Journal Payer à la maison comme au cybercafé

Posté par .
Tags : aucun
9
31
déc.
2008
Je viens de lire un article sur lepoint.fr qui parle d'un nouveau projet de Microsoft.

Microsoft viens donc de déposer le brevet numéro 0080319910 qui consiste à proposer un ordinateur où on paye en fonction de comment on l'utilise.

Pourquoi payer un ordinateur super cher si la plus part du temps on s'en sert que pour faire du traitement de texte ? En même temps des fois avoir photoshop ça peut servir, mais pourquoi payer une licence si on s'en sert que une fois tout les 36 du mois ?

pour résoudre ce genre de dilemme, que nous nous somme tous posé un jour, Microsoft, veux proposer le concept suivant :

On achète un ordinateur relativement pas cher, avec tout les logiciels dont on pourrait avoir besoin un jour. le processeur est hyper puissant de base.

Donc on paye ensuite en fonction des logiciels utilisés et de la puissance voulu.
Si on ne se sert pas d'un logiciel on ne le paye pas, par contre si un jour on veux s'en servir, il est opérationnel immédiatement.
Pour le processeur on peut payer pour le débrider afin de payer moins cher quand on fait du traitement de texte que quand on fait des jeux en 3D.

C'est beau le progrès quand même, hein !

source : http://www.lepoint.fr/actualites-technologie-internet/micros(...)


ps : toutes mes excuses pour les très probable fautes d'orthographe, malgré mes multiples relectures (mieux vaux ça que de poster juste le lien, non ?)
  • # Prix processeur <> puissance

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Alors la même en relisant je vois pas comment il pourraient proposer un processeur puissant à bas prix ! C'est pas parce que l'on utilise pas beaucoup un processeur puissant qu'il sera moins cher que si l'on utilise celui-ci de façon intensive.

    Ensuite pour ce qui est du concept, je propose une amélioration, utilisons des logiciels libres, alors l'utilisateur peut l'utiliser autant qu'il veut et ne pas payer cher ^^'
    • [^] # Re: Prix processeur <> puissance

      Posté par . Évalué à 4.

      Surtout que il faut prendre en compte dans le prix de la puissance du fait qu'un logiciel (dans le monde windows en tout cas) nécessite de plus en plus de puissance pour faire moins. Le prix pour une même puissance devrai donc baisser : s'il reste constant, les prix vont exploser ...

      Et il faudra me dire comment Microsoft va pouvoir amasser des millions en louant des logiciels à un prix ''acceptable''.
      • [^] # Re: Prix processeur <> puissance

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Et il faudra me dire comment Microsoft va pouvoir amasser des millions en louant des logiciels à un prix ''acceptable''.

        Ben c'est très simple, ils vont les louer au mois au prix qu'ils les vendent actuellement... ça permet de faire la multiplication du pain^W^Wdes millions pour le même prix pour faire plaisir aux généreux actionnaires altruistes.

        Acceptable c'est toujours selon un point de vue ========>[]
        • [^] # Re: Prix processeur <> puissance

          Posté par . Évalué à 4.

          Sauf que la location c'est justement ... une location. Les gens ne payent que lorsqu'ils s'en servent. Si avant on pouvait payer un office extrêmement cher pour n'utiliser que 10% du produit une heure par mois, maintenant on ne payera que cette heure. Et c'est avec ce type d'usage que le consommateur trouvera ''son compte''.

          Il faudra forcement faire des contorsions tarifaires pour réussir à faire payer autant en location que sans...
        • [^] # Re: Prix processeur <> puissance

          Posté par . Évalué à 6.

          > faire plaisir aux généreux actionnaires altruistes.

          C'est bien connu, tous les malheurs du monde sont la seule faute des actionnaires...
          • [^] # Re: Prix processeur <> puissance

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Tout ce qui fait du fric sans en dépenser fait plaisir aux actionnaires, ils ont investit, ils attendent un remboursement de leur investissement et une marge pour le risque prix. C'est normal c'est le but du jeu. De plus les dirigeants sont actionnaires donc s'ils veulent améliorer leur salaire, ils doivent donner du fric aux actionnaires (eux).

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # C'est le principe du micro achat ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Des personnes (visiblement bien identifiés par M$) pensent qu'il est préférable d'acheter 10 sonneries de portable à 1 euro parce que 1 euro, c'est pas cher.
        Mais que d'acheter un Cd à 10 euros, c'est bien trop cher.

        De l'art de vendre du vent pour pas cher en très grande quantité pour que ça rapporte gros ...
    • [^] # Re: Prix processeur <> puissance

      Posté par . Évalué à 4.

      je vois pas comment il pourraient proposer un processeur puissant à bas prix

      alors là je vois très bien ! Les fondeurs vendent leurs proc à perte, et MS les rembourse copieusement du manque à gagner (ou leur offre un pourcentage des locations ultérieures). Attention, on n'a pas dit que sur le long terme cela allait coûter moins cher au consommateur, il va sans doute le payer 2 ou 3 fois (ou plus) son processeur et ses logiciels, mais le prix d'achat pourra être bien moindre.

      Si cela était le cas, à la rigueur cela ne me dérangerait pas outre mesure (c'est le principe des crédits à la consommation), les gogo payeraient le prix fort et globalement on pourrait avoir des machines moins chères, mais bien entendu la contrepartie à cela c'est qu'il est évident (comme quelqu'un l'a fait remarquer plus bas) qu'ils en profiteront pour tatouer / verrouiller les machines pour qu'elles ne puissent fonctionner autrement qu'avec leurs minitels, car bien entendu quoi qu'en pense (ou laisse penser) microsoft, les alternatives libres tant en OS qu'en logiciels sont tout à fait viables et ils ne sauraient laisser fuir les pigeons de leur arnaque vers des solutions libres et gratuites.

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: Prix processeur <> puissance

      Posté par . Évalué à 2.

      Ben si, ça existe .... Chez HP, ça s'appelle ICAP par exemple. Chez IBM je sais pas ...
  • # Pendant ce temps dans le monde du logiciel libre

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Pourquoi payer un ordinateur super cher si la plus part du temps on s'en sert que pour faire du traitement de texte ?

    Pourquoi payer la licence d'un logiciel propriétaire quand on peut utiliser un équivalent libre et gratuit qui répond à nos besoins (OpenOffice / Abiword / KOffice / ..., Gimp / Krita / ..., etc.) ?

    Ah non en fait, ça parle de louer du matériel... mais perso j'ai l'impression que la finalité est de louer une licence d'un logiciel juste pour quelques semaines. Tu veux retoucher tes photos au retour de tes vacances d'été : hop, tu loues Photoshop 1 mois. À noël, tu remarques que tu as oublié de corriger les yeux rouges des photos à la montagne : ... il faut relouer le logiciel :-p
    • [^] # Re: Pendant ce temps dans le monde du logiciel libre

      Posté par . Évalué à 3.

      c'est pas deja le cas avec les logiciels MS ?
      il me semble que l'on est pas propriétaire du logiciel...
      mais que le fabricant nous concede simplement le droit d'utilisation
      • [^] # Re: Pendant ce temps dans le monde du logiciel libre

        Posté par . Évalué à 3.

        Corrigez-moi si je me trompe mais c'est le cas avec tous les logiciels non? Le "propriétaire", c'est le créateur du logiciel et il concède certains droits d'utilisation aux autres (droit de redistribuer ou pas, de le modifier ou pas ...)
        Mais bon on est le 01/01 alors il est fort possible que mon esprit embrumé se dirige un peu au hasard :)
  • # Piratage

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Je ne sais pas comment sera fait le système mais à mon avis, il y a deux choix de méthode:
    - soit c'est facilement piratable et ça ne rapportera rien mais tout le monde aura le logiciel un peu comme actuellement.

    -soit pour garantir des bénéfices, ils font tout pour empêcher la copie et alors les gens vont se tourner vers ce qui est gratuit (OpenOffice.org, Gimp, Symphony,...)

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Mouais

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je vois mal comment ils peuvent oser.

    Pour faire fuir tout le monde de leurs produis, c'est une bonne solution. J'espère qu'ils vont utiliser leur brevet, et le garder que pour eux le plus longtemps possible.

    Envoyé depuis mon lapin.

    • [^] # Re: Mouais

      Posté par . Évalué à 3.

      Ça fera fuir le libriste pour des raisons évidentes, après pour d'autres type de clients qui pourraient s'y retrouver financièrement et en souplesse d'utilisation je vois pas pourquoi ils fuiraient ...
  • # brevet sur de l'existant ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Suffit de regarder par exemple là pour voir que le brevet ne peut etre valide
    http://aws.amazon.com/ec2/#pricing
    • [^] # Re: brevet sur de l'existant ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      C'est bizarre, Windows n'est pas disponible pour l'Europe (et est plus cher que Windows aux USA).

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Euh,ce ne serai pas encore un brevet bidon pour bloquer les concurrents?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Je vois mal comment cela peut être viable(bon peut-être qu'ils ont une idée...).

    Par contre, la location de ressource "à la demande", ça me paraît être dans l'air du temps. Peut-être est-ce un moyen de bloquer les éventuels concurrent? Ou alors pourquoi pas décrire un brevet un peu large pour le cas où, mais avec surtout en tête la location de logiciel?
  • # Procès d'intention

    Posté par . Évalué à 10.

    Attention ce poste est totalement de mauvaise fois, loin de moi l'idée de tenter une invocation de PBPG avec un gros FUD des familles.

    Donc on va mettre en magasin des PC super puissants à 100-150€ le bestiau mais :

    - Tout d'abord bien entendu il est formellement interdit d'enlever l'OS qu'il y a dessus, vous n'achetez plus un PC mais un service, la machine ne vous appartient pas, inutile donc de demander un remboursement quelconque de ceci ou de celà puique de toutes les façons c'est "gratuit" si vous ne vous en servez pas.

    - Ensuite n'allez pas essayer d'installer quoi que ce soit sur la machine sans que ce soit duement validé. Rassurez vous, vous pourrez toujours jouer à vos petits jeux flash et télécharger vos freewares/sharewares/trucwares mais pas la peine de pleurer pour installer un debbugueur ring 0 ou un Linux sur votre boite. Officiellement c'est pour pas que vous puissiez contourner les restrictions de puissance sur la machine.

    - Enfin toutes les ouvertures de fichiers seront controllés par notre système "Select-O-Matic", l'application qui détermine toute seule la "meilleure application pour faire ce à quoi vous pensez (TM)" et qui vous facture en conséquence.

    -Bien entendu les mises à jour des applications installées et utilisées sont également décidées par notre système "Select-O-Matic" Ceci afin de garantir la sécurité de votre PC (Attention certaines mises à jours peuvent augmenter les besoins en temps machine ou en mémoire de vos applications, veuillez contacter notre service commercial au cas ou vos utilitaires seraient fortement ralentis après une mise à jour)

    Chez Microsoft, votre PC c'est un peu le notre.
    • [^] # Re: Procès d'intention

      Posté par . Évalué à 1.

      Le procédé n'est pas nouveau pour la "puissance à la demande" : c'est précisément ce qu'HP fait (faisait ?) avec ses serveurs Superdome : le client payait pour un nombre donné de CPU et pouvait en acheter d'autres soit de façon permanente, soit temporaire (pour absorber un pic de charge par exemple).

      Ca n'empêchait pas que l'acheteur d'une telle machine en était propriétaire et pouvait en faire ce qu'elle voulait, mis à part pour les processeurs non payés qui restaient la propriété d'HP.


      Le principe est bon, quoi que menacé de désuétude par les véritables offres de puissance de calcul à la demande des grands centres de calcul industriels (Amazon par exemple).

      BeOS le faisait il y a 15 ans !

      • [^] # Re: Procès d'intention

        Posté par . Évalué à 4.

        La puissance à la demande sur de gros calculateurs dont le cout d'installation et de maintenance dépasse de loin le cout du hardware (pourtant généralement pas donné) est une chose. Le mix joyeux d'un CPU castré logicellement ou de cores désactivés, de banques mémoires éteintes et d'une floppée de logiciels sans orientation prédéfinie dans une machine de particulier en est une autre.
        Quand on construit un data center avec un enorme OS (du genre de ceux qu'on ne peut acheter qu'en passant par des fabriquants hard) dédiés à une application, ou un champs d'application spécifique, il est tout à fait normal d'anticiper que l'architecte système a peut-être vu trop court ou trop large et donc de se réserver la possibilité de rajouter/enlever de la puissance, voire simplement de faire de la redondance à bas prix (quand un CPU commence à taper dans les gamelles ou qu'une banque mémoire part en vrille, pouvoir désactiver à chaud en passant le relais au voisin).

        Par contre dans une machine de particulier, vendue chez Darty, dont la mémoire n'est pas ECC, dont les CPU ne se surveillent pas les uns les autres et dont l'utilisateur est généralement infoutu de dire si les ralentissements sont dus à une augmentation réelle des besoins, un infection par un virus, un problème matériel ou tout simplement une perte de qualité de signal sur sa connexion ADSL, je ne vois vraiment pas l'intéret pour le client.
        Par contre pour les fabriquants de matériel/logiciel il est évident : Tout le software passe dans des versions type OEM (ie à racheter à chaque changement de PC), l'utilisation du micro paiement permet de masquer le cout réel des licences et de tuer la concurence (office pro à 540€ ca donne envie de regarder ailleurs quand on doit juste ouvirir un powerpoint)

        Aujourd'hui on peut avoir un SFFD (small form factor desktop : pc de bureau à taille réduite) pour 350€ qui possède une puissance graphique et CPU totalement démeusurée dans 99% des cas pour le particulier (ie pour tout sauf jouer aux jeux sorti au cours des deux dernières années ) Ecconomiser 150 ou 200€ à l'achat pour une version castrée avec un disque dur rempli de logiciels inutiles ne me parait pas judicieux du tout.
  • # Existe Déja...

    Posté par . Évalué à 3.

    Il me semble que de mémoire que cela existe déjà: IBM facture ses mainframes en fonctions de pas mal de choses par exemple. Des processeurs sont inactifs, et en cas de mande du client, ils sont activés sur demande, sans intervention physique.
    • [^] # Re: Existe Déja...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Effectivement sur les mainframes IBM actuel, à la livraison, la machine contient un certain nombre de processeurs dont certains peuvent être inactivés.
      Leur activation se fait à la demande par la transmission d'une clef numérique et enclenche la facturation des processeurs correspondants ainsi que les hausses de facturation des licences logicielles qui dépendent de la puissance ou du nombre de cpu.

      La clientèle visée n'est pas forcément la même et le coup d'un upgrade matériel est radicalement différent :)

      Cela permet aussi aux clients de faciliter leurs procédures de reprise sur incidents : si on a deux sites et que l'un crame, on demande à IBM d'activer les n cpu dormantes du site restant, on remonte les backups du site cramé sur ce site et on repart sans (trop) de douleur.

      Vu le prix des bécanes, IBM peut facilement immobiliser des cpu sans se ruiner.
    • [^] # Re: Existe Déja...

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Il n'y a pas que les mainframes, les serveurs AIX haut de gamme aussi ont du CPU-on-demand et même de la RAM-on-demand.

      Bon le principe est un peu similaire :
      - pour des tests de tenue en charge par exemple, tu peux avoir une CPU que tu actives gratuitement pendant un mois et ensuite elle est désactivée de nouveau
      - ou tu peux choisir d'activer une CPU définitivement, pour tenir la charge par exemple
      Bien sûr, tu paies les CPU-on-demand non activés (mais moins cher qu'un CPU), tu les paies aussi à l'activation mais ça revient moins cher (et n'induit pas d'interruption de service que - même si ça peut se faire à chaud - on te recommande quand même de faire...) que d'ajouter des CPU après coup.
      (c'est de mémoire avec la gamme power5, maintenant avec les power6 il y a sans doute des options supplémentaires http://www-03.ibm.com/systems/i/hardware/cod/offerings.html perso je trouve ça moyennement utile, la plupart des applications que j'ai étant dimensionnées plus par les I/O disques que par des CPU au taquet, pour la RAM, ça pourrait être utile en revanche, mais bon avoir besoin de 128 Go de RAM... là c'est l'application qui doit être revue et quelques développeurs fouettés ;-) tout n'est pas la faute que de Java non plus, oui oui il y a XML aussi :p).
      • [^] # Re: Existe Déja...

        Posté par . Évalué à 2.

        avoir besoin de 128 Go de RAM... là c'est l'application qui doit être revue et quelques développeurs fouettés ;-)

        Pas forcément ..... Il suffit d'une aplication qui utilise Oracle, de grosses tables, du parallélisme à outrance et les 100 Go sont vites atteints ...
  • # ça existe déjà

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Il suffit pourtant d'un peu de jugeotte pour flairer l'arnaque.

    Les entreprises sont là pour faire du fric. Elle ne vont pas distribuer des PC a perte pour que vous disposiez du haut de gamme pour seulement 20 €.

    C'est malheureusement ce qui se passe aujourd'hui avec les FAI ou vous payez mensuellement la location d'une box qui ne vous appartient pas. Les mediabox de Free, ou de neuf leur rapporte beaucoup plus d'argent que si vous ne les achetiez dans le commerce pour les brancher sur leur réseau.

    Pourquoi ne peut on profiter des flux TV des FAI sans avoir a payer pour la box qui va avec ?
    • [^] # Re: ça existe déjà

      Posté par . Évalué à 4.

      Pourquoi ne peut on profiter des flux TV des FAI sans avoir a payer pour la box qui va avec ?

      pas besoin d'avoir la box HD (chez free) pour pouvoir regarder la TV depuis chez toi.

      un simple VLC sur un ordinateur suffit (sauf TF1/M6)
  • # Communisme privée?

    Posté par . Évalué à 10.

    Microsoft propose de supprimer la propriété du PC et la remplacer par l'abonnement.

    Cette idée ne peut pas venir d'eux, c'est certainement un coup de l'ultra-alpha-gauche.
  • # J'y crois pas trop

    Posté par . Évalué à 3.

    Déjà il faudrait qu'il arrivent à faire moins cher que les netbooks et nettops à 300$ ou 400$... Il y a OpenOffice dessus. Et encore, le prix risque de baisser encore. Parce que franchement, je ne vois pas quel genre de personne utilise un ordinateur tous les 36 du mois mais a quand même besoin qu'il soit puissant.

    Ensuite le fait de payer que quand on se sert d'un logiciel en question, ça va vite venir avec les applications web - à moins que tout ne soit gratuit. Il y a déjà des applications de retouche d'image simples en ligne. À propos de Photoshop, vu sa complexité je ne pense pas qu'il soit utilisé par des gens qui n'utilisent leur ordinateur occasionnellement.

    En bref, j'ai l'impression que Microsoft s'accroche encore un peu trop au desktop alors qu'on est déjà entrés dans l'ère du web depuis plusieurs années.
  • # C'est un brevet, pas ce qu'ils veulent faire.

    Posté par . Évalué à 6.

    Microsoft a déposé un brevet. Oui, bien sur, c'est qu'ils ont penser à l'idée, et même depuis longtemps. Mais d'un autre côté, ils se disent que d'autres y ont penser. Donc, ils brevettent une idée. Le fait de se servir d'un logiciel et de le payer en fonction de son utilisation.

    Prenons une grosse entreprise qui fait des logiciels super cher (Dassault je pense par ex). Au lieu de payer le programme super cher, on fait des économies en le payant à l'utilisation --> en plus il est toujours "up to date". Par contre, et c'est là l'astuce, hop les royalties ---> popoche à crosoft... Même plus besoin d'écrire un logiciel, suffit que les autres le fassent. Vous avez envie de faire de la location de cluster? Je pense (suis pas sur) que ça s'applique aussi --> les universités, les grosses boites pharmat, astro, etc etc... --> "in de "popoche" à crosoft... C'est là le génie. Tout comme au début, les logiciels étaient gratuits, sont devenus payant une fois "incontournables"... idem ici...

    Vous utiliser un appareil qui se connecte au net (de plus en plus actuellement) --> payement à l'utilisation --> popoche à crosoft... C'est pas beau la vie... on fout plus rien, et on s'en fiche plein les fouilles...

    Le larfeuille qui grossit sans rien faire, c'est beau quand même.
  • # Trop une bonne idée

    Posté par . Évalué à 0.

    Vous connaissez Seti@home ?
    Ben voila comment je vois le concept ...
    Imaginez un monde ou tout le monde à un accès à internet. Vous donnez des machines gratuitement au gens, qu'ils payent lorsqu'ils l'utilisent. Et lorsqu'ils n'en font rien de ces machines, elles continuent à travailler, mais pour d'autres personnes à travers internet (qui payent pour la puissance reçue).

    --> la machine devient rentable pour celui qui la met à disposition. Peu importe qui l'utilise, le détenteur ou le réseau mondial des autres utilisateurs ...

    --> la machine en question n'a pas besoin d'être une machine "puissante" comme on l'entend aujourd'hui (l'union fait la force).

    Comme d'hab avec M$, l'idée est bonne mais la manière dont elle est mise en avant l'est beaucoup moins (brevet déposé sur le procédé ...).

    Heureusement que Bill n'ai pas été un grec de la grèce antique, sinon on payerai encore des royalties à chaque fois que l'on utiliserai de la monnaie métallique ... car nul doute qu'il aurai posé un brevet sur l'invention, qu'elle vienne de lui ou non ....

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_monnaie
    • [^] # Re: Trop une bonne idée

      Posté par . Évalué à 6.

      Hum, avec ton système tu feras des heureux chez EDF.
    • [^] # Re: Trop une bonne idée

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      > Imaginez un monde ou tout le monde à un accès à internet. Vous
      > donnez des machines gratuitement au gens, qu'ils payent lorsqu'ils
      > l'utilisent. Et lorsqu'ils n'en font rien de ces machines, elles
      > continuent à travailler, mais pour d'autres personnes à travers
      > internet (qui payent pour la puissance reçue).

      Encore plus rentable et qui se fait déjà : la même chose, mais en laissant les utilisateurs acheter leur machine plein pot. Il suffit par exemple d'envoyer quelques cartes de voeux électroniques pour les faire adhérer à ton programme d'utilisation à distance et hop.

      C'est ce que propose Storm et autres botnets.
      • [^] # Re: Trop une bonne idée

        Posté par . Évalué à 4.

        Excellente remarque ! je n'avais même pas fait l'analogie avec les botnets. Mais c'est tout à fait ça :)

        Donc M$ est en train d'essayer de breveter le système utilisé par les botnet, c'est tout à fait son genre :p
        • [^] # Re: Trop une bonne idée

          Posté par . Évalué à 4.

          Donc M$ est en train d'essayer de breveter le système utilisé par les botnet, c'est tout à fait son genre :p

          En même temps, c'est eux qui les ont construits avec leurs OS...
  • # Minitel ?

    Posté par . Évalué à 3.

    J'ai à peine parcouru le journal, butiné les commentaires et je me suis dis, mais oui mais bien sûr, j'ai déjà vu ça quelque part, il y a bien longtemps...
  • # Microsoft

    Posté par . Évalué à 4.

    Jusqu'ou irez vous aujourd'hui ? Et demain ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.