Journal Sauvons l'amendement 138

Posté par .
Tags : aucun
15
18
nov.
2008
Bonjour à tous.

Pour ceux qui n'auraient pas suivit, petite (et brève) rétrospective hadopi/paquet télécom :
* Après DADVSI, le gouvernement français tente de faire passer une nouvelle loi pour favoriser les industriels du contenu. D'abord connu sous le nom de projet de loi Olivienne (l'alors PDG de la fnac étant naturellement personne la mieux placée pour faire des propositions[1]), ce projet de loi sera finalement appelé HADOPI puis finalement "création et Internet", la proposition "Internaute délinquant" ayant connu moins d'enthousiasme.
* Le ministère nous fait savoir du haut de son arrogance que de toutes façons la loi sera voté à l'été, alors ce n'est pas la peine de nous ennuyer, salauds d'Internautes. Finalement, sous la pression de quelques bénévoles (dont le nom se compte sur le doigt d'une main, voire deux) et un bon relais dans les médias (surtout sur Internet évidemment) et une mobilisation internaute importante, le MiniCul a dû revoir sa copie et faire profil bas. Pendant ce temps, l'État finance une structure HADOPI qui ne sert à rien vu que la loi n'est pas encore votée.
* Dans le même temps notre petit président tente de s'appuyer sur la présidence française de l'UE pour mettre du contenu dans le paquet télécom. Sauf que pas de bol, les MEP n'apprécient pas trop qu'on les prenne pour des cons (ce qui avait déjà été le cas lors du vote sur les brevets logiciels). Du coup 88% des députés européens ont choisi de voter l'amendement 138 appelé amendement Bono/Cohn Bendit/Roithová. Cet amendement stipule qu'on ne peux s'opposer aux libertés fondamentales du citoyen sans passer devant l'autorité judiciaire. Ce qui est évidemment une "balle en argent" dirigée en plein cœur du projet gargantuesque[2] et ubuesque[3]. En effet, ça tue le côté automatique de la loi et risque d'engorger les tribunaux qui risquent fort de se préoccuper des vrais délinquants et de mettre ce genre de broutilles au placard. Perspective qui ne plait évidemment pas aux majors.
* Le gouvernement sait que leur loi est fragilisé par le vote du parlement européen. Et si Lefebvre continue sa propagande débile[4], Albanel tente de faire croire que l'amendement 138 ne concerne pas HADOPI. Pendant ce temps, notre ominprésident de l'UE tente de torpiller cet amendement "qui ne nous concerne pas, mais qu'il faut supprimer quand même" d'abord au niveau de la commission, puis au niveau du conseil de l'UE.


Et nous en sommes là aujourd'hui. La commission n'a pas plié devant notre Napoléon. C'est maintenant au tour du Conseil de s'exprimer.


Pour préserver l'amendement 138, laquadrature du net appelle[5] les citoyens européens à contacter leurs ministres afin de leur signifier leur attachement à leur liberté et pas conséquent leur volonté de préserver l'amendement 138. L'article est uniquement en anglais, il y a une raison pour cela : le gouvernement français est autiste et autoritaire, tenter de le faire changer d'avis sur ce point est une perte de temps.

Cependant, les linuxfriens francophones vivant, ou de passage dans un pays de l'UE (autre que la France), ou ayant des contacts dans lesdits pays peuvent nous aider. Ceux qui sont intéressés et qui ont le temps, peuvent regarder/ faire circuler cette page : http://www.laquadrature.net/en/european-citizens-mobilize-bl(...)

Enfin il existe des lettres types[5][6] pour contacter les ministres (n'hésitez pas à rajouter une traduction dans l'une des langues de l'union européenne).

Les pays à cibler en priorité sont ceux ayant[7] le plus de voix, c'est à dire :
* France, Allemagne, Italie, UK.
* Espagne, Pologne

Ces 6 pays représentent 50% des votes. La France ne votera pas pour, reste à convaincre les autres. En particulier l'Italie et la Pologne chez qui la mobilisation semble extrêmement faible. Mais un effort ne serait pas inutile dans les autres pays !


Merci à tous ceux qui prendrons quelques dizaines de minutes voire une heure de leur temps pour sauver nos libertés fondamentales.





[1] Il n'y a évidemment pas conflit d'intérêt. Pas plus que quand Caterine Tasca, 4 ans de bons et loyaux services au sein de Vivendi/Canal+, avant de devenir sénatrice a imposé (elle n'a pas eu à forcer rassurez vous) sa position aux sénateurs PS pour cette loi.
[2] http://www.laquadrature.net/wiki/Lettre_Budget_HADOPI
[3] La risposte graduée a été critiqué par : le Parlement Européen, la CNIL, l'ARCEP, la Commission pour la libération de la croissance, l'ISOC, l'ASIC, l'AFA, l'UFC-Que Choisir, l'Electronic Frontier Foundation, la Suède, le Danemark, la ligue ODEBI, le conseil d'État, Gilbert Montagné, et des miliers d'internautes.
[4] http://www.laquadrature.net/fr/riposte-graduee-l-ump-droit-d(...)
[5] http://www.laquadrature.net/wiki/Lettre_sauvez-le-138-monsie(...)
[6] http://www.laquadrature.net/wiki/Letter_save-am138-mister-mi(...)
http://www.laquadrature.net/fr/riposte-graduee-il-faut-debra(...)
[7]http://en.wikipedia.org/wiki/Council_of_the_European_Union#V(...)

[HS] Je m'interroge toujours sur l'utilité d'avoir toujours une option permettant de choisir entre un journal de première et de seconde page https://linuxfr.org/tracker/886.html [/HS]
  • # nan laissez les le supprimer

    Posté par . Évalué à 7.

    Il n'est pas assez explicite :P
    De toutes façons le texte passe en 2nde lecture devant le parlement.
    Vous croyez qu'ils vont faire quoi les députés ?
    « Hein? On a voté à 88% cet amendement? Et vous le supprimez ?»
    « Bah oui »
    « Attendez, je crois que nous n'avons pas été assez clair »
    Et pouf amendement 238-bis, encore plus explicite voté à 90%

    Ça aurait été plus tendu, je ne dis pas, mais avec un majorité pareil, tout ce que va gagner Naboléon c'est braquer les député Européens, et ça, c'est un risque non négligeable de torpillage en règle de la loi qu'il tente de faire passer.

    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: nan laissez les le supprimer

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Et pouf amendement 238-bis, encore plus explicite voté à 90%
      Certes, on peut s'attendre à ca. Ma question est alors : que se passe-t-il après cette seconde lecture ? la commission a-t-elle également un 2ème passage ?
      Mon troll sous-jacent : pour moi, s'il existe un moyen de contourner au final un tel vote de l'assemblée (majorité écrasante), après 2ème lecture qui plus est, ca en dit long sur le fonctionnement démocratique de l'union européenne.
      Je suis donc impatient de voir comment tout cela va se finir pour mieux juger du fonctionnement de l'UE, et voir s'il est vraiment pertinent de donner plus de pouvoir à ces institutions.
      • [^] # Re: nan laissez les le supprimer

        Posté par . Évalué à 2.

        Ce qui arrive dans ce cas là c'est une commission mixte paritaire (si mes souvenir sont bons) Constitué à 50% de député et 50% de je sais plus quoi (ministre ou membre du conseil je crois), et c'est cette commission qui à le dernier mot.

        Si quelqu'un pouvait confirmer, et préciser la façon dont sont choisi les députés ce serait un sacré plus.

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: nan laissez les le supprimer

        Posté par . Évalué à 5.

        Cf : http://www.laquadrature.net/wiki/Campaign-Save_amendment_138(...)

        On est au 4. Si l'amendement 138 (ou un autre) est retiré, la prochaine étape est la 9, suivit de la 11 (seconde lecture par le parlement européen). Si le parlement rejette le texte, c'est finit. S'il l'adopte tel qu'il était sorti du conseil, le texte est adopté tel quel.

        Dans les autres cas, on en reviendrait à l'état actuel, en deuxième lecture au Conseil. Si à la suite de la deuxième lecture des désaccords persistent entre le conseil et le parlement, il y a la mise en place d'un comité de conciliation (qui agit pratiquement comme nos commissions mixtes paritaire au niveau national). Si le comité arrive à un accord ET que le texte est vaildé par les deux institutions, alors le texte est adopté, sinon il est jetté (encore une fois comme nos CMPs).
    • [^] # Re: nan laissez les le supprimer

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Malheureusement, on n'a pas 50 cartouches pour ça.
      Si la commission vote contre, le parlement pour, ça passe en CMP, et cet amendement peut être enlevé sans qu'on le voit trop (suffit de prendre les parlementaire dans les 12% n'ayant pas voté pour...), et je doute qu'ensuite les parlementaires votent contre le texte si tout leur convient sauf l'amendement 138 enlevé.

      Vaut mieux utiliser toutes les cartouches quand on peut.
      • [^] # Re: nan laissez les le supprimer

        Posté par . Évalué à 5.

        s/commission/Conseil/

        Ce sont le parlement européen et le conseil de l'Union européenne qui amendement le texte.

        La commission rentre en compte directement (à ce que je sache) dans l'adoption du texte, mais son avis est déterminant (permet de savoir s'il faut la majorité qualifiée ou l'unanimité lors du vote du Conseil des ministres).

        et aussi s/CMP/comité de conciliation/


        Pour plus d'infos, http://www.europarl.europa.eu/pdf/welcome_brochures/for_you/(...) page 35

        Vaut mieux utiliser toutes les cartouches quand on peut. Absolument. Il faut mettre toutes les chances de notre côté. Ce qui est fait aujourd'hui ne sera plus à faire demain.

        N'oublions pas que nos "adversaires" ne lâchent pas facilement l'affaire et s'arrangent toujours pour trouver un coup fourré quand le besoin s'en fait sentir. (par exemple, le glissement de la pénalisation de l'internaute vers la pénalisation du responsable de la ligne pour "défaut de sécurisation").
  • # Cherchez l'intrus

    Posté par . Évalué à 4.

    La risposte graduée a été critiqué par : le Parlement Européen, la CNIL, l'ARCEP, la Commission pour la libération de la croissance, l'ISOC, l'ASIC, l'AFA, l'UFC-Que Choisir, l'Electronic Frontier Foundation, la Suède, le Danemark, la ligue ODEBI, le conseil d'État, Gilbert Montagné, et des miliers d'internautes.

    ..... Merci Gilbert

    -----> []
    • [^] # Re: L’INDUSTRIE MUSICALE A ÉTÉ AVEUGLE

      Posté par . Évalué à 9.

      non reste,
      Petite citation:

      Je suis peut-être non-voyant, mais pas aveugle dans l'esprit. Au sujet de la crise d'Internet, c'est l'industrie musicale qui a été aveugle, car ils n'y ont pas cru au départ. On ne peut pas se plaindre d'un incendie quand on a donné des allumettes à l'incendiaire. »


      Enfin un artiste clairvoyant ..... Merci Gilbert, pour de bon.
    • [^] # Re: Cherchez l'intrus

      Posté par . Évalué à 9.

      Ça peut prêter à sourire, mais sur le coup Gilbert Montagné a été brillant sur ce coup là. Contrairement aux artistes qui se donnent une image de rebelle ou au moins de marginal, mais qui signent des deux mains pour la riposte graduée contre les Internautes[1] (Renaud, Lofofora, M Pokora, Bernard Lavilliers, Johnny Hallyday, Diam's, ...). En ce sens, il se démarque d'une manière très intelligente d'une masse de moutons dont certains m'ont grandement déçus.

      Comme quoi il ne s'agit pas toujours d'être voyant pour être visionnaire

      http://www.ozap.com/actu/gilbert-montagne/158390

      Vous êtes touché par la crise du disque qui doit faire face à Internet ?
      Non dans le sens où je suis peut être non-voyant mais pas aveugle dans l'esprit. Au sujet de la crise d'internet, c'est l'industrie musicale qui a été aveugle car ils n'y ont pas cru au départ. On ne peut pas se plaindre d'un incendie quand on a donné des allumettes à l'incendiaire. S'ils avaient pris les précautions à prendre, ça ne serait pas arrivé. J'ai toujours cru qu'il fallait dès le départ mettre une taxe minime sur chaque ordinateur vendu, ça aurait fait une compensation. Il ne s'agit pas de museler les internautes : quand on a la possibilité de télécharger des titres gratuitement, comment voulez-vous qu'on ne le fasse pas ? C'est évident.

      La taxe pour la copie privée existe pourtant déjà.
      Oui. Ca a commencé il y a quarante ans avec la K7. On a fait une petite taxe sur chaque K7 et ça n'a fait bondir personne. Si sur chaque achat d'un ordinateur, on met une petite taxe, ça ne fera pas bondir grand monde. Et qu'on n'embête pas les internautes qui téléchargent : je ne les blâme absolument pas, c'est l'industrie du disque qui a été frappée d'une cécité psychologique. Il s'en sont rendus compte trop tard mais quand on est pros, on est pros.

      Vous réfléchissez à la possibilité de commercialiser vos disques sur le Net à l'avenir ?
      Je crois à cette piste-là, notamment pour les jeunes qui débutent. Les majors n'existeront plus dans quelque temps et il faut savoir se recycler. Ce n'est pas affolant, ça ne me fait pas peur du tout.



      [1] http://www.pcinpact.com/actu/news/44327-artistes-appels-hado(...)
      • [^] # Re: Cherchez l'intrus

        Posté par . Évalué à 4.

        J'aime pas trop les analyses simplistes de GM en fait.

        1) Pour lui, si les gent ont la possibilité de voler alors ils le font de toute facon.
        2) Il est pour une taxe sur chaque ordinateur (entre autres probablement). Perso, je vois pas pourquoi tout le monde doit payer ces taxes pour financer cette industrie alors qu'on pourrait prioritairement aider d'autres gens.

        Le vrai problème c'est que le pouvoir d'achat a diminué et les voies de consommations se sont multipliées: Mobile, DVD, abonnements TVs, ... beaucoup de choses qui n'existaient que peu ou pas il y a 15 ans. Alors quand on présente: manque a gagner = fichiers téléchargés * 1$.... L'année prochaine, quel que soit le succès de hadopi, il y aura surement des téléchargements en moins, mais également une baisse des vente qui continuera.

        3) Ca veut dire quoi l'industrie du disque a donné des allumettes aux internautes en ne développant pas plus internet ? Rien. Le fait est que même si certains commerces marchent bien et avaient été développé plus tôt (comme itunes), le marché de l'audio aurait de toute facon baissé à cause de la diversification. Même si internet n'existait pas.

        Personnellement je me réjoui du jour ou ces majors qui se sont engraissées pendant trop longtemps tomberont et ou ces artistes gémissants multi-millionaires seront oubliés. Les vrais, vivent sur la route et sur la scène, les ventes de CDs c'est un gros bonus, ca ne devrait jamais être l'essentiel.
        • [^] # Re: Cherchez l'intrus

          Posté par . Évalué à 4.

          1) Pour une fois que quelqu'un ne considère pas l'echange de fichier comme du vol... finalement, c'est juste une question de point de vue, pour moi, sa réponse est plus du : «les Majors ont fait des offres ridicules sur le Net (DRM, tarifs, format) du coup, les internautes se sont débrouillés pour accéder à la culture»

          2) Même si je ne suis pas pour le principe de taxer au cas où, ça reste dans la logique des K7 qui sont taxée alors qu'elles peuvent servir pour enregistrer des cours, des comptes rendus perso etc.
  • # Vous ne les aurez pas comme ça.

    Posté par . Évalué à 5.

    Même si vous arrivez à convaincre le conseil aujourd'hui, que croyez-vous qu'il arrivera ?

    Après les prochaines élections européennes, ils remettront ce même projet sur le tapis, en douce, porté par un commissaire européen choisi pour ça.

    Il faut aller au clash et leur infliger une punition publique mémorable, avec caméras, TVs, discours enflammés et tout le bazard. : ça ne suffira pas pour avoir la paix, mais on aura au moins une législature de peinard.

    Et au pire, qu'arrivera-t-il ? La justice privatisée débordera, créera de l'injustice, et dix ans après, on balancera tout par la fenêtre, europe, droit d'auteur et industrie de la kluklulture. Et on aura, enfin, la paix
    • [^] # Re: Vous ne les aurez pas comme ça.

      Posté par . Évalué à 3.

      je susi de ton avis , faut y aller avec media grande audience à l'appuie quelque chose de bien voyant et bien saisissant .

      D'ailleur le moratoir des ogm c'est fait comme cela (illégal par ailleur dans le sens du droit de l'UE ) , non je dis pas que c'est la meme chose , mais je constate que c'est bien en fesant du bruit qu'il y a eu un moratoire . Aussi en pour cela que les brevets logiciels n'ont pas reussi a passer en europe au moin actuellement .
      C'est la meme chose pour le paquets télécom et ce sera la meme chose pour les DRM et d'autres choses touchant au liberté digitales .

      Le "tier état" doit se faire entendre à défaut d'etre écouter . (sinon on serait pas la pour parler d'une éventuelle suppression d'un article voté a 88 % des voix )
      • [^] # Re: Vous ne les aurez pas comme ça.

        Posté par . Évalué à 7.

        Je passe le fait qu'il faut aller au clash pour faire exploser l'europe. C'est sûr qu'on est plus fort en n'étant pas unis. Diviser pour régner. Voilà qui devrait plaire à nos dirigeants nationaux qui passent leur temps à reporter leurs fautes sur le dos de "la maichante Europe qui me laisse pas faire ce que je veux".
        Ça me fait penser au coup d'éclat de Barnier, notre ministre de l'agriculture, qui nous a sortit une plaidoirie de Zola. "J'accuse l'Europe de nous empêcher de pêcher du thon rouge alors que promis juré on n'a pas atteint notre quota". Sauf que suite à ce coup de gueule de génie, les personnes chargés de contrôler ce merdier ont regardé leurs infos (traçage satellite des bateaux, calcul du temps passé en mer, calcul approximatif de la quantité péché), il s'avère que le quota était dépassé bien avant. Du coup à la réunion suivante ce blaireau de Barnier a fait profil bas et a *enfin* commencé à chercher des solutions constructives.
        En condamnant l'Europe à cause de ce genre d'hurluberlus, vous faites leur jeu. Sans Europe, il n'y aurait peut être plus de thon rouge aujourd'hui. Ce n'est qu'un exemple. Il y a des centaines d'autres domaines ou quelque chose aurait pu être menacé par un des 27 États sans contrôle de l'Europe.

        Certes l'Europe n'est pas parfaite, mais il serait plus constructif à mon sens de réparer ce qui n'est pas optimal plutôt que de renier l'ensemble (ou de recommencer à zéro).



        Il faut aller au clash et leur infliger une punition publique mémorable, avec caméras, TVs, discours enflammés et tout le bazard.

        je susi de ton avis , faut y aller avec media grande audience à l'appuie quelque chose de bien voyant et bien saisissant .

        Si je comprends bien, vous vous dites que aujourd'hui tout le monde s'en fout, mais que demain tout le monde se lèvera, tous unis, regardant dans la même direction, tout le monde sera dans la rue, les politiques feront dans leur froc, ce sera le renouveau de la démocratie, la fin des oligarchies et des complaisances, il n'y aura plus de guerre et des fleurs partout etc...

        Je regrette, mais j'ai du mal à y croire.

        Aujourd'hui, nous avons des prisons surpeuplées, des gens traitées comme des sous-merdes (et il ne faut pas croire ce que sont tous des pédophiles ou des meurtriers) et chaque loi est là pour augmenter un peu plus la surpopulation (peines plancher, peines préventives, etc.). Seule exception, les bracelets électroniques qui se sont imposés par la force des choses.

        Aujourd'hui, nous avons des sans papiers dans des centres de rétention qui n'ont pas accès aux soins les plus basiques. D'autre en très mauvais état de santé qui disparaissent du jour au lendemain, sans qu'on les retrouve dans leur pays d'origine, sans jamais avoir la certitude qu'ils aient vraiment été expulsés. On peut toujours supposer qu'ils ont crevés dans leur cellule comme des rats, mais bien sûr, il est impossible de le prouver... ou de faire son deuil. On pourrait citer aussi ce sans papier qui par désespoir s'est roulé dans ses excréments pour ne pas être expulsé... et qui a été expulsé le lendemain *tel quel* entouré d'un film plastique, ou de cet autre qui s'est défenestré du troisième étage en entendant arriver la police, la chute lui fut fatale.
        On pourrait aussi citer ces employés de mairie qui dénoncent les personnes qu'ils supposent clandestines (et qui sont *obligés* de le faire), tous les sans papiers qui travaillent en France et qui ont une famille mais qui sont expulsés quand même, laissant mari ou femme et enfants derrière eux, ceux pour qui l'asile politique a été refusé, bien que leur vie soit en danger s'ils retournent dans leur pays.

        Ce genre de trucs est 10 fois plus médiatisé qu'HADOPI ou le paquet télécom. Est ce que tu vois quelqu'un dans la rue ?

        Alors est ce que vous croyez vraiment que quelqu'un bougera demain pour défendre une simple connexion Internet alors que personne ne bouge pour défendre la dignité humaine ou bien la vie d'êtres humains ? Ou est ce que tout le monde sera résigné, parce que "c'est injuste mais c'est comme ça on ne peux rien y faire et que de toutes façons à quoi bon se battre aujourd'hui, parce qu'ils réessayeront demain" ?
        • [^] # Re: Vous ne les aurez pas comme ça.

          Posté par . Évalué à 3.

          Toi , t'en a grosse sur la patate .

          Tu me pretes des propos que je n'ai jamais écrit .

          Je constate que le moratoir des OGM a quand meme eux lieux , grace a une certaine médiatisation . Je dis aussi que les questions de brevets logiciels ont aussi bénéficier d'une certaine attention par les médias , et beaucoup par notre média : l'internet . Et je constate qu'on a quand meme reussit a eviter le pire , quite a ce qu'ils reviennent après , c'est déjà cela de fait .

          Alors je pense que l'Hadopi devrait aussi avoir besoin de plus d'attention aussi . D'autres part je ne penses pas que personnes n'est sensibilisé au questions des sans papiers .


          Je ne dis pas qu'il va y avoir une révolution ou quoi qu'est ce . Chacun se fait son opinion sur la question , mais faut déjà etre au courant de celle ci non ?

          pour paraphraser Asimov :
          « Si le savoir peut créer des problèmes, ce n'est pas l'ignorance qui les résoudra. »
          • [^] # Re: Vous ne les aurez pas comme ça.

            Posté par . Évalué à 2.

            ha oui pourquoi des trucs bien voyant et saisissant :
            Ben pour que tout le monde en parles :)

            Et je ne fais pas allusions a une révolution hein :)
          • [^] # Re: Vous ne les aurez pas comme ça.

            Posté par . Évalué à 2.

            Toi , t'en a grosse sur la patate .

            Tu me pretes des propos que je n'ai jamais écrit .

            Bonjour

            Je n'ai pas l'impression d'avoir été désagréable ou méprisant. Je ne fais que donner mon avis, en essayant d'être poli et à l'écoute de mon interlocuteur.

            Après relecture, je comprends que mon premier paragraphe puisse être interprété comme étant moqueur. Ceci dit, j'ai terminé par "Je regrette, mais j'ai du mal à y croire." et pas par "tu rêves mon gars" ou autre "toi tu vis chez les bisounours", ce qui devrait lever l'ambigüité.

            Si c'est une autre partie de mon texte qui semble dire que j'en ai "grosse sur la patate", alors merci de me dire quelle partie est concernée afin que nous puissions nous expliquer.

            Je constate que le moratoir des OGM a quand meme eux lieux , grace a une certaine médiatisation . Je dis aussi que les questions de brevets logiciels ont aussi bénéficier d'une certaine attention par les médias , et beaucoup par notre média : l'internet . Et je constate qu'on a quand meme reussit a eviter le pire , quite a ce qu'ils reviennent après , c'est déjà cela de fait . Dans ce cas je ne comprends pas cette attitude défaitiste. Les OGM et les brevets logiciels ont été pas trop mal médiatisés ? Alors pourquoi ne pas participer à propager l'information à propos de la riposte graduée, d'hadopi et du paquet télécom, plutôt que de se dire qu'il faut les laisser voter, de toutes façon on verra bien demain.

            D'autres part je ne penses pas que personnes n'est sensibilisé au questions des sans papiers . Personne non, il y a des micro manifs de temps en temps. Mais je doute que le nombre de gens qui s'investissent sérieusement dépasse quelques centaines voire quelques milliers, les autres sensibilisés se contentent de s'offusquer devant le journal du jour, ça ne va pas plus loin et en fin de compte, ça continue et rien ne change. Et je pense que HADOPI mobilisera moins de monde (mais je peux me tromper).

            Chacun se fait son opinion sur la question , mais faut déjà etre au courant de celle ci non ? Bien sûr, j'ai bien lu vos positions et je les respecte.


            Bonne journée et sans rancune j'espère.
    • [^] # Re: Vous ne les aurez pas comme ça.

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Et au pire, qu'arrivera-t-il ? Juste quelques familles coupés d'Internet sans raison, rien de bien grave.

      La justice privatisée débordera, créera de l'injustice, et dix ans après, Tu penses que subir dix ans d'injustice c'est mieux que d'agir maintenant ? Ce ne serait pas mieux de prévenir plutôt que de guérir ?

      Heureusement que tout le monde ne pense pas comme toi. Sans quoi HADOPI serait déjà voté et appliqué depuis l'été 2008. Heureusement sur son chemin, le MiniCul a trouvé une bande d'allumés qui croient encore que la liberté des citoyens passe avant celle de s'en mettre plein les poches. Ils l'ont fait pour eux, mais également pour ceux qui s'en foutent et qui ne se rendrons de toutes façons pas compte du boulot énorme que ces personnes font.

      on balancera tout par la fenêtre, europe Et une fois que tu aura balancé l'Europe, qui empêchera la France de faire des lois liberticides à base de riposte graduée ?

      C'est bien l'Europe qui a voté le 138 (voté par le parlement, confirmé par la commission), que tu veux jeter ? Celle qui a résisté aux pressions énormes lors de l'épisode brevet logiciel et qui a rejeté le texte ? Celle qui a légiféré pour diminuer les gaz à effet de serre, celle qui a voté un certain nombre de résolutions limitant la culture OGM dans certaines conditions ? L'Europe qui a forcé les opérateurs à limiter de trop surtaxer (limite plafonnée) les personnes se rendant à l'étranger, celle qui a condamné MS à deux amendes exemplaires pour non interopérabilité, celle qui a arrêté la règlementation REACH limitant l'utilisation de produits chimiques dangereux, celle qui se battait contre la quantité astronomique de pesticides utilisé dans notre alimentation (tiens je ne sais plus où ça en est ça d'ailleurs) ?

      On pourrait multiplier les exemples...

      Une fois que tu aura jeté cette Europe, je ne donne pas longtemps pour certains États peu scrupuleux, ou certains chefs d'États autoritaires, pour faire marche arrière dans tous les domaines où il y avait des avancées.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.