Forum général.général recherche info, mémoire, thèse

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
2
28
fév.
2014

salut

je vais faire un mémoire et je recherche de l'information sur les entreprises qui font un logiciel propriétaire et qui ont décidé de faire une version libre, communautaire, d'ouvrir les sources.

je voudrais connaitre les raisons de leur choix d'ouverture, l'impact de leur choix, les effets obtenus, les répercussions

jusqu'à maintenant via google scholar, je n'ai rien de très probant.

merci

  • # Sharelatex

    Posté par . Évalué à 3.

    Sharelatex vient justement de libérer son code !

    https://linuxfr.org/news/sharelatex-devient-libre

    Tu peux aller voir ce qu'ils en disent sur leur blog et éventuellement leur poser des questions directement.

    • [^] # Re: Sharelatex

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      En plus ça fera double emplois, tu pourrais rédiger ton mémoire avec :)

    • [^] # Re: Sharelatex

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      j'ai déjà lu, c'est un début.

      il me faut beaucoup plus de cas, sans compté qu'il faudra que je contacte des entreprises qui sont dans ce cas.

      Des suggestions d'entreprises?

      www.solutions-norenda.com

      • [^] # Re: Sharelatex

        Posté par . Évalué à 1.

        C'en était une ;)

        Tu peux regarder du côté des cartes/puces graphiques. Notamment les fabricants comme ati/nvidia qui commencent à fournir du code libre. C'est encore plus vrai si tu t'intéresses aussi aux spécifications.
        Il y a aussi broadcom ici : https://linuxfr.org/users/edb/journaux/donc-maintenant-broadcom-aime-l-open-source-et-les-specs-ouverte

        Tu peux aussi voir du côté de la bibliothèque Qt qui était priprio au départ.

        • [^] # Re: Sharelatex

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          qt, je crois qu'ils sont assez accessible, pour ce qui est d'ati et nvidia… ça risque d'être assez difficile d'obtenir des informations

          n'hésitez pas si vous connaissez des entreprises européennes

          www.solutions-norenda.com

  • # licence thèse

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Et toi, quelle licence (libre) vas-tu pouvoir appliquer à ton mémoire ? Comptes-tu le publier au format électronique publiquement ?

    Tu devrais pouvoir trouver quelques exemples dans les thèses suivantes : http://linuxfr.org/news/petite-selection-de-memoires-publies-apres-2010

    Par ailleurs, tu trouveras d'autres entreprises avec le tag libération (il faut trier un peu…).

    Sinon, tu peux essayer de regarder Alfresco (une GED), EDF (codes de calcul code-aster / code saturne), Maarch (une GED + archivage), Microsoft (leur pilote GPL pour HyperV dans Linux), Oracle (passage sur OpenJDK), PubliGroupe (projet NACA documenté sur LinuxFr.org).
    Tu trouveras pas mal de dépêches sur LinuxFr.org ou sur le site des RMLL (fouiller les conférences dans les différentes années) ou du FOSDEM (pareil, fouiller les conférences dans les différentes années).

    • [^] # Re: licence thèse

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      je vais publier sur le net c'est certain

      j'ai regardé ces thèses, mais il y a rien concernant la stratégie d'ouvrir son application propriétaire, l'usage d'un double licence, la libération de son code…

      par contre niveau entreprise qui ont franchit le pas, il y en a quand même beaucoup

      www.solutions-norenda.com

      • [^] # Re: licence thèse

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        As-tu déjà choisi sous quelle licence libre publier ?

        Pour les stratégies d'ouverture, tu peux regarder du côté de lessons learnt going open-source tu trouveras beaucoup de présentations. Cela m'intéresse de savoir quelles présentations t'auront intéressé.

        Pour un changement de licence, il y a l'exemple de SpagoBI passé de LGPL à MPL.

        • [^] # Re: licence thèse

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          personnellement c'est le dernier de mes soucis, je dois trouver de l'info concret sur le sujet et jusqu'à maintenant rien de probant en terme de mémoire, thèse ou document scientifique sur le sujet.

          www.solutions-norenda.com

          • [^] # Re: licence thèse

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            bin, le choix de licence pour ses publications fait partie des pré-requis pour moi, cf. http://faq.tuxfamily.org/License/Fr

            Cela te permettrait une réflexion auto-réflexive : qu'est-ce qui m'empêche de faire de même ? Et à partir de là, mieux intégrer certains réflexes. Voire documenter les points bloquants en interne, ce qui ferait une bonne intro àmha.

            Tu ne m'as pas répondu sur les « lessons learnt » ? Oui, ce sont des présentations, parfois par des entreprises, concernant un retour d'expérience. N'est-ce pas assez scientifique ? (il y a de l'ordre de 5000 personnes qui viennent à ce genre d'événement, une 100aine peuvent assister à chaque conférence, si je prends comme référence le FOSDEM).

            Tu peux aussi essayer de contacter l'april, qui a peut-être des mémoires identifiés sur ton sujet. Cela m'étonne que tu n'aies pas trouvé entre les rmll, l'oscon, le fosdem, les jdll ou autres conférences habituelles, des présentations correspondant à ce que tu cherches :/

            • [^] # Re: licence thèse

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              ce que veux voir mon superviseur, c'est du contenu… le choix de la License ne changera strictement rien.
              Sans contenu, le choix de quelques licence n'a que peu de raison

              et non rien de très probant sur les lessons learnt
              il se peut aussi qu'il n'y es pas eu de recherche de fait sur le sujet.

              Article scientique
              Définition : les articles soumis pour publication dans un périodique arbitré sont évalués par un comité de lecture (formé de pairs) avant publication. Les évaluateurs peuvent demander ou suggérer des modifications à l’auteur.

              Terminologie : on peut souvent voir les termes « arbitré », « refereed », « peer review », revues avec comité de lecture, et revue savante. Tous ces termes se réfèrent à un périodique arbitré ou scientifique.

              Quelques indices pour reconnaître un périodique scientifique :

              Longueur de l'article (habituellement entre 5 à 50 pages et plus)
              Articles écrits par des spécialistes (professeurs, chercheurs, etc.)
              Un résumé (« abstract ») au début de chaque article
              Objectifs / Méthodologie / Résultats (cette caractéristique n’est pas toujours constante)
              Bibliographie à la fin de l’article
              Graphiques, tableaux, etc.
              Indexé dans les bases de données spécialisées
              Publie habituellement moins de 6 numéros par année

              www.solutions-norenda.com

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.