par .
Tags : aucun
0
6
sept.
2007

Debian GNU/Linux [1] est un système d'exploitation libre ayant fêté ses 14 ans d'existence le 16 août dernier.

Au bout de toutes ces années, ce projet 100% non commercial est parvenu à créer une distribution de logiciels libres reconnue par beaucoup comme l'une des meilleures qui soient actuellement disponibles. Cette réussite n'est pas sans l'effort constant de milliers de bénévoles pour corriger, améliorer, refaire ce qui doit l'être.

La correction de bugs n'étant pas toujours forcément drôle, les bénévoles de (...)

L'Espace Autogéré des Tanneries est menacé !

Posté par . Modéré par j.
Tags :
0
25
mar.
2007
Lug
Celles et ceux qui étaient aux Rencontres Mondiales du Logiciel Libre en 2005 à Dijon ont pu, à l'occasion des Nocturnes, passer leurs soirées à l'Espace Autogéré des Tanneries.

Cet espace, qui héberge également, entre autres activités, le hacklab pRiNT, fait d'ordinateurs de récupération et de logiciels libres, est aujourd'hui menacé ! En effet, la mairie de Dijon (PS) souhaite vendre le terrain sur lequel se trouvent les Tanneries à la Générale de Santé pour construire un mégapôle hospitalier privé.

L'indépendance des logiciels libres passe aussi par l'existence d'espaces où ils peuvent être librement inventés, développés et partagés. Si vous souhaitez témoigner votre soutien, n'hésitez pas à contacter la mairie de Dijon afin d'exiger que perdure l'Espace Autogéré des Tanneries.

Journal feministeetgeek.com

Posté par .
Tags : aucun
0
13
juil.
2003
La communauté du libre a vu débarquer il y a un peu plus d'un an copinedegeek.com. Ce groupe a grossi et s'est constitué en association loi 1901. Les "copines de geek" nous ont d'ailleurs habitué à leur présence dans les salons et les rencontres autour du libre. Néanmoins, les messages qui se trouvaient sur les t-shirts vendus aux Rencontres Mondiales du Logiciel Libre à Metz en 2003 m'ont profondément choqué. J'en ai d'ailleurs discuté avec quelques personnes sur place. J'ai (...)