Forum Linux.debian/ubuntu Surchauffe, regulation

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
1
28
juil.
2016

Bonjour

Problème très classique, mon portable surchauffe.

Je l'ai nettoyé, mais des fois lors d'un gros travail il s'arête encore de lui même.

Je cherche donc une manière facile pour que l'ordinateur de lui même ralentisse avant d'arriver a la température critique.

Je préfère largement une petite baisse de performance pendant un long calcul que de devoir redémarrer le système.

J'ai trouvé thermald mais je ne comprend pas grand chose, je ne sais pas si ça permet de faire ça.
Sinon, je suis ouvert. n'importe quoi qui permette de ralentir le processeur ou d’arrêter les taches temporairement même, de préférence en millisecondes…

Merci a vous

Remi

  • # Bien nettoyé ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    « Je l'ai nettoyé, mais des fois lors d'un gros travail il s'arête encore de lui même. »

    Ca ne réponds pas à la question, mais tu l'as probablement mal nettoyé. J'avais le même problème, démonté, pas trouvé beaucoup de crasses, remonté. Toujours ce problème, encore que ça semblait aller mieux. Quelques mois plus tard, cela s'était vraiment encore empiré. Re-démontage : ça semble propre. Comprends pas. Inspection profonde d'un coin caché près du ventilo CPU : plein de gros moutons ! Transfert des moutons à la poubelle, remontage et : problème réglé.

    Donc voilà, mon expérience. Si ça peut aider…

    • [^] # Re: Bien nettoyé ?

      Posté par . Évalué à 2.

      disont que c'est un portable, un Dell
      Je ne l'ai pas ouvert. Je n'ai ni le temps, ni les compétence de le faire

      Le portable ne chauffe pas trop en utilisation normal, (il le faisait avant le nétoyage)

      C'est juste que J'ai fais un test : 4 processus qui prennent 100% de chaques thread de chaques coeurs.
      Et là au bout de 10-15 minutes, il s'est arrêté

      Donc c'est pas critique.
      Mais par exemple si je veux compresser un gros fichier ou quelque chose comme ça,

      Il me semble qu'il dois bien y avoir un programme qui peut ralentir le processeur en cas de surchauffe.
      Ca me semble plus évolué que de juste l'arrêté avec le bios.
      Un programme qui le ralenti avant.

      Merci :)

      • [^] # Re: Bien nettoyé ?

        Posté par . Évalué à 2.

        On passe du début de ton post à je l'ai nettoyé à je ne l'ai pas ouvert…

        Si tu ne l'as pas ouvert, qu'entends-tu par nettoyé alors ? Si tu as passé un coup de chiffon sur le clavier et l'écran forcément que tu n'auras aucune amélioration niveau chauffe…

        • [^] # Re: Bien nettoyé ?

          Posté par . Évalué à 1.

          J'ai aspiré tout les trous possible.
          Et surement qu'il y a mieux, mais la différence est déjà énorme…

          • [^] # Re: Bien nettoyé ?

            Posté par . Évalué à 3.

            si le mouton est gros, tu l'as juste deplacé d'une grille à l'autre en l'ecrasant un peu sur la derniere grille.

            • [^] # Re: Bien nettoyé ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Pourquoi ne me croyez vous pas que c'est beaucoup mieux ?

              Si il y a mieux sans risquer de détruire l'ordinateur je suis preneur.
              Je n'ai pas forcément envie de prendre le risque de détruire un ordinateur portable qui marche somme toute bien.

              Rémi

              • [^] # Re: Bien nettoyé ?

                Posté par . Évalué à 3.

                Je n'ai pas forcément envie de prendre le risque de détruire un ordinateur portable qui marche somme toute bien.

                ouvrir un ordi, y a quand meme pas trop de risque de le detruire
                c'est juste :
                - prendre son temps
                - etre methodique au demontage (classement des vis, prise de photo pour savoir ce qui va ou…)
                - et etre methodique au remontage

                et ca permet de sortir les moutons ;)

                • [^] # Re: Bien nettoyé ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  À sa décharge, autant les tours sont clairement bien plus sympa à ouvrir qu'il y a 20 ans (on peut faire beaucoup sans même utiliser un tournevis), autant les portables peuvent être plutôt pénibles à ouvrir (ça dépend des modèles/marques). Même une fois les vis enlevées, il faut encore bien souvent réussir à faire 'sauter' le capot délicatement. Bon après une petite bugne sur la coque vaut sûrement le coup si l'ordinateur s'éteint de lui-même régulièrement.

  • # Pâte thermique

    Posté par . Évalué à 5.

    J'ai eu un problème similaire sur un laptop 13".
    Depuis un an, il chauffait. CPU à 90°C au repos, 97°C pendant une vidéo Youtube en plein écran (malgré une baisse de fréquence pour limiter les dégâts).
    Ça, c'est lorsqu'il fait 23°C chez moi, donc autant vous dire que dès que le soleil se pointe, la machine atteint les 100°C… et se coupe.
    Pourtant, l'air qui sortait du ventilo (qui tournait à 100%) était à 70°C. Après plusieurs démontages et nettoyage de la machine (sans aucun effet sur la température), je me suis enfin lancé dans le changement de la pâte et les pads thermique. La pâte était totalement sèche, et son pouvoir calorifique probablement nul.

    Là, il fait 25°C chez moi, le CPU au repos est à 67°C (ventilo à 15%). Je ne m'approche plus jamais des 100°C.

    Bon, changer la pâte thermique sur un laptop, c'est une opération assez délicate, surtout si celui-ci fait moins de 13". Mais si ta machine à quelques années (>= 5 ans) et que le nettoyage n'y fait rien, c'est peut-être la seule solution.

    • [^] # Re: Pâte thermique

      Posté par . Évalué à 3.

      La pâte était totalement sèche, et son pouvoir calorifique probablement nul.

      C’est surtout son pouvoir caloporteur qui nous intéresse, son pouvoir calorifique on s’en fout un peu ;)

      • [^] # Re: Pâte thermique

        Posté par . Évalué à 4.

        pour ma part, j'ai du changé un caloduque : il y avait certainement une micro fuite, un peu comme sur la clim d'une voiture, et le gaz caloporteur s'étant échappé, il était bien plus difficile de refroidir la CPU.

        C'était sur un portable 17" il y a 5 à 8 ans, marque Acer. J'avais essayé de faire marcher la garantie sans succès, même pour vis caché. J'ai dépensé quelques petites dixaines d'euro pour commander la pièce. Une fois changée, plus de soucis, aucun.

        • [^] # Re: Pâte thermique

          Posté par . Évalué à 2.

          Merci pour ton témoignage.

          vis caché

          vice caché

          Moi j’ai jamais eu de problème de surchauffe alors je ne peux faire que le nazi de la grammaire sur cette entrée de forum :)

          Àmha ce n’est effectivement pas un vice caché. Usure normale je dirais. D’un point de vue légal, parce que d’un point de vue technique je ne trouve effectivement pas ça normal qu’un tel circuit puisse se mettre à fuir.

  • # régulation

    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 28/07/16 à 18:34.

    Je cherche donc une manière facile

    Cela va dépendre de ta configuration actuelle: qu'utilises-tu comme distribution et comme environement de bureau ?

    En attendant voilà déjà quelques pistes: généralement (disons sur les machines à base de processeur intel/amd x86 pour faire simple, donc sur ta machine aussi plus que probablement) c'est le pilote "cpufreq" qui s'occupe de réguler la vitesse du processeur. Il y a plusieurs modes de fonctionnement (à la demande/performance/low-power/etc.) qui sont aussi configurables individuellement. Il existe des outils pour dialoguer avec ce pilote, par exemple pour sélectionner une fréquence particulière. Si tu as de la chance, il existe une applet graphique qui fonctionne avec ton environement de bureau sinon tu devras utiliser un outil en ligne de commande tel que "cpufreq-set" ou "cpupower frequency-set".

    • [^] # Re: régulation

      Posté par . Évalué à 2.

      Je suis sous xubuntu 16.04

      cpu-frec permet de baisser la fréquence selon la température ?

      merci beaucoup pour ta réponse

      • [^] # Re: régulation

        Posté par . Évalué à 3.

        cpu-frec permet de baisser la fréquence selon la température ?

        non cpu-freqd permet de reguler l'usage CPU en fonction des besoins.
        il permet donc de choisir en :
        * Full Power (processeur à fond tout le temps)
        * balance ou adaptative
        * powersave (economie d'energie = processeur au ralenti tout le temps)

        cependant c'etait valide sur les vieilles machines genre les P4 d'il y a 10 ans.
        depuis les machines ne devraient pas s'eteindre, mais le processeur devrait, de lui meme, ralentir ses activités (CPU Throttling)
        au risque de parfois avoir une machine qui saccade en cas de surchauffe, mais elle ne devrait pas s'arreter ou redemarrer toute seule.

      • [^] # Re: régulation

        Posté par . Évalué à 2.

        Essaye d'installer (s'il n'est pas déjà présent) xfce4-cpufreq-plugin via la logithèque (http://packages.ubuntu.com/xenial/xfce4-cpufreq-plugin). Ensuite tu devrais avoir la possibilité de l'ajouter à un panneau (la bare qui contient la liste des fenêtre ou le menu) en cliquant avec le bouton de droite. Normalement avec cela tu drevrais pouvoir règler la fréquence de ton cpu au minimum.

        Par contre effectivement il semble que thermald, que je ne connaissais pas - merci -, puisse règler la fréquence en fonction de la température. Sa configuration semble complexe, désolé je ne peux pas t'aider plus de ce côté là à part te suggèrer de partir depuis les exemples de configuration (cf. "man thermal-conf.xml" ou http://manpages.ubuntu.com/manpages/trusty/en/man5/thermal-conf.xml.5.html ) et de lancer thermald dans une console avec --no-daemon et --loglevel=debug le temps d'ajuster une configuration optimale (faire un "service thermald stop" avant!). De plus il faudra que tu renseignes les bonnes sources d'informations, en fonction de ton matériel, que l'on peut retrouver du côté de /sys/class/thermal si j'ai bien compris, ainsi que les constances à utiliser, etc.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.