Journal [Corrigé] Retour d'expérience sur le Raspberry Pi

Posté par .
37
25
juil.
2012

Sommaire

Cher Journal,
C'est la première fois que j'écris quelque chose entre tes pages, alors j'espère que tu seras compréhensif avec moi. Et puis, si tu ne l'es pas, je peux toujours te jeter. Ou te déchirer. Ou te brûler. Ou… Enfin, tu as compris le principe.

Je commence donc!
Après un mois d'utilisation du Raspberry, j'ai eu le temps de faire quelques trucs. Je vais donc détailler ce que j'ai fait en plusieurs parties.

I - Installation du Raspberry

Après presque six mois de patience, le paquet contenant la bête est là, devant mes yeux. Je précise quand même que j'ai eu droit à quatre mois et demi d'attente avant de pouvoir le commander, puis un mois et demi de délai de livraison, les Raspberry étant vraisemblablement fabriqués sur Pluton.
Bref, je me jette sur le colis, le déballe, pour constater que le contenu est, comme prévu, minimal: un tout petit fascicule, et le Raspberry en lui-même. Bon en même temps, pour le prix, difficile de faire mieux. Je le sors donc de son emballage, pour me heurter à un premier problème: l'alimentation n'est pas fournie, et je galère comme un con pendant une bonne heure pour trouver un moyen convenable de donner du jus à ma machine, alors qu'en fait, il suffit tout simplement d'utiliser un de ces câbles microUSB chargeurs de portables. Quand on sait pas, on se sent vraiment con, après avoir whiné pendant trentes plombes sur IRC.
Je ne me laisse néanmoins pas décourager, et branche, heureux, le Raspberry au secteur. Des petites LEDs clignotent, je suis joie, mais, évidemment, rien d'autre ne se passe, n'ayant pas de carte SD. C'est donc muni d'un adaptateur de carte SD et d'une carte microSD que je démarre le téléchargement d'Archlinux ARM, la distribution adapté pour le Raspberry (choix du cœur!).
Un téléchargement et un petit coup de dd plus tard, et Archlinux est installé sur ma carte SD. J'insère donc cette dernière dans le support prévu à cet effet dans le Raspberry, branche l'appareil au secteur, et m'évanouit de bonheur en voyant, une deuxième fois, les petites lumières clignoter.

II - Power Rangers pouvoir transformation en station multimédia grâce à XBMC!

Non, je ne vais pas rester évanoui pendant tout le journal, c'était simplement un effet fourbe pour que vous ne remarquiez pas la transition. Ça y'est, on continue?
Je me dirige donc vers un téléviseur à pas chancelants pour brancher la framboise, y rajouter un clavier, un câble ethernet et rulez. Tout marche out-of-box, je peux peux pinger linuxfr.org, en profite donc pour mettre à jour Archlinux via pacman -Syu, puis pour installer yaourt, un wrapper pour pacman permettant de simplifier l'installation de paquets "non" officiels.
Seulement, problème: un simple yaourt -S xbmc-git met non seulement des heures à se résoudre (des vraies heures, 4h30 pour ma part), mais finit sur une erreur de compilation. Après avoir essayé plusieurs versions aux noms étranges, j'abandonne la partie, ayant découvert autre chose à faire avec ma framboise (je sais, je suis faible). Néanmoins, quelqu'un m'a fait parvenir une version qui marche avec le Raspberry. Je n'ai pas testé, mais elle est censée marcher.

III - Owncloud, ou comment pouvoir avoir "son" cloud, Raspberry Powered©

(Tout d'abord, je précise que cette partie, aussi, se finira par un lamentable fail. Je préfère me débarasser des idées avortées au début.)

Dépité par mon premier raté, je ne me décourage pas: je débranche le Raspberry de son téléviseur, le remet à terre, bénis le démarrage automatique de SSH au tout premier lancement, et décide d'essayer d'installer ownCloud, une solution d'auto-hébergement de données qui semble prometteuse, d'après certains articles dithyrambiques. J'installe donc nginx, php-fpm et sqlite (LAMP étant trop lourd), puis suit un des nombreux tutoriaux disponibles sur le toile, pour me rendre compte, une fois la page d'administration web d'ownCloud, qu'il m'est impossible de créer un compte administrateur. La page se rafraîchit quand je valide, mais rien d'autre ne se passe. Des dizaines de versions installées plus tard et une visite du canal #owncloud n'ayant rien donnés, j'abandonne l'idée d'ownCloud, et avec, le stockage de données "dans les nuages" (sur mon Raspberry en fait). Mais tout espoir n'est pas perdu, car une webcam, et des enceintes portables trouvées, je suis de nouveau en selle!

IV - La framboise de surveillance

Une bonne nuit de sommeil après, et n'ayant toujours pas trouvé d'usage à mon Raspberry, je continue mon investigation. Ayant, comme je l'ai dit plus haut, trouvé une webcam, je décide de regarder comment faire fonctionner cette dernière sous Linux. Heureusement détectée nativement (Logitech Quickcam OrbitSphere), cela me laisse plus de temps pour regarder comment installer un logiciel pour la transformer en caméra de surveillance. Et il m'en faudra! Je finis finalement après de longues recherches par trouver chaussure à mon pied en motion, un logiciel permettant de diffuser un flux vidéo sortant de la webcam via HTTP et gérant les évènements déclenchés par le mouvement. Comme d'habitude, il m'a suffit d'installer le logiciel (pacman -S motion) et de le configurer, éditant le fichier de configuration présent dans /etc en m'aidant de ce guide. Quelques tweaks plus tard, j'ai une webcam qui tourne à pleins régime, et je peux observer les murs de ma chambre depuis un œil électrique! (Protip: si vous avez un écran gris alors que tout devrait fonctionner, n'oubliez pas de baisser la résolution à 320*240, c'est ce qui m'est arrivé). Ma webcam disposant de possibilités de rotations (pan et tilt), j'ai installé uvcdynctrl pour pouvoir lui faire faire des rotations manuelles. Son usage est très simple, il ne faut cependant pas oublier de charger le fichier logitech.xml. Néanmoins, toute mon installation manquait de vie; quelques instants et une installation d'espeak, un synthétiseur vocal plus tard, ma framboise prend vie! Il suffit d'utiliser l'option "on_motion_event", et d'y adjoindre "espeak "Bonjour Humain"" pour avoir votre Raspberry qui vous gratifie d'un "bonjour Humain" avec un accent anglais irréprochable (j'ai essayé l'accent Portugais, ça rend moins bien) dès qu'il vous voit. Inutile, donc totalement indispensable!
Enfin, pour parfaire la caméra de surveillance (je n'ai pas essayé), on pourrait ajouter, dès qu'il y a détection d'un mouvement, un "arecord" pour enregistrer le son, au cas où des cambrioleurs passeraient nous rendre visite.

V - MPD, aka Mon Petit Daemon, la musique c'est magique!

Quand un membre de ma famille a vu les possibilités offertes par le Raspberry Pi, il m'a immédiatement demandé s'il pouvait remplacer avec son système Sonos. Ce dernier permet de contrôler les pistes jouées via une télécommande (hors de prix), ou une interface graphique sur un PC (sous Windows ou Mac). Je me suis donc creusé la tête, et j'ai décidé d'installer MPD. Comme d'habitude, un guide est à votre disposition sur le wiki d'Archlinux. Juste, ne pas oublier de modprobe snd_bcm2835 pour charger les modules de la carte son. L'installation se déroule donc normalement pour moi, et je suis maintenant l'heureux propriétaire d'un système Sonos à 50€. Cool, non?

VI - Conclusion

Voilà, c'est fini! J'ai écrit ce journal en très peu de temps et assez tard, donc il reste sûrement des fautes/des erreurs. Signalez-moi! Pareil, si vous avez des questions, posez-les moi, j'ai pas mal galéré pour tout faire fonctionner en vrai! J'espère qu'il vous a un peu éclairci sur quoi faire (ou pas) avec votre framboise ;).

  • # Owncloud

    Posté par . Évalué à  1 .

    Merci pour ton retour d'expérience… Je suis intéressé par la partie sur Owncloud. Selon ce que tu as trouvé, ce n'est pas possible du tout, ou ça devrait malgré tout l'être, en théorie ?

    • [^] # Re: Owncloud

      Posté par . Évalué à  1 .

      Pour le problème de la page qui se rafraichit, lis tes logs. J'ai le même problème avec une FreeBSD et Apache (mais sur un pc, pas sur une framboise), il s'avère que dans mon httpd-error.log j'ai "[Wed Jul 25 13:11:29 2012] [error] mod_log_sql: Driver module not loaded" alors que j'ai bien "LoadModule log_sql_module libexec/apache22/mod_log_sql.so" dans mon httpd.conf. Au passage, si quelqu'un a une idée sur l'origine de ce problème je suis preneur.

      Pour le test, le même dossier d'Owncloud sur une Debian/Apache fonctionne, et phpmyadmin sur ma FreeBSD aussi.

      Opera le fait depuis 10 ans.

    • [^] # Re: Owncloud

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Ça devrait l’être en théorie, mais owncloud, comment dire…

      1. C’est du PHP
      2. Les options nécessaires du php.ini ne sont pas précisées
      3. Les droits des dossiers sont mal mis à la base (i.e. il faut chmoder des trucs à la main après avoir décompressé la tarball, et ce n’est évidemment pas expliqué dans la doc)
      4. Les erreurs ne sont pas affichées (pratique, pour savoir ce qui ne va pas)
      5. S’il a un problème pour rafraîchir un dossier, il va boucler à l’infini
      6. Le client lourd est codé avec les pieds (et en Qt, accessoirement).

      À part ça, on peut le faire marchotter, si.

      • [^] # Re: Owncloud

        Posté par . Évalué à  1 .

        J'ai réussi à le faire marcher (en suivant juste les instructions) avec un serveur LAMP (sous debian). Ça marche pas mal du tout, mais effectivement c'est un peu lourd (apache occupe pas mal de RAM), ça peut passer.

    • [^] # Re: Owncloud

      Posté par . Évalué à  2 .

      Ici sur raspberry pi ca marche au poil. (1er post pour fêter ca)

  • # XBMC sur Raspberry

    Posté par . Évalué à  4 .

    Pour XBMC, je n'ai eu aucun mal à faire tourner cette version (c'est une distribution complète, pas une appli à installer) :
    http://www.raspbmc.com/

  • # QtonPi

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Est-ce que quelqu'un aurait testé QtonPi (en bas de la page de download) qui renvoi vers http://qt-project.org/wiki/Qt-RaspberryPi ?

    Ca m'intéresse de savoir si une app Qt console peut être recompilé tel quelle.

  • # choix de la distribution ?

    Posté par . Évalué à  1 .

    J'attends avec impatience la livraison de ma framboise et mon cœur balance entre Arch et la Raspbian (Debian optimisée pour ce matériel).
    Je suis un habitué de Debian mais je ne connais pas du tout Arch.

    Parmi les moules possédant une raspberry pi, qui a choisi quoi ?
    Est-ce juste une question de gout ou y a-t-il de réelles différences ?

    • [^] # Re: choix de la distribution ?

      Posté par . Évalué à  2 .

      Personnellement, je suis parti sur une Debian squeeze de base. Plusieurs raisons à cela:
      - je voulais monter un système plutôt orienté mini-serveur, donc stable dans le temps --> Archlinux, qui est en constante évolution, ne me semblait pas adaptée.
      - je voulais y connecter mon imprimante/scanner HP, et sauf si j'ai raté un épisode il n'existe pas de binaire armhf hplip fourni par HP pour le Raspberry --> pas de raspbian

      Au final, ça marche plutôt bien. J'ai un peu tâtonné pour choisir le serveur web, mais nginx fait finalement bien son boulot. Je lui ai collé un "shellinabox", et ça marche nickel. je tourne autour de 50/60Mo de charge après une semaine sans reboot.

      Mon imprimante est maintenant accessible partout dans l'appart, comme mon scanner.

      Je lui ai ajouté un disque dur externe USB, grâce à un HUB USB alimenté (qui alimente aussi le RaspberryPi, c'est rigolo). Du coup l'espace disponible est immense, et les possibilités qui s'ouvrent sont vertigineuses :)

      Il est très probable que tu ne fasses pas les mêmes choix, tout dépend de ce que tu veux en faire.

    • [^] # Re: choix de la distribution ?

      Posté par . Évalué à  2 .

      Personnellement, j'ai pris Archlinux parce que je connaissais mieux que Debian. Les avantages que ça peut avoir, c'est des paquets plus à jour, et une facilité que tu peux avoir quand tu veux "bidouiller", et non pas laisser ton Rpi de côté une fois que t'as fini de le configurer. (que tu veux pas en faire un serveur quoi.) J'ai testé Debian aussi, et j'ai pas vu de grosse différence, à part que ssh n'est pas lancé au démarrage par défaut, ce qui est très chiant.

      • [^] # Re: choix de la distribution ?

        Posté par . Évalué à  1 .

        J'ai pris debian parce que je connaissait mieux, mais il semble qu'arch supporte plus de matériels par défaut. Tu peux aussi t'amuser à recompiler ton noyau (en seulement 7h sur le Rpi lui même ;)).

        Par contre, ssh est bel et bien activé par défaut sur l'image officielle (et il y a même le choix de le désactiver sur l'écran de configuration intial).

        • [^] # Re: choix de la distribution ?

          Posté par . Évalué à  1 .

          ssh est activé par défaut sur l'image debian? Il me semblait avoir dû me faire chier à rebrancher mon pi à mon téléviseur et à un clavier et avoir pesté contre les devs. Oo

  • # La compilation

    Posté par . Évalué à  3 .

    Pas étonnant que la compilation prenne des heures, étant donné que :
    - Le CPU est trop mou pour ça (j'ai déjà fait un buildworld d'un freebsd sur un AMD à 500MHz, ça m'a pris 22 heures, j'ai compté)
    - Les temps d'accès et la vitesse d'écriture sur une carte SD peuvent être très faibles (c'est encore plus flagrant avec une Compact Flash, et des petits fichiers).

    • [^] # Re: La compilation

      Posté par . Évalué à  1 .

      Pauvre fou que j'étais habitué aux processeurs rapides, je me suis lancé dans la compilation tête baissée, avant de m'apercevoir que "ça fait deux heures que ça travaille, c'est normal?". C'est pour ça que je l'ai écrit, pour éviter aux gens comme moi de se dire "y'a pas de paquet, c'est pas grave, on va compiler". Mais effectivement tu as raison, le processeur du Rpi est très faiblard, ils ont dû dépenser pas mal sur la partie graphique pour pouvoir afficher en HDMI.

      • [^] # Re: La compilation

        Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

        Si tu tiens vraiment à compiler tu peux t'amuser à monter une chaîne de compilation arm sur ton desktop.

        « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

  • # Distribution optimisée, owncloud, xmbc, overclocking ....

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Bonjour,

    Je suis également l'heureux possesseur d'un raspberry.
    Pour le choix de la distrib, je conseillerais la "raspbian" qui est maintenant l'image officiel.
    En effet, c'est la seul qui prend en compte le jeux d'instruction armv6 et qui est donc un poil plus performante.

    Pour XBMC, j'ai suivit la doc de ma distrib http://www.raspbian.org/RaspbianXBMC, et je suis arrivé à un résultat très convenable (qui semble meilleur, d’après ce que j'ai lu, que celui des distrib non-armv6).

    Pour Owncloud, apt-get install owncloud mysql-server m'a permis d'install apache/mysql/owncloud en un coup.
    Un tour sur http://localhost/owncloud permet de finaliser l'installation avec le choix du passwd admin et de la base de donnée.

    Pour finir, la raspberry peut etre un peu/pas mal overclokée.
    http://elinux.org/RPi_config.txt#Overclocking_options
    http://www.raspberrypi.org/phpBB3/viewtopic.php?f=63&t=10516&p=119100&hilit=web+browsing#p118172

    Ça permet de passer de 700Mhz à 850Mhz et même à 1Ghz si on est prêt à faire péter la garantie.

    Enjoy!

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.