• # Résumé

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    En résumé pour ceux qui ont la flemme de lire un texte en anglais :
    IBM aurait préféré une licence plus "libre" qui leur aurait permis de récupérer le code et l'incorporé dans des produits proprio. Ils prétextent également que le code ne pourra être utilisé dans des projets Java existant, notamment ceux de la fondation Apache.
    • [^] # Re: Résumé

      Posté par . Évalué à  10 .

      Noooon ! J'hallucine ! Sun et IBM qui se lance dans le troll GPL/BSD !

      Ça y'est, on est dans la 4ème étape de la citation de Gandhi.
  • # Pour résumer l'article..

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    IBM ne dit ni que la GPL n'est pas prête pour le business ni qu'ils aimeraient faire du proprio avec Java. Le problème soulevé est que la libération de Java sous GPL ne permettra pas à certains gros projets libres (p.ex: Apache) ayant une licence trop permissive d'incorporer du code de Java. Sachant qu'Apache a, il me semble, pas mal de projets autour de Java (Tomcat, Lucene, Jakarta, etc...) qui bénéficieraient peut-être d'une intégration de certaines parties de Java, je trouve la question pertinente...

    Après, SUN va garder une double-licence GPL/proprio, donc si IBM veut faire du proprio, ils prennent la licence proprio...
    • [^] # Re: Pour résumer l'article..

      Posté par . Évalué à  10 .

      Le problème soulevé est que la libération de Java sous GPL ne permettra pas à certains gros projets libres (p.ex: Apache) ayant une licence trop permissive d'incorporer du code de Java.

      Gniiiii ??? et comment ils faisaient avant alors ?
      Quand Java n'était pas GPL, ça ne leur posait pas de problèmes, mais maintenant si ?
      Faut arrêter la mauvaise foi, quand même !
      • [^] # Re: Pour résumer l'article..

        Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

        bah c'est simple avant ils incorporaient pas non plus le code de java vu
        que la licence pour acceder au source etait incompatible avec l'APL
      • [^] # Re: Pour résumer l'article..

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Personne n'a dis que c'était mieux avant.
        Un Java sous GPL est clairement mieux qu'un Java proprio, mais ça serait _encore_ mieux pour certains projets si Java était sous GPL/APL (APL est remplaçable par n'importe quelle licence plus permissive que la GPL).

        Oh et puis, du moment qu'on arrête avec la mauvaise foi, on pourrait également arrêter avec les commentaires agressifs.
        • [^] # Re: Pour résumer l'article..

          Posté par . Évalué à  10 .

          Un Java sous GPL est clairement mieux qu'un Java proprio, mais ça serait _encore_ mieux pour certains projets si Java était sous GPL/APL (APL est remplaçable par n'importe quelle licence plus permissive que la GPL).


          Je pense que la logique de la GPL (qui s'applique donc en l'occasion), c'est « les projets en question n'ont qu'à passer sous GPL ».

          Après ça se discute évidemment, les projets en questions ne sont probablement pas d'accord, et je comprends tout à fait que d'autres trouvent ça incorrect.

          À mon avis, c'est assez normal. Je pense que ce qui intéresse Sun dans la GPL, c'est la protection du code, qui permet une collaboration "sûre" des différents acteurs. Évidemment ça suppose qu'ils collaborent en GPL (et donc de passer les projets qui veulent profiter de Java en GPL).

          Le fait que IBM est embêté est donc tout à fait logique : ils font partie des "acteurs" qui aimeraient bien piquer un peu du code de Java. Et bah non. Pas de GPL, pas de chocolat.
          • [^] # Re: Pour résumer l'article..

            Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

            Je pense que la logique de la GPL (qui s'applique donc en l'occasion), c'est « les projets en question n'ont qu'à passer sous GPL ».
            Globalement, les projets communautaires peuvent "difficilement" changer de licence, à moins de demander une cession du copyright systématique, permettant ainsi de prendre une décision de changement de licence sans l'accord de TOUS les participants. Donc dans la pratique, le "z'ont qu'à passer en GPL" n'est pas réaliste. De toute façon si ces projets ont choisis ces licences et non la GPL, c'est sûrement par conviction, rendant le changement de licence encore plus difficile.
            Je penses que si Sun a choisi la GPL, c'est peut être bien effectivement pour faire chier IBM et d'autres : ils ne pourront "s'approprier" le code dans des produits proprio : seul Sun pourra le faire (vu qu'ils peuvent licencier comme ils l'entendent, sous condition bien évidemment qu'ils conservent l'intégralité du copyright) sous double-licence comme le font de nombreuses entreprises comme MySQLAB ou TrollTech. Mais c'est aussi à ca que sert la GPL : empêcher le "pillage" proprio.
            Après on aime ou on aime pas, c'est visiblement pas bon pour le business d'IBM, mais bon ils sont mal placé pour gueuler, eux qui demandaient depuis des plombes la "libéralisation" de Java, maintenant que c'est fait ils râlent parcque ca les arranges pas que ca soit fait comme ca... Ils feraient mieux de passer leur JVM sous une licence libre 'qui les arrange" avant de demander aux autres de le faire !
            • [^] # Re: Pour résumer l'article..

              Posté par . Évalué à  5 .

              Je penses que si Sun a choisi la GPL, c'est peut être bien effectivement pour faire chier IBM et d'autres

              A mon avis c'est plus simple : Java n'a jamais réellement percé dans le libre ailleurs que dans des domaines du serveur. Alors que Mono/.Net eux ont clairement leur place dans le desktop, j'ai plutôt l'impression que Sun essaie de redonner de l'intérêt a Java : les projets tout neuf a base de Java se font de plus en plus rare.

              Donc je dirais que le calcul est de rebooster un peu Java auprès des développeurs de libre plus "généralistes", sans trop faciliter la vie des concurrents sur le domaine qui intéresse tout le monde : les serveurs.
            • [^] # Re: Pour résumer l'article..

              Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

              Je ne sais pas précisement pour la licence Apache mais pour une licence BSD, on peut, à ma connaissance, très bien faire un fork et passer le projet sous GPL.

              Donc, si c'est aussi possible pour Apache, on pourrait très bien avoir un Apache3 sous GPL ou, en pratique, seules les nouvelles portions de code seraient réellement en GPL.

              BSD est compatible GPL mais pas l'inverse... Un projet BSD peut donc très bien finir en GPL.
              • [^] # Re: Pour résumer l'article..

                Posté par . Évalué à  2 .

                Il y a une petite nuance, il me semble :
                On peut effectivement incorporer du code BSD dans un projet GPL, mais il ne "devient" pas GPL, car on ne peut pas changer la licence du code dont on a pas le copyright. C'est juste que les conditions de redistributions suivent la licence la plus "stricte", celle de la GPL. Mais quelqu'un peut très bien récupérer la partie BSD du projet GPL et en faire un logiciel proprio (OK, il n'y a pas beaucoup d'intérêt par rapport à la version originale BSD d'où est tiré le code).
        • [^] # Re: Pour résumer l'article..

          Posté par . Évalué à  1 .

          Je ne me voulais pas agressif envers toi, mais envers la position d'IBM, que je trouve vraiment de mauvaise foi.
          Personnellement je ne comprends pas leur position sur la GPL 'cancer' des autres projets. Selon eux puisque Java sera GPL, tous les projets devront être GPL. Or, ce n'est certainement pas le cas, sinon toutes les applications Java développées sur la base de frameworks/libs/VM GPL doivent aussi être distribuées sous licence GPL.
          Ca voudrait dire que pour faire tourner Eclipse sur GNU Classpath (par exemple), il faudrait qu'Eclipse soit sous GPL.

          A ma connaissance ce n'est pas le cas !
          • [^] # Re: Pour résumer l'article..

            Posté par . Évalué à  1 .

            d'un autre cote, vu le taux de penetration de classpath et autres alternatives, gcj etc, on peut comprendre que tout le monde s'en soit tamponne le coquillard jusqu'a present.

            Si sun libere sa jvm et son runtime en GPL, on est en droit de lever certaines zones d'ombres qui ne manqueront pas d'etre exploite par des petits malins (tu reconnaitras que c'est plus tentant de s'attaquer a des grosses boites pleines de thunes qu'a 4 geeks fauches).
    • [^] # Re: Pour résumer l'article..

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      la compatibilité entre Apache Public License et GPL devrait faire partir de la GPL v3 (ça fait partie de la préversion).

      Après il faudrait encore que Sun passe le code sous GPLv2+ ou GPLv3 en plus aussi...
  • # Vahiné

    Posté par . Évalué à  3 .

    C'est d'autant plus gonflé de la part d'IBM qu'il y a quelque temps, ce sont eux qui poussaient Sun à libérer le code de Java, en prétextant "on aimerait bien libérer notre implémentation à nous, mais comme elle est basée sur celle de Sun, il faut que Sun libère d'abord la sienne". Et maintenant c'est "Ah oui, mais ils l'ont pas libérée assez !".
    Jamais contents, ceux-là...

    Celà dit, c'est vrai que c'est pas top vu que les projets que ça pourrait intéresser le plus publient sous licence Apache 2 ou Eclipse, toutes deux incompatibles avec la GPL 2 (à cause des clauses sur les brevets). Vivement que RMS sorte la GPL 3 !
  • # Java et Solaris

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Personne n'a encore évoqué cette thématique ici donc je donne le coup d'envoi ;-)

    Sun a fait très attention à ne pas mettre Solaris sous licence GPL à l'époque mais sous une autre licence, incompatible...

    En mettant Java en GPL, ils se coupent un peu l'herbe sous le pied pour renforcer l'intégration de Java dans Solaris ?

    Au dela de cela, est-ce une remise en cause à moyen terme de la licence Solaris pour finalement validé la démarche de la FSF au travers de la GPL ?
    • [^] # Re: Java et Solaris

      Posté par . Évalué à  1 .

      Ils veulent des licences incompatibles avec la concurrence.
      Sun est très intéressé par la GPLv3 et pourrait, c'est fortement possible, passer Solaris en GPLv3.
      Mais PAS en gpl2. Linux pourrait pomper du code de Solaris sinon.

      http://blogs.sun.com/jonathan/
      (And yes, we picked GPL version 2 - version 3 isn't available, but we like where the FSF is headed.)

      Java en GPL2 c'est ok, mais Solaris attendra "where the FSF is headed" avant de passer sous GPL (v3).
  • # mwé..

    Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

    IBM sont des gros rapaces qui auraient bien aimé faire du proprio avec Java

    IBM est n'est pas une association à but non lucratif.

    C'est facile de dire que IBM c'est des méchants et qu'ils veulent faire se faire de l'argent, mais il n'empèche par exemple qu'à l'heure actuelle, 9 projets Apache viennent d'IBM, et IBM contribue aussi à 6 autres (de mémoire).

    D'une manière plus générale, IBM participe à plus de 150 projets opensource, ce qui est plus que n'importe quelle autre entreprise. Je vous invite également à visiter le nouveau portail opensource de la compagnie : http://www.ibm.com/opensource

    Alors oui, la GPL n'arrange pas forcément IBM sur ce coup, est-ce là une raison pour les critiquer ?

    IBM devraient continuer de contribuer à l'open-source, pour ne pas s'y retrouver au final ? Et la marmotte ? Je le répète, IBM n'est pas une association.
    • [^] # Re: mwé..

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      EUH ... comment dire : ok IBM n'est pas une association.

      Si je me souviens bien, personne n'est allé voir IBM pour leur demander de contribuer au libre, IBM n'a pas initié le libre ni n'a écrit la gpl, ni créé la fsf, ni mis en route gnu.

      Donc l'opinion de ibm sur le libre, globalement on s'en moque. Ok, on ne peut qu'être content que IBM se mettent un peu au libre, ok on peut même dire "MERCI IBM" pour ce qu'ils font pour le libre, mais point barre.

      Non, IBM c'est pas les méchants, c'est une boite qui fait 99% de proprio et qui espérait récupérer du code sun pour mettre dans ses trucs pas completement libre (au sens gpl) ben pas de bol, c'est pas possible.
      Le moins de bol encore c'est probablement java en gplV3 lorsqu'elle sera prète. Le moins de bol encore c'est peut être qu'en réponse à novel, red hat (et d'autres) feront les patch noyeau en gplV3.

      Moins de bol pour qui ? Pas pour le libre a mon avis
      • [^] # Re: mwé..

        Posté par . Évalué à  1 .

        Et vive le père Noel, et vive l'armée du salut...

        99% des boites font 99% de proprio...
      • [^] # Re: mwé..

        Posté par . Évalué à  3 .

        Donc l'opinion de ibm sur le libre, globalement on s'en moque.

        Moi j'ai comme un doute.

        Si demain IBM annonce qu'il stoppe ces contributions niveau developpement au libre car il n'a aucun echo a ces requetes, ca ralentira pas mal de projets et ca fera jaser.

        Bref, quand tu apportes constamment qqe chose(dans ce cas-ci du code), tu as ton mot a dire, parce que si tu retires tes billes, les gens vont le sentir passer.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.