Journal Sortie de Grub 1.90

Posté par .
Tags : aucun
0
7
août
2005
Grub 1.90 [1], qui est une version bêta de Grub 2, vient de sortir.

Aperçu des améliorations apportées par cette nouvelle mouture du bootloader (programme d'amorçage) Grub :

  • Ligne de commande de secours : même sans /boot accessible Grub reste fonctionnel, il n'est plus strictement dépendant de ce qui fut le stage 2

  • Support de modules : il est possible d'ajouter des fonctionnalités à Grub sans avoir à le recompiler totalement

  • Portabilité : Grub 2 fonctionnera à terme sur (liste (...)

Journal Mon premier est un gamepad...

Posté par .
Tags : aucun
0
27
jan.
2005
Mon premier est un gamepad.
Mon second est une souris.
Mon troisième est un inventeur.
Mon tout va se dérouler au salon Linux Solutions mais n'a rien à y faire.

Je veux parler de çà : http://www.nofrag.com/2005/jan/27/oubliez-vos-souris-jetez-vos-game(...)

(oui, je suis les news nofrag, et je ne suis pas déçu de ce que j'y lit, voyez la suite)

J'aimerai attirer votre attention sur le passage commençant par la question "Mais vous n'avez pas développé le Mouddle en logiciel libre ?"

Je (...)

SPT : Une alternative au système historique de partitionnement des PC

Posté par . Modéré par Amaury.
Tags :
0
2
déc.
2004
Technologie
SPT (pour Simple Partition Table) est un système de partitionnement qui a 3 objectifs principaux :
1) être simple. Simple à comprendre, simple à programmer, simple à dépanner (même sans logiciel spécifique)
2) être fiable. Rendre impossible sinon improbable toute corruption accidentelle de la table de partitions
3) pas de partitions étendues. Cet objectif découle des deux premiers : Premièrement, les partitions étendues sont des poupées russes : une partition qui en contient deux autres, une partition utilisable et une nouvelle étendue. Cela rend la liste complète des partitions plus difficile à récupérer car il faut parcourir tous les niveaux d'imbrication des partitions. Deuxièmement, la "survie" d'une partition dépend de la survie de toutes les étendues qui l'englobent, donc une seule corruption à un niveau rend inaccessibles toutes les données de toutes les partitions qu'il contient.