Forum général.cherche-matériel Quelle imprimante laser ?

Posté par . Licence CC by-sa
1
12
mai
2014

Bonjour,

Ma compagne est enseignante et elle imprime pas mal de feuilles. À peu près 300-400 par mois. Mon imprimante jet d'encre Canon MP280 ayant lâché (le papier se bloque et je ne parviens à accéder à rien du tout), j'envisage d'acheter une imprimante laser robuste, pratique et économique.

Elle doit pouvoir imprimer en couleur, faire scanner/photocopieuse, et accessoirement, être en Wifi…

Bien sûr, elle sera reliée à du matériel tournant sous Linux.

Voilà ! Si vous avez des avis, parce qu'il est un peu difficile de s'y retrouver, quelques pistes seront les bienvenues !

  • # Imprimante Hewlett-Packard

    Posté par . Évalué à 3.

    Mon humble conseil serait de choisir un modèle dans le catalogue HP, car ce constructeur fait de gros efforts pour que ses imprimantes fonctionnent sous Linux.

    Il y a même un site dédié: http://hplipopensource.com

    Liste des imprimantes supportées: http://hplipopensource.com/hplip-web/recommended.html

    • [^] # Re: Imprimante Hewlett-Packard

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Les HP sont parmi les plus chères à l'achat et à l'utilisation.

      D'expérience, n'importe quelle laser compatible PCL et/ou PostScript fonctionne parfaitement.

      Les modèles aux alentours de 200 € TTC sont bien (il vaut mieux choisir avec port Ethernet). Ça tient des années sans broncher.
      Sinon un tour sur LeBonCoin, mais il faut tomber au bon moment.

  • # Quel budget

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    C'est le point que tu a omis.

    Perso je suis parti sur une brother MFC-9340CDW laser couleur en réseau, qui fasse recto/verso + scanner (et passeur de documents) + photocopieur autonome + fax (y'a aussi wifi, mais je l'ai connectée ethernet). Je préfère partir sur une imprimante pro plutôt qu'une familiale qui coute au final plus cher en consommables et qui tombe plus facilement en panne - en espérant la conserver assez longtemps [*].

    Sous Linux (Kubuntu 13.10 puis 14.04), j'imprime via cups et je scanne via xsane. Par contre, j'ai dû récupérer et installer le pilote via le site de Brother car il n'était pas directement listé dans mon installation de CUPS - d'autres le sont).

    Mais si tu n'a pas besoin de toutes ces options, y'en a des moins chères chez Brother.

    Sur la compatibilité des imprimantes:
    https://www.openprinting.org/printers

    Par constructeur:
    https://www.openprinting.org/printers/manufacturer/Brother
    https://www.openprinting.org/printers/manufacturer/HP

    En prenant dans celles qui sont listées "perfectly".

    Un inconvénient qui peut être un critère: c'est volumineux.

    [*] j'avais une laser N&B samsung SCX4521F de plus de 5 ans, que j'ai pu donner et qui fonctionne encore très bien - mais ce modèle samsung est à éviter sous Linux, leurs drivers sont des blobs auto-installeurs chiants maintenus par une société tiers, ça eut marché bien mais avec les évolutions sous Linux ils n'ont pas suivi correctement.

    Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

    • [^] # Re: Quel budget

      Posté par . Évalué à 3.

      Pareil, j'ai une Brother, mais il faut bien avouer que la finition des outils pour Linux est bien inférieure à celle de ceux de HP.
      Pour le scanner par exemple, de temps en temps Sane "l'oublie" et faut re-executer le processus d’installation, quand au daemon chargé de scanner depuis l'imprimante et envoyer l'image sur l'ordinateur, il ne fonctionne qu'une fois sur dix.

      Mais ça vaut quand-même le coût, surtout que ces imprimantes ont tellement de fonctions qu'il est facile de contourner ces petits problèmes (genre utiliser le scan vers FTP à la place du daemon proprio)

      • [^] # Re: Quel budget

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        J'ai peut-être de la chance, mais pour l'instant sane a toujours retrouvé le scanner (réseau), et brscan (l'appli qui récupère les images envoyées par le scanner quand on sélectionne la fonction d'envoi vers PC sur l'appareil) marche sans raté (mais je l'utilis peu - je préfère faire mes réglages via xsane car brscan génère des gros fichiers tiff).

        Par contre, je n'utilise pas d'appli spécifique de gestion, c'est CUPS pour l'impression et SANE pour le scan (avec la gestion du passeur de documents et le scan rect-verso, c'est un plaisir pour certains documents).

        Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

        • [^] # Re: Quel budget

          Posté par . Évalué à 1.

          À dire vrai, le budget était "secondaire", non pas que nos moyens sont illimités, loin de là, mais plutôt parce qu'il sert de "dernier tri".

          L'imprimante que tu conseilles a l'air très intéressante. J'espérais moins cher à l'achat (dans les 250 euros, mais comme je le dis plus haut, c'est malléable et ce n'était que mon avis d'ingénu) mais si cela se rattrape sur l'impression, ça ne reste de toute façon qu'un investissement.

          Je jette un œil sur le prix à l'impression et les fonctionnalités. À dire vrai, je n'ai besoin que d'une imprimante-scanner. La photocopieuse peut passer par un PC. Le Wifi également, même s'il peut s'avérer très pratique.

  • # si elle imprime autant, elle doit le faire à l'ecole

    Posté par . Évalué à 7.

    avec un tel volume d'impression c'est à cause de son boulot,
    c'est donc à son boulot de supporter ces impressions, soit en fournissant le materiel
    soit en laissant les employés imprimer sur les imprimantes de l'ecole.

    • [^] # Re: si elle imprime autant, elle doit le faire à l'ecole

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      En théorie, oui.
      En théorie des personnes formées et travaillant avec des niveaux des bac+5 ou bac+8 sont payés en conséquence. En théorie.

      Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

    • [^] # Re: si elle imprime autant, elle doit le faire à l'ecole

      Posté par . Évalué à 3.

      Je suis formateur, ma femme enseigne, et aucun de nous n'a envie de participer au rush du matin sur les photocopieurs et commencer ses cours en retard. C'est bien beau de gueuler, on paye même les syndicats pour ça, mais au final ça n’empêche pas les budgets alloués de baisser fortement chaque année

      • [^] # Re: si elle imprime autant, elle doit le faire à l'ecole

        Posté par . Évalué à 1.

        suffit d'imprimer le soir avant de partir :p
        tu evites alors le "rush" du matin

        • [^] # Re: si elle imprime autant, elle doit le faire à l'ecole

          Posté par . Évalué à 1.

          Il y a également du monde le soir selon les écoles.
          Qui plus est, ce n'est pas du tout pratique pour l'organisation, le travail le week-end ou pendant les vacances.

          C'est sans compter les journaux qu'on lui demande de tenir à jour, qui plus est.

          Récemment, elle a voulu se faire rembourser quelques cartouches d'encre (d'un montant de 40 euros, c'était la première fois de l'année), mais ceci est prélevé sur la coopérative scolaire de la classe…autrement dit, cela nuit aux sorties extrascolaires ou autres activités des enfants. Elle s'est résignée pour leur laisser de quoi faire des sorties avec les beaux jours.

          Du coup, puisqu'indirectement, c'est "à notre charge", j'aimerais faire au plus robuste, plus économique, moins polluant, plus pratique, etc…être un bon consommateur, en somme, parce que pour l'instant, c'est près de 120 euros par mois (3 cartouches noires, 3 cartouches couleur, une de chaque par semaine, en fait) qui partent…Sur son salaire d'environ 1600 euros net, ça fait un petit paquet non-négligeable.

  • # Sujet similaire il y a un an.

    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 13/05/14 à 14:16.

    Salut, je suis plus ou moins dans le même cas. J'avais posté ce sujet il y a presque un an.

    L'imprimante est vraiment bien. Je compte faire un retour à la fin de l'année scolaire. Mais actuellement, on en est à 1300 pages, avec deux couleurs dont le tonner est presque vide (tonner d'origine). J'ai pas encore fait la manip pour reseter le compteur de page par tonner pour gagner quelques impressions. J'essayerai de le quantifier.

    Modif :
    La mienne n'a ni scanner, ni wifi… j'avais pas bien lu le descriptif. :-p

    • [^] # Re: Sujet similaire il y a un an.

      Posté par . Évalué à 1.

      Pas grave, c'est toujours bien d'avoir des retours.

      Je choisirai peut-être de séparer l'outillage. Un scanner et une imprimante, cela peut aussi s'avérer pratique. :)

      • [^] # Re: Sujet similaire il y a un an.

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Une imprimante/scanner qui fait photocopieuse sans avoir besoin d'allumer le PC et de bidouiller sur le logiciel, c'est bien pratique.

        Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

        • [^] # Re: Sujet similaire il y a un an.

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est vrai, mais si le scanner tombe en panne, il faut tout changer…

          • [^] # Re: Sujet similaire il y a un an.

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Si la partie impression fonctionne encore, tu peux la conserver… Et à ce moment passer a un scanner séparé.

            Le modèle que j'ai a des fonctionnalités bien pratique, par exemple le recto/verso de papier d'identité sur la même page. Ça se fait avec un soft sur le PC, mais c'est plus lourd.

            Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

        • [^] # Re: Sujet similaire il y a un an.

          Posté par . Évalué à 1.

          Comme le dit Anthony, s'il y a un problème, il y en a plein d'un coup. Mais tu as raison aussi, c'est à prendre en compte…

  • # Brother DCP9270CDN

    Posté par . Évalué à 1.

    Brother DCP9270CDN pour ma part.

    Je voulais une multi-fonction laser couleur recto-verso.
    Nous imprimons peu mais souhaitons une impression rapide et de qualité.
    Par contre nous utilisons fortement la fonction scan2mail avec chargeur feuille-à-feuille et recto-verso.

    Mon retours d'expérience après 2 ans :

    L'impression sous Linux marche bien mais je reste surpris qu'il faille installé les pilotes propriétaires alors que ces imprimantes "pro" supportent l'émulation PCL et postscript (BR-Script chez Brother).
    Je n'ai pas réussi à utiliser des pilotes génériques PCL ou postscript.
    En fait les documents "volumineux" (je parle de 5 pages avec texte et images !!) mettent plusieurs minutes à s'imprimer alors qu'avec le pilote priopriétaires c'est quasi immédiat.
    Je ne comprends toujours pas comment on peut en arriver là !!

    Pour l'aspect multi-fonction tout marche très bien mais ça a été le parcours du combattant pour y arriver.
    D'abord les spécifications des constructeurs ne sont pas claires.
    Nous avons par exemple commandé un premier modèle "scan2mail" et "compatible linux" où il fallait un PC sous Windows pour l'envoi des scan par mail !!!! Il a fallu insister auprès du revendeur pour qu'il reprenne le modèle sur le motif de non-conformité aux spécifications.
    Il n'est pas évident de savoir si on peut utiliser un serveur LDAP pour l'annuaire (Nous avons 3 imprimantes de ce type sur 3 sites et ne voulions pas à avoir à saisir systématiquement les adresses de courriel sur un écran tactile !!).

    En résumé, ça fonctionne bien mais c'est très frustant d'avoir une imprimante qui fonctionne probablement sous Linux et qui soit aussi délicate à choisir et configurer pour fonctionne avec des postes clients … sous Linux.

    PS : Ce qui me manque un peu aujourd'hui : le support Google Cloud Print pour nos chromebook et tablettes.

    • [^] # Re: Brother DCP9270CDN

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      les documents "volumineux" (je parle de 5 pages avec texte et images !!) mettent plusieurs minutes à s'imprimer alors qu'avec le pilote priopriétaires c'est quasi immédiat.

      Avec tcpdump on comprend tout de suite :

      Le processeur embarqué dans l'imprimante est peu puissant.
      Sans le pilote propriétaire, l'ordinateur envoie du PS ou PCL « normal ». L'imprimante fait tout les calculs. C'est bien long. Et probablement pas optimisé du tout (sur les modèles que connais, Canon et Brother, ça fait ça uniquement lorsqu'il y a des images).

      Avec le pilote propriétaire, les calculs sont fait sur l'ordinateur. Le résultat est envoyé sous forme binaire (Canon) ou PS avec toute la page précalculée (Brother). J'imagine que le pilote est correctement optimisé.

      Dans certains cas, même problème pour imprimer en mode livret, ou pour imprimer plusieurs pages en réduction sur une seule (par exemple 4 pages A4 imprimées sur 1 feuille).

      • [^] # Re: Brother DCP9270CDN

        Posté par . Évalué à 2.

        Avec tcpdump on comprend tout de suite
        Tu veux dire qu'un tcpdump avec le pilote générique PS serait léger car contenant du postscript de haut niveau alors que le tcpdump du pilote proprio serait du PS bien lourd mais ne nécessitant que très peu de calcul sur l'imprimante ?

        Ne peut-on pas faire pré-traiter le postscript localement par CUPS (via un truc genre Ghostscript ?) pour le rendre plus digeste par ces imprimantes ?

        Ou alors il serait utile d'avoir des benchmarks par rapport à des fichier PS/PCL fixes de différentes marques et modèles pour choisir celle qui est la plus véloce.

        • [^] # Re: Brother DCP9270CDN

          Posté par . Évalué à 2.

          Ne peut-on pas faire pré-traiter le postscript localement par CUPS (via un truc genre Ghostscript ?) pour le rendre plus digeste par ces imprimantes ?

          c'est justement le but de pilote proprio

        • [^] # Re: Brother DCP9270CDN

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Tu veux dire qu'un tcpdump avec le pilote générique PS serait léger car contenant du postscript de haut niveau alors que le tcpdump du pilote proprio serait du PS bien lourd mais ne nécessitant que très peu de calcul sur l'imprimante ?

          C'est le principe.
          Le PS (ou PCL, je ne me souviens plus) envoyé par le pilote propriétaire est en fait juste une sorte d'image qui fait la taille de la page. Les formats PS et PCL permettent d'inclure des images brutes, c'est par ce biais que ça fonctionne.
          En gros c'est du GDI encapsulé dans du PS.

          Une Brother que j'ai installé ce matin a même 3 pilotes disponibles : PS, CPL, et GDI.
          Donc là c'est clair il y a du GDI, l'imprimante est carrément « optimisée » pour ne rien calculer du tout.

          Ne peut-on pas faire pré-traiter le postscript localement par CUPS (via un truc genre Ghostscript ?) pour le rendre plus digeste par ces imprimantes ?

          Je ne sais pas si ça existe, mais il faudrait un pilote qui transforme du PS « normal » en PS « graphique ». Et il suffit ensuite de balancer le résultat vers l'imprimante.
          Mais chaque constructeur doit avoir des optimisations qui lui sont propres. Par exemple j'ai une OKI dont le pilote Windows envoie le texte sous forme PS traditionnelle sauf s'il y a des effets (en diagonale par exemple).

          Que les imprimantes contienent un processeur très léger, ok, j'accepte.
          Mais ça me dépasse que le GDI ne soit pas standardisé. C'en serait fini des enquiquinements : un stupide pilote pourrait imprimer partout (sans utiliser les fonctions spéciales).

  • # J'aime pas passer du temps a dépanner mon imprimante

    Posté par . Évalué à 3.

    Si l'imprimante est utilisée massivement, par quelqu'un d'autre, qui ne saura pas dépanner si un souci survient, moi à ta place je prendrais HP.
    Celà fait des lustres qu'ils font du matériel totalement supporté sous Linux qui marche 'en dehors de la boite'.
    A mons sens ça vaut les quelques euros supplémentaires du prix des cartouches ou de l'imprimante.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.