Journal [Nuit de l'Info 2011] Je fais un projet de logiciel libre

6
2
déc.
2011

Bonjour nal !

La Nuit de l'Info, c'est un événement destinés aux étudiants, où entre le 1er jeudi du mois de décembre et le vendredi qui suit, pendant une nuit blanche, il faut coder un site web ! Ou "application", le terme utilisé par tous les professionnels qui participent à l'événement.

Et donc, c'est en train de se dérouler au moment-même où j'écris ce journal.

Pour gagner des prix lors de cet événement, il faut réaliser des défis proposés par les "partenaires académiques et industriels" qui portent principalement sur les méthode de développement, par exemple utiliser du python, réaliser une application via AppEngine qui fait pleurer les serveurs de Google…

Notre groupe a décidé de réaliser entre autres le défi FOSS INRIA où il s'agit de… piloter le projet sous forme de projet libre ! Voilà le rapport avec la section Jounral qui ne parle pas de flims sur le cyclimse. Et je suis chargé de contrôler la "libritude" du projet.

C'est très intéressants, car étant donné le court temps qui nous est alloué (une nuit blanche), il faut penser au plus d'aspects possibles tels que les licences du code, dire aux développeurs d'utiliser un bugtracker autre que "crier d'un bout à l'autre de la salle"… Et je dois sûrement en oublier !

Que je récapitule ce qui est fait et ce qui est à faire :

  • Vérifier les licences correspondant à chaque bout de code emprunté, et récupérer les termes des licences en question : j'ai une jolie collection de licences, du GPLv2 de code, du AGPLv3 (parce qu'on fait un site ouebe), du BSD, des licences entre les deux précédemment citées, j'ai aussi mis certains fichiers sous licence LPRAB
  • gestionnaire de version : git. Ouate else © Georges Clounez
  • La doc : le code est hébergé sur Github qui inclut un wiki, que nous allons utiliser pour rédiger de la documentation
  • Bugtracker : Github a un bugtracker même si c'est pas évident au premier abord.
  • chan irc : serveur irc.unice.fr , salon .pyverts

Et je suis sûr d'avoir oublié quelque chose :)

L'année dernière, pour le même défi, on avait seulement utilisé github pour héberger le code et mettre un fichier de licence rapidement. C'est ce que j'aime avec la Nuit de l'Info, c'est l'occasion d'acquérir beaucoup d'expériences en peu de temps ; les préparatifs et l'autoformation pour la Nuit de l'Info se font sur le temps libre mais on n'a pas l'impression de suivre un cours donc on ne sent pas le temps passer, la Nuit de l'Info est un instant très court où on découvre beaucoup de contraintes d'un projet ; c'est à l'opposé des projets scolaires où le cadre se doit d'être restreint afin de pouvoir noter les travaux réalisés.

Si un étudiant lit ce journal et ne participe pas à la Nuit de l'Info, je lui conseille grandement de participer l'an prochain. Il suffit que le chef d'équipe soit dans une des écoles participantes et un étudiant de n'importe quelle université peut participer, il faut aussi d'autres compétences que celles de codeurs, donc c'est un événement très ouvert.

Sur ce, j'arrête de mouler sur LinuxFr :)

Et je place ce journal sous licence LPRAB : http://sam.zoy.org/lprab/

  • # Ouais

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Et je suis sûr d'avoir oublié quelque chose :)

    Le projet, sans doute.

    • [^] # Re: Ouais

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Les codeurs bossent sévèrement dessus, les designeurs sur Mac aussi, en attendant le code est sur un dépôt Github.

      On utilise du Python avec le framework Django. C'est cool d'essayer d'autres choses que le classique php et le barbant java… Et notre école a commencé à remplacer le java par du python dans des cours d'apprentissage de programmation.

      Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

    • [^] # Re: Ouais

      Posté par . Évalué à 5.

      Et il fait quoi ce projet ? Histoire de savoir si ça m'intéresse de le tester…

      • [^] # Re: Ouais

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Le thème de cette Nuit de l'Info va provoquer des sursauts de dégoûts à certains : déterminer des idées de cadeaux pour ses amis. Comme ça a été fortement suggéré dans le défi, on se base sur les J'aime sur Facebook de la personne concernée, on parcourt aussi les tweets en rapport avec les J'aime afin de déterminer des mots-clés, puis utiliser Google Shop pour proposer des produits en rapport avec les mots-clés les plus pertinents. Oui, ça marche.

        Pour utiliser le site (comme pour la majoriton Facebooké des sites et applications mobiles ainsi développées), il faut utiliser son compte facebook. Les membres du W3C au sein de l'Inria ont été dégoûtés de voir autant d'intégration Facebook sur les sites.

        Le site est accessible ici : http://2011.pyverts.org/

        Et pour l'instant, avec les partiels, autres charges scolaires et convictions personnelles (il a fallu créer un compte pour [un chaton qui accepterait les conditions d'utilisation] à notre place), on ne sait pas si on va pouvoir ou vouloir retravailler dessus.

        Au final l'équipe finit première sur le défi FOSS, je suis très content du résultat. On a aussi fini premiers sur 4.2 défis, mieux que l'année dernière et même mieux que toutes les autres équipes cette année, ça fait plaisir. :)

        Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

    • [^] # Re: Ouais

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Réponse récursive :

      "piloter le projet sous forme de projet libre"

  • # Fini

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Juste pour signaler, la partie développement est terminée. Maintenant, c'est attente des délibérations du jury… On verra bien d'ici midi ce que ça a donné.

    Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.