Journal l'OIN fait coin-coin

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
8
25
avr.
2011

OIN, Open Invention Network est un fonds de propriété commune. STOP.
Créé par REDHAT, IBM, Philips & Sony, il est devenu un bouclier de brevets visant à partager et à protéger des innovations. STOP
Suite au rachat de Novell, découpage visant son portefeuille de brevets, l'OSI avait déposé un recours. L'OIN est un guerrier : il utilise les mêmes armes que l'ennemi. STOP
Le département de la justice américaine vient de trancher. Il autorise ce rachat de Novell par les trois commanditaires. Mais en contrepartie ce sont 882 brevets qui seront dorénavant protégés par la licence GPL v2, et confiés à l'OIN. STOP

http://www.justice.gov/opa/pr/2011/April/11-at-491.html

http://www.silicon.fr/brevets-novell-microsoft-devra-partager-50306.html

  • # gni ?

    Posté par . Évalué à -4.

    La justice américaine, par cette décision, et par l'existence même de oin qui reflète un peu la nécessité d'une détention d'un portefeuille conséquent, donc le besoin de payer pour déposer des idées, et implémentations de, génériques, qui devraient peut être de facto être considérées comme relevant du domaine public, ne vient elle pas de réellement donner vie à l'oin, qui jusqu'à présent n'était qu'un consortium visant à cadrer une utilisation commune, puis s'était muée en association d'entités légales ayant trait aux logiciels libres, de part le nombre, l'effectif, de projets adhérents, pour le moment ne représentant qu'une entité légale légitime mais centrée sur la défense des possibilités de biens communs et de partages en utilisant le périmètre défini par la notion made-in-usa de brevets informatiques, en arme guerrière, et donc, par ce même fait, de donner tout légitimité aux brevets eux mêmes ; en effet, bien que la décision de justice soit un véritablement un soulagement ; n'est elle pas qu'un pis-aller lorsque le combat devrait se situer sur la définition même de la notion de brevets informatiques ; mais entérinant, par sa décision, leurs existences ? quoi ?

    • [^] # Re: gni ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Bravo, tu as réussi à faire un commentaire plus illisible que ce journal /o\.

      DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

  • # Juste pour être sûr

    Posté par . Évalué à 1.

    C'est moi ou ils viennent de donner 450 millions de dollars pour la planète?

    On est bien d'accord à l'origine ils voulaient les brevets pour eux, pas pour les partager?

    Tout compte fait ils sont gentils oracle, apple et microsoft ;-)

    Thierry

    • [^] # Re: Juste pour être sûr

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Pas vraiment, l'OIN ne protège que les membre de l'OIN. Ça veut dire que ces trois sociétés peuvent attaquer les sociétés qui ne sont pas membre de l'OIN.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Juste pour être sûr

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Mais c'est pas dur de rentrer dans l'OIN, même sans avoir de brevets, ça va de Google à Mandriva, ça ratisse large au niveau du chiffre d'affaire et du nombre d'employés.

  • # Gni ?

    Posté par . Évalué à 5.

    Mais en contrepartie ce sont 882 brevets qui seront dorénavant protégés par la licence GPL v2

    Qu'est-ce que ça veut dire ? Même l'original est incompréhensible :

    All of the Novell patents will be acquired subject to the GNU General Public License, Version 2, a widely adopted open-source license, and the Open Invention Network (OIN) License, a significant license for the Linux System;

    Ça veut dire quoi « protégé » par la GPLv2, ou être acquis en « étant sujets » à la GPLv2 ?

    La GPL est une licence qui concerne les logiciels, et qui proscrit les brevets de ses termes… Je ne comprends pas du tout ce que veut dire ce jugement.

    • [^] # Re: Gni ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Pour le moment, de manière concrète et simple, voici la license utilisée par l'OIN : http://www.openinventionnetwork.com/pat_license_agreement.php

      Pour les autres questions, s'il y a un impact sur la décision d'user de la gplv2 dans ce cas pour cela, et non une translation directe vers l'oin, il faudra suivre les papiers habituels. Aussi pour avoir les réponses sur d'éventuelles conséquences sur les implémentations de ces brevets dans ce cas ... Un lien à surveiller pour cela : Michael Tiemann sur son blog, un lien parmi d'autres.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.