Journal Linux sur un Atmel AVR : 8-bits...

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
37
31
mar.
2012

Un petit mot, dont le titre fait printf au journal précédent, et le contenu à ce commentaire là d'un autre journal, pour signaler qu'un jeune hackeur d'origine russe commence à faire du bruit. Le travail sur Atmel n'est pas une nouveauté, mais Dmitry Grinberg a porté Linux sur un Atmel AVR à processeur ATmega1284p, à 20mhz (overclocké à … 24mhz) et cela reste toujours remarquable.

board de test, base Atmel, de Grinberg

Il a écrit le code d'accès et de gestion de la mémoire, car il propose comme montage une RAM (type sd) pour 80286. Pas banal. De plus il a écrit un émulateur ARM (ARMv5TE, sur SoC PXA255), d'une cadence de …6.5KHz ! the emulators I saw out there were written in a way that would make them easy to port to an 8-bit device (...) Plus I wanted a chance to write a nice modular ARM emulator. So I did (On pourra noter au passage que la licence de cet émulateur n'est pas ce qui définit une licence libre. Peut être est ce provisoire ?) Enfin il a écrit un bootloader simple et complet, nommé ELLE (en fait embeddedBoot.c + mbrboot.c + elle.c). All the binaries and sources are provided so that you can make your own images at will. The boot process should be reminiscent of PC boot. :)

Voilà, tout les détails dans son article, ici. Et lorsque Eric S Raymond en parle, forcément beaucoup de gens écoutent. C'est aussi en voyant de tels projets que l'on peut se dire que Linux est peut être un des plus beau projet informatique jamais réalisé.

  • # Oublis /o\

    Posté par . Évalué à 3.

    Il s'agit d'un 2.6.34. Et il n'y a (visiblement) aucune optimisation particulière. crazy!

    • [^] # Re: Oublis /o\

      Posté par . Évalué à 2.

      Le poil est vraiment trop soyeux. Vraiment. Trop.

      Il explique qu'après six heures pour démarrer Ubuntu -quelle idée- "assez curieusement, le système est en quelque sorte, plutôt utilisable. On peut taper une commande et avoir une réponse en un peu moins d'une minute".
      Oh et il y a une vidéo dans son article.

      Par contre, Ubuntu ne fournis plus de repos compatibles avec son émulateur depuis qu'ils ont laissés tomber tout ce qui précède l'ARMv7.

      • [^] # Re: Oublis /o\

        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 31/03/12 à 11:32.

        Chouette ce découvrir cette vidéo et l'article, hein ? :) impressive de voir un noyau "normal" booter là dessus. Un émul d'armv5te sur un atmel, qui lance tout. C'est génial, et complètement branque de A à Z :-) Linus commente (dans un contexte d'un sujet sur le fait de booter le noyau dans un émul en javascript) ce projet là ainsi :

        How about this one? (Atmel Dmitry project)
        I think that's potentially even more insane.

      • [^] # Re: Oublis /o\

        Posté par . Évalué à 7.

        Il explique qu'après six heures pour démarrer Ubuntu -quelle idée- "assez curieusement, le système est en quelque sorte, plutôt utilisable. On peut taper une commande et avoir une réponse en un peu moins d'une minute".

        J'attends de voir tourner GNOME 3 sur cet engin ! :-)

        (Je sors).

        • [^] # Re: Oublis /o\

          Posté par . Évalué à 2.

          Moi je me demande combien de temps met le noyau seul à booter… Ce projet est purement théorique/didactique à mon avis, car on peut trouver des processeurs bien plus puissants que celui-là pour pas très cher…

          • [^] # Re: Oublis /o\

            Posté par . Évalué à 6.

            Bah c'est un projet qui montre juste que c'est faisable. Clairement, écrire un émulateur qui tourne à 6.5 kHz sur un AVR, on cherche pas autre chose que le fun.

            Le noyau met 4h à booter sinon.

            • [^] # Re: Oublis /o\

              Posté par . Évalué à 1.

              Ah bon? Je croyas que l'ensemble des développeurs cherchait à ralentir exprès les logiciels qui tournent sur nos machnes : exempe : Gnome 3 ou Ubuntu, tout en faisant tourner en tache de fond pleins de démons qui ne se réveilleront peut être qu'une fois par semaine (exemple : détection du branchement de clé USB).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.