Journal Projet de loi HADOPI

Posté par .
Tags : aucun
13
30
oct.
2008
J'ais suivis les premiers débats sur la chaine public sénat. Le projet de loi est en procédure d'urgence et il est donc directement passé en lecture au sénat
Pour rappel, vous pouvez consulter ce projet et ses amendements directement sur le site du sénat à cette adresse :

http://www.senat.fr/dossierleg/pjl07-405.html

Premier bilan, à par le groupe CRC, personne n'a semblé se préoccuper du fait que l'internaute sera présumé coupable et que ce sera à lui de prouver qu'il a bien sécurisé sa ligne internet. Et quand bien même, ce genre de preuve sera elle recevable? sur quels critères?
Quid des menaces de certains sites illégaux qui vont mettre vos adresses IP dans leurs trackers pour brouiller les pistes?
Comment alors un simple internaute pourra-t-il faire opposition à la coupure de sa ligne si son adresse IP se retrouve sur les réseaux P2P alors qu'à son grand damn il n'aura jamais téléchargé la moindre oeuvre illégalement?
De plus, la deuxième étape de la riposte ne prévoit pas l'obligation d'une lettre recommandé, mais pourra toujours se faire via un simple envoit d'e-mail.
QUID des spams et des techniques de pishing qui vont certainement fleurir et exploiter la brèche?
Sous couvert de protection du droit d'auteur, ce projet de loi se concentre sur le tout répressif à grande échelle, sans inciter les ayants droit à revoir leur marges et à abaisser leur tarifs complètement démesurés.
Pourquoi ne pas obliger les maisons de productions à reverser plus à leurs artistes, à interdire les closes ou les artistes payent de leur poche les frais de productions de leurs oeuvres, les privant durant des mois, voir des années, de percevoir les recettes sur les droits d'auteurs qui leurs sont dus?
Pourquoi avoir augmenté la durée légale de perception des droits voisins aux droits d'auteurs alors que ce modèle de rente (car s'en est une) est si désuet et contraignant pour la diffusion de la culture (et des oeuvres de divertissement, car il ne faut pas tout mélanger)

Bref, tout ceci s'annonce mal... première lecture des articles demain matin 10h ...
  • # Comment expliquer ça ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Bon résumé sur les limites techniques d'HADOPI et les problèmes de sécurité qui en découleront.
    Le problème est de réussir à expliquer ça a des personnes qui subissent les lobby permanents des majors et qui ne connaissent presque rien à l'informatique.

    L'ouverture est très juste. Si HADOPI était vraiment faite pour aider les artistes et aider la culture comme Mme Albanel l'indique, ces points auraient due être pointés en premier, avant même d'inquiéter le contribuable. Au lieu de ça, c'est une loi en faveur directe des majors qui est édictée. Depuis quand une entreprise internationale doit se faire aider par l'état ?

    J'espère que tu nous feras un gentil petit résumé demain aussi ;)
    • [^] # Re: Comment expliquer ça ?

      Posté par . Évalué à 9.

      J'espère que tu nous feras un gentil petit résumé demain aussi ;)

      Et voilà! Tel patrick_g et ses dépêches sur le noyau linux, Blench est désormais condamné à suivre la procédure jusqu'à son terme et rédiger des journaux dessus, faute de quoi il sera lynché sur la place publique pour avoir failli à son devoir!

      --------> [ ]
    • [^] # Re: Comment expliquer ça ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Le problème est de réussir à expliquer ça a des personnes qui subissent les lobby permanents des majors et qui ne connaissent presque rien à l'informatique.
      J'ai une opinion un poil différente:
      qui subissent les lobby --> qui acceptent les lobby et les avantages qui vont avec
      qui ne connaissent presque rien à l'informatique --> qui n'en ont rien à fiche de la populace (car la populace c'est dégeulasse, c'est pas leur crédo car c'est pas beau, z'on qu'à travailler cette bande d'assistés. Notez que c'est une "poésie").
      • [^] # Re: Comment expliquer ça ?

        Posté par . Évalué à -2.

        Et moi j'ai une opinion sur les misanthropes.
        • [^] # Re: Comment expliquer ça ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Sans compter qu'en ces temps de crise avec l'hystérie qui va avec, il y a l'argument: "...le P2P prive nos entreprises de revenus et participe ainsi au désordre éconopique...", comme ils n'y connaissent souvent pas plus en économie qu'en informatique, on est mal !
          • [^] # Re: Comment expliquer ça ?

            Posté par . Évalué à 5.

            ils n'y connaissent souvent pas plus en économie qu'en informatique, on est mal !

            Vu les écoles d'où sortent les politiques, je pense que côté économie, ils s'y connaissent relativement bien. Après c'est comme avocat, ça peut servir à aider les gens ou a profiter du système pour se faire du fric. Je pense que là, c'est pareil, ce n'est pas qu'ils sont nul en économie, mais que leur seul but est de s'enrichir eux-même. Et là, ils sont plutôt compétents.
            • [^] # Re: Comment expliquer ça ?

              Posté par . Évalué à 4.

              T'es vraiment sûr que c'est pénard pour s'enrichir comme boulot, politique ? Je suis pas sûr, genre chef d'entreprise ça doit rapporter plus ...

              Pareil pour les avocats, t'en a un certain nombre qui l'étaient et qui sont passés politiques après ... si leur seul but était de s'enrichir, ils auraient pu rester avocats amha ...
              • [^] # Re: Comment expliquer ça ?

                Posté par . Évalué à 3.

                Dans l'absolue, oui, chef d'entreprise (grosse entreprise) rapporte plus que politique. Mais ça n'apporte pas forcément les mêmes à-côté.
                En politque, on a plus d'influance, de pouvoir et ça apporte pas mal d'à-côté.
                On a plus facilement tout ce qu'on veut sans rien payer (yaught, jet, restaurent, etc). Et de toute façon, avec tout les frais à côté payé, c'est intéressant.
                Ça permet de se faire beaucoup de bonne relation qui eux en du beaucoup d'argent, quand on n'a pas réussi à le faire soit-même.
                Il ne faut donc pas voir que l'argent brute, mais tout ce qui va à côté, et c'est peut-être plus simple d'entrée en politique que de faire directeur d'une multinationale.
                • [^] # Re: Comment expliquer ça ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Mouais, alors t'as l'air complètement omnubilé par notre président "bling bling" ...
                  Des présidents, il n'y en a qu'un, et ça ne dure pas forcément.

                  Après, sur l'influence, le PDG d'universal en a ... non ?


                  et c'est peut-être plus simple d'entrée en politique que de faire directeur d'une multinationale.

                  Compte le nombre de député, t'en a pas des masses, si ? Des maires, t'en a plus forcément, mais ils ont pas tous l'influence ou le salaire d'un Sarko.

                  Pour les "à côtés" ... j'aimerai bien voir ce que sont prêt à faire certain pour avoir la clientèle de très riches.
                  • [^] # Re: Comment expliquer ça ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Quand je parle de simplicité, je veux dire par là que entrée dans la politique n'est pas compliqué, et surtout peu bien moins couteux que de créer une multinational telle Universal.
                    Je suis bien d'accord, tout les députés, les ministres, n'ont pas le salaire de notre président. Cependant, beaucoup y aspire et font de la politique en ce but, de la même que beaucoup d'artiste cherche l'argent et la gloire plutôt que transmettre une passion est tout de même valable même si peu y parvienne.

                    Crée une multinationale, ça demande énormément d'investissement, de temps, et de gros risques aux débuts. Alors que politique, on n'a pas grand chose à perdre.
                    Je ne dis pas qu'ils n'y a pas d'hommes politiques qui ont des idéaux, mais on fait toujours en sorte qu'ils ne finissent pas à la tête.
                    Je pense que quoi qu'ils aient fait pendant leurs mandats, Mitterand, Chirac et Sarkozy en on bien profité, et chacun son tour à réussi à faire plus de dépense que le prédécesseur, et ceci hors de proportions de la hausse du coup de la vie.

                    Tout les députés étaient bien d'accord, de tout bords bords pour une hausse de leurs salaires, et c'est quand même bien une des premières choses qu'ils ont fait non ?
              • [^] # Re: Comment expliquer ça ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Un bon politicien n'est généralement pas un bon chef d'entreprise: ça demande des compétences différentes. Celui qui réussi bien en politique ne va pas risquer sa chemise à monter une entreprise. Et puis ça ne se monte pas en claquant des doigts une entreprise qui raporte beaucoup. Donc laisser de côté sa vie politique, longuement et péniblement acquise, pour tenter d'avoir la même chose autrement... trop risqué.
                Et l'inverse est idem: un chef d'entreprise qui gagne bien sa vie, pourquoi irait-il faire de la politique ?

                Il existe bien entendu des exceptions, mais elles sont rares. Attention: pour être une exception il faut que ce soit une réussite en faisant de la politique ET une réussite financière en étant chef d'entreprise. Sinon c'est juste un mec qui s'est planté de voie.
                • [^] # Re: Comment expliquer ça ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  C'est culturel, dans d'autres pays t'as pas forcément autant de barrière politique/entreprise ... et puis t'as pas forcément à aller jusqu'à monter une entreprise, tu peux aussi récupérer les rennes d'une déja existante, aussi.
                  • [^] # Re: Comment expliquer ça ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Très juste remarque. Par exemple en Italie avec Silvio Berlusconi qui est homme d'affaire et politicien à succès (également expert en évitements judiciaires, obsédé sexuel, amis des mafieux, etc, ce qui est le lot quasi-commun des politiciens).
  • # Lobying auprès des artistes

    Posté par . Évalué à 4.

    On parle du lobying fait auprès de l'État, mais pas celui fait auprès des artistes.
    Et ce sont eux je pense les plus à sensibiliser sur les problèmes posés par les maisons de disques, et que, à moins d'avoir le gros coup de chance (se rapprochant de celle de gagner au loto), de tomber sur les gagnants qui vont être mis en avant par ces maisons de disques, qu'ils vont gagner une misère et même perdre le contrôle sur la diffusion de leur propre musique.
    Et ça, beaucoup d'artistes qui débutent n'en ont simplement pas conscience voient juste les têtes d'affiches et pas la misère qui se cache derrière.
    Et que en plus, à défendre ce système, ils se rendent complices d'un de lois entièrement liberticide allant même à l'encontre des bases même de la justice française (présemption d'innocence par exemple).
    Je ne sais pas si il existe déjà des documentations simple (un truc qui tient sur une page et pas ennuyeux à lire), assez percutant, pour informer au maximum les gens et les artistes.
  • # un effet de bord

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je pense que si ce projet de loi est adopté, le Wep va rapidement disparaître.

    Certaines personnes pour télécharger de manière illégale se connectent sur la box en Wep du voisin. Voilà pourquoi Mme Michu, dont l'utilisation d'Internet se limite à envoyer des emails à sa famille, sera sanctionnée, à sa grande surprise.

    If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

    • [^] # Re: un effet de bord

      Posté par . Évalué à 6.

      Ce système de se baser sur l'IP est simplement déplorable. Quand on voit l'étendue du réseau wifi, on pourrait presque se connecter en permanance de n'importe où si les réseaux étaient tous ouvert. Et tout ça pour une seule raison : la soit-disant protection de la culture. Car en effet, c'est une des seules raisons qui fait qu'on cherche à tracer les gens sur internet, et qu'on demande à garder des traces pendant des années aux FAI.
      C'est un frein énorme à Internet qui est complètement abérant.
      Les moyens qui ont été mit pour une poignée de personne refusant d'évoluer avec les changements technologique est véritablement spectaculaire, et ça ne fait qu'augmenter. À quand une brigade du GIGN pour que les maisons disques puissent aller vérifier le contenu des ordinateurs ?
    • [^] # Re: un effet de bord

      Posté par . Évalué à 2.

      Ou alors, ça va entraîner l'inverse, avec des gens qui vont se mettre/rester en WEP spécialement pour montrer la débilité de cette loi ou se ménager une porte de sortie.
  • # validité d'un e-mail vs courrier papier?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    De plus, la deuxième étape de la riposte ne prévoit pas l'obligation d'une lettre recommandé, mais pourra toujours se faire via un simple envoi d'e-mail

    Un recommandé ce n'est pas chers par rapport au prix d'un abonnement internet, car si l'abonnement Internet est coupé (ou limité à certains ports ?) quand est-il du prix à payer par l'Internaute?

    Pour ma part, un e-mail, quelle que soit son origine, ne vaut rien (mais je ne suis pas contre l'envoi d'un e-mail en plus d'un courrier papier).

    Un courrier simple est déjà mieux (avec le cachet de la poste faisant foi pour la date)

    Mais un recommandé serait encore mieux (signature lors du retrait, présentation d'une pièce d'identité si on n'a que le récépissé)

    Proposer l'envoi d'un e-mail est ridicule, mais ce n'est peut être qu'un épouvantail, ou un chiffon qu'on agite pour détourner l'attention d'un ou plusieurs points important du texte.
    • [^] # Re: validité d'un e-mail vs courrier papier?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Un courrier simple est déjà mieux (avec le cachet de la poste faisant foi pour la date)

      Un courrier simple ne vaut rien (ou tout autant qu'un e-mail), car il est impossible à la poste de prouver qu'elle te l'a bien remis (et pas que ce se soit perdu en route).
      Le seul moyen de communication valide devant un juge (ah zut il n'y a plus de juge) est la LRAR.

      Bref, la seule de sûre avec le projet de loi, c'est la case coupure de l'accès sans obligation de prévenir avant. Un parlementaire pour se voir couper l'accès sans aucune mise en garde (mais j'imagine qu'il y aura une liste noire de personne auquel il ne faut pas couper l'accès...)

      La proposition de loi est aberrante, inapplicable (comme DADVSI toujours pas mise en pratique!) et tous les parlementaires l'acceptent, c'est fou comme le lobbying marche. Il y aura plus de faux positif que de personnes réellement coupables... On va bien rigoler.
  • # un email lu ou pas ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Ca dépend quel est votre email "actif", pour ma part, ce n'est pas celui de mon provider, que je consulte tous les 3 mois en moyenne.

    Par exemple Orange propose un email qui laisse passer plein de spam, afin de fourguer son option anti spam à X Euros/mois.

    If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

  • # Petit joueur

    Posté par . Évalué à 2.

    ils (les fournisseurs d’accès à Internet) devront enfin leur (à leurs abonnés) proposer au moins un des moyens de sécurisation de l’accès à Internet figurant sur la liste des moyens agréés par l’HADOPI, dont l’installation permet de faire valoir la clause d’exonération de responsabilité prévue en cas de décision de sanction

    Autrement dit, cette loi instaure le flicage généralisé de tout les internautes assorti d’une limitation à l’usage (légal) de leur abonnement, car comment reconnaitre un contenu illégal d’un contenu légal lorsque les logiciels d’échange crypte les communications.

    Il aurait été plus simple d’imposer au FAI d’interdire, par filtrage, l’usage de logiciels d’échange, car il n’est pas difficile d’identifier les communications générées par les logiciels d’échange.

    Encore une loi qui sera mal ficelée et donc inapplicable.
    • [^] # Re: Petit joueur

      Posté par . Évalué à 2.

      Le filtrage ne serait pas passé au niveau européen, et plus difficile à faire passer ( et il ne faut pas oublier que vivendi utilise bittorent pour les mise à jour de World of Waracft (Wow pour les intimes) car le P2P a aussi des utilisations légales.

      Par contre j'aimerai bien connaitre les modalité d'un tel dispositif, sa compatibilité entre les OS ( les truc de MS, GNU/Linux, *BSD, Haiku, MacOS, Solaris, Hurd... ), son accès aux sources, son empreinte mémoire, sa capacité à outrepasser les antivirus, sa consommation CPU, et comment il compte s'y prendre pour espionner les autres PCs du réseau :D.

      Et si il s'installe sur la box les vils pirates utiliseront simplement des client P2P résistant au Man in the Middle.

      Parmi les bonne nouvelle, les sénateur ont imposé que la détection implique un début de téléchargement sur l'IP repéré (Albanel était contre); ce qui va ralentir considérablement la détection, mais évitera de se chopper une lettre par erreur :D (par contre dans 2 jours il y aura quelque blacklist qui vont circuler...)

      Par contre pour le P2P anonyme... Tous Coupable :D

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.