p2p-hacker-fr : « premier état de l'art sur la décentralisation ».

Posté par (page perso) . Édité par BAud, ZeroHeure, Benoît Sibaud, palm123, khertan, sinma et coid. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
53
5
mar.
2014
Internet

Cette dépêche présente un projet d'état de l'art (en français) des solutions pair-à-pair œuvrant pour un objectif de décentralisation d'Internet. Elle se base sur la démarche de la communauté anglophone « p2p-hacker » (liste de disccusion anglophone) (cf. reddit). Un tel projet est voué à contenir beaucoup plus d'informations qu'il ne peut en tenir raisonnablement en une seule dépêche, aussi considérez cette dépêche comme une présentation du projet, accompagnée d'un échantillon de l'état de l'art en question. Cet échantillon contient une présentation du projet « p2p-hacker-fr », une introduction à la décentralisation et au modèle « pair-à-pair », ainsi que les présentations de services totalement décentralisés, basés sur Bitcoin 1.0 pour la première partie, fournissant un service de stockage pour la seconde, et implémentant un protocole de routage pour la dernière.

À noter que ces présentations sont de « haut niveau », c'est-à-dire qu'elles présentent le service rendu et non pas les détails des protocoles sous-jacents, lesquels pourraient faire l'objet d'une dépêche par protocole étant donné leur richesse technique. Seuls les projets libres accompagnés d'une implémentation de référence libre sont répertoriés ici. Plus que par conviction, cette sélection permet de limiter le nombre de citations (les projets non-libres sont très nombreux) et de fournir les informations sur le code source, telle que la licence choisie ou encore le langage de programmation principal.

Remerciements : je remercie tous ceux qui ont participé à la rédaction de cette dépêche, et en particulier baud, palm123 et Sinma pour leurs corrections.

Journal [Multi bookmark] Le Monde dévoile sa collaboration (indirecte) avec Snowden

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
25
21
oct.
2013

Bonjour, cher journal j'ai vu ce matin que le Monde a enfin décidé de publier sur sa collaboration avec Glemm Greenwald, à propos des documents « dérobés » par Edward Snowden à la NSA. Ces articles contiennent quelques précisions et quelques chiffres sur les données relatives à la France, ce qui est toujours intéressant. Sinon dans le fond, rien de nouveau, le Monde explique (grossièrement) que beaucoup refusent de s'exprimer (officiels NSA, Ministres,…etc). J'ai envie de dire : « rien d'original !).

Plusieurs articles (...)

Journal Edward Snowden mis à nu sur internet (bookmark le monde)

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
5
14
juin
2013

Cher nal,
te rappelles-tu ce courageux américain : Edward Snowden, qui il y a une dizaine de jours exposait sur la toile les dessous du projet PRISM? Et bien figures toi que j'ai croisé un article plutôt complet sur le monde, qui explique comment la vie privée de cet homme est déterrée, puis exhibée, par les internautes du monde entier (selon le monde).

Loin de moi l'idée de vouloir véhiculer les images de ce cher Snowden en maillot (...)

Présentation de JORAM

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, baud123, Nÿco et heltem. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags : aucun
21
4
fév.
2013
Java

Un peu moins de trois mois après la sortie de sa dernière version, et à la suite de demandes de la part de la communauté DLFP, il est temps pour moi de vous présenter le logiciel développé au sein de mon entreprise : JORAM, un intergiciel à messages diffusé sous licence libre (LGPL).

Présentation

JORAM (Java Open Reliable Asynchronous Middleware) est un intergiciel à messages, ou MOM, qui implante l'API JMS (Java Message Service) et le protocole AMQP (Advanced Message queuing Protocol). Cet intergiciel est le fruit du travail de la société française ScalAgent Distributed Technologies et est distribué sous licence LGPL. JORAM est en exploitation dans de nombreux environnements opérationnels où il est utilisé de deux façons complémentaires :

  • comme un composant de messagerie asynchrone intégré dans un serveur d’applications JEE. Il est intégré en tant qu'implantation de JMS au sein du serveur d'application Java EE JOnAS. Il est également utilisé dans d'autres serveurs d'applications propriétaires ou libres, tels que WebSphere ou encore JBoss.
  • comme un système de messagerie Java autonome entre des applications développées pour des environnements variés (de J2EE à J2ME). C'est donc une alternative libre aux bus d'entreprise propriétaires, tels que MQSeries.

Pour schématiser, on pourrait dire qu'il permet de faire dans le monde Java ce que D-Bus permet de faire dans le monde Linux : il permet d'interconnecter, via des messages et de façon asynchrone, différents programmes exécutés sur une ou plusieurs machines, lesquelles pouvant être reliées par des topologies réseaux hétérogènes (LAN, WAN avec firewall, etc.), et ce, avec des fonctions de persistance qui garantissent une livraison fiable des messages. Le projet JORAM est hébergé par le consortium OW2, dédié à la promotion et à la diffusion de logiciel d'infrastructure libre dans le monde.

Journal The Pirate Bay AFK (Bookmark)

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
7
18
jan.
2013

Cher journal, en ce vendredi après-midi tant attendu, je souhaite te faire partager l'annonce d'un film qu'il a l'air bien : « The Pirate Bay - Away From Keyboard ».
En plus je pourrais le voir sur mon ordi ou sur ma TV depuis le canapé, ce qui va m'éviter d'aller sociabiliser en sortant au cinéma.

Le site est beau, le « trailer » donne envie de voir le film et et l'œuvre est placée sous licence CC BY-NC-SA 3.0.
Ça me donne (...)