Journal En Uruguay, des ordinateurs gratuits à l'école pour intégrer les enfants pauvres.

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
5
18
oct.
2009
C'est le titre d'un article du Monde
http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2009/10/17/en-urugua(...)

Un OLPC sous Linux, avec un liaison sans-fil, une webcam, qui peut fonctionner à l'énergie solaire, et être rechargé manuellement.

Cela fait plaisir pour plusieurs raisons.
Les dernières nouvelles que j'avais lues du projet OLPC étaient qu'il était passé sous Microsoft XP.
Donc, pas en Uruguay, en tout cas.

Ensuite, cette expérience a l'air de démarrer fort, avec des enfants qui restent proches de l'école, le soir et le week-end, pour profiter de l'accès Internet.

Une évaluation sera faite dans quelques années, quand ces enfants arriveront à l'équivalent du BEPC.

Je trouve l'Education Nationale française bien en retard, quand je lis cela.
  • # l'education nationale francaise

    Posté par . Évalué à 7.

    ce qu'il faut savoir grace à la decentralisation, les locaux et materiels pour les ecoles est fournis :

    - par les mairies pour les ecoles maternelles et primaires
    - par le departement pour les colleges
    - par la region pour les lycées

    donc la dedans finalement l'education nationale ne fournit que les enseignants
    • [^] # Re: l'education nationale francaise

      Posté par . Évalué à 2.

      Décentralisation ? Non, c'était la même chose avant. La décentralisation a ajouté de charges en plus sur le budget des régions, départements et communes, sans pour autant ajouter les compensations financières.

      Ou alors on m'a appris des bêtises à l'école alors que la décentralisation n'était encore qu'un projet.

      The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

    • [^] # Re: l'education nationale francaise

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Parfaitement et dans ma commune, on a fait 2 sensibilisations aux logiciels libres et malgré cela, en juin ils ont renouvelé le parc et le serveur devinez sous quoi, Windows bien sûr.
      • [^] # Re: l'education nationale francaise

        Posté par . Évalué à 3.

        pour avoir travailler pendant 5 ans dans une mairie, mais en tant que service informatique pour les ecoles

        le probleme c'est pas le service informatique, j'aurais bien aimé mettre du linux
        le probleme c'est les enseignants qui dans la plupart des cas on un windows avec les produits MS chez eux pour preparer le cours aux eleves, et qui s'attendent donc à retrouver la meme chose à l'ecole.

        je me souviens d'un enseignant qui tournait avec office 2007 des sa sortie et qui me disait
        que ca lui prenait du temps de readapter les documents pour les passer en openoffice car ca shootait la mise en page

        et quand je parlais du prix (premier argument devant la liberté) pour equiper une salle informatique avec (pour le meme prix) :
        - soit 10 postes avec MS Office
        - soit 15 postes avec OpenOffice
        il m'a repondu, "et ca coutera combien de me former à Openoffice, ou de perdre du temps en conversion..."

        bon j'avoue celui là etait un peu "integriste" microsoft, mais son argumentaire se tient aussi.


        et du coup, le client etant l'enseignant, nous mettions des machines windows, word, excel
        mais je mettais quand meme firefox, openoffice
        et certains enseignants, apres debat sur les fondamentaux, n'utilisaient plus que les solutions libres, me demandant meme de preparer un CD pour donner aux eleves en debut d'années pour qu'ils puissent les memes outils chez eux
        => un debut de democratisation de l'outil
        • [^] # Re: l'education nationale francaise

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          L'argument du prix est tout à fait pertinent. Tu eux lui répondre:
          "et ça coûtera combien aux élèves d'avoir - légalement - les outils ad hoc pour travailler avec ce que sort le prof ?"

          "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

        • [^] # Re: l'education nationale francaise

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          C'est surtout que ça lui aurait coûté zéro de NE PAS passer à Microsoft Office 2007.

          Zéro secondes perdues, zéro euros dépensés, zéro espace disque mangé, etc.

          'm'agacent les zozos qui veulent toujours la dernière version. C'est comme leur bagnole: ils ont besoin de la dernière version pour compenser leur... heu... pour... enfin voilà.
  • # Retard de l'Education Nationale française

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    > Je trouve l'Education Nationale française bien en retard, quand je lis cela.

    Ça se fait aussi en France (dans l'Oise en tout cas). Ce ne sont pas des OLPC mais des dual core qui ont été distribués aux élèves de 5ème et 4ème ainsi qu'aux professeurs l'an dernier. Ce n'est pas Linux qui a été utilisé mais Windows Vista avec un grand nombre de logiciels libres. Par exemple, il n'y a pas la suite MS Office mais c'est OpenOffice qui est privilégié.
    Plus d'infos ici : http://www.oise.fr/Ordi_60.1589.0.html
    • [^] # Re: Retard de l'Education Nationale française

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je rajoute que c'est le Conseil Général qui fournit ces machines, pas le ministère de l'Education Nationale.
    • [^] # Re: Retard de l'Education Nationale française

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Oui, c'est très bien, mais c'est ponctuel, pas un programme national, c'est ce que je trouve dommage.

      C'est déjà bien mieux qu'il y a quelques années, en tout cas.

      If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

      • [^] # Re: Retard de l'Education Nationale française

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        On ne pas faire la décentralisation et n'avoir que des programmes nationaux !

        La charge des PC n'est pas à l'éducation nationale, dans le primaire, c'est au mairies. On ne peut pas demander au mairies de tout financer et de ne pas avoir son mot à dire. Je sais que c'est dans l'air du temps de décider les choses d'un coté et de faire payer d'un autre.

        Si votre mairie met du vista partout, changé de maire ;-) Plus sérieusement, il y a moyen d'agir sur sa commune et de faire du lobbying. Mais cela prends pas mal de temps...
    • [^] # Re: Retard de l'Education Nationale française

      Posté par . Évalué à 2.

      Pas les mêmes problèmes; pas les mêmes besoins..

      Les dual core dans les mêmes conditions ferait une drôle de tête, s'il le ventilateur lâche au fin fond de l'Uruguay ou qu'il faut l'alimenter avec des cellules solaires..

      D'un autre coté, c'est vrai qu'on est tellement habitué à nos bête de course moderne que ça fait mal au dent de voire un OLPC démarrer: il ne faut pas être pressé!!

  • # En retard ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je trouve l'Education Nationale française bien en retard, quand je lis cela.

    Est-ce vraiment un retard ? La situation est différente en France, je pense, et une telle initiative me semblerait moins justifiée.

    En effet, en Uruguay, j'imagine (j'ai peut-être tord) que peu de gens ont un ordinateur à la maison, ce qui est gênant pour le futur des enfants. Du coup, on peut leur fournir un ordinateur personnel pour qu'ils s'en servent et découvrent l'informatique à l'école et à la maison.

    En France, les foyers équipés d'un ordinateur sont plus nombreux. Fournir un ordinateur portable à un enfant qui a déjà un ordinateur à la maison, ça ne sert à rien :
    - pour les cours d'informatique, autant avoir une salle informatique et moins d'ordinateurs, fixes ;
    - pour les cours normaux (maths, français, histoire), un ordinateur ne sert à rien sinon à perdre du temps.
    Donc, si quelque chose devait être fait en France, il me semblerait plus intelligent de sponsoriser les familles pauvres pour qu'elles puissent acheter un ordinateur fixe bon marché et basse consommation (dans les 20 Watt). Un portable par élève français, ça me semble vraiment jeter de l'argent par les fenêtres, on a mieux à en faire.
    • [^] # Re: En retard ?

      Posté par . Évalué à 8.

      Oui et non.
      Parfois l'Éducation Nationale ou ses fonctionnaires se permettent d'avoir des exigences assez surprenantes, du genre "Envoyez vos devoirs en .doc" ou "Le cours est accessible via l'application Flash en ligne."

      En attendant que le milieu enseignant et l'institution mettent un peu de cohérence entre leurs choix numériques et leur farouche volonté de défendre une éducation républicaine, ouverte à tous, indépendante des lobbyes économiques et blah blah blah (oui, parce que les universitaires qui se sont relayés pour causer de l'indépendance de l'université à l'époque où elle était menacée, sans mentionner une seule fois le fait que le "tout Microsoft" avait déjà de facto enterré l'indépendance de nombreux établissements, c'est du blah blah blah), mettre à disposition des élèves un matériel numérique conforme aux standards de fait de l'EN ne serait pas une mauvaise chose.

      Vécu: une amie à qui j'ai fait découvrir GNU/Linux. Jusque là tout va bien. Sa fille qui râle parce que l'ordinateur familial n'est plus sous Windows. Bon, OSEF. Sauf que sa fille s'est retrouvée à devoir écrire un rapport de stage, et à l'imprimer dans son établissement (pas d'imprimante à la maison).
      Et les très mauvaises habitudes de mise en page à l'arrach + le passage OpenOffice.org (maison) <=> Ms Office (établissement) ont fait qu'elle s'est vraiment pourri la vie à retravailler tout son rapport à l'établissement.
      Et bien sûr, au niveau de l'établissement, rien à carrer (et est ce normal d'avoir à râler pour réclamer ce qui devrait être une évidence, à savoir la possibilité de pouvoir travailler avec un format normalisé dans un établissement public?).
      Du coup, sa mère lui a acheté un PC portable sous Vista (300€ quand même), afin d'éviter de tels problèmes à l'avenir. Pourtant, elle dispose d'un PC qui, sans être une bête de course, est largement suffisant pour des travaux de bureautique (512 Mo de RAM, Athlon XP).

      Il me semble qu'étant donné les lubbies, les retards, les intégrismes, les conservatismes qui gangrènent l'Education Nationale dès qu'il est question de numérique, ça serait nécessaire, soit de mettre un vrai coup de pied dans la fourmilière, soit d'assumer leurs conneries jusqu'au bout: Vous voulez que vos élèves rendent des documents "qui s'ouvrent avec Ms Office 2007"?
      Ben offrez-leur à chacun une licence de Ms Office 2007, une licence de l'OS qui le fait tourner, et le matériel suffisamment puissant pour encaisser le tout. Assumez!

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

      • [^] # Re: En retard ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.


        Et les très mauvaises habitudes de mise en page à l'arrach + le passage OpenOffice.org (maison) <=> Ms Office (établissement) ont fait qu'elle s'est vraiment pourri la vie à retravailler tout son rapport à l'établissement.


        Si c'est juste pour imprimer, un export PDF aurait suffi...
      • [^] # Re: En retard ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.


        Et les très mauvaises habitudes de mise en page à l'arrach + le passage OpenOffice.org (maison) <=> Ms Office (établissement) ont fait qu'elle s'est vraiment pourri la vie à retravailler tout son rapport à l'établissement.


        Si c'est juste pour imprimer, un export PDF aurait suffi et n'aurait pas posé de problème de mise en page...
        • [^] # Re: En retard ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Sauf qu'elle bossait et chez elle et dans l'établissement.

          THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

          • [^] # Re: En retard ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Sauf qu'elle bossait et chez elle et dans l'établissement.

            "Il suffit" d'avoir une version de travail en texte brut ou en RTF et de prévoir la mise en page finale une fois le document rédigé. L'exportation PDF suit et ne pose pas de problème.

            Le hic c'est que c'est une méthode de travail qu'il vaut mieux connaître avant de se lancer dans la rédaction (tout comme la frappe au kilomètre, les chaînes de texte pour se repérer dans un document non paginé, ...). Quand quelqu'un comprend ces principes c'est souvent déjà un peu tard.
            • [^] # Re: En retard ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              La solution c'est surtout d'utiliser des styles et une mise en page normale (en utilisant des vrais saut de pages au lieu de paragraphes vides par exemple).
              • [^] # Re: En retard ?

                Posté par . Évalué à 2.

                Il me semble que "des sauts de page" c'est tout aussi crade que "des paragraphes vides" pour mettre en forme proprement un document: normalement, tout est dans le style, t'as pas à retoucher.

                Ceci dit, elle en était plutôt au niveau "barre d'espace et retour charriot" pour la mise en page, donc voilà.

                THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                • [^] # Re: En retard ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Ça dépend, si ton but est vraiment de continuer sur le début de la page suivante, un saut de page est correct (ctrl+<entrée> sous la plupart des éditeurs WYSIWYG), si tu veux juste un espace blanc plus large après un paragraphe, ce n'est effectivement pas la bonne pratique.

                  Sinon ça sert à quoi que framasoft ils se décarcassent : http://framakey.org/Portables/PortableOpenOffice

                  Alors une clef USB, je pense qu'on en a pour moins de 300€, et ça se transporte dans la poche, bien mieux qu'un portable donc.
    • [^] # Re: En retard ?

      Posté par . Évalué à 1.

      L'éducation nationale en retard parce qu'elle ne fournit pas de PC ?
      Bof. Moi j'ai fait de l'informatique au collège, sur un TO7, quand je suis sorti de l'ecole c'etait complètement obsolète. Alors je suis pas trop d'accord avec toi. Ce genre de cours devrait être une option pour les familles n'ayant pas de PC.
  • # Coût et bénéfices

    Posté par . Évalué à 3.

    Bien entendu, un projet de cette ampleur - saturer toutes les écoles du primaire du pays (y compris les 15000 enseignants) et étendre le projet aux collèges, comme cela est prévu, est suivi avec beaucoup d'intérêt par les mouvements grassroots OLPC de par le monde.

    Dommage toutefois que l'envoyé spécial du Monde n'ait pas actualisé ses sources d'information.

    Les dernières infos sur le Plan Ceibal sont sur le blog OLPC France :
    * La « Ceibalita» pour tous : http://olpc-france.org/blog/2009/09/la-ceibalita-pour-tous/
    * Revue de presse (archives) OLPC France : [http://olpc-france.org/wiki/index.php?title=Archives_Revue_d(...)]

    Par exemple, concernant la fameuse manivelle, dont on ne trouve aucun exemplaire en Uruguay, et pour cause, car c'était un accessoire qui est resté à l'état de prototype.

    En revanche, sur la problématique bien actuelle de l'énergie et des défis que cela représente d'alimenter une centaine de XO ou plus dans un établissement où l'électricité n'est pas forcément distribuée dans de bonnes conditions, et sur les solutions alternatives (solaire, dynamo, micro-turbine) voir :
    * L'étoffe des bricolos : [http://olpc-france.org/blog/2009/10/letoffe-des-bricolos/]
    * [Nosy Komba] L’électricité : [http://olpc-france.org/blog/2009/09/nosy-komba-lelectricite/]

    Sur la question des coûts de l'opération Plan Ceibal en Uruguay :
    * Un ordinateur par enfant : combien ça coûte ? : [http://olpc-france.org/blog/2009/09/un-ordinateur-par-enfant(...)]

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.