Journal 'nal à double tranchant

Posté par . Licence CC by-sa
25
14
avr.
2015

Salut 'nalbookmark !

 

Premier tranchant

 
En lisant avec un peu de retard le journal tu dessines ce weekend de postroutine, j'ai découvert pepper & carrot. J'ai vraiment adoré ce web-comic, tant pour la patte graphique que pour l'humour qui s'en dégage. Je ne peux donc que vous le conseiller. Pour ma part, j'ai retrouvé ce que j'aime dans la BD Mélusine.

 

Deuxième tranchant

 
Si c'était juste pour faire un re-post, ce journal n'aurait pas d'intérêt. Voici donc sa plus-value :)

 
L'auteur de ce web-commic, David Revoy utilise un modèle alternatif pour se financer. Il explique très bien sa philosophie ici. Pour faire court, il publie tous ses travaux lié à Pepper & carrot sous licence libre (CC-by), mais pour publier il a besoin d'argent. Il utilise donc le site Patreon. Le principe est très simple : à chaque fois qu'il publie quelque chose sur Patreon, il va toucher de l'argent. En tant que lecteur, j'ai donc choisis de donner 1$ par création, avec un maximum de 3$ par mois. C'est peu, mais au final il suffit que 500 à 1000 personnes sur internet trouvent son travail intéressant pour qu'il ait un salaire décent (deux créations par mois), et par conséquent lui permettre de travailler sereinement. Ce que j'aime bien dans ce principe, c'est qu'en tant que mécène, je contrôle mon budget, et qu'en temps qu'auteur, David Revoy sait combien il va toucher pour les créations qu'il va faire. Cela lui permet d'avoir une sécurité financière que les dons ponctuels ne permettent pas d'avoir, et de prévoir son budjet.

 
Pour la plupart de auteurs que j'ai vu sur patreon, ce système ne peux leur servir que de complément (500 à 1000$ par mois), et par conséquant, ils ont un autre travail à côté. Malgré ça, certain ont réussit à se créer un salaire de rêve, comme sakichan avec 43000$ par mois ^^. Je trouve cela encourageant que certaines personnes arrivent à faire des miracles avec un modèle économique alternatif.

 
Je tiens tout de même à noter qu'à part David Revoy, l'auteur de Peper & Carrot, il ne semble pas que j'ai vu d'autre créateur utiliser de licence libre.

 

Suite du premier tranchant

 
À la suite de ça, j'ai continué à regarder les productions disponible sur Patreon. J'ai eu un coup de cœur sur les créations de Mikiki et de Tabrakadabra. Je vous invite chaleureusement à aller les découvrir tout les deux.

 

Conclusion

 
Et toi, n'al, t'en pense quoi de ces créations et de ce modèle alternatif ?

 
Journal en CC-0

  • # fiscalement ?

    Posté par . Évalué à 7.

    Fiscalement ? comment se traite ce genre de revenu ?

    • [^] # Re: fiscalement ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Par le contrôle fiscal ?

    • [^] # Re: fiscalement ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 14/04/15 à 12:18.

      La réponse dépend de la nature du porteur du projet (association, une société privée, …).

      Ce que je trouve de plus proche : une entrée intéressante sur le site de « crowfunding » Ulule.

      • [^] # Re: fiscalement ?

        Posté par . Évalué à 10.

        Beaucoup se plaignent en disant que le fisc manque ulule.

        (Comme ça c'est fait, vous pouvez passer à autre chose)

        Il se prend pour Napoléon, son état empire.

  • # Un autre exemple

    Posté par . Évalué à 3.

    il ne semble pas que j'ai vu d'autre créateur utiliser de licence libre.

    L'auteur de Tiled (sous licence GPL) espère aussi gagner suffisament d'argent pour vivre du développement de Tiled. Il explique son choix. Pour l'instant, il essaie juste de financer quelques jours de dev par semaine, mais il en est encore loin.

    • [^] # Re: Un autre exemple

      Posté par . Évalué à 1.

      Ça me parait être un peu compliqué de se lancer dans ce genre d'aventure pour quelqu'un comme lui qui fabrique une bibliothèque, vu que les gens qui vont l'utiliser directement (les devs) seront peu nombreux, et ceux qui l'utilisent indirectement (les utilisateurs des logiciels créés par des dev comme toi) ne savent pas (sauf exception) que Tiled existe. Mais c'est vrai que si ça ce généralisait ça pourrait être vraiment pas mal.

      bépo powered

      • [^] # Re: Un autre exemple

        Posté par . Évalué à 2.

        Tiled est un logiciel à part entière qui sert à fabriquer des cartes/niveaux à base de tuiles. Ce n'est pas une lib. Il y a une lib mais qui est utilisée principalement par le logiciel lui-même. En tout cas, moi je ne l'utilise pas, j'ai fait ma propre lib pour lire le format produit par le logiciel. Et j'utilise le logiciel pour faire mes cartes. Ce logiciel est très utilisé par tout un tas de jeux.

        • [^] # Re: Un autre exemple

          Posté par . Évalué à 1.

          Re me suis mal exprimé dans ce cas.
           

          Ce que je voulais dire, c'est que les utilisateurs directs sont peu nombreux (des développeurs comme toi), alors que ce sont les utilisateurs indirects (qui vont jouer à des jeux comme les tiens) qui en sont les réels bénéficiaires. Cela fait que l'auteur de Tiled n'est au final visible que par peu de monde (les développeurs des applications tièrces), même si ce qu'il fabrique était utilisé massivement. Or patreon ne fonctionne que si beaucoup de personnes finance le développement d'un produit.
          En plus court, je pense que patreon s'adresse surtout à des fournisseurs directs de contenus (youtubeur, dessinateurs de web-comics, …) plutôt que pour des fournisseurs de fournisseurs de contenus. Ces derniers sont très utiles mais plus difficilement connus.

           
          Est ce que c'est plus clair ?

          bépo powered

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.