RunDeck 1.2 : automatisation de l’administration de serveurs

Posté par . Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
17
29
mar.
2011
Technologie

RunDeck est un outil d’automatisation de l’administration de serveurs : en deux mots, il vous permet de définir des tâches qui seront exécutées sur plusieurs machines distantes via SSH. Écrit en Java, il dispose de deux interfaces : une CLI (Command Line Interface) et une interface Web (via une application grails) qui dispose d’une API REST. Et, bien sûr, RunDeck est libre (licence Apache v2).

Quelques fonctionnalités :

  • CLI et interface Web ;
  • les tâches sont composées d’une ou plusieurs étapes : des commandes distantes, des scripts, ou des références à d’autres tâches ;
  • les tâches peuvent avoir des options (qui peuvent venir de systèmes extérieurs), avec validation au moment de l’exécution ;
  • les tâches sont organisées par groupes et par projets ;
  • les tâches peuvent être programmées pour s’exécuter à intervalles réguliers, ou à une heure précise (syntaxe cron) ;
  • il y a un système de notification par e-mail en cas de succès et / ou d’échec d’une tâche ;
  • la connexion aux serveurs se fait par SSH avec une clé (la liste des serveurs peut être récupérée depuis un système extérieur) ;
  • pas besoin d’installer d’agent sur les serveurs (un serveur SSH suffit) ;
  • authentification (interne ou LDAP), et support d’ACL pour restreindre les actions des utilisateurs ;
  • historique complet des tâches executées (qui, quoi, quand)

Les nouveautés de la version 1.2, sortie le 16 mars dernier :

  • l’API REST, qui permet de demander l’exécution de tâches via d’autres outils ;
  • support du format YAML, en plus du XML, pour définir les tâches, les ACL et les ressources ;
  • le support des options multiples.

Journal Ruby on Rails 1.0

Posté par .
Tags : aucun
0
13
déc.
2005
Un petit journal en attendant une dépêche plus complète (et pour changer des trolls habituels, ça fera pas de mal !) : Ruby on Rails, le framework web basé sur Ruby, vient de sortir en version 1.0.

Rails existe en version publique depuis 15 mois, et est de plus en plus populaire chez les américains.

On notera le nouveau site pour l'occasion : http://www.rubyonrails.com
Il existe également un site en français : http://www.railsfrance.org