Forum Linux.débutant dd, MBR, sauvegarde intégrale

Posté par .
Tags : aucun
3
14
oct.
2009
Bonjour,

je souhaite pouvoir, de manière simple, faire une image intégrale du disque dur d'un ordinateur, et restaurer cet image à tout moment.

Pour cela, je compte :
- stocker mon image sur une machine du réseau ;
- utiliser la commande dd ;
- utiliser une distribution live CD/USB, contenant mon script, pour que la sauvegarde et la restauration se fasse "à froid".

Je pense utiliser les commandes suivantes :
- sauvegarde : dd if=/dev/sda of=/mnt/serveur/image (où serveur est un point de montage d'un répertoire d'une machine du réseau) ;
- restauration : dd if=/mnt/serveur/image of=/dev/sda .

Cependant, d'une image à l'autre, la table de partitions et le bootloader seront différents.

Du coup, que va-t-il se passer pour la table de partitions et le bootloader ?

Merci d'avance pour vos explications.
  • # Tout y est

    Posté par . Évalué à 3.

    Le premier secteur de ton disque dur contient le MBR, c'est à dire un premier morceau du chargeur de démarrage ainsi que la table des partitions. Donc si tu sauvegardes ton disque complet avec dd if=/dev/sda ..., l'image contiendra ton bootloader et ta table de démarrage.

    Aussi, ajoute un bs=4M pour que dd copie par bloc de 4Mo au lieu de 512 octets, ca ira plus vite.
    • [^] # Re: Tout y est

      Posté par . Évalué à 2.

      Merci Benoît pour ces précisions.
    • [^] # Re: Tout y est

      Posté par . Évalué à 3.

      et les UUID sont conserve?
      • [^] # Re: Tout y est

        Posté par . Évalué à 3.

        Oui, les uuid sont des champs stockés dans chaque système de fichiers, par exemple dans le superblock pour l'ext[2,3,4]. La commande sauvegarde tout le disque dur, du premier au dernier octet.
        • [^] # Re: Tout y est

          Posté par . Évalué à 2.

          Je confirme, après essai, que ça fonctionne impeccable !
  • # filezilla

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Il n'est pas nécessaire de réinventer la roue. Utilise http://www.filezilla.fr/ , une distribution Linux en live-CD, qui permet de faire ce type de travail. Elle supporte entre autre les FS suivant : ext2/2, vfa,; ntfs, ...

    La sauvegarde peut se faire sur une autre partition du disque dur, via un partage réseau SMB ou NFS, etc...

    Bref, cela devrait parfaitement convenir à tes besoins.
    • [^] # Re: filezilla

      Posté par . Évalué à 3.

      De quel live-cd parles-tu ?
      Filezilla semble être un simple client FTP. Je n'ai pas trouvé de référence à une version live-CD sur leur site.
      La version portable ne permet pas de faire ce que je souhaite (copie en mode fichiers, nécessité d'un hôte sous Windows,...)
    • [^] # Re: filezilla

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Tu pensais plutôt à Clonezilla : http://clonezilla.org/ :)

      J'utilise pas mal Clonezilla au boulot, mais lorsqu'il s'agit de faire du disaster recovery j'ai toujours tendance à privilégier Mondo Rescue : http://www.mondorescue.org/ (peut-être par habitude).

      Les stations linux qu'on déploie ont un appel à mondo en crontab. Toutes les semaines, une ISO prête à être gravée est sauvée sur un point de montage NFS.
  • # g4l / g4u

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    tu as g4l (ghost for linux) ou g4u (ghost for unix) qui font la meme chose en compressant les données.
    http://freshmeat.net/projects/g4l/
    http://www.feyrer.de/g4u/
  • # RescueCD et FSArchiver

    Posté par . Évalué à 1.

    Avec le live CD Rescuecd [http://www.sysresccd.org/] et FSArchiver [http://www.fsarchiver.org/], on arrive à l'aide d'un peu de commande à restaurer des partitions.

    Exemple :
    Pour sauvegarder :
    sfdisk -l /dev/sda > table-partition.sf
    dd if=/dev/sda of=master-boot-record.mbr bs=512 count=1
    fsarchiver savefs partition-sda1.fsa /dev/sda1


    pour restaurer :
    sfdisk /dev/sda < table-partition.sf
    dd if=master-boot-record.mbr of=/dev/sda
    fsarchiver restfs partition-sda1.fsa id=0,dest=/dev/sda1
  • # pcopy

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    pcopy peut être une bonne alternative à dd

    La gelée de coings est une chose à ne pas avaler de travers.

    • [^] # Re: pcopy

      Posté par . Évalué à 2.

      pcopy est destiné à être utilisé lors de la copie de données depuis un gros disque (ou partition) vers un autre disque (ou partition) là où dd est trop lent (et peut générer des erreurs). Il affiche également un indicateur d'avancement lors de la copie.

      source : http://packages.debian.org/fr/sid/pcopy
  • # Un peu de compression...

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    ... ne fera pas de mal :
    dd if=/dev/sda | bzip2 -c -9 > /mnt/serveur/image.bz2

    jC

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.