Forum général.cherche-matériel Carte-mère basse consommation pour serveur

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
3
29
sept.
2011

Bonsoir !
Je cherche depuis un moment une configuration idéale pour me faire un petit serveur domestique orienté auto-hébergement de services internet (mail, http, mpd, vpn…).
Je suis un pauvre étudiant qui n'a pas envie de payer une grosse facture d’électricité et qui a un minimum de conscience écologique. Donc, j'aimerais me tourner vers une solution basse-conso, donc naturellement on pense à l'architecture ARM. (j'ai d'abord pensé à ATOM, mais bon, ça reste du x86…)

Donc voilà. J'essaie un peu de faire l'état des lieux de ce qui peut se trouver en carte-mère avec ce type de processeur, et j'ai été un peu surpris du manque d'abondance de celles-ci. j'ai bien vu les beagleboards et les pandaboards, mais le défaut que je trouve à ces machins, c'est que l'espace de stockage ne peut se faire que via l'USB (limité et fragile si c'est une clé, fragile (pour les lectures/écritures) si c'est une SD, et on perd beaucoup de l'intérêt (basse-conso) quand on met un disque-dur externe en USB.
Donc il me faudrait un truc avec du SATA.
J'ai trouvé ça : Hawkboard.
Ça m'a l'air de correspondre à ce que je cherche. Mais c'est la seule que j'ai trouvé.

Est-ce que vous avez des pistes ?

  • # mon serveur

    Posté par . Évalué à 2.

    Perso j'ai du changer de machine en juillet, et je me suis basé sur cette config :
    http://www.generation-linux.fr/index.php?post/2010/12/13/Deballage-et-installation-de-mon-home-serveur

    Une carte mère Asus AT4NM10-I avec un processeur Atom D425. Le tout consomme entre 20 et 25 W et m'a coûté 60 €. À noter que la config proposée plus haut ne fait quasiment aucun bruit, ça peut être pratique si ton serveur est prêt du lit ;-)

    Pour un usage web, email, jabber, bittorrent, etc. c'est très bien je trouve.

    • [^] # Re: mon serveur

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Intéressant comme config…
      Mais j'aimerais bien un truc fanless si possible (je pense que c'est possible, vu la faible émission de chaleur des processeurs ARM).

      De ses yeux vastes comme des océans, encroûtés de chassie et de poussière d'astéroïdes, Elle fixe le But Ultime.

      • [^] # Re: mon serveur

        Posté par . Évalué à 1.

        J'ai moi aussi opté pour la même configuration (mais j'ai pris la version 510 du processeur).
        L'alimentation est externe donc pas de ventilo.
        Le radiateur du processeur est entièrement passif.
        Seul le boitier dispose d'un ventilateur (6 cm je crois) qui est réglable (3 vitesses). A vitesse mini, le bruit est quasi inexistant.
        Sinon, il existe aussi des boitiers entièrement fanless.

    • [^] # Re: mon serveur

      Posté par . Évalué à 1.

      A peu près idem, mon serveur utilise un vieil atom 330.
      Quand je m'étais renseigné, j'en avait conclu que la différence de conso avec d'autres plateformes était vraiment faible (genre 15W de plus pour l'atom, soit env. 15€/an), et que de toute facon, mes 4 disques 3.5 pouces allaient consommer plus que ca. Et les CM+proc atom sont vraiment pas chères.
      Ca plus les galères potentielles avec l'ARM, je m'étais pas pris la tete, et au final, ca marche bien.

      Après, si tu as besoin de très peu de stockage, effectivement, sheevaplug ou autre + disque 2.5 pouce, c'est aussi pas mal

      Et sinon, il y a toujours l'option "vieil ordi portable", si tu en as un qui traine : consomme peu, facile à administrer. Faut juste potentiellement le bidouiller pour le faire marcher écran fermé.

  • # Pourquoi pas un DreamPlug ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Hello,

    il y a le Dreamplug (une des cibles matérielles du projet FreedomBox au passage) certes, ce n'est pas une carte mère mais question consommation et support du eSata, c'est intéressant (voir ici).
    Sur le même registre, il y a le Sheevaplug mais celui-ci ne gère que l'USB et le SD comme périphérique de masse. Néanmoins, la consommation est plus faible encore (5W). Dans ton cas, l'utilisation mail/http et vpn se satisferait sans doute bien de cette machine. Pour MPD, tout dépend de la taille de tan banque de sons...

  • # Attendre?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Il devrait y avoir ça qui sort au Q3 2012: http://focus.ti.com/general/docs/wtbu/wtbuproductcontent.tsp?templateId=6123&navigationId=12864&contentId=103103

    Ça devrait supporter du sata, mais faut attendre :o

  • # Précisions sur la plate-forme ARM

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Attention, si tu n'as jamais touché à des machines ARM, un petit rappel peut être bénéfique. ARM est une architecture, un jeu d'instructions de processeur comme x86, pas une plate-forme comme le PC.

    Cela signifie que, contrairement au PC, il n'y a aucun mécanisme de généricité entre les différents modèles existants, en particulier aucune découverte de matériel. Concrètement, cela implique que, pour chaque nouveau modèle, il faut adapter le noyau Linux, ou, formulé autrement, un système d'exploitation, par exemple Debian, ne tourne pas « sur ARM » mais « sur une liste précise de 5 ou 6 modèles précis pour lesquels il a été spécifiquement adapté ».

    Cela concerne exclusivement la procédure d'installation, le noyau et la procédure de démarrage. Les logiciels en espace utilisateur peuvent être génériques, puisqu'ils utilisent seulement le jeu d'instructions ARM, qui est commun et les appels systèmes au noyau, et ne vont pas parler directement aux périphériques — c'est le but d'un noyau, d'ailleurs.

    Il y a donc trois cas :

    • ta machine est effectivement prise en charge par ton système d'exploitation préféré, ce qui signifie surtout que tu l'as choisie pour cela ;
    • ta machine nécessite un noyau spécifique, gentiment fourni par le contructeur qui a même fait intégrer ses modifications au tronc de Linux, ce qui veut dire que tu peux te même te le compiler toi-même et que tu ne risques pas trop de te retrouver sans rien dans quelques années ;
    • ta machine nécessite un noyau spécifique mais le fabricant ne coopère pas du tout et fournit seulement son propre système d'exploitation qui ne te convient pas.
    • [^] # Re: Précisions sur la plate-forme ARM

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Pour prévenir d'éventuelles objections, la plupart des cartes mères ARM utilisent le même chargeur de démarrage Das U-Boot, qui fait aussi office de firmware. Cela unifie dans une moindre mesure le mécanisme de démarrage, quoique tous ces U-Boot soient généralement configurés chacun d'une façon particulière, ce qui fait qu'il faut toujours savoir, pour chaque modèle, où il s'attend à trouver le noyau et l'initrd.

      Mais cela ne rend pas l'achitecture matérielle générique pour autant. La seule chose qui est exportée au noyau pour l'aider à savoir quels périphériques sont disponibles et comment leur causer, c'est un identifiant de machine. Il faut donc toujours du code spécifique pour chaque machine, codes qui sont souvent incompatibles entre eux, ce qui empêche de fournir un noyau générique. Si vous lancez un noyau arbitraire sur une carte mère ARM, vous n'obtiendrez qu'un kernel panic, probablement silencieux parce que le port série ne sera même pas utilisable pour l'afficher à ce moment-là.

      • [^] # Re: Précisions sur la plate-forme ARM

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Oui, mais justement, les plate-formes que j'ai citées, c'est des trucs qui sont vantées comme étant des plate-formes construites pour fonctionner sous linux (en tout cas, c'est le cas de hawkBoard).
        C'est sûr que si je tombe sur un truc qui ne marche que sous un OS bizarre genre android, voilà quoi…

        De ses yeux vastes comme des océans, encroûtés de chassie et de poussière d'astéroïdes, Elle fixe le But Ultime.

    • [^] # Re: Précisions sur la plate-forme ARM

      Posté par . Évalué à 0.

      J'avais lu le même genre de commentaires sur ARM lors de ma "prospection" pour choisir ma configuration.

      C'est pourquoi j'ai choisi du x86, car j'aurais été incapable de résoudre les problèmes liés aux incompatibilités.
      Compilation = pas possible pour moi, pas le temps non plus ni d'apprendre, ni de le faire : j'ai une vie.

  • # RaspberryPi

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    J'ai vu ce truc : http://elinux.org/RaspberryPiBoard
    Ça a l'air intéressant, vu le prix et la conso (1W sans disque dur…)

    Le prix et la consommation compenseraient l'inconvénient de l'absence de SATA… Une grosse carte SD plus des disque-dur USB pour tout ce qui n'est pas système (stockage) et ce qui est écrit régulièrement comme les logs (les mémoires flash n'aiment pas les écritures trop fréquentes), ça pourrait aller ?

    De ses yeux vastes comme des océans, encroûtés de chassie et de poussière d'astéroïdes, Elle fixe le But Ultime.

  • # Koin

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Perso, j’ai acheté, à « un gars de chez FDN », cette machine : https://vador.fdn.fr/wiki/essaimage:start#plateforme_technique_locale. Ça tourne, ça fait pas de bruit (fanless), ça consomme rien.

    Me manque seulement un boitier :/

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.