Journal Le Bundle revient, humblement indépendant

21
19
déc.
2012

Les Mayas l'avaient prédit : peu après le Humble Sauvetage-de-boite-proprio-pro-DRM Bundle, le Humble Indie Bundle à l'ancienne revient, autant Indie qu'avant.

On revient aux valeurs d'antan : que des jeux Indie, du multiplate-forme, l'EFF, pas de DRM de tafiole, et cætera et cætera.

Au niveau des jeux : le seul que je connais est Binding of Isaac, qui était déjà présent dans un bundle précédent… Mais cette fois, l'extension Wrath of the Land est là ! Nouveaux boss, nouveaux objets, nouvelles fins du jeu, enlarge your péniche expérience de jeu.

Pour les autres jeux :

  • Closure (80/100 sur metacritic) est un jeu de plate-forme qui joue sur ce que tu vois… Et ce que tu ne veux pas voir. Si une zone n'est pas éclairée, alors cette zone est un "vide", et c'est ainsi qu'on traverse un mur comme un voleur.
  • Shank 2 (73/100 sur metacritic) a l'air d'être de l'action bien bourrin. Est-ce qu'on y tue des nazis ?
  • Snapshot (74/100 sur metacritic) : Un jeu de plate-forme où on peut déplacer des objets en prenant des photos. Ça ouvre des possibilités.
  • Bonus : Legend of Grimrock (82/100 sur metacritic) est un jeu à la 1ère personne où on se balade dans un château en tant que Chevalier. Ici point de flingue, il faut tout faire à l'ancienne.
  • Bonus : Dungeon Defenders (81/100 sur metacritic) mélange le Tower Defense et l'action-RPG, avec des graphismes 3D un peu flashis qu'on retrouve dans des titres récents comme League of Legend. Les DLC du jeu, ils sont nombreux, sont inclus et, ça, c'est cool.

Un documentaire sur le développement du jeu indépendant est dans le bundle, pour mieux découvrir l'envers du décor.

Je sais quoi demander à Noël !

  • # Noël ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 . Dernière modification : le 20/12/12 à 01:18

    ski Noël ? Tu lui as envoyé un courriel, skoi son adresse ? (sur la banquise ?)

    (Bon, j'ai fait mon possible pour l'ortho et le Markdown).

    • [^] # Re: Noël ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Noel est grand. Je n'ai pas eu besoin de lui envoyer un miel. Il œuvre dans l'ombre pour que dans 5 jours, tout le monde souhaite d'être aussi joyeux que lui.

      (Tu pourrais corriger le Buncle ?)

      Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

  • # Linux

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Comme on s'appelle encore LinuxFR, qu'en est-il?
    - binaires à lancer dans Wine?
    - natif?
    - architectures? (i386 / amd64 / etc)

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://agauch.fr

    • [^] # Re: Linux

      Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

      Comme d'hab' avec le support Linux des indie bundles, c'est très très aléatoire.
      Voila les options de téléchargement :


      Click the button below to redeem your bundle on the Ubuntu Software Center.
      Closure .sh 303.6 MB
      Shank 2 .tar.gz 1.6 GB
      Snapshot 32-bit .deb 254.6 MB 32-bit .tar.gz 255.2 MB 64-bit .deb 254.7 MB 64-bit .tar.gz 255.3 MB
      The Binding of Isaac + Wrath of the Lamb DLC Flash 31.7 MB 32-bit .deb 38.9 MB .tar.gz 38.9 MB md5


      Non testé (j'ai un autre OS, et son support est autrement plus simple ;-) )

      • [^] # Re: Linux

        Posté par . Évalué à  4 . Dernière modification : le 20/12/12 à 12:16

        au final il y a 2 types : ".sh" et ".tar.gz", ça va, on devrait pouvoir s'en sortir …

        Le gros avantage de Linux : tu peux installer les jeux dans un utilisateur dédié, isolé du reste du système (comme je l'ai fait pour Steam). Pour moi c'est le minimum pour du non libre.

        Va faire ça sous Win …

        • [^] # Re: Linux

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 . Dernière modification : le 20/12/12 à 12:43

          "Le gros avantage de Linux : tu peux installer les jeux dans un utilisateur dédié, isolé du reste du système (comme je l'ai fait pour Steam). Pour moi c'est le minimum pour du non libre.

          Va faire ça sous Win …"

          Tu installe dans un utilisateur dédié et si sa te saoûle de te loguer/délogguer pour jouer, y'a runas il me semble.

          • [^] # Re: Linux

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Tu as déjà réussi à installer un jeu sans être administrateur sous windows ?

            • [^] # Re: Linux

              Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

              C'est un choix de l'éditeur du jeux qui n'a rien à voir avec l'OS. L'OS permet les deux.

            • [^] # Re: Linux

              Posté par . Évalué à  5 .

              Tu as déjà réussi à installer un jeu sans être administrateur sous windows ?

              Oui, sans oublier que certains jeux amélioré ne nécessitent plus du tout d'installation, juste un double clique sur le fichier.exe et ça roule.

              Il y a même certains jeux qui demandent si tu veux l'installer pour tous les utilisateurs ou juste pour ta gueule, windows à pas mal évolué depuis 98, il est dommage que beaucoup d'éditeur ne s'en soit toujours pas rendu comptes.

              Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

              • [^] # Re: Linux

                Posté par . Évalué à  1 .

                il est dommage que beaucoup de linuxfriens ne s'en soient toujours pas rendu compte.

                • [^] # Re: Linux

                  Posté par . Évalué à  3 .

                  Non ceux là ça les regarde; certains éditeurs eux par contre fond n'importe quoi, et il est difficile de distinguer un jeux qui demande des droit admin juste parce qu'il est mal codé, ou pour faire des trucs pas correcte.

                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

  • # Steam Beta ouvert

    Posté par . Évalué à  7 .

    Tant qu’on est à parler de jeux proprios, Steam Beta sort de la phase de test privé:
    http://store.steampowered.com/news/9638/

    Non pas que c’était difficile de l’utiliser avant, mais au moins maintenant vous pouvez le faire sans scrupules.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.