Forum Linux.débutant Espace disque : qui ment ?

Posté par .
Tags : aucun
2
14
juin
2012

j'ai (tenté ?) d'installer des volumes logiques, et voici le résultat d'un "df -h"

gart@host:~$ df -h
Sys. fich. Taille Util. Dispo Uti% Monté sur
/dev/mapper/vg1-vl1 24G 3,9G 19G 18% /
udev 999M 4,0K 999M 1% /dev
tmpfs 403M 860K 402M 1% /run
none 5,0M 0 5,0M 0% /run/lock
none 1006M 152K 1006M 1% /run/shm
/dev/mapper/vg1-vl2 24G 583M 22G 3% /home
/dev/sda5 111G 29G 83G 26% /media/ntfs
/dev/mapper/vg1-vl3 66G 36G 28G 57% /media/stock
/dev/sda1 9,8G 9,1G 779M 93% /media/windows

donc normalement, sur stock j'ai encore de la place … sauf quand je fais
gart@host:~$ touch /media/stock/plop
touch: impossible de faire un touch «/media/stock/plop»: Aucun espace disponible sur le périphérique

alors que se passe-t-il ? Et comment faire pour récupérer mon espace disque ?

  • # et les inodes?

    Posté par . Évalué à 5.

    • [^] # Re: et les inodes?

      Posté par . Évalué à 1.

      /dev/mapper/vg1-vl3 67072 67072 0 100% /media/stock'
      C'est ça, merci beaucoup. Bon, j'ai plus qu'a compresser les fichiers, ou bien il y a un moyen de changer les inodes du système ?

      • [^] # Re: et les inodes?

        Posté par . Évalué à 0.

        Il y a moyen de changer les inodes, mais a priori il faut faire un backup de tes données avant.
        Je ne peux pas t'en dire franchement plus, il faut mieux faire des recherche sur google.

      • [^] # Re: et les inodes?

        Posté par . Évalué à 3.

        Ça ne servira à rien de compresser les fichiers. Tu as trop de fichiers (en nombre et pas en taille).

        Je sais pas moi, change de FS (d'ailleurs c'est quoi comme FS ? car 67072 inodes c'est peu pour 66GiB), fait des archives…

        • [^] # Re: et les inodes?

          Posté par . Évalué à 5.

          ce que je voulais dire c'était bien ça, faire un tar, ça utiliserais moins d'inode, non ?
          Le système est en ext4.

          • [^] # Re: et les inodes?

            Posté par . Évalué à 5.

            ce que je voulais dire c'était bien ça, faire un tar, ça utiliserais moins d'inode, non ?

            alors oui, ça marchera … enfin, à condition de commencer par supprimer un fichier pour pouvoir créer un tar, ou faire du append sur un tar existant ;-)

            petit point de vocabulaire, créer des archives avec tar, ça ne peut vraiment pas être assimilé à de la compression, d'où la réponse de jben.
            tar propose des options de compression, mais ça reste périphérique au traitement d'archive, qui est la fonction principale de tar. D'ailleurs, la compression/décompression peut tout aussi bien être appliqué a posteriori à coup de gzip/bzip2.

      • [^] # Re: et les inodes?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Compresser les fichiers ne changera pas le nombre d'i-noeud utilisés…

        1) très Temporaire : regarde si tu as i-noeud "deleted" mais racroché à des processus qui tournent avec la commande lsof, en arrêtant les dit processus tu va récupérer des i-noeud.
        Si ca se trouve il y a eu une erreur humaine et un rm impromptu qui est passé…

        2) Hélas pour toi le nombre d'i-noeud d'un volume est défini au formatage, extrait du man mkfs.ext3 :

        -i bytes-per-inode
        Specify the bytes/inode ratio. mke2fs creates an inode for every bytes-per-inode bytes of space on the disk. The larger the bytes-per-inode ratio, the fewer inodes will be created. This value generally shouldn't be smaller than the blocksize of the filesystem, since in that case more inodes would be made than can ever be used. Be warned that it is not possible to expand the number of inodes on a filesystem after it is created, so be careful deciding the correct value for this parameter.

        Donc va falloir tout trimbaler ailleurs, formater, et tout ramener

        Fuse : j'en Use et Abuse !

        • [^] # Re: et les inodes?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Pour plus précis ce sont les fichiers qui sont "deleted", mais les i-noeud restent tant que le processus qui a ouvert un descripteur dessus tourne…

          Fuse : j'en Use et Abuse !

        • [^] # Re: et les inodes?

          Posté par . Évalué à 2.

          en fait, pas besoin de tout trimbaler ailleurs, c'était le but de la manoeuvre ici pour pouvoir formater ailleurs ;)
          donc reformater cette partition ne me dérange pas, mais j'ai du mal à savoir combien mettre dans cette valeur bytes-per-inode (en ext4, chez moi) ?

          • [^] # Re: et les inodes?

            Posté par . Évalué à 2.

            Dans ton formatage actuel, tu as imposé cette valeur ? De mon coté je suis toujours resté avec les valeur par defaut et sur mon / qui fait 100 GiB j'ai plus de 6e6 inodes.

            • [^] # Re: et les inodes?

              Posté par . Évalué à 2.

              Sur ma machine /etc/mke2fs.conf :

                  inode_ratio = 16384
              
              
            • [^] # Re: et les inodes?

              Posté par . Évalué à 2.

              De mémoire, j'ai du choisir un type d'utilisation au formatage d'ubuntu. J'ai du mettre grand fichier, ce qui explique sûrement ce paramétrage d'inode

              • [^] # Re: et les inodes?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Le "standard" c'est 4 Ko. Ça fonctionne bien, autant l'utiliser !

                Librement

                Si tu ne sais pas demande, si tu sais partage !

                • [^] # Re: et les inodes?

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Un inode tous les 4k ça fait quand même 6% (ou 3% ça dépende de la taille de l'inode) du disque d'utilisé pour stocker les inodes. Sur une partition de 2To ça fait plus de 100 Go utilisé pour stocker les inodes.
                  Si c'est pour stocker une palanquée de petits fichiers ok, mais si c'est pour stocker des gros fichiers c'est dommage de perdre autant de place pour rien.
                  Bref c'est un paramètre qui se choisit en fonction de l'usage à venir.

                  • [^] # Re: et les inodes?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    c'était l'idée, mais en voulant m'en servir comme stockage de ce qu'il y a sur un autre disque (sauvegarde par rdiff-backup de mails, de doc et de photos) j'ai tout utiliser pour des petits fichiers :(

  • # [HS] VLM

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    /dev/mapper/vg1-vl2

    En français, on dit un groupe de volumes, et un volume logique. En anglais, on dit a volume group et a logical volume. Donc ton nommage est incohérent, il faudrait choisir entre le français gv1-vl2 et l'anglais vg1-lv2.

    Accessoirement, je trouve dommage de nommer tes volumes logiques avec des numéros plutôt que de leur donner des noms logiques puisque c'est possible. En général je recommande de nommer les groupes de volumes avec le nom de la machine — pour ne pas avoir de conflit si on les branche sur une autre machine — et de nommer les volumes logiques selon leur fonction — ici, home.

    • [^] # Re: [HS] VLM

      Posté par . Évalué à 1.

      j'ai suivi un example, pour créér ces partitions, et donc j'ai gardé la numérotation. Si c'est changeable a posteriori, je suis preneur (mais bon, faudra que je me motive à le faire, on verra :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.