Journal L'informatique va mal

Posté par .
Tags : aucun
0
7
avr.
2004
Cher journal,
Je me demande si l'informatique va vraiment mal aujourd'hui.
Est-ce que ça date vraiment d'aujourd'hui ?
Ou peut-être que je m'en rends compte juste aujourd'hui car je m'y plonge plus intensément.

Voilà les gros problèmes (du moins ceux que j'ai pu noter) de l'informatique de nos jours:

- le pouriel risque de tuer le couriel
- les brevets logiciels risquent de tuer le logiciel libre
- la loi sur l'économie numérique risque de tuer l'échange de fichiers, la confidentialité des mails et le contenu culturel des pages personnelles
- la vente liée (ordinateur AVEC windows, windows AVEC window media player, ...) nuit gravement aux solutions alternatives et favorise grandement la solution microsoft
- le trusted computing risque de tuer le logiciel libre, le partage libre de fichiers, la confidentialité, ...

et je dois certainement en oublier.
  • # Re: L'informatique va mal

    Posté par . Évalué à 4.

    sans compter tous les virus Windows qui poluent inutilement ma boite aux lettres. C'est le prochain fléau du net. Un simple changement de messagerie (Mozilla par exemple sous windows) permettrait a tous les contaminés-contamineurs de ne plus polluer aussi inutilement l'espace Internet.
    • [^] # Re: L'informatique va mal

      Posté par . Évalué à 2.

      Les virus par mail et les pubs par mail forment à eux deux le pouriel.
      Les deux ne sont d'ailleurs souvent pas très différents.
    • [^] # Re: L'informatique va mal

      Posté par . Évalué à 1.

      Toujours le même problème, c'est l'utilisateur qu'il faut éduquer. La sécurité de son système repose avant tout sur un anti-virus parfaitement à jour, un pare-feu efficace et un minimum de bon sens.
      L'utilisation d'une messagerie alternative ne sera d'aucune aide si cet utilisateur décide d'ouvrir les pièces jointes douteuses. Les personnes chez lesquelles j'ai installé Mozilla refusent (ou omettent) de supprimer leurs contacts dans leur carnet Outlook (?!). Dans le cas d'un ver de "pollupostage", le bénéfice est tout bonnement nul.
      Pas la peine d'en dire plus, le sujet a été abordé de nombreuses fois ici et le lecteur de DLFP n'est plus celui qu'il faut convaincre.

      Fabrice.
  • # Re: L'informatique va mal

    Posté par . Évalué à 0.

    nous sommes dans une democratie. Quand les choses vont trop mal il y a tjrs un mouvement dans l'autre sens.
    • [^] # Re: L'informatique va mal

      Posté par . Évalué à 2.

      Le problème est que les choses peuvent prendre du temps avant que les problèmes de se résolvent. De plus, il se peut que le logiciel libre tombe sans que ça gène une majorité de gens.
      • [^] # Re: L'informatique va mal

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Une majorite peut etre pas, mais si jamais le logiciel libre tombe, ca generait enormement de gens et d'entreprises. Il suffit de regarder les stats de netcraft pour s'en convaincre ( http://news.netcraft.com/archives/web_server_survey.html(...) ), et apache n'est qu'un des elements qui font que les LL sont indispensables.
        Certes cela reste une categorie limitee d'entreprises/personnes qui en sont dependantes, mais si on reflechit aux implications cela a des consequences assez importantes. On peut se poser la question : internet pourrait il exister sans les LL ?
  • # Re: L'informatique va mal

    Posté par . Évalué à 2.

    Sans compter que même les trolls, c'était mieux à vent. Heureusement certains volontaires on prit le problème en main
    https://linuxfr.org/~lapinot/10932.html(...)
  • # Re: L'informatique va mal

    Posté par . Évalué à 5.

    les brevets logiciels risquent de tuer le logiciel libre
  • # Re: L'informatique va mal

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Il faut attendre, il faut voir...
    Je pense pour ma part que l'informatique est entrée dans les même cycles que l'Histoire... Des périodes fastes, des abus, des nouvelles solutions qui émergent, des luttes (de classes ?), des empires qui vivent, qui meurent... À une époque l'Europe dominait le monde, Microsoft est mortel, les USA le sont aussi, attendons de voir ce qui se profile en Asie...
    En attendant, continuons de faire, chacun à notre échelle, ce que nous estimons être bon, sans trop emmerder les gens autour de nous.

    Perso, c'est les dernières déclarations asiatiques d'engagement envers Linux qui me font peur. Les Chinois, notamment, ne sont pas réputés pour leur respect de la propriété intellectuelle ni des licences. En respecteront-ils plus une licence libre et néanmoins autoritaire comme la GPL ? J'ai peur que le récent pillage à la Kiss ne se renouvelle à une échelle beaucoup plus ample, nationale, continentale. Quels moyens aurions-nous de faire respecter les licences ? Torvalds tout seul, avec ses sous-sous contre des entreprises d'État entières ?
    Je ne sais pas si c'est une si bonne nouvelle que ça, cet engagement de l'Asie pour Linux...
  • # Re: L'informatique va mal

    Posté par . Évalué à 1.

    60 000 informaticiens français au chômage
    • [^] # Re: L'informatique va mal

      Posté par . Évalué à 1.

      http://www.vnunet.be/datanews/detalle.asp?ids=/News/Top_Stories/Car(...)

      voici un petit extrai

      "Prof. Van Hootegem (KUL): "Les informaticiens sont eux aussi pris dans le cycle du porc"

      18-11-2003
      Frans Godden


      Les informaticiens seraient-ils des cochons?

      On pourrait presque le penser à en croire les propos du professeur Van Hootegem selon qui le "cycle du porc" (en langage courant: le déséquilibre entre l'offre et la demande sur le marché du personnel) s'applique aussi aux informaticiens.

      Les informaticiens se laissent-ils donc conduire à l'abattoir sans réaction? "C'est ce qu'on finirait par croire car ils ne font jamais bloc," déclare-t-il.
      Avant de vous précipiter sur votre téléphone pour nous affirmer en tant qu'informaticien respectable que vous n'avez rien d'un cochon, sachez qu'il s'agit d'une simple métaphore. Mais une métaphore qui présente de nombreuses analogies. Geert Van Hootegem, qui enseigne la sociologie du travail à la KU Leuven, déclare fort à propos que la situation dans le secteur IT est parfaitement comparable à celle de l'élevage porcin. Quand le prix du porc sur le marché atteint des sommets, tous les éleveurs de porcs veulent subitement une part du gâteau et se mettent à élever des cochons. Avec pour conséquence que tous ces nouveaux cochons arrivent pratiquement en même temps sur le marché et font chuter les prix comme un soufflé. Dès lors, l'élevage ralentit, on assiste à une nouvelle pénurie, ce qui fait remonter les prix, etc.: c'est la fameuse spirale économique."
      • [^] # Re: L'informatique va mal

        Posté par . Évalué à 3.

        Excellent cet article !

        J'ai fait mes etudes au moment ou il y avait besoin d'informaticiens, et beaucoup de mes potes de cours etaient la uniquement parcequ'il y avait une embauche au bout, pas parce qu'ils aimaient l'info. Maintenant qu'il n'y a pas beaucoup d'occasions de trouver du boulot et de faire ce qu'on veut, la plupart d'entre eux veulent sortir de l'info et faire carrement autre chose... ca fait quand meme 3 ans d'etudes (ingenieur) de perdus !

        C'est la loi de l'offre et de la demande, la main invisible du marche du travail ! :-(

        Mais ca fait froid dans le dos quand on ne parle pas de produits mais d'humains !

        Vivement qu'on trouve un systeme plus equitable que le liberalisme !
        • [^] # Re: L'informatique va mal

          Posté par . Évalué à 3.

          Je fait mes études en ce moment et je peux t'assurer que la situation n'a pas changé, il n'y a preque personne qui s'interesse à l'info, enfin...
    • [^] # Re: L'informatique va mal

      Posté par . Évalué à 1.

      D'où tiens-tu ce chiffre ?
  • # L'offshore !

    Posté par . Évalué à 2.

    Personnellement, ce qui me fait le plus peur sur l'avenir de l'informatique sous nos latitudes europeennes est l'offshore : les licenciements europeens pour des embauches a l'autre bout du monde (surtout l'inde et la chine) !

    Non pas que je soit contre (les indiens et les chinois ont autant le droit de bosser que les autres et si l'informatique leur plait et qu'ils sont efficaces, pourquoi pas ?) mais je suis contre les abus que cela entraine et surtout je pense qu'il va falloir trouver une solution de repli (changer de metier ? trouver des "niches technologiques" pour devenir expert d'un petit secteur particulier de l'informatique ? si vous avez des idees, je suis preneur...).


    Dans mon entreprise ils vont licencier 2333 personnes, mais il ne veulent pas faire de plan social (trop cher) : ils vont proposer des missions a 600km que les ingenieurs refuseront => licenciement pour non respect de la clause de mobilite !

    Heureusement, les peuples indiens et chinois sont culturellement differents des notres et apporteront une autre vision de l'informatique, ce qui ne peut que profiter a cette science (cf python, par exemple)...
    • [^] # Re: L'offshore !

      Posté par . Évalué à 1.

      • [^] # Re: L'offshore !

        Posté par . Évalué à 0.

        C'est abusé, cet article ! Un extrait :

        les patrons américains du secteur de l’informatique et des nouvelles technologies font preuve d’un cynisme inégalé en demandant aux futurs licenciés de former leurs remplaçants qui coûteront moins cher.
        [...]
        De telles pratiques, appelées “transfert de connaissances”, semblent toutes naturelles pour ces employeurs sans scrupules qui renforcent leur compétitivité, mais elles produisent des hommes et des femmes sans travail, floués et complètement désemparés. “Nous ne forçons personne, il s’agit d’un choix volontaire”, assure-t-on dans la société informatique WatchMark-Commitel, dont 16 des 17 salariés américains licenciés ont formé leurs remplaçants indiens. Myra Bronstein, 48 ans, est l’une d’entre eux, mais “elle s’est sentie piégée. Si elle refusait, elle aurait sûrement été virée sans indemnités de licenciement et sans chômage”, rapporte USA Today.

        Ah la la, j'espere qu'il n'y a pas une clause dans mon contrat de travail qui m'oblige a faire un transfert de competences... Il faut que je le relise et que je jette un coup d'oeil a la convention syntec aussi...
  • # Re: L'informatique va mal

    Posté par . Évalué à 1.

    Always look on the bright side of life.
    [whistling]
    Always look on the light side of life.
    [whistling]

    http://www.mwscomp.com/movies/brian/b-lyrics.htm(...) ;)

    ==>[]
  • # Re: L'informatique va mal

    Posté par . Évalué à 1.

    bah, tu utilises pourriel et courriel (avec 2R), c'est là qu'on se dit que le génie français n'est pas mort et va à nouveau rayonner sur le monde.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.