Journal Drivers AirPort Extreme.

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
5
déc.
2005
Il semble que ce soit enfin possible. D'après la page des forums de Gentoo [1] que j'ai lue, le premier driver pour la carte Wifi AirPort Extreme fonctionne!

Petit rappel: Jusqu'à maintenant, le chipset broadcom qui équipe cette carte n'était pas supporté sous Linux nativement, ce qui empechait les utilisateurs de macs portables de faire usage de leur carte Wifi. Il semble que maintenant ce soit bon, bien que je n'aie pas encore testé.


[1] http://forums.gentoo.org/viewtopic-t-409194.html
  • # Errata

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    ce qui empechait les utilisateurs de macs portables de faire usage de leur carte Wifi

    Tout le monde aura bien saisi que je parlais de Macs sous GNU/Linux ;-), la carte est bien supportées sous Mac OS X....
  • # Effet pervers du support non-officiel ?

    Posté par . Évalué à 10.

    Étant possesseur d'un iBook, je me suis dans un premier temps exclamé «Enfin !». Mais en y réfléchissant avec le recul, je me posais la question suivante : Serait-ce une victoire en trompe-l'oeil ?

    Une fois le chipset de broadcom doté d'un pilote libre de qualité, leur produit va tout naturellement profiter de la faveur des adeptes du libre. Or, Broadcom aura tout fait pour nous en faire baver. De plus, ils n'auront rien eu à faire pour avoir leur support pour Linux. Le seul inconvénient, c'est le retardement du support par rapport au lancement du produit, c'est tout.

    Pire, plus un produit est incontournable et a donc les moyens pour s'offrir le support Linux, plus les développeurs libres vont faire des efforts à la place du constructeur. Plus il est fort, moins il fait d'effort, et l'inverse pour Microsoft, en somme. C'est d'un cynisme !

    Alors, serait-ce une demi-réussite ?

    Vous me direz «Avec le nombre de matériels officiellement supportés, il vaut mieux être pragmatique.»
    Mmmhh, je pense que vous avez raison. Mais ça me fait mal quand même... :-/

    Vivement qu'on soit à 10% comme Firefox, et que tous soient obligés de travailler la compatibilité...
    • [^] # Re: Effet pervers du support non-officiel ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Je me demande si les gens lisent jusqu'a la fin les commentaires qu'ils "inutilisent"... Perso j'ai trouvé le commentaire précédent très pertinent, suis-je anormal ?
      • [^] # Re: Effet pervers du support non-officiel ?

        Posté par . Évalué à 4.

        En effet, il faut avoir une curieuse conception du débat et de la liberté d'expression pour moinsser un commentaire sans connotation mauvaise (ie méchante, raciste, etc.). Mais qui sont ils pour vouloir priver les autres des commentaires que eux ont pu lire ? C'est d'autant plus intrigant sur un site qui se veut un relais du logiciel _libre_
    • [^] # Re: Effet pervers du support non-officiel ?

      Posté par . Évalué à 5.

      De plus, ils n'auront rien eu à faire pour avoir leur support pour Linux. Le seul inconvénient, c'est le retardement du support par rapport au lancement du produit, c'est tout.
      Le pire c'est qu'ils ont deja un pilote Linux qu'ils vendent dans les routeurs tel que le linksys et companie. C'est d'ailleur la dessus qu'il se sont baser pour faire l'implementation libre.

      Donc non ca n'apporte rien du tout a broadcom...
    • [^] # Re: Effet pervers du support non-officiel ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Tout à fait d'accord sur le fond mais si le constructeur ne fait pas de drivers, il y a deux solutions, les faire soi-même, soit ne pas utiliser le matériel.

      La question ne se poserait pas si 15 ou 20% du parc mondial tournait sous Linux. Mais bon, ce n'est plus qu'une question d'année(s) :-)
    • [^] # Re: Effet pervers du support non-officiel ?

      Posté par . Évalué à 0.

      Une fois le chipset de broadcom doté d'un pilote libre de qualité, leur produit va tout naturellement profiter de la faveur des adeptes du libre. Or, Broadcom aura tout fait pour nous en faire baver. De plus, ils n'auront rien eu à faire pour avoir leur support pour Linux.

      Pas sûr. Imagine qu'ils travaillaient déjà sur un driver natif pour x86 voire amd64, quel serait l'impact du driver non-officiel? Arrêt ou Accélération?

      D'un autre côté, je dirais aussi que les contructeurs de portables ont le choix de mettre tel ou tel chipset, donc s'ils pouvaient mettre du Linux ou OSS (via docs publiques) friendly, ce pourrait être mieux à la base. ;-)
    • [^] # Re: Effet pervers du support non-officiel ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Vous me direz «Avec le nombre de matériels officiellement supportés, il vaut mieux être pragmatique.»
      Mmmhh, je pense que vous avez raison. Mais ça me fait mal quand même... :-/


      Le fait est qu'on ne peut pas dire que ce type de matériel dispose d'un support digne de ce nom à l'heure actuelle. La performance des gars de bcm-43xx est à saluer bien bas, c'est vraiment impressionnant comme je le disait plus bas.

      Mais on est tout de même encore loin d'un support décent du matériel. Dans les mesure où le constructeur n'a pas montré la moindre once de coopération pour le développement d'un driver libre, contrairement à beaucoup d'autres (Atheros, Intel, Ralink, etc.), malgré leurs HALs et autres firmwares proprio, qui ont fait un geste non négligeable, je continuerai à boycotter ce type de carte WiFi aussi longtemps que j'aurais le choix sur le matos que j'achète.

      Et je suis d'accord avec toi sur l'effet que ça aura sur Broadcom. C'est triste à dire, mais le mouvement était déjà bien entamé par ndiswrapper[1] qui dispense ces gens de nous publier des specs/drivers pour plateformes x86, c'est à dire une énorme partie de son parc installé... Bref, on n'est pas prêt de les voir nous sortir quelque chose.

      Mais d'un autre côté, pour les gens qui n'ont pas le choix, et j'ai été dans ce cas là, parce que le matos leur est imposé par exemple, ndiswrapper et bcm-43xx sont deux solutions de secours peut-être pas satisfaisante du point de vue philiosophique, mais on se consolera en se disant que ça nous permet de rester sous GNU/Linux tout en faisant du WiFi, là où pleins d'autres gens seraient passé sous un OS propriétaire.

      OK, pas top, mais en fin de compte, la balance est largement du bon côté...


      [1] http://ndiswrapper.sourceforge.net/
      • [^] # Re: Effet pervers du support non-officiel ?

        Posté par . Évalué à 5.

        Mais d'un autre côté, pour les gens qui n'ont pas le choix, et j'ai été dans ce cas là, parce que le matos leur est imposé par exemple...

        Oui. Tout est une question de compromis.
        Par exemple, trouver un portable 12" de bonne qualité au prix de 1000 euros, il n'y a que l'ibook g4. Son seul "défaut" sous linux était cette carte airport extreme (et le plugin flash, mais pas important pour moi).
        Je teste depuis hier ce driver, je dois dire qu'il fonctionne très bien (même avec la mise en veille et réveil). Je suis content que tout le matériel de mon ibook est bien supporté par linux maintenant.
    • [^] # Re: Effet pervers du support non-officiel ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Personnellement, entre un driver libre non officiel et un driver officiel mais non libre, je préfère la première solution.

      En effet si jamais Broadcom disparait demain, le driver libre peut continuer à exister et évoluer au fil des nouvelles versions du noyau. L'autre restera figé et personne n'aura le moyen de le faire évoluer.
      • [^] # Re: Effet positif possible du support non-officiel ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Il y a tout intérêt à faire du reverse-engineering pour les utilisateurs mais aussi pour montrer à ces sociétés que ce n'est pas si compliqué de fournir des pilotes libres pour leur matériel et que ça leur apporterait les bonnes grâces de la communauté ainsi qu'une publicité positive induite ne leur coûtant rien (nous geeks sommes de bons préconisateurs / recommandeurs du matériel qui joue le jeu).

        Il est tout de même hallucinant de constater qu'une société qui se dit professionnelle ne soit pas en mesure de déployer un wiki pour la doc' / cvs ou svn pour les sources et quelques mailing-list (dev / support).
        C'est pourtant à la portée du premier venu d'ouvrir un compte sur sf.net ou mieux https://gna.org (et consors) et bénéficier d'une plateforme de développements libres d'une part et d'autre part de mettre la communauté (et ses clients) de son côté.

        Pour un peu, j'en viendrais à croire au choix à :
        - un refus de vente, par manque d'intéropérabilité, qui ne met pas ce matériel dans ma liste d'achats
        - un manque de professionnalisme flagrant, qui me fait douter de la qualité du matériel
        - plus réaliste : une méconnaissance du libre et de sa simplicité entraînant l'erreur (de base) de tout miser sur la "sécurité" par l'obscurité... (pour les raisons que vous souhaitez : trop cher, ne pas "donner" ce qui a coûté même si ça ne rapporte rien, protéger d'éventuels droits d'auteurs non utilisés ou compétences "uniques" bien entendu surestimées, croire garder une longueur d'avancer sur les concurrents qui ont de toute façon plus de moyens pour faire le reverse-engineering...), heureusement cela commence à être battu en brêche...

        Ensuite il est toujours possible de rêver à un retournement de situation et une participation active de la société aux développements initiés malgré eux par des développeurs du libre.
        Plus pragmatiquement et moins cyniquement, j'y vois un point positif : ces sociétés ont tout intérêt à embaucher / faire travailler (contre rémunération) des acteurs du libres (développeurs / SSLL) qui ont compris le fonctionnement du système => ça va faire des emplois à ceux qui sont compétents et c'est ce qui peut insuffler un juste retour aux contributions de la communauté du libre pour permettre à une entreprise de se différencier de ses concurrents (par la première des choses : le respect de l'utilisateur / acheteur).
  • # bcm-43xx

    Posté par . Évalué à 7.

    Cela fait suite à un message du développeur principal du driver bcm-43xx.


    Hi,

    I am a developer of the Broadcom-43xx driver project.
    (The 43xx chipset is used in a lot of chipsets, including
    the Apple Airport 2 card).

    I am writing this mail on my PowerBook and it is sent
    wireless to my AP.
    That means, we can transmit real data, if you did not get it, yet. :)

    That does _not_ mean, that it completely works, yet.
    The team is in the progress of writing a SoftwareMAC layer,
    which is needed for the bcm device. The SoftMAC is still very
    incomplete. So do not expect to do any fancy stuff like WPA
    or something line that with it.
    Please be patient, thanks. :)

    If you want to try the driver, a few steps have to be done manually,
    because the SoftMAC doesn't do them automatically, yet:

    insmod ieee80211softmac.ko
    insmod bcm430x.ko
    ifup ethX
    iwconfig ethX channel YOUR_AP_CHANNEL
    iwconfig ethX essid ESSID_OF_YOUR_AP
    In between you should pray from time to time.

    If it works without crashes, cool. :)
    If it crashes, well, fix it or send us a complete OOPS message
    including detailed information about the device. Most information
    about the device is printed on insmod. Including this information is
    _important_, because there are so many different devices around.

    Do _not_ expect to get any 802.11a based device working, yet. Only b/g
    devices should "work".

    BCM43xx driver:
    http://bcm43xx.berlios.de
    Required SoftMAC Layer:
    http://softmac.sipsolutions.net

    Have fun.


    Le travail fourni par ces gars là est tout simplement énorme. Dans un premier temps, ils ont complètement reversé un driver pour en documenter les spécifications[1], puis se sont mis à l'écriture du driver[2] proprement dit suivant les spécifications précédemment écrites, c'est à dire un bon reverse des familles selon les règles de l'art (clean room design).
    Impressionnant.

    [1] http://bcm-specs.sipsolutions.net/
    [2] http://bcm43xx.berlios.de/
  • # ...

    Posté par . Évalué à 2.

    D'après la page des forums de Gentoo [1] que j'ai lue, le premier driver pour la carte Wifi AirPort Extreme fonctionne!
    Pourtant l'implementation libre se base sur un pilote natif Linux!!!

    Oui broadcom avait deja un pilote Linux pour les routeurs mips ainsi que toutes autres platforme suceptiblent d'acheter en quantitéses chips....

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.