Journal La NASA met ses images en ligne

Posté par .
Tags :
0
26
juil.
2008
source Slashdot ( http://science.slashdot.org/science/08/07/26/0119248.shtml )

La NASA, en conjonction avec archive.org, a mis a disposition un sacré paquet d'images, photos et vidéos sur http://www.nasaimages.org/ C'est la première fois qu'elles sont disponibles au public

Les images sont "not copyrighted", on en fait ce qu'on veut :-). Avec des documents de 1958 à nos jours, on doit pouvoir tomber sur pas mal de perles. Et ce qui ne gâche rien, le site est plutôt sympa, sobre comme il faut, avec des descriptions, des metadonnées et une interface de recherche assez précise.
  • # Les organisations américaines ...

    Posté par . Évalué à 10.

    On peut dire beaucoup de mal (et à juste titre amha) de la politique américaine et du système américain, mais au moins quand une organisation gouvernemental fait quelque chose pour les usagers, ils essaient pas de s'en foutre plein les poches :
    l'USGC (ou un nom comme ça) met à disposition du public (gratuitement) les cartes 1/10 000 du territoire américain.
    Avant que l'IGN fasse ça , on attendra un certain temps je pense.
    La NASA avait diffusé worldwind il y a fort longtemps ("concurrent" à google earth, qui même si il dispose d'une résolution moindre, utilise des banques d'images publique)
    Et maintenant d'autres images (worldwind sera t'il adapté pour les utiliser?)

    Moi je dirais juste un truc :
    Bravo!

    P s : une image qui m'a bien fait marrer, et fait penser à http://www.perdu.com :

    http://www.nasaimages.org/luna/servlet/detail/nasaNAS~20~20~(...)
    • [^] # Re: Les organisations américaines ...

      Posté par . Évalué à 8.

      > l'USGC (ou un nom comme ça) met à disposition du public (gratuitement) les cartes 1/10 000 du territoire américain.

      D'ailleurs, les données TIGER, qui donnent le nom de toutes les routes et rues aux États-Unis, ont fini d'être converties au format d'OpenStreetMap en début d'année. Pour ceux qui souhaitent voyager aux États-Unis avec un système libre, c'est appréciable. Il faut faire attention, ces données ne sont pas parfaites pour s'en servir avec un logiciel d'itinéraire, mais elles sont très largement suffisantes pour ne pas avoir besoin d'un atlas local.
      Bon, évidemment, ça prend de la place. Juste la côte Est, du Maine à la Floride (une petite vingtaine d'état) , ça prend facilement 1 Go.

      C'est une pratique particulièrement intelligente. Quitte à copier les États-Uniens, autant prendre les trucs bien aussi.
    • [^] # Re: Les organisations américaines ...

      Posté par . Évalué à 6.

      N'oublions pas la météo, c'est tout de même un comble d'avoir publiquement et gratuitement de meilleures données météorologique de la France provenant des États-Unis que de meteo france.
      • [^] # Re: Les organisations américaines ...

        Posté par . Évalué à 3.

        Prévision ou situation?

        Parce que la situation météorologique est accessible à peu près partout ou il y a un aéroport dans le monde (c'est standardisé).

        Pour les prévisions, le site de météo France est quand même précis et à 3 jours (par contre, pas possible de fédérer les résultats et des les publier sur son site web contrairement aux différentes sources américaines), les prévisions ça tient du calcul, ce qui coute cher, et il ne me semble pas que les prévisions au delà de 3 jours soit très fiable en dehors de météo France pour la France (déjà qu'à 3 jours la plupart).

        Il y a quelques études qui trainent avec comparaison prévision réalité : http://www.cg49.fr/meteo/medias/PDF/publications/2005/2005-p(...)

        et petit rappel: http://www.meteofrance.fr/ prévision à 3 jour par tranche de 6 heures dans la journée, publiquement et gratuitement.

        En même temps, si le consommateur moyen ne fait pas la différence entre des prévision à 5 jours au pifomètre d'un boite américaine qui ne va pas focaliser ses calculs sur la France (pas de client qui paye pour des infos précises (risque d'avalanche, grele pour les récoltes, pluie pour l'enlisage, etc...)) ou prenne au sérieux les prévisions à 15 jours.... Il n'y a pas vraiment de raison de diffuser l'information à un large public (le public restreint paye pour les infos précise, le public large se contente du pifomètre qu'il trouve ailleurs).
        • [^] # Re: Les organisations américaines ...

          Posté par . Évalué à 4.

          > Les prévisions ça tient du calcul, ce qui coute cher, et il ne me semble pas que les prévisions au delà de 3 jours soit très fiable en dehors de météo France pour la France

          Les runs du modele GFS, qui depend de la noaa, sont librement disponibles. Le modele est meme documente. Il y en a d'autres.

          MF.fr c'est bien pour le "couillon lambda", ie faibo ou faipabo. A ma connaissance il s'agit juste des sorties brutes du modele. Rien a voir avec les bulletins pro.

          Mais quand ton activite depend vraiment de la meteo, tu utilises les sorties des differents modeles et ta connaissance du terrain pour les corriger.

          > risque d'avalanche

          Le BRA n'ont strictement rien avoir avec de la predicion. D'ailleurs l'evolution du temps n'y est que brievement abordee.


          D' une maniere il y a beaucoup de chose a repocher a meteofrance a propos de l'accessibilite aux donnees (notament les archives et les releves des stations/nivoses).
          • [^] # Re: Les organisations américaines ...

            Posté par . Évalué à 2.

            Je ne dis pas que météo france est toute rose[1], je critique juste la considération des données des _autres_ comme étant meilleures.

            Ce qui n'est pas le cas : les comparaisons prévisions / réalité lui donne la part belle.

            Après, je ne suis clairement pas aussi pointu que vous sur le domaine :)

            > Mais quand ton activite depend vraiment de la meteo, tu utilises les sorties des differents modeles et ta connaissance du terrain pour les corriger.

            euh... je ne connais pas beaucoup d'agriculteur qui utilise plus d'une source... (la connaissance du terrain par contre).

            idem pour les bars (plus de vente de bière les jours ensoleillé).

            Je ne vois pas de "petits" croiser plusieurs données? (c'est une question, je suis curieux, parce que je vois bien les inquiétudes sur l'humidité des routes en sécurité routière ou les problèmes de navigation aérienne ou maritime mais ça passe par des gros ou des structures mutualisé).

            [1] mais il ne font pas que des trucs dégueulasse, coopération avec l'ONU : http://weather.gmdss.org/
            • [^] # Re: Les organisations américaines ...

              Posté par . Évalué à 2.

              > Je ne vois pas de "petits" croiser plusieurs données?

              L'agriculteur ou le bar ils n'ont pas grand chose comme marge de manoeuvre donc des infos precisent ils s'en foutent a priori. A pire tu recoltes un peu avant. Mais si il grele en mars de toutes facon tu ne peux rien faire. En general les locaux ne pas mauvais pour des previsions a H+12 ou H+24 en plus.

              Dans le domaine de la montagne/mer ca commence a s'y interesser de plus pres.

              Pour ce qui est de la qualite des previsions c'est tres variable d'un endroit a l'autre. La encore il faut un peu connaitre sa region. Par exemple dans le cantal une des stations est dans un point froid, n'importe quel habitant te le dira. Mais dans tout les cas il est assez frequent que tout les modeles retournent leur veste a J-1. La meteo c'est une evolution d'etats !

              Au passage le rapport que tu cites, c'est clairement un rapport d'etudiant vite fait mal fait. La methodologie est approximative, non detaillee, sur un echantillon tres petits et avec des phrases cle comme Dans le cas contraire ou si plus de un site sur les trois annoncent des précipitations, il peut être certain qu’il n’atteindra pas son objectif. Sur internet on trouve tout, n'importe quoi et son contraire...
              • [^] # Re: Les organisations américaines ...

                Posté par . Évalué à 2.

                La marge de manœuvre pour les agriculteur, c'est dire au gamin, que non il ne partira pas avec ses potes en vadrouilles, dans 4 jours il pleut, il va falloir ramasser le fourrage qui est en train de sécher au soleil avant. (le reste de marge c'est les ouvriers agricole). Même genre de chose pour les bars. Pas grand chose effectivement, mais je ne vois toujours pas d'autres exemples concret de petits qui utilise plusieurs sources de prévisions? Pour la mer vous pensiez aux pécheurs? (je ne sais pas moua, keskizutilize, je veux savoir!)


                Pour l'étude, c'est la première que j'ai trouvé :p (et ça reste une étude de statisticien quand même) : http://www.finances.gouv.fr/performance/performance/politiqu(...) ça va mieux? (France meilleur européen en 2005)
                • [^] # Re: Les organisations américaines ...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Les gens qui s'amusent le plus a suivre l'evolution des modeles sont a ma connaissance les praticants de sports montagne/mer. Les premiers cherchent la peuf, les seconds le vent.

                  Chacun fait ce qu'il veut, mais la meteo c'est une evolution. On te fourni des previsions et tu fais _tes_ choix pour tes activites. La prise de risque est de ton cote. Ce sont des previsions non des predictions. En cela il est assez interessant d'avoir differentes vues et leurs evolutions dans le temps.

                  > ça reste une étude de statisticien quand même

                  Non d'etudiants. Et oui arpege n'est pas mauvais.
                  • [^] # Re: Les organisations américaines ...

                    Posté par . Évalué à 2.

                    >> ça reste une étude de statisticien quand même

                    >Non d'etudiants

                    IUT de stat, à comparer aux jolies camembert que j'ai osé montrer en diaporama sur des échantillons de 3 personnes (on m'a forcé /o\), et qui sont passé comme une lettre à la poste.

                    C'est focalisé, et localisé, et le style n'est pas terrible. Mais l'étude est exploitable pour savoir qu'elle est la meilleure source de prévision pour Anger.
          • [^] # Re: Les organisations américaines ...

            Posté par . Évalué à 5.

            Sinon n'hésites pas à utiliser des acronymes de l'espace forcément partagés par tous ceux qui liront ta prose !
            Donc :
            * le modèle GFS c'est pour Global Forecast System, le modèle Américain (concurrent d'ARPEGE ??) (je tiens a souligner que l'usage de cet acronyme sur un site dédié à Linux et l'Open-Source relève d'une certaine forme de perversité !)
            * NOAA est pour National Oceanic and Atmospheric Administration http://fr.wikipedia.org/wiki/National_Oceanic_and_Atmospheri(...)
            * un run est un calcul
            * les BRA ce sont les "Bulletin d'estimation du Risque d'Avalanche"
        • [^] # Re: Les organisations américaines ...

          Posté par . Évalué à 3.

          Pour les prévisions, je sais pas, donc j'en parle pas, mais uniquement des données. J'ai découvert cet état de fait sur http://www.meteosurf.com/spastro/index.html il y a quelques années, maintenant j'y suis allé jeté un œil, je vois des données provenant de .de .ch un .gov tout de même... j'ai comme un doute sur mon exemple. Mais pas de meteo france. Comme le dit cykl, dès qu'on veut avoir des infos précises (ici ça reste assez "couillon lambda", l'idée était juste de savoir si je pouvais sortir mon téléscope le soir même, des prévisions à quelques heures sur la couverture nuageuse, avec un résolution temporelle de 1h au plus... pas 6h -- 6h la nuit en plein hiver faut vraiment aimer l'astro :), autrement dit, le service meteo france reste limité à ce que tu vois à la télé tous les soirs plus ou moins, après c'est payant. Il y aussi le cas d'assoc' astronomie toujours, mais il ne doit pas y avoir qu'elles, genre pour l'organisation d'une fête, d'un évènement durant la journée, etc. où le but est de savoir si on peut faire ou pas le spectacle par ex. dehors dans une heure (est-ce que meteo france propose ce genre de service -- abordable pour une assoc' ?)

          En fait, je crois que ce qui intéresse le plus souvent les gens, c'est pas la météo qu'il fera dans 5 jours (mis à part pour le barbecue du dimanche ;) mais bien celle qui fera dans quelques heures (du genre « On va se balader, le temps est incertains ? » et autres petites tracasseries).
          • [^] # Re: Les organisations américaines ...

            Posté par . Évalué à 2.

            > (est-ce que meteo france propose ce genre de service -- abordable pour une assoc' ?)

            Apparemment oui, avec les tarifs pour Paris (donc définitivement pas pour l'astro :D) et il faut envoyer un mail pour le reste http://www.meteofrance.com/FR/espacepro/previsionImm.jsp

            Mais, pour de l'observation/prévision-quasi immédiat, ça me semble hors de prix, mieux vaut chercher ailleurs, autre site, ou ... un baromètre \o/ http://www.pixmania.com/fr/fr/10775/xx/xx/1912/9/criteresn.h(...) ...

            ah bin, ils ont plus la même gueule que dans le temps! (elles sont où les aiguilles?)
          • [^] # Re: Les organisations américaines ...

            Posté par . Évalué à 4.

            > autrement dit, le service meteo france reste limité à ce que tu vois à la télé tous les soirs plus ou moins, après c'est payant

            La tele c'est encore pire. C'est des previsions venant de MF remaniees par les chaines... C'est marrant de voir les previsions initiales et comment elles se retrouvent sur les chaines. Notament a la veilles de certaines vacances de fevrier :-)

            > mais bien celle qui fera dans quelques heures

            Pour les previsions a tres court terme un truc pas mal c'est meteox: http://meteox.fr/
            Couverture nuageuse + precipitation en live. Excellent pour voir comment la situation evolue (en cas d'orage c'est magique pour se faire une idee rapidement).

            Avec un peu d'habitude c'est une arme redoutable pour savoir ou poser ses skis au petit matin :-D
  • # Ce n'est pas nouveau

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Un meilleur titre pour ce journal serait « La NASA met encore plus d'images en ligne » ou « La NASA créée une interface unifiée moderne pour accéder à ses images en ligne ».

    Parce que ça fait des années que la NASA met « toutes » ses images en lignes. (Je met des guillemets parce que je suis bien sûr pas allé vérifier.) Comme la plupart des administrations américaines, ce que fait la NASA n'est pas soumis à copyright, et elle a une obligation de rendre public son travail.

    Ça fait des années qu'il y a un contraste saisissant entre ce que la NASA fournit sur ses sites (tout, jusqu'aux ultra-hautes-résolution, limite les données brutes), là où l'ESA ne public qu'au compte-goutte des images dans quelques communiqués de presse triés sur le volet...
    • [^] # Re: Ce n'est pas nouveau

      Posté par . Évalué à -1.

      D'un autre côté, on peut se demander s'il ne s'agit pas là d'une volonté manifeste de faciliter d'une manière ou d'une autre l'expansion de la culture américaine à travers le monde.

      En effet, pour prendre un exemple tout simple, rien que sur Wikipédia il est hallucinant de constater le nombre impressionnnant d'articles illustrées par des photographies prises par des membres de l'administration américaine, et donc disposant d'une licence compatible avec le libre, là où les articles sur d'autres projets ne disposent tout simplement d'aucune illustration.

      Il en va ainsi pour toutes les photographies de la NASA (et effectivement, la situation est complètement différente avec l'ESA, et ce malgré les nombreuses approches effectuées par certains contributeurs, comme David Monniaux ou Richard? Rama), mais aussi des différents services des armés ou même politiques. Alors qu'on galère sur les articles francophones pour trouver des illustrations aux articles de personnalités politiques par exemple, les politiciens américains sont quant à eux visuellement surexposés, et c'est la même chose en ce qui concerne le matériel militaire et pas mal d'autres choses.

      Bref, cette « ouverture » est une formidable vitrine de propagande pour les États-Unis, qui leur offre une visibilité impressionnnate, tandis que la fermeture constatée dans la plupart des pays de la vieille Europe les rend quasi-invisibles sur la scène internationale.
      • [^] # Re: Ce n'est pas nouveau

        Posté par . Évalué à 9.

        D'un autre côté, on peut se demander s'il ne s'agit pas là d'une volonté manifeste de faciliter d'une manière ou d'une autre l'expansion de la culture américaine à travers le monde.
        En même temps personne interdit les différentes administration qui veulent "lutter contre l'expansion de l'américanisme" de faire la même chose.
        Mais la bizarrement, les ign et autres préfèrent s'en foutre pleins les fouilles.
        Jouer les "rebelles" ca va, mais tant que ca ne touche pas à notre chiffre d'affaire.
        • [^] # Re: Ce n'est pas nouveau

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Attention, des organismes comme l'IGN et Meteofrance ont pour mission d'être à peu près autosuffisants financièrement. (Enfin je crois.) C'est pas à eux qu'il faut s'en prendre, mais à l'État.
      • [^] # Re: Ce n'est pas nouveau

        Posté par . Évalué à 7.

        C'est pas une demande régulièrement formulée ici, ce qui réalisé par l'argent public passe dans le domaine public ? Ça parait logique à beaucoup.

        Curieusement quand les US appliquent cette logique, elle se teinte d'impérialisme.

        D'autre part, en ce qui concerne wikipedia, il y a eu quelque temps sur la wikipedia Francophone un débat sur le "fair-use", en résumé est-ce qu'on accepte uniquement des images libres ou est-ce qu'on autorise quelques entorse ? La wikipedia francophone a dit "tout libre" si je me trompe pas, la version anglophone à une autre politique: http://en.wikipedia.org/wiki/Wikipedia:Fair_use qui explique selon moi pas mal la différence d'illustrations.

        (En restant dans le factuel et sans rentrer dans le troll, je m'auto-accorde un bon point)
      • [^] # Re: Ce n'est pas nouveau

        Posté par . Évalué à 4.

        D'un autre côté, on peut se demander s'il ne s'agit pas là d'une volonté manifeste de faciliter d'une manière ou d'une autre l'expansion de la culture américaine à travers le monde.

        En quoi des images de l'Univers seraient-elles liées d'une manière ou d'une autre à l'expansion de la culture américaine ?!

        Parce qu'ils ont planté un drapeau américain sur la Lune ? Parce que ça montre qu'ils sont en pointe dans ce domaine ? Faut se réveiller, les plus grands progrès de l'exploration spatiales ont été accomplis pendant la guerre froide, où il s'agissait précisement de montrer qu'on allait plus loin / plus vite que l'autre.

        Si l'ESA devenait un concurrent digne de ce nom, tout le monde en profiterait.
        • [^] # Re: Ce n'est pas nouveau

          Posté par . Évalué à 6.

          Petite expérience. Tapons VLT et Hubble dans google, 1er site :
          http://www.eso.org/projects/vlt/ ;
          http://hubblesite.org/ .
          Les images (ou pas) parlent d'elles mêmes (j'avoue que je ne m'attendais pas à un truc aussi parlant même si le choix n'était clairement pas naïf).

          C'est pas une question de moyens (je peux avancer sans trop de risques que le VLT est plus performant que Hubble, qui se fait vieillissant, qui a un avantage tout relatif depuis les progrès de l'optique adaptative, sans compter l'interférométrie, etc. d'ailleurs ils l'ont bien compris puisqu'il ne retenteront plus le coup du télescope spatial[1]). Sauf que d'un côté on a compris que pour avoir des sousous du public, il fallait intéresser le public, de l'autre côté ça n'a pas l'air d'être trop le cas.

          Cela doit (ou devrait être) le rôle de ces organismes, que de faire de la recherche et de communiquer sur les résultats (même plus le second vu qu'il produisent des choses plus abordables pour le public par rapport à des travaux de théoriciens j'entends).

          [1] Un piège s'est glissé dans cette phrase...
    • [^] # Re: Ce n'est pas nouveau

      Posté par . Évalué à 10.

      Le meilleur étant l'excuse officielle de l'ESA :
      "Oui, nan mais si on ne met pas en libre accès nos documents comme à la NASA c'est parce qu'on ne souhaite pas en voir de mauvaises interprétations."

      Super merci les gars, ça fait plaisir de savoir que grâce à vous je ne passerai jamais pour un idiot, juste un ignorant.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.