Journal RMLL 2012 — C'est fini

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
11
13
juil.
2012

Cette année ont eu lieu, comme tous les ans, les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre. Pour la première fois le deuxième mot pris tout son sens, puisqu'elles dépassèrent la frontière et se sont déroulées à Genève (troll).

Qui d'entre vous y a participé, quelle expérience avez vous vécue, quelles conférences vous ont intéressées, quelle bière vous a plu (aucune) ? Peut-être avez-vous des photos à partager ? À vos commentaires !

  • # J'y suis encore

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Ubicast est encore en train de transferer les vidéos sur http://video.rmll.info/

    La caserne (hébergement) est vide, MCP (weekend grand public et concert) a été rangé hier, la fonderie Kugler (concert), ses 2 liens Radios et la plupart des switchs à uni mail sont hors lignes.

    Quelque stats:
    - 1700 addresses MAC uniques
    - 304 Mbps atteint en download comme en upload (bridage du transitaire Switch)
    - 12 bornes Unifi, 834 clients vue, 450 clients maximum simultanés, traffic journalier max 67Go, un client a émis 45Go, un autre a téléchargé 20Go
    - 4 lieux offrant les même 3 réseaux Wifi
    - 40 Mbps (down)/20 Mbps(up) sur le réseau IPv6 only (avec du NAT64)

  • # Mon compte rendu

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Tout d'abord, bravo aux organisateurs, malgré une ouverture des réservations un peu tard et des prix un peu élevés (Genève oblige), sur place l'organisation avait vraiment l'air efficace.
    L'application android fonctionnait pas mal malgré deux/trois défauts et était assez pratique pour pas rater de conférence (en plus le fait que l'appli vienne du CCC donne un bel exemple de coopération/réutilisation du libre).
    Voir que les lightning talks (conf éclairs de 5 minutes) étaient traduites en live en anglais/français par des interprètes au travers d'un système de casque audio, ça m'a bluffé! (il me semble pas que ce genre de chose ait été mis en place les années précédentes)

    Au niveau des visiteurs:
    Moins de monde que d'habitude, mais plus diversifié. Donc oui, ça faisait un peu vide pour des RMLLs, j'ai trouvé la salle de la conf linuxfr plutôt vide, mais en fait c'est aussi qu'une plus grande partie du publique que d'habitude n'était pas française, et pas toujours habitués du libres.

    Au niveau des stands:
    En première impression j'ai trouvé ça beaucoup plus diversifié que d'habitude : première fois que je vois une rep-rap en vrai, première fois que je vois un stand sur une caméra libre, un drône avec plein d'hélices, un distributeur de sirop guidé par ordinateur, bref, en clair j'ai eu l'impression que la montée en puissance du matériel ouvert se ressentait sur les stands.
    J'étais content de voir un stand avec un concours de SuperTuxKart durant le week-end grand public, mais j'aurai aimé un email pour donner le classement (vu qu'ils prenaient les adresses mails…)
    À coté de ça il y avait aussi de grands absents, j'ai été plutôt surpris de pas voir de stand bépo, de ne pas voir un seul raspberry pi (ni une seule conf sur le sujet!), ne pas croiser ni Stallman ni Benjamin Bayart, toutes les distributions n'étaient pas représentées…

    Au niveau des conférences:
    Comme d'habitude certains après-midi rien ne m'intéressait et d'autres j'avais l'impression qu'ils avaient mis tout ce qui m'intéressaient en même temps exprès…
    J'ai beaucoup aimé le principe des lightning talks, j'y ai découvert pas mal de trucs intéressants.
    En vrac quelques confs qui m'ont bien plues : la conférence sur bitcoin, le compte rendu de candidats.fr par l'april, la conférence sur la création de la monnaie (qui contrairement à ce que m'a laissé pensé son titre ne parlait pas de bitcoin mais de choses encore plus intéressantes), la conférence sur maposmatic, la conférence EnVenteLibre et bien sûr celle de linuxfr :-)

    Au final c'était plutôt un bon cru RMLL, et j'ai hâte d'y retourner l'année prochaine :-P

  • # Genève ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Zut alors, c'est la fin d'un troll: on ne pourra plus parler des "Rencontres Mondialement Françaises du Logiciel Libre".

    Celà dit, "Rencontres Mondialement Francophones du Logiciel Libre" fonctionne toujours :)

    • [^] # Re: Genève ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Il y avait des sessions en Anglais …

    • [^] # Re: Genève ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Le Mondial de l'Automobile a lieu à Paris depuis plus de 100 ans… Usurperait-il le nom de leur salon ?

      • [^] # Re: Genève ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 13/07/12 à 20:58.

        < mode histoire >
        Mauvais exemple : le « Mondial de l'Automobile » s'appelait d'abord le « Salon de l’Automobile ».
        Ce n'est qu'en 1988, que le salon a changé de nom pour prendre celui qu'il porte aujourd'hui.
        < / mode histoire >

        Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

        • [^] # Re: Genève ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Tu ne répond pas à la question. Le mondial de l'automobile qui a toujours eu lieu à paris depuis plus de 100 ans usurpe t'il son nom ?

          • [^] # Re: Genève ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 14/07/12 à 19:55.

            J'hésite quant à la façon de te répondre : autant j’aime bien chambrer les gens, autant je n'aime pas qu'une discussion parte en sucette.

            Je laissais donc entendre que le « Mondial de l'Automobile » n'a pas lieu depuis cent ans, histoire de désamorcer la discussion sur le « mondial » en allumant un contre-feu. Raté !

            Pour te répondre, je dirais que l'événement est à n'en pas douter « international » — quoique le terme soit littéralement impropre ; mondial, j'ai un petit doute, dans la mesure où il n'est pas relatif à toute la terre, ni n'intéresse toute la terre (définition du Petit Robert 1, édition 1990).
            Non, ce salon réunit des gens et des entreprises venant de différents pays. Sa portée est au mieux « internationale » ; mondiale, certainement pas.

            Tu peux ensuite reporter cette analyse aux RMLL, puisque le message auquel tu répondais premièrement disait — non sans une pointe d'ironie — que les RMLL étaient « mondialement françaises » pour souligner le caractère quelque peu pompeux de l'utilisation de ce mot.
            Bien que je comprenne la volontés des RMLL d'être internationales — et elles le sont — l'utilisation du terme « mondial » me fait, moi aussi, sourire.

            Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

  • # re:rmll2012

    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 13/07/12 à 23:03.

    Pour moi première mais pas dernière !
    J'ai fait un saut dans le futur et j'ai bien aimé l'ambiance vraiment top.
    Bravo Genève, quelle orga peut faire un tel travail de montage et démontage professionnel et de gestion des bénévoles en un temps record ?
    Peut-être le cirque Knie mais pour un team de 30 bénévoles, je crois que le travail avait une organisation paramilitaire libre sauf pour 2 ou 3 bobos perdues comptant sur les autres pour faire leur travail d'orga.
    Mais pour la vraie team d'orga et de bénévoles, tout le monde a fait son job de manière efficace et responsable, de manière connectée et autonome, les conférences étaient super mais j'ai regretté que pour des softs tels que blender, elles n'étaient que faites par un utilisateur même si son bon niveau et sa conf étaient super bien !
    ps: seul chose étrange, je n''ai trouvé personne à l'uni et dans la ville informé sur les Rmll ? boycott ou ignorance ?!?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.