Journal Un nouveau (petit) jeu libre

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
1
16
mar.
2008
Bonjour,

J'ai l'honneur de vous présenter un petit jeu que j'ai réalisé. Il s'agit d'une fiction interactive (ou jeu d'aventure textuel) sous licence GPL.

Le principe est simple : vous cherchez à visiter une amie au 27ème étage, mais vous êtes trop petit pour appuyer sur le bouton de l'ascenseur... Peut-être l'homme bougon qui traîne là acceptera-t-il de vous aider ?

Le jeu est très court, idéal pour une pause dans vos journées très chargées !

Il est possible de le télécharger et d'y jouer à l'aide d'un interpréteur tel que frotz, ou plus simplement de jouer en ligne à l'aide d'un interpréteur en java.

Note : si vous aimez ce style de jeu, je vous invite à visiter le site de la communauté francophone des fictions interactives.

  • # Heuu...

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    > vous cherchez à visiter une amie au 27ème étage, mais vous êtes trop petit pour appuyer sur le bouton
    Y'a une limite d'âge à ton jeu ?
    • [^] # Re: Heuu...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Non, vous incarnez un petit monsieur, et manque de bol de bouton est très haut...
      • [^] # Re: Heuu...

        Posté par . Évalué à 2.

        dommage que cela ne soit pas en mode graphique avec des phrases pré concue.
        Parce que là , je sais pas comment dire "où va tu" à l'homme bougon
        • [^] # Re: Heuu...

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Je ne sais pas si tu entrevois la différence de puissance d'expression entre un interpréteur capable d'accueillir une centaine de verbes et une simple interface avec des listes prédéfinines.

          Sauf si ton commentaire ne portait que sur l'aspect "dialogue" avec les personnages, et là en revanche ça se défend tout à fait, des listes de choix à la "indiana jones" de LucasArts sont parfois plus utiles.

          Mais l'objectif que je me suis fixé avec ce jeu c'est justement de laisser la liberté de deviner de quoi il faut parler. Le petit paragraphe dans l'aide du jeu donne tout de même la piste à suivre : il vaut mieux "Parler de qqch avec qqn" que d'envoyer du texte libre qui, je l'avoue, sera très mal compris (ah si on pouvait converser librement... ce serait tout autre chose, mais alors je n'aurais pas passé des heures à la réalisation mais des mois, et pour un résultat approché :))
          • [^] # Re: Heuu...

            Posté par . Évalué à 2.

            j'aurais préféré x choix pour savoir ce qu'attend le jeu que je dise au type. Au lieu de ça, je dois chercher :"Où va tu ?" est refusé, "veux tu discuter?" est refusé....
            Sans compter ma dyslexie
          • [^] # Re: Heuu...

            Posté par . Évalué à 3.

            Enfin, là, j'ai essayé une bonne vingtaine de phrases au moins avant de trouver la bonne pour que G. arrête de se foutre de ma gueule et veuille bien faire... ce que je lui demandais (je parle bien de la toute dernière phrase, hein) !
            • [^] # Re: Heuu...

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              La toute dernière phrase, c'est ma faute, à cause d'une contrainte que je m'étais donné (donner un ordre à un personnage). C'est pourquoi si on ne trouve pas, la commande "astuces" donne un sérieux indice sur la formulation à adopter.
            • [^] # Re: Heuu...

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Là c'est ma faute, et je compte améliorer cette dernière étape à l'avenir. Je m'étais donné une contrainte technique, mais ça limite le champ des formulations reconnues pour cette toute dernière action. C'est pourquoi la commande "astuces" à ce niveau du jeu donne un sérieux indice sur la formulation à adopter.

              Quelques bonus dérisoires au passage :
              - avez-vous tenté de poser l'objet à terre et de vous en servir comme un marchepied ? ;))
              - avez vous tenté de dire "Grumpf" à l'homme bougon ?)
              - avez vous dit 'salut' à la femme ?)
              • [^] # Re: Heuu...

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Ce qui est très frustrant c'est que le jeu comprend très bien ce que je veux faire ("L'idée est bonne, reformulez"). Du coup, il ne faut plus jouer à deviner ce qu'il faut faire mais comment le dire, ce qui est très pénible.

                Et surtout que j'ai toujours pas trouvé :-(
                • [^] # Re: Heuu...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Oui, ça c'est grave, c'est le genre de problème que j'aurais dû éviter à tout prix : le joueur sait quoi faire, mais ne trouve pas comment le dire.

                  La bonne formulation est :
                  "demander à l'homme d'appuyer sur le bouton"
                  ou
                  "homme, appuyer sur le bouton"

                  Dès que j'aurai trouvé l'astuce technique pour le faire, il comprendra aussi : "dire appuyer à l'homme", "parler à l'homme d'appuyer", "demander à l'homme d'appeler l'ascenseur", "parler à l'homme d'appeler"...

                  Remarque, pour ceux qui sont curieux de voir à quoi ressemble le code source d'un tel jeu codé en inform : http://ifiction.free.fr/telechargement/stormi/ascenseur/asce(...)
                  • [^] # Re: Heuu...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    J'aurais pu chercher longtemps : je les avais essayée et elles ne fonctionnent pas ! (il me répond grumpf)
                    • [^] # Mise à jour

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      J'ai mis à jour le jeu, maintenant cela devrait marcher avec ces autres formulations. Techniquement je n'aime pas la manière dont je l'ai fait, mais au moins ça marche.
                      • [^] # Re: Mise à jour

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Arf, en fait, je jouais avec la version flash. Et visiblement, la version flash ne reconnait pas les apostrophes d'où, problème.
                        • [^] # Re: Mise à jour

                          Posté par . Évalué à 3.

                          flashsapuçaprendpaslesapostrophes !

                          Effectivement, même si le système de conversation a été grandement amélioré grâce à Stormi, on ne peut pas non plus espérer pouvoir parler avec un personnage comme on le ferait dans la vie de tous les jours, cela reste donc de la forme "interroger quelques sur quelque chose" (ou "au sujet de qque chose").

                          L'interpréteur flash est encore ici à titre expérimental, mais le développeur qui fait cela espère proposer une version plus correcte prochainement.
                          Par rapport à java, c'est un interpréteur plus léger tout de même, mais il reste des ratés, comme pour les apostrophes notamment, mais de façon générale les apostrophes ne passent pas toujours très bien, la langue français étant plus complexe que l'anglais à ce niveau (le système inform a été conçu pour l'anglais à l'origine). Parfois il faut oublier les accents, les articles ou les apostrophes si une phrase ne passe pas.

                          Comme on a pu exploser nos statistiques grâce à ce journal (visites du dimanche multipliées par 6 environs, visites de lundi par 4, par rapport à d'habitude), on peut faire des statistiques amusantes :

                          Dimanche, 70% sous linux, et 75% avec mozilla (firefox et co), 10% konqueror, le reste partagé entre IE, Opera et Safari. Ensuite 92% de java installé, et tenez-vous bien 94% de flashkipukpalibremaisjamaisjauraisçachezmoimabonnedame installé ! (à moins que le test ne soit pas correct..., c'est avec phpmyvisites)

                          Lundi, 47% sous linux (visiblement une partie des linuxiens troque son OS favori contre un windows XP quand il arrive à son travail...), et 80% de mozilla, 7 % de konqueror, le reste partagé entre IE, Opera et Safari, 94% et 95% pour java et flash.

                          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                  • [^] # Re: Heuu...

                    Posté par . Évalué à 1.

                    >demander d'appuyer sur le bouton
                    (à Gaspard)
                    [L'idée est bonne. Essayez de formuler cet ordre autrement.]

                    >demander à l'homme d'appuyer sur le bouton
                    L'homme appuie enfin sur le bouton de l'ascenseur.

                    C'est bizarre qu'il faille spécifier "à l'homme" ou "à Gaspard" alors que l'on voit bien qu'il a compris à qui on voulait parler. Surtout que la manière implicite fonctionne avec les autres dialogues au début de l'histoire.

                    >demander de l'aide
                    (à Gaspard)
                    "Merci pour le bouquin, que puis-je pour vous ?"
                    • [^] # Re: Heuu...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Oui je disais un peu plus haut que j'avais fait une mise à jour du jeu qui devrait maintenant comprendre ta formulation.
                • [^] # Re: Heuu...

                  Posté par . Évalué à 3.

                  J'ai passé également pas mal de temps sur ce jeu, jusqu'à essayer au hasard une solution un peu parachutée.

                  SPOILER plus bas






                  SPOILER plus bas







                  SPOILER plus bas





                  J'ai demandé un livre à la femme.

                  ­La faculté de citer est un substitut commode à l'intelligence -- Somerset Maugham

                  • [^] # Re: Heuu...

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Pourquoi, on peut y arriver autrement ?
                    J'ai bien essayé de lui demander d'autres choses, mais elle ne voulait pas en entendre parler ;-)
  • # Mais...

    Posté par . Évalué à 4.

    C'est quoi ces types de gauches qui tapent tout le temps sur lui ? C'est pas de sa faute si il est petit ...

    Je sais qu'on est en période d'élections, mais quand même.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.