Journal Une journée avec (GNU/Linux) Ubuntu

Posté par .
Tags : aucun
14
17
nov.
2008
Chers lecteurs, je vais vous conter ma petite expérience de la sulfureuse Ubuntu ...

Tout d'abord je pose le décor: il y a 5 ans, je sortais d'IUT informatique, c'est à ce moment que j'ai rejoins définitivement vers le bon côté de la force, une Slackware. Cette distribution m'a permise d'acquérir une bonne connaissance de GNU/Linux et une discipline qui ont sans aucun doute fortement influencés ma courte expérience professionnelle. Je remercie d'ailleurs LiNuCe pour avoir été mon "mentor" à ce moment.

Aujourd'hui, je n'ai plus assez de temps à consacrer aux taches d'aministration de mon PC. Je suis d'ailleurs toujours sur Slackware 11.0, sortie il y a 2 ans. La suppression de Gnome est pour beaucoup également dans ma perte d'intérêt pour cette distribution, m'obligeant à encore plus de travail qui pourrait être mutualisé ...

Mes centres d'intérêt ayant évolués, j'ai décidé de délaisser ma Slackware.
En quête d'une distribution qui répondent mieux à mes besoins actuels, à savoir le pr0^Wweb/bureautique/multimédia/photo standard. Mon choix s'est alors naturellement tourné vers les Mandriva/Fedora/Ubuntu. C'est cette dernière que j'ai retenue: si elle a autant de succès, c'est peut-être que ça marche ? Je n'ai pas installé 42 distributions pour faire un choix éclairé, mes besoins sont restreints, peu importe l'option trucmuche dans telle distrib qui fait le poil soyeux.

Ma configuration est un bon vieux (4/5ans) Athlon 2500+ avec 1Go de RAM, un ancien disque IDE, un nouveau disque SATA sur lequel je vais faire l'installation et une carte wifi à base d'ACX100 ... Une machine qui n'est pas extraordinaire et qui me suffit pour l'instant.

J'envoie la galette et ça démarre. On choisit la langue, on sélectionne ensuite l'installation sur le menu et c'est parti. Le chargement est assez long, on arrive enfin sur une interface graphique qui annonce 10 points. C'est assez simple à remplir jusqu'à l'outil de partitionnement, assez chiant lorsqu'on décide de faire ses partitions soit-même puisqu'il "analyse" les disques après chaque changement ... Passons, encore quelques informations et c'est parti pour la copie des fichiers. Le processus étant assez long encore une fois, je décide de faire autre chose et de revenir plus tard. Le temps excessif pris par l'installation semble provenir du CD ou du lecteur, la galette datant de Mathusalem et le lecteur étant utilisé tous les 6 mois, ça ne m'étonne pas trop. Une fois de retour, je me retrouve avec un écran noir et les lumières du clavier qui clignotent ... Dans le doute, je refais l'installation et je la suis régulièrement. Une fois terminée, il suffit de redémarrer et on arrive sur un bureau GNOME assez accueillant.

Le matériel est bien supporté, j'ai Internet via ma carte réseau en DHCP derrière la Freebox ... *BLAM* ça plante. Le clavier clignote une nouvelle fois ...
Redémarrage sous Slackware, il semblerait que ce soit un kernel panic dû au pilote ndiswrapper utilisé pour faire fonctionner ma carte wifi. J'utilise les pilotes ACX100 disponibles sur sourceforge pour la Slack, je n'ai pas eu de tels problèmes avec. M'enfin, à la décharge d'Ubuntu, cette carte est une bouse, sous Windows, les pilotes ne valent pas grand chose non plus. Après l'avoir retiré de mon PC (je suis en filaire maintenant), plus de sushis.

L'interface me semble globalement lente et avec un certain temps de retard. C'est assez désagréable. Je décide donc d'installer les pilotes NVidia propriétaire comme proposé par le système. Après un redémarrage, ça va tout de suite mieux.
Le système propose d'installer les 75 packages à mettre à jour sur une distribution d'à peine 18 jours ... Vive l'ADSL !
Pour lire des MP3, Rhythmbox propose automatiquement le téléchargement des codecs, de même pour Totem et la vidéo.
Je recherche comment faire fonctionner le multiposte de Free, sur Google la première réponse trouvée est sur le wiki francophone d'Ubuntu, on lance Totem avec une playlist, il demande à nouveau de télécharger les codecs et on peut mouler tranquillement avec la télé en tâche de fond.

Après le CD un peu lent, la carte wifi qui fait planter le bouzin, il me reste un bug de rafraichissement de la barre des titres. Pas très gênant, je verrais ça plus tard.
Au final, je suis plutôt agréablement surpris, c'est assez conviviale et ça fonctionne bien. Je ne suis pas un fanboy d'Ubuntu, ces querelles de clochers m'importe peu, et je dois dire que je vais y rester encore quelques temps, histoire de retrouver le monde moderne à moindre effort ...

Si tout se passe bien, à l'année prochaine !
  • # Tradition

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    si elle a autant de succès, c'est peut-être que ça marche ?

    Comme XP ?
    • [^] # Re: Tradition

      Posté par . Évalué à 7.

      C'est sûr! Si Ubuntu et Xp n'étaient pas installé par défaut sur la majorité des machines, ils seraient moins populaire et ils auraient moins de succès!

      ...
      • [^] # Re: Tradition

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Quatre choses :

        1) C'est de l'humour, mais il faut avoir la référence pour comprendre

        2) L'argument avancé pour utiliser Ubuntu plutôt qu'une autre distribution ne se fait pas sur un choix rationnel. Je ne blâme pas l'auteur pour ça (je m'en fous, et il faut bien faire un choix). Mais à mon avis le succès de cette distribution est surtout dû à ce phénomène : les gens en parlent, donc je passe direct à celle-là sans essayer les autres et je vais dire à tout le monde que c'est mieux (pas exactement la cas ici).

        3) La majorité des gens qui achètent un ultraportable avec Linux préinstallé réclament du XP derrière.

        4) Je n'ai jamais vraiment utilisé XP, mais il semblerait qu'il ne fonctionne pas si mal que ça (après quelques service pack). Après c'est sûr, je préfère ne pas l'utiliser.
        • [^] # Re: Tradition

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          1) C'est de l'humour, mais il faut avoir la référence pour comprendre
          En donnant la référence, c'est encore mieux : https://linuxfr.org//comments/365612.html#365612 (attention pae lourde à charger : 588 commentaires !)
          Certainement le troll de compétition qui est resté dans les annales de LinuxFr : 2 mots dans un commentaire et une avalanche de réaction comme on en a rarement vu ici.

          Bonne lecture pour les nouveaux (n'oubliez pas de désactiver vos trollomètres, ils ne supporteraient pas la charge)
          • [^] # Juste pour le fun

            Posté par . Évalué à 2.

            Je recopie ici le commentaire de pBpG auquel Pinaraf a répondu ce fameux "comme XP" (toujours https://linuxfr.org//comments/365612.html#365612 ) :

            -----------
            (une preview de Longhorn occupe 483 Mo sans rien faire et avec aucune appli qui tourne, on peut espérer que XUL ou équivalent mozilla-free peut faire aussi bien !)

            Version pas du tout optimisee avec tous les parametres de debuggage, bref rien a voir niveau consommation de ressources avec la version finale qui atterira sur les PC de monsieur tout le monde.

            ----------

            Merci pBpG pour cette vision d'avenir ;o)
  • # rien de tel que le wirefull

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    un bon cable ethernet et zou, vive le wirefull.
    Le "wireless" ce serait tout de même beaucoup plus fiable avec des cables, à l'abri du micro-onde et autres sources de déconnexions intempestives...
  • # Bienvenue au club...

    Posté par . Évalué à 9.

    Bienvenue au club des pas-fanboy-ubuntu-mais-qui-s'y-sentent-bien-n'ayant-pas-que-ça-a-faire-d'installer-des-distros.

    (il faudra quand même que j'essaye une debian un de ces jours, ne serait-ce que par curiosité ; et peut-etre même une mandriva aussi, ne serait-ce que par chauvinisme...)
    • [^] # Re: Bienvenue au club...

      Posté par . Évalué à 5.

      Faudrait bien que j'essaie une ubuntu : j'ai trois debian installées au boulot, je ne vois pas où est la difficulté de les installer/maintenir, je n'ai pourtant rien d'un sysadmin, j'apprends petit à petit (j'ai même réussi à me faire mon CD Debian perso, alors ...)
      La seule fois où j'ai installé, oups, essayé d'installer une Ubuntu, c'était chez moi, et je me suis retrouvé avec un écran en 640x480, ça m'a énervé, j'ai pas poussé plus loin.
      • [^] # Re: Bienvenue au club...

        Posté par . Évalué à 2.

        Si tu es à l'aise avec Debian, je ne suis pas sûr qu'Ubuntu t'apportera grand-chose de plus, mais si tu as tenté l'install il y a longtemps et reste curieux, tu devrais peut-etre réessayer maintenant, les 2 dernières versions ont apporté beaucoup de nouveautés intéressantes concernant la prise en charge de pilotes propriétaires (dont les pilotes de carte vidéo...).

        En fait, la mise à jour 8.10 est la première qui ne m'ait pas nécessité de refaire mon xorg.conf, tout était bien fait avec le pilote nvidia, même mon dual-screen.
        • [^] # Re: Bienvenue au club...

          Posté par . Évalué à 1.

          J'ai demandé (et reçu) le dernier CD. Pas encore testé. Mon précédent test était sur la version d'avant (8.04 ?)

          En fait, à la maison, j'avais envie d'avoir un peu plus de "bling bling" qu'au boulot, juste pour voir. Mais quand d'entrée de jeu la carte écran n'est pas reconnue ...
    • [^] # Re: Bienvenue au club...

      Posté par . Évalué à 4.

      Tu devrais essayer une Debian, car bien évidement les deux distrib sont très très proches. Mais cela dépend de tes besoins bien évidement.
      Exemple pour moi (et qui ne concerne que moi). J'ai deux PC :
      - un sur lequel je veux pouvoir installer les pilotes NVIDIA et les mises à jour noyaux sans me prendre la tête (et avec une prise en charge de beaucoup de périph différents), le tout en ayant une grande quantité d'appli via mon gestionnaire de paquets ==> Ubuntu.
      - un autre sur lequel je veux un freevo qui marche (le paquet sous ubuntu est cassé depuis pas mal de temps) et une grande quantité d'appli ==> Debian

      Pour résumer : à chacun ses besoins.

      Ah si quand même autre chose : Debian et Ubuntu ont (je trouve) un avantage certain sur les autres distrib, c'est la quantité de paquets disponibles. Il est vrai que je n'ai pas tester d'autres distrib depuis... heu... longtemps. Dernier test en date d'une distrib non "Debian" Fedora Core 1...
  • # Ouuuuch!!

    Posté par . Évalué à 2.

    Passer de Slackware à Ubuntu je comprends que ça puisse faire un choc. Pourquoi ne pas t'orienter vers une distribution plus facile à administrer (c'est probablement ce que tu recherches) en t'orientant vers quelque chose de plus sérieux tout en ayant un gestionnaire de packet pratique comme Arch ou Debian?
    Personnellement j'ai lâché Slackware il y a maintenant 2 ans à cause des tgz qui me faisaient perdre beaucoup de temps alors que je n'en avais pas. J'ai choisit arbitrairement Debian sid qui se révèle très simple à administrer au quotidien pour un poste de bureau, et en suis globalement assez satisfait même si ce n'est pas parfait.
    • [^] # Re: Ouuuuch!!

      Posté par . Évalué à 6.

      Pourquoi ne pas t'orienter vers une distribution plus facile à administrer (c'est probablement ce que tu recherches) en t'orientant vers quelque chose de plus sérieux tout en ayant un gestionnaire de packet pratique comme Arch ou Debian?
      En quoi Arch ou Debian sont-elles plus simple à administrer ? Pour l'instant, je n'ai rien fait de spécial sur cette Ubuntu, comment pourrais-je en faire encore moins ?
      Si plus simple c'est pouvoir mettre les mains dans le cambouis, venant de Slackware, je n'ai pas très envie de mettre les mains dans tout ce bordel ...
      La graisse, j'en ai déjà plein les mains en revenant du boulot.
      • [^] # Re: Ouuuuch!!

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Je suis moi aussi passé de slackware à Ubuntu il y a 2 ans.

        J'ai abandonné ubuntu pour debian quand une maj d'une version à l'autre m'a flingué mon installation…

        Comme j'en ai marre d'attendre les nouveaux paquets dans debian sid (à cause de lenny) j'ai installé arch linux et j'en suis très content. Cela reste dans la philosophie de Slackware au niveaux de l'installation et des fichiers de configuration très simple. De plus les dépôts de archlinux sont très bien fournis :)
  • # wallace et gromit

    Posté par . Évalué à 4.

    Bon, c'est reparti, peut être pas pour un troll -on n'est pas vendredi- mais un bon vieux marronnier! C'est curieux cette fixation affective sur une distrib, alors que c'est à quelque chose près le même kernel et qu'ensuite au niveau des logiciels on ajoute ou retranche ce qu'on veut. Ce n'a rien à voir avec les différences avec Windows ou Mac... Ou plus près, culturellement, la vendetta entre Système V et BSD !
    Il y a là c'est vrai, une part de pose, de mode, il y a les distros branchées et les autres, mais pas seulement, en tout cas ça ferait un bon sujet d'enquête sociologique, dommage que je n'ait pas quarante ans de moins!
    • [^] # Re: wallace et gromit

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Bin c'est peut être une des rares distribs qui te permet d'installer des drivers, codecs et logiciels proprios sans te faire chier à ajouter un dépôt , chose rédhibitoire pour le grand public.
  • # Fedora c'est bon aussi

    Posté par . Évalué à 5.

    Après un passage sous Mac il y a un peu plus d'un an, j'ai eu l'occasion d'installer récemment la preview de Fedora 10 au boulot et sur mon vieux Dell (qui avant l'achat du mac à tourner sous différentes versions d'Ubuntu pendant près de 3 ans) et je dois dire que je suis assez impressionné par le dégré de finition de cette fedora et les progrès faits par la distrib (mes anciennes tentatives remontent à FC6 ou 7)

    Yum est enfin utilisable, ce n'est toujours pas aussi rapide qu'apt mais franchement la différence de performances n'est plus rédhibitoire comme par le passé. Les déôts rpm-fusion sont là pour fournir tout les vilains trucs kipukisonpalibre, l'autoconfiguration de X à fonctionner à merveille, le thème par défaut est très propre, le tout est très stable...

    Par contre je trouve que le lancement automatique de l'applet selinux qui balance d'horribles logs dès qu'on commence à faire quelques modifications sur le système ça a de quoi effrayer l'utilisateur lambda et je trouve l'intêret un peu limité sur une station de travail.

    Bon l'expérience va malheureusement varier en fonction du matériel utilisé mais en tout cas Fedora 10, c'est du solide.

    Je crois bien que je vais revendre mon mac, la parenthèse os x à été plaisante mais toutes les possibiltés offertes par linux me manquent :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.