Journal Asbestos : Bootloader Linux sur Playstation 3

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
17
30
sept.
2010
DLFPiennes, DLFPiens.

Comme vous le savez tous parce que vous vous tenez toujours à l'affût de l'actualité du logiciel libre, Sony avait retiré la fonction « Other OS » de la Playstation 3 (PS3), qui permettait de lancer un système Linux. Cela a commencé d'abord sur les nouveaux modèles (PS3 Slim), puis cela a continué sur les vieux, grâce l'une des manoeuvres les plus malhonnêtes qui soient, à savoir une mise à jour système supprimant purement et simplement la fonction OtherOS. Bref, pour garder Linux, il fallait ne plus mettre à jour sa console en restant avec le firmware 3.15, et donc se voir privé de la possibilité de connexion sur le Playstation Network (PSN, le service de Sony permettant l'accès aux jeux en ligne, et la plate-forme de téléchargement Playstation store).

Or, voila-t-y pas que récemment est apparu le PS Jailbreak, procédé permettant l'exécution d'applications non signées sur l'OS natif de la PS3. Techniquement, il s'agit d'une manière de booter la machine en injectant du code par l'intermédiaire d'une clé USB spéciale, ce code étant exécuté en expace noyau et donc patchant allègrement un certain nombre de fonctions du noyau pour supprimer les protections. Il se trouve aussi qu'un clone libre du jailbreak a été réalisé, en la matière du PSGroove, un petit programme tournant sur des micro-controlleurs sur clé USB programmables, ou sur calculatrice TI-84. Il y a aussi PSFreedom, un module pour appareils portables tournant sous Linux (notamment bon nombre de téléphones Android, Palm Pre, la console portable Dingoo ...).

Revenons sur ce petit bout de code injecté par l'exploit, qui dans le milieu, est appelé le « payload ». Un hacker nommé Marcan a pour sa part modifié ce payload, afin d'implémenter tout simplement un bootloader de Linux. Et il se trouve que ça marche ! Ce bootloader s'appelle Asbestos, et permet pour l'instant de charger une image de Linux à partir d'un serveur TFTP et de démarrer le noyo. D'ici peu, on devrait donc pouvoir retrouver toutes les sensations offertes par Linux sur PS3, et cette fois-ci sans la restriction quant à l'utilisation du RSX, le GPU Nvidia de la machine. Bon évidemment il va falloir un pilote (peut-être qu'un partch de Nouveau ferait l'affaire ?), mais le gros du chemin vers une plate-forme de developpement libre sur PS3 est fait.

Alors, évidemment, peu après la sortie du jailbreak, fonctionnant sur le firmware 3.41, Sony a immédiatement imposé une nouvelle mise à jour 3.42 pour l'accès au PSN. Mais comme les possibilités offertes sont bien plus grandes que celles qu'on avait jusqu'alors pour OtherOs (on va avoir accélération 3D qui nous manquait tant !) et vu la très mauvaise publicité que s'est faite Sony sur la suppression d'OtherOS notamment, puis la mobilisation d'une armée d'avocats contre les revendeurs qui oseraient vendre les version originales du PSJailbreak et des nombreux clones asiatiques qui n'ont pas tardé à apparaître comme des champignons, pas sûr que la totalité des utilisateurs de consoles Sony continuent à jouer le jeu (haha, qu'est-ce que je suis drôle, moi).

Donc le jailbreak, Asbestos, et Linux risquent d'être les clés de voûte de la future plate-forme libre pour le développement de la PS3 sans contrainte imposée par Sony. Restez à l'écoute de la suite de cette aventure qui s'avère passionnante.

L'annonce sur le site ps3news
log du démarrage du noyau Linux (notez le « PS3 firmware version 3.4.1 »)
le twitter de Marcan
  • # Pas compris ...

    Posté par . Évalué à 2.

    Y'a un élément que j'ai pas trop compris;
    En gros, le dernier exploit permet d'updater quand même sa playstation sans que le bootloader soit désactiver ?
    Ou bien tu es entrain de nous dire que les gens vont avoir la folie des grandeurs et tous passer à Linux et ne jamais updater leur firmware ?
    • [^] # Re: Pas compris ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Aucun des deux à mon avis : il va falloir l'adapter pour les firmwares récents, et les gens vont majoritairement continuer de jouer avec les PS3.

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: Pas compris ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Si mes souvenirs sont exacts, il doit s'agir du même Marcan que pour le Bootloader de la Wii... donc certainement les même fonctionalités:
      Le choix de démarrer sous un autre os que celui imposé à la sortie d'usine (y compris linux),à partir de la le chois de coder et d'excuter ses applis pour la console
      Le choix d'executer des applications libres (c'est surtout cette application qui est intéressante)
      La possibilité de limiter le "plantage irréversible" (break) de la console en cas de mauvaise utilisation.

      Les jeux et fonctionnalités apportées par ce nouvel Os sont assez intéressante pour ne pas vouloir mettre à jour sa machine. Par exemple, pour la wii, il n'y a pas de chaines fournies pas Nintendo pour lire les films...
      • [^] # Re: Pas compris ...

        Posté par . Évalué à 3.

        > Par exemple, pour la wii, il n'y a pas de chaines fournies pas Nintendo pour lire les films...

        Des flims parfaitement légaux bien entendu.
        • [^] # Re: Pas compris ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Bah par exemple super mario galaxy 2 est livré avec un DVD explicatif. Ce DVD n'est pas lisible sur une wii non hackée mais est parfaitement lisible sur une wii hackée…
        • [^] # Re: Pas compris ...

          Posté par . Évalué à 1.

          C'est quoi un film qui n'est pas parfaitement légal ?

          Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

        • [^] # Re: Pas compris ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Je suppose que tu veux dire films obtenus de manière légale... Franchement je n'en sais rien, mais en tous cas cela lis les dvd légaux.

          Après je ne vois pas pourquoi les films regardés sur une console seraient moins légaux que ceux regardés sur un lecteur de salon ou un pc?
    • [^] # Re: Pas compris ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Pas tous bien sûr, mais c'est l'idée. La plate-forme devrait être suffisamment attractive pour qu'une base d'utilisateurs atteigne une masse critique pour susciter de nouveaux développements, un peu comme ce qui s'est passé avec la xbox première du nom.
  • # bonjour le bon goût !

    Posté par . Évalué à 2.

    Ils auraient pu trouver un autre nom qu'asbestos, quand même …
  • # Joli retour de bâton

    Posté par . Évalué à 8.

    La PS3 a été une des consoles les mieux protégées du cracking/piratage/etc. pendant pas mal de temps, et beaucoup de gens pensaient que c'était la disponibilité officielle de Linux sur celle-ci qui lui valait le fait d'être épargnée par les hackers en mal d'exotisme pour déployer leur OS favori.

    À priori ça semble se vérifier.

    Ce qui est dommage c'est l'effet de bord qui va s'ensuivre. Pour nous faire tourner Linux avec accès à l'intégralité des ressources matérielles c'est bien, mais pour la plupart du monde, c'est de faire tourner l'image d'un jeu depuis un disque dur qui va être bien.

    Et sur la prochaine génération de consoles, une mauvaise histoire se transformant en un durcissement des sécurités (ça ressemble diablement à de la politique française), on s'embêtera encore plus pour faire un truc qui n'est pas méchant : utiliser linux.
    • [^] # Re: Joli retour de bâton

      Posté par . Évalué à 6.

      Je pense que tout à démarré justement avec le retrait du support de Linux. La PS3 était synonyme d'ouverture car s'était la première console permettant d'installer un autre système et d'utiliser cette dernière comme on le souhaite.

      Cependant le fait de retirer ce support à d'une part tourné les projecteurs vers Sony et ensuite à attiré tout les spécialistes du hack de consoles afin de redonner à l'utilisateur le doit d'utiliser son produit comme il le veut.

      Un programme n'est pas parfait et si on cherche bien (et il y en a qui sont doués pour ça), il y a toujours une faille pour contourner le système. Le support de Linux en apportait une mais au final c'est le firmware de Sony lui même qui permet de cracker la PS3.
      • [^] # Re: Joli retour de bâton

        Posté par . Évalué à 1.

        La PS3 était synonyme d'ouverture car s'était la première console permettant d'installer un autre système et d'utiliser cette dernière comme on le souhaite.

        La PS2 possédait aussi son kit Linux officiel. C'était bien plus pourri puisque que même à l'époque, ses 32Mo de RAM étaient trop justes en utilisation desktop. Et puis la distribution du kit était bien plus confidentielle que l'option OtherOS installée par défaut dans les anciens firmwares de la PS3.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.