Journal Alpine Linux 3.2.3

Posté par . Licence CC by-sa
42
15
août
2015

Bonjour, Nal

C'est la première fois que je te parle, je suis un peu timide alors j'espère que tu seras indulgent. J'ai toujours aimé lire ce que les autres te disaient, aujourd'hui c'est mon tour !

J'aimerais évoquer une distribution que j'apprécie beaucoup : Alpine Linux. En effet, la dernière fois qu'elle t'a été présentée, c'était il y a un peu moins de 3 ans à l'occasion de la sortie de sa version 2.4.6. Si aujourd'hui je t'en parle c'est parce qu'elle a été récemment mise à jour à la version 3.2.3.

J'avais bien aimé la dernière fois qu'on t'en a parlé, car elle expliquait l'essentiel de la distribution, ainsi je rajouterais peu de choses.

Logo de la distribution

C'est quoi Alpine Linux ?

Pas mal de chemin a été parcouru depuis la version 2, notamment avec l'arrivée de la branche 3.x, qui a amené l'utilisation de musl libc à la place de uClibc. OpenRC est toujours utilisé par défaut, et pour ceux qui n'aiment pas systemd (libre à eux), les mainteneurs ont clairement dit qu'ils ne prévoient pas de l'utiliser.
Pour rappel, la distribution a pour but d'être légère (d'où l'utilisation de la musl libc et de Busybox), notamment pour l'embarqué ou les pare-feux. Ainsi, on peut l'installer de manière classique ou alors faire en sorte qu'elle reste en RAM (et on peut configurer le système pour qu'il sauvegarde les fichiers de configuration grâce au Alpine local backup ou bien faire en sorte que le /var soit sur une partition non volatile).
Alpine est aussi de plus en plus utilisée pour créer des conteneurs (Docker, LXC …) plus légers en terme d'espace disque requis) (face à certains OS plus utilisé. Comme tu peux le voir sur le lien précédent, une image Docker basée sur Alpine est presque aussi légère qu'une Busybox.

Qu'est-ce qu'on y trouve d'autre de sympa ?

J'ai l'impression qu'il est de coutume de parler de parler d'une fonctionnalité, ou plusieurs, de la distribution qui t'es évoquée. Du coup, je vais un peu parler des différents dépôts d'Alpine.

On t'avait dit que deux versions existaient : la « stable » et la « edge ». En fait, c'est le gestionnaire de paquets APK qui propose plusieurs dépôts à gérer dans le fichier /etc/apk/repositories : « stable », « edge » et « testing ».
Pour le premier, ce n'est pas tout à fait comme décrit : pour être en version stable, il faut utiliser soit le dépôt « latest-stable » ou alors, si tu préfères changer de version majeure manuelle, tu peux utiliser un dépôt du type « v3.2 » ou bien « v3.1 » (si tu souhaites utiliser la version précédente par exemple).
« Edge » propose plus un fonctionnement en "rolling release" : les versions stables ne sont que des dérivés réguliers de Edge, où les logiciels ne sont mis à jour que pour la sécurité (je ne sais pas comment tourner cette phrase Nal, j'espère que tu me comprends).
Enfin, « testing » est le dépôt où on place des logiciels qui ne sont pas assez testés pour être stables. La différence avec le précédent ? Tout ce qui est dans Edge sera figé dans Stable, alors qu'un paquet qui est dans Testing reste dans Testing, et ne passera à Edge que lorsqu'il est estimé assez stable et fonctionnel pour arriver officiellement dans les prochaines releases.

Ce que j'apprécie avec APK (et qu'on retrouve dans beaucoup de gestionnaire de paquets je l'admets) c'est que tu peux mixer ces dépôts : Alpine appelle ça le "repository pinning", et on retrouve sur le wiki une petite explication pour faire ça facilement.

Je n'ai pas grand chose à dire de plus, si ce n'est que j'espère que cette distribution va continuer son chemin car en plus de sa légèreté, on peut apprécier le fait que son utilisation peut être ès vaste.
Ah, et si tu l'as déjà, rappelles toi que le wiki te rappelle comment passer à la version supérieure facilement. Sinon, tu peux toujours l'installer grâce au tutoriel très complet.

"La première impression est la plus importante" dit-on, et j'espère qu'elle a été bonne pour toi, Nal. Je trouve que c'est agréable de te parler, et je comprends ceux qui le font maintenant.
Dis moi donc si je n'ai pas fait trop de fautes (je ne suis pas un très bon exemple en français), et si tu es content de ce que je t'ai raconté. Tu en as eu assez ? Il t'en faut encore ? Tu préfères que je ne te parles plus jamais ?

À bientôt, Nal ! ☺

  • # ca pourrait faire une depeche.

    Posté par . Évalué à 8.

    cf le titre

    • [^] # Re: ca pourrait faire une depeche.

      Posté par (page perso) . Évalué à -3.

      Pour une dépêche je ne sais pas mais pour un troll c'est fichu: qu'en est-il de l'intégration de systemd?

    • [^] # Re: ca pourrait faire une depeche.

      Posté par . Évalué à 1.

      C'est une version mineure, je ne sais pas si ça vaut le coup d'en faire une dépêche …

      Et pour systemd, comme dit dans la dépêche, les mainteneurs ne prévoient pas son intégration comme remplacement d'OpenRC. Son support par contre je ne sais pas.

      • [^] # Re: ca pourrait faire une depeche.

        Posté par . Évalué à 4.

        les mainteneurs ne prévoient pas son intégration [de systemd] comme remplacement d'OpenRC. Son support par contre je ne sais pas.

        Comme je le disais ici, systemd ne marche qu'avec la glibc (donc pas avec musl ou uclibc) et Lennard a clairement dit qu'il refusait de résoudre le problème ("we will rely on good APIs exposed in the generally accepted Linux API which is the one glibc exposes"). Donc à moins de ressusciter uselessd on peut attendre longtemps…

  • # Chouette

    Posté par . Évalué à 4.

    C'est agréable de lire des choses sur Alpine, une distribution qui mérite à être connue. :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.