Journal auto-hébergement, wordpress 3.6

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
1
20
août
2013

La communauté Wordpress vient d'annoncer la version 3.6 de ce CMS OpenSource, il était donc temps de mettre à jour qy.share pour que celui-ci soit un peu plus au gout du jour, et puisse continuer d'évoluer.

C'est chose faite avec la version 1.0w, qui est téléchargeable via ce lien http://two.splitted-desktop.com/webhost_v1w-fr_FR.ova . En dehors d'une mise à jour de wordpress en version 3.6, pas grand chose de neuf.

Je profite de ce journal pour annoncer aussi le démarrage du site secondnode (http://secondnode.qyshare.com) dédié aux technologies d'auto-hébergement (à la maison, ou en datacenter). Ce site fonctionne sur qy.share en mode multisite (j'héberge aussi mon site perso http://isaetjmverdun.blog.quietty.com).

Je publie dessus des brèves relatives aux différents logiciels et matériels disponibles pour l'auto-hébergement. Les articles sont en général écrits en français et en Anglais. Si l'envie de participer à ce site vous prenait n'hésitez pas j'accepte les contributions !

Après 18 mois de développement, qy.share répond enfin totalement à mes attentes (cela serait un comble si ce n'était pas le cas), avec notamment la possibilité d'héberger un site par membre de la famille. Il a transféré avec succès plusieurs centaines de Go, et est suffisamment réactif pour nos besoins familiaux et pro.

J'ai pas mal modifié le code cet été pour le rendre plus portable, et je pense maintenant pouvoir suivre les évolutions de wordpress en 48h, ce qui était loin d'être le cas auparavant. Pour ceux que cela intéresse un petit tuto sur comment faire fonctionner wordpress derrière un NAT (http://secondnode.qyshare.com/?p=211).

Après ces 18 mois de développement, je suis de plus en plus convaincu que l'auto-hébergement à la maison à un avenir, même si celui-ci reste semé d'embuche et que la puissance marketing des sociétés de Cloud restera probablement beaucoup plus forte que la plupart des projets d'auto-hébergement existant. Il ne me reste plus qu'a faire un projet de type Kickstarter pour avoir le serveur idéal, si il y en a qui veulent se lancer dans l'aventure !

  • # In progress...

    Posté par . Évalué à 0.

    Il ne me reste plus qu'a faire un projet de type Kickstarter pour avoir le serveur idéal, si il y en a qui veulent se lancer dans l'aventure !

    Il y a déjà des projets en cours qui visent à aider les noobs pour s'auto-héberger, comme http://yunohost.org/
    Et si tu veux de l'argent ou de l'aide pour ton projet Kickstarter je serai content de t'en donner ;)

    Mais franchement, hormis une certaine partie des geeks informaticiens (pas les geeks hypster du dimanche) je doute que l'auto hébergement se répande. Et pour les non technophiles, je n'y crois pas. Et même s'ils le font, s'ils ne comprenne pas les outils utilisés et le fonctionnement technique d'Internet et de ce qu'ils installent, ils ne seront jamais sûrs que leurs données sont chez eux (les belles paroles de respect de la vie privée on sait tous ce que ça vaut).

    J'aimerai y croire, mais je n'y crois plus…
    Et puis le mal est déjà fait depuis longtemps à mon avis. Reste à éduquer les nouvelles générations.

    Désolé pour ce commentaire pessimiste ^

    Shuss

    • [^] # Re: In progress...

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Salut,

      J'ai testé yunohost et je l'ai trouvé un peu trop "serveur" à mon gout, pas assez orienté "web" ou grand public. qy.share s'axe principalement sur le web pour faire connaitre l'auto-hébergement. Pour que le système fonctionne, il faut un site internet qui est basé sur un wordpress. La version actuelle est encore beaucoup trop geek oriented à mon gout, et wordpress est un peu trop complexe par rapport aux interfaces de Twitter ou Facebook, mais ca progresse quand meme dans le bon sens. En ce qui concerne l'installation c'est clic and go (http://korben.info/qyshare.html) si tu choisis une install sur Windows ou Mac. Par contre après ca demande un peu de temps et c'est sure c'est pas bien !

      L'aspect vie privée me semble en effet être une belle parole. je le trouve pratique à titre perso parce que je n'ai pas besoin de gérer des transferts de donnée dans tous les sens. Mon site qy.share est aussi mon serveur NAS et du coup tout est dessus, plus besoin de réfléchir où j'ai mis quoi.

      L'exercice d'éducation reste en effet très complexe, mais on verra bien, avec l'arrivée des nouveaux réseaux, il y a quelques opportunités pour lancer des nouveaux services, et je reste optimiste à minima. Il me reste à trouver un front end editor pour wordpress correct ! et avoir une boite noire solide.

    • [^] # Re: In progress...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Il ne me reste plus qu'a faire un projet de type Kickstarter pour avoir le serveur idéal, si il y en a qui veulent se lancer dans l'aventure !

      Plutôt de type selfstarter que kickstarter j'espère :-)

      • [^] # Re: In progress...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ah… Il y en a qui l'ont fait!
        Je vais jeter un oeil sur la chose… bon il faut vivre avec ruby, mais si c'est Open-Source et décentralisé…

        Sinon, ça fait effectivement sourire de vouloir décentraliser et d'aller sur un truc bien centralisateur :).

        • [^] # Re: In progress...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Le gros problème des initiatives de pay-what-you-want auto-hébergée comme selfstarter (et il n'est pas seul, je peux aussi citer celui-ci fait par moi-même : http://projects.haxx.es/p/libregamebundle/ et celui fait par joyride laboratories : http://patch-tag.com/r/shahn/papst/home ) c'est l'absence de tiers de confiance : celui qui garde les sous en attendant que le projet (ou la fonctionnalité) soit développé pour les donner est celui qui va les recevoir… ça demande donc une grande confiance dans l'entité en question.

          C'est pourquoi je pense que les initiatives hébergées avec tiers de confiance ont plus de chance d'aboutir : http://funding.openinitiative.com/ , http://www.freedomsponsors.org/ , …

          • [^] # Re: In progress...

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            je peux aussi citer celui-ci fait par moi-même : http://projects.haxx.es/p/libregamebundle/ et celui fait par joyride laboratories : http://patch-tag.com/r/shahn/papst/home

            On va dire que ni l'un ni l'autre ne permet de comprendre à quoi ça sert en voyant le site ;-)

            C'est pourquoi je pense que les initiatives hébergées avec tiers de confiance ont plus de chance d'aboutir : http://funding.openinitiative.com/

            Euh… Je ne vois pas la différence avec les autres, à part "libre" dans le nom du site.
            Qu'est-ce que ça apporte de plus que les autres? D'être disponible pour les français contrairement à pas mal d'autres? Ah si je vois une différence : il y a un contrôle a posteriori de la livraison avant transfert de l'argent, à creuser…
            en moins, je sais : interdiction on ne sait pas pourquoi techniquement de ce qui n'est pas libre.

            http://www.freedomsponsors.org/ ,

            La, c'est carrément sans engagement :
            http://blog.freedomsponsors.org/about/
            "There are no escrows and no pre-paid credits whatsoever."
            Ca fait un tiers en plus sans engagement en plus…

            ça demande donc une grande confiance dans l'entité en question.

            C'est confiance contre argent… Car les deux que tu as cité prennent une commission (6% et 3% respectivement en plus des commission bancaire si j'ai bien compris), et l'avantage de l'hébergement soit-même est que si tu as déjà une bonne relation avec les gens (personne ou projet connu), pas besoin de dépenser autant en gestion de tiers de confiance.

            Et puis, justement, les détracteurs de Paypal et Amazon ne comprennent pas forcément que ces entités sont tiers de confiance (tu peux annuler ton paiement et gérer le litige, si le projet essaye d'entuber et qu'il y a trop de litiges son compte est fermé et tout est remboursé) donc même confiance que kickstarter (on ne maîtrise pas ce qui est fait de l'argent ensuite aussi chez kikstarter)


            Et puis, j'ai du mal avec les sites sectaires sans aucune raison technique (genre n'acceptent que du libre) ;-).

            • [^] # Re: In progress...

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              On va dire que ni l'un ni l'autre ne permet de comprendre à quoi ça sert en voyant le site ;-)

              C'est pas faux. Celui de joyride laboratories a été fait pour leur projet, ils ont mis le code en ligne sous licence libre mais ils ont pas plus chercher que ça à lui faire un beau site et tout, ce qui les intéresse c'est leur jeu qu'ils vendent par ce biais : http://buy.joyridelabs.de/
              Le mien c'était pour un projet qui a capoté, je l'ai mis en ligne au cas où et ça a finalement servi pour ça : http://pedagogicbundle.com/
              Donc oui les deux que j'ai cité sont pas exactement le même genre de crowdfunding, c'est du bundle en pay-what-you-want, pas du kickstarter ou de la vente à la fonctionnalité. Mais je suis sûr qu'il en existe d'autres. (cela dit selfstarter a l'air sérieux et bien fait à première vue)

              Et puis, j'ai du mal avec les sites sectaires sans aucune raison technique (genre n'acceptent que du libre) ;-).

              C'est une façon de voir les choses, mais on peut dire la même chose de Debian «J'ai du mal avec les distributions sectaires sans aucune raison technique (genre n'acceptent que du libre)». Pour moi c'est un service rendu au libriste qui n'a en théorie pas à se demander si les choses qu'il finance sont libres ou non, il fait confiance au projet pour filtrer de la même manière qu'il fait confiance à sa distribution.

              Euh… Je ne vois pas la différence avec les autres, à part "libre" dans le nom du site.
              Qu'est-ce que ça apporte de plus que les autres?

              Comme tu l'as dit openfunding propose une validation par les utilisateurs, pour freedomsponsors tu as du voir le lien "fork me on github" qui indique que la plateforme fait tourner du logiciel libre (AGPL). Ensuite freedomsponsors fonctionne à la fonctionnalité, et sous forme d'appel d'offre : je vois un bug à 200$ sur un logiciel que je me sens capable de modifier, je peux faire le boulot et recevoir le paiement sans faire partie du projet.
              En dehors de ça, avoir de la diversité ça fait pas de mal, éviter kickstarter qui n'accepte que les projets posé par des américains il me semble, et ces projets propose souvent plus de facilité pour payer et évitent de passer systématique pas paypal : freedomsponsor accepte bitcoin, …

              • [^] # Re: In progress...

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Rien à répondre pour le reste, juste ça :

                C'est une façon de voir les choses, mais on peut dire la même chose de Debian

                Debian a un dépôt non-free… ;-)
                Et ça fait partie des raisons pour laquelle je n'ai pas Linux sur ma machine perso (difficulté à installer des logiciels, même libres, si pas entré dans les dépôts, et rien n'est fait pour faciliter la tâche), j'ai le même mal avec les distros Linux comme tu prends comme exemple (bon, après, on peut ajouter un autre repo pour y palier, mais c'est un repo par distro donc fatiguant)

                • [^] # Re: In progress...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Debian a un dépôt non-free… ;-)

                  Pas faux

                  difficulté à installer des logiciels, même libres, si pas entré dans les dépôts, et rien n'est fait pour faciliter la tâche

                  Je dois avouer que je respire depuis que je suis sous Arch : dépôt utilisateur AUR très complet, création de paquet AUR très facile -> si je sais installer un logiciel, je sais le packager.
                  Mais sinon tu es en train de relancer le vieux troll sur les gestionnaires de paquets, la réponse est toujours la même : si tu préfère l'installation à la main comme sous Windows, elle reste toujours possible. C'est d'ailleurs ce qui était fait pour les jeux des humble bundle, ils n'étaient pas packagés (à part peut-être pour Ubuntu qui est très populaire et dans AUR).

                  • [^] # Re: In progress...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 21/08/13 à 11:13.

                    Bon je retourne dans le troll HS :

                    si tu préfère l'installation à la main comme sous Windows, elle reste toujours possible.

                    Non : le package est fourni par l'upstream pour Windows et Mac, car il y a un ratio utilisateurs/temps à passer correct.
                    le package existe rarement pour les distros Linux.
                    En pratique, ce n'est pas possible pour les gens. Et je m’intéresse à la pratique pour les gens : c'est potentiellement possible, mais charge à l'utilisateur d'être développeur, hum… non. Et ce n'est pas la faute du développeur upstream si le ratio utilisateurs/temps est pourri faute d'entente entre les distros à 0.1% de part de marché. En pratique, on te dis que tu n'es pas le bienvenu (note au passage que ça marche même pour du libre vu le temps qu'on passe à être dans les repos des distros, chque distro ayant des règles différentes et il faut trouver un "sponsor").

                    C'est d'ailleurs ce qui était fait pour les jeux des humble bundle, ils n'étaient pas packagés

                    Avec les conséquence de succès à faire tourner la chose très aléatoire, fun.

                    Mais bon, on va peut-être arrêter la le débat x fois fait :).

                    • [^] # Re: In progress...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      C'est toujours la même problématique, pourquoi tu sépares les OS en "Windows/Mac/Linux" et pas en "Windows/Mac/Ubuntu/Debian/Arch/Fedora/…".
                      Les distributions GNU/Linux sont des OS différents.

                      Pour moi, soit tu t'intéresses au cas du grand public, et la solution (au problème de l'empaquetage) est d'avoir une distribution (en fait un format de paquet) qui prédomine, en ce moment c'est clairement Ubuntu (donc deb). Donc un seul paquet à faire pour le développeur, tout comme pour les autres OS.
                      En effet Ubuntu a peu d'utilisateurs, du coup il y a peu de paquets, et du coup il a peu d'utilisteurs, et du coup il y a peu de paquets, et du coup… Ok, on a compris, tu reproches à Ubuntu son manque de part de marché, si ça peut te rassurer c'est leur premier soucis : https://bugs.launchpad.net/ubuntu/+bug/1
                      Soit tu t'intéresses au cas des bidouilleurs/développeurs, et pour moi dans ce cas la réponse c'est Arch. Tout ce qui n'est pas packagé est packageable si c'est installable (voir même si c'est juste lançable, le paquet sera pas joli mais tant pis, ça tourne).

                      Pour les jeux des humble bundle, j'ai pas eu de soucis personnellement, mais je les ai pas tous achetés.

                      Au final, j'ai pas souvenir de cas où j'ai pas pu installer (ou au moins lancer) un logiciel. J'aimerai connaître les cas qui t'ont effrayé à ce point… c'était vraiment un soucis de package, ou c'était juste des logiciels qui n'avaient pas de version GNU/Linux (ce qui est un tout autre problème)?

                      PS: pour une fois, ce n'est pas un XKCD qui est de circonstance mais une geekscottes : http://www.nojhan.net/geekscottes/index.php?id=90

                      • [^] # Re: In progress...

                        Posté par . Évalué à 3.

                        […]tu reproches à Ubuntu son manque de part de marché, si ça peut te rassurer c'est leur premier soucis : https://bugs.launchpad.net/ubuntu/+bug/1[...]

                        Fix Released pour Mark:

                        Even though we have only played a small part in that shift, I think it's important for us to recognize that the shift has taken place. So from Ubuntu's perspective, this bug is now closed.

                        Accessoirement, ce bug n’était pas, juste à propos d’Ubuntu, mais plus une question de diversité de l’écosystem informatique, ne plus avoir un duopole qui couvre l’informatique.

                        Depending on the time of day, the French go either way.

                      • [^] # Re: In progress...

                        Posté par . Évalué à 5.

                        J'ai envie de réagir à la geekscotte:

                        -Si tu sais exactement quel logiciel tu cherches, il ne faut pas plus d'1min pour atteindre la page de téléchargement du logiciel (ex: vlc, je ne vais pas le chercher sur Telechargez.com). Et les bons outils te notifient les mises à jour dispos (ex: euh… ben vlc, encore!)

                        -Si les questions te semblent compliquées, rappelle-toi que "Suivant->Suivant->Fin" marche presque toujours sans le moindre problème. Je pense que ça reste largement plus facile que faire un paquet AUR.

                        -Si tu cherches un logiciel "qui fait ça", alors là les repos des distros sont de l'or en barre. Presque à chaque fois, j'ai trouvé mon bonheur grâce à apt-cache search pour la recherche initiale et apt-cache show pour l'affinement (bon, ensuite les évals hein!). Sous Windows, tu commences par Google, qui te propose une liste. Tu suis des liens. Ah ben ça a l'air de coller? Ah ben non, c'est pas libre et c'est même payant au-delà de la période d'essai. Et ça? Freeware obscur, je ne pense pas que j'en veux non plus, pas confiance. Attends voir… [1 heure passe], ça y est! J'ai trouvé! Victoire!! C'était pas si compliqu… Ah! L'install a semble-t-il un petit peu foiré?!?

                        • [^] # Re: In progress...

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Je voulais pas trop repartir dans le sujet, mais la :

                          Presque à chaque fois, j'ai trouvé mon bonheur grâce à apt-cache search pour la recherche initiale et apt-cache show pour l'affinement (bon, ensuite les évals hein!).

                          D'une tu es expert, parce que non, les évals ne sont pas à la portée de tout le monde.
                          De deux, tu as la chance d'avoir la chose dans les dépots, car perso plein de fonctions que je cherchais étaient pas dans les dépots, fallait chercher sur le net (comme Windows) + le problème d'install qui va avec. Et si une version est présente (ouf, je trouve avec apt-xxx), elle est bugguée, je cherche, j'ai la réponse "déjà corrigé" et doit encore faire à la main (jusqu'à compiler toutes les dépendances pour le dernier rtorrent, et encore il a fallu que je change de distro car GCC était pas assez récent sur CentOS 5 et le programmeur utilisait des trucs pas supportés avant par GCC, et j'avais la flemme de compiler GCC, pour MCMic c'est le dernier que j'ai en mémoire après ben… j'évite à cause de l'expérience passée et l'expérience présente quand je dois m'y coller)
                          Et ça arrive pas qu'à moi de ne pas être "mainstream"… Et Google m'aide beaucoup pour les problèmes Linux qu'on se choppe à cause de tout le bordel à démêler, comme quoi google est incontournable quand même…

                        • [^] # Re: In progress...

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Mouaif, tu as beau savoir exactement le logiciel que tu cherches le site officiel n'est pas forcément le premier lien google. Et les sites officiels sont tous différents donc faut trouver la partie téléchargement (je dis pas que c'est difficile, juste que c'est un effort supplémentaire par rapport à une interface unifiée).

                          Mais le gros avantage des gestionnaires de paquets pour moi c'est les mises à jour. (Alors oui VLC te notifie des mises à jour, mais c'est pas le cas de tout le monde… l'autre avantage des gestionnaires de paquets c'est déjà de savoir quelle version est installée, par exemple quand tu veux être sûr d'avoir la même version d'un jeu réseau avant de lancer une partie)

                          • [^] # Re: In progress...

                            Posté par (page perso) . Évalué à -3. Dernière modification le 21/08/13 à 15:27.

                            par exemple quand tu veux être sûr d'avoir la même version d'un jeu réseau avant de lancer une partie

                            hein?
                            toutes les distros de tout temps ont la même version? ils s'engagent à ça?
                            Justement, tu pointes un gros point noir : pour avoir la même version d'un jeu, il faut que tout le monde ai la même distro (même nom, même version) sinon démerde toi et compile.
                            Les gens fuient et vont vers le cliquodrome qui marche sur des machines qui ont 14 ans ou d'hier.

                            Bon, je m'étais dit qu'il faut pas retourner la dedans, je m'arrête, la réalité est suffisante pour casser le mythe.

                            • [^] # Re: In progress...

                              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                              Bah, j'ai dis ça rapport à ce qui m'est arrivé la semaine dernière, une partie avec mon petit frère sous windows, "-tu as quelle version? -je sais pas, comment on voit?", heureusement dans le jeu lui même c'est écrit, mais il faut lancer le jeu et c'est pas forcément écrit dans tous les jeux, pas forcément au même endroit, etc…
                              Et j'avais une version plus récente que lui, il a fallu qu'il mette à jour, et donc direction le site du jeu, téléchargement d'un installeur qui lui à son tour télécharge le jeu, …

                              J'avais pas pensé au cas de la LAN inter-distro, mais bon pour moi quand tu joues à un jeu, surtout en réseau, tu joues avec une version récente. (Donc si tu as une distrib pas à jour pour les jeux tu fais le nécessaire. Pour le jeu en question un installeur GNU/Linux existe ainsi qu'une version "archive pour jouer puis jeter".)

                              • [^] # Re: In progress...

                                Posté par . Évalué à 0.

                                Sinon, on peut décider d'utiliser la dernière version et tout le monde se démerde pour l'avoir hein.

                            • [^] # Re: In progress...

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Quoi, tout le monde n'est pas sous Debian ?

                              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Tu en as de la chance...

    Posté par (page perso) . Évalué à -6.

    Après 18 mois de développement, qy.share répond enfin totalement à mes attentes

    Et ben… Tu en as de la chance, 18 mois et tout est fait pour répondre aux attentes, moi 10 ans de mon projet perso, et il ne répond toujours pas totalement à mes attentes.

    je suis de plus en plus convaincu que l'auto-hébergement à la maison à un avenir, même si celui-ci reste semé d'embuche et que la puissance marketing des sociétés de Cloud restera probablement beaucoup plus forte que la plupart des projets d'auto-hébergement existant.

    Ou alors, juste que les gens n'ont pas envie de s'emmerder avec la partie logicielle, la partie matérielle et la partie connectivité.
    Tu as aussi de la chance que ton matos et ta connexion Internet ne tombe jamais en panne et que du coup tu n'as jamais passé de temps dessus.
    (note : l'auto-hébergement peut se faire sur un site plus adapté que "à la maison" pour palier à ces problèmes)

    Que de chance!

    • [^] # Re: Tu en as de la chance...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ben, je ne sais pas si j'ai de la chance, mais c'est vrai que ma connexion Internet marche (à priori faut être chanceux mais bon). Quand a ta remarque, sur l'envie de s'emmerder avec le logicielle, le materielle et la connectivité je suis entièrement d'accord avec toi. Pour le moment le projet qy.share essaie juste de s'attaquer au problème logicielle. Le matos viendra après, et la connectivité, ben soyons un peu optimiste ca finira par marcher !

    • [^] # Re: Tu en as de la chance...

      Posté par . Évalué à 3.

      Et ben… Tu en as de la chance, 18 mois et tout est fait pour répondre aux attentes, moi 10 ans de mon projet perso, et il ne répond toujours pas totalement à mes attentes.

      En même temps, si ni toi ni lui ne décrivez vos attentes, je ne vois pas en quoi il ne pourrait pas avoir ce qu'il veut en 18 mois et tout pas ce que tu veux en 10 ans.

      je suis de plus en plus convaincu que l'auto-hébergement à la maison à un avenir,

      Ou alors, juste que les gens n'ont pas envie de s'emmerder avec la partie logicielle, la partie matérielle et la partie connectivité.
      Tu as aussi de la chance que ton matos et ta connexion Internet ne tombe jamais en panne et que du coup tu n'as jamais passé de temps dessus.
      (note : l'auto-hébergement peut se faire sur un site plus adapté que "à la maison" pour palier à ces problèmes)

      Même problème "a un avenir", c'est extrêmement vague comme prédiction. Si ça veut dire qu'il y aura plus de gens auto-hébergés à l'avenir, c'est sûrement vrai. Prédire combien, là on peut s'attendre à se péter les dents sur la question.

      En ce qui concerne les pannes internet, même chose: quelles sont les attentes du public auto-hébergé? Si c'est juste pour partager des photos avec ses potes et son email perso avec un email pro au chaud dans un datacenter, internet peut bien tomber pendant les vacances, ça ne changera pas ta vie.

      Tiens, ça me fait penser à un truc qui n'a toujours pas été fait à ma grande surprise:
      L'appli qui scanne le wifi et pirate le compte d'un voisin au hasard quand la connexion "locale" tombe. On ajoutera dans le cahier des charges la possibilité de changer de voisin toutes les N minutes pour réduire les chances de se faire gauler, et on arrête les conneries dès que la connexion locale est rétablie. Bon, il faut un gestionnaire d'IP dynamique, mais c'est pas le plus dur à trouver.

      Avec ça, on peut partir plus sereinement en vacances! (ou pas…)

      • [^] # Re: Tu en as de la chance...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        En même temps, si ni toi ni lui ne décrivez vos attentes, je ne vois pas en quoi il ne pourrait pas avoir ce qu'il veut en 18 mois et tout pas ce que tu veux en 10 ans.

        La phrase voulait sous-entendre que ses attentes devaient pas être bien hautes. Pas plus :).

  • # Titre pertinent

    Posté par . Évalué à 1.

    Le titre de ce journal est très pertinent…

    Commentaire sous license LPRAB.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.