Forum Linux.général Augmenter la longévité de ses disques

Posté par (page perso) .
Tags :
3
11
avr.
2011

Salut !

j'ai installé récemment un disque dûr externe en RAID1 sur mon serveur domestique, ce disque sert uniquement d'outils de sauvegarde, une commande rsync est déclenchée toutes les nuits pour synchroniser des dossiers sur le disque externe.

Étant donné que je cherche à avoir un maximum de fiabilité sur ce disque, je souhaite épargner autant que possible les disques à l'intérieur de ce dernier et est pensé qu'il serait peut être bon grâce àune petite commande sdparm bien placée (sdparm /dev/sda --command=stop) de stopper la rotation des disques une fois le rsync fini (au final, il ne fonctionne que la nuit pendant max 30 minutes) mais est-ce vraiment une bonne idée ?

Est-ce que le fait de les laisser allumer en permanence de serait pas mieux pour la mécanique (monté en température, etc...)

Si quelqu'un à des retours, je suis preneur...

  • # hdparm

    Posté par . Évalué à 2.

    eject quand c’est de l’usb fonctionne parfois : ça démonte et arrête le disque dur. Sinon hdparm avec l’option -S, en règle générale réglé pour qu’après 1 minutes il s’arrête de tourner.

    • [^] # Re: hdparm

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      En effet mais c en'est pas vraiment le souci, la commande sdparm fonctionne parfaitement bien.

  • # Température

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Entre 30 minutes de fonctionnement quotidien, et 24h de rotation à xxxx tr/min, il n'y a pas photo, il est préférable de couper les disques.

    En plus, ce sera plus écologique.

    Par contre, je ne suis pas sûr que l'alim elle-même soit réellement arrêtée lorsque les disques ne tournent pas. Regarde si l'alim est chaude avant que le backup ne commence (après 23h30 d'arrêt, donc). Voir mieux, si tu as un wattmetre, regarde la consommation en IDLE.

    Toujours à propos de l'alim : Si celle-ci n'est pas physiquement débranchée, il y a toujours un risque en cas de surtension du secteur (dûs par exemple à un orage). Pour un mécanisme de backup, c'est assez... ennuyeux.

    Sinon, pour ce type de solution de sauvegarde externe, je me suis toujours inquiété de l'évacuation de la chaleur. La chaleur généré par le disque, lorsqu'il est en rotation, est au final très dommageable pour lui-même.

    Personnellement, pour mes disques de machine desktop, je place toujours un ventilateur en face avant de 120mm, qui souffle directement sur la tranche du disque. Vu le volume du flux d'air, il est forcé de rester à température ambiante.

    • [^] # Re: Température

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Google a publié des statistiques internes montrant qu'une température relativement élevée sur le disque dur a tendance à réduire la probabilité de panne.

      http://labs.google.com/papers/disk_failures.pdf

      Envoyé depuis mon lapin.

      • [^] # Re: Température

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Merci pour le document, ça appuierait alors très clairement le fait de toujours le laisser allumer...

        Je m'en vais lire ça.

      • [^] # Re: Température

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Google a publié des statistiques internes montrant qu'une température relativement élevée sur le disque dur a tendance à réduire la probabilité de panne.

        Tout dépend de comment tu interprètes les graphiques :
        Page 5 du document Google:

        The distributions are in sync with Figure 4 showing a mostly flat failure rate at mid-range temperatures and a modest increase at the low end of the temperature distribution.What stands out are the 3 and 4-year old drives, where the trend for higher failures with higher temperature is much more constant and also more pronounced.

        A partir de 40°C, il y a une nette tendance de pannes pour les disques de 3 ans.

        Reste à savoir si l'on veut garder ses données plus de 3 ans...

    • [^] # Re: Température

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      En toute franchise, l'argument écologique, dans ce cas, j'en ai absolument rien à cirer, ce qui compte, ce sont mes données.
      Concernant les surtensions, bien sûr, tout est protégé par une prise parafoudre de qualité.

      Entre 30 minutes de fonctionnement quotidien, et 24h de rotation à xxxx tr/min, il n'y a pas photo, il est préférable de couper les disques.

      Je ne suis pas aussi sûr que toi en fait, au niveau conso, on est d'accord mais au niveau longévité, non. À chaque fois qu'un disque, qu'une alim m'a claqué dans les mains, c'était au démarrage, jamais online. Et ce n'est pas valable que dans l'informatique, pas mal de produit claque au moment de l'appel de courant de la mise sous tension, toujours selon mon expérience.

      Sinon, pour ce type de solution de sauvegarde externe, je me suis toujours inquiété de l'évacuation de la chaleur. La chaleur généré par le disque, lorsqu'il est en rotation, est au final très dommageable pour lui-même.

      Il y a un ventilateur intégré qui, d'ailleurs, fait un bruit énorme...

      Merci pour tes commentaires.

      ps: pour revenir sur l'argument écolo, mon serveur + le point d'accès Wi-Fi + le disque Raid consomme 52W instantané, donc, consommer quelque Watt de moins, ça ne change rien pour moi.

      • [^] # Re: Température

        Posté par . Évalué à 2.

        Oui le courant in-rush est mauvais pour les composants d'alimentation qui le subbissent de plein fouet (vieillissement prématuré des condensateurs, des transistors de l'alim à découpages,self,etc...)

        Mais dans ton cas je suppose que l'alimentation est externe au disque (même si dans le même boitier)?

        Dans ce cas dans la température et le temps de mise sous tension joue un grand rôle dans le vieillissement des composants du disque dur (condo,moteur) qui une fois en panne augmente directement le risque de perdre les données définitivement (voir MTBF du disque puisque on l'exprime en heures de fonctionnement à 25°C).

        Alors qu'une alimentation défaillante demanderais simplement le changement de boitier d'acceuil du disque pour retrouver les données !

        AMHA le mieux est d'éteindre le disque quand on ne s'en sert pas...

  • # Étude par google

    Posté par . Évalué à 3.

    http://linuxfr.org/news/deux-analyses-pr%C3%A9cieuses-sur-la-fiabilit%C3%A9-et-la-long%C3%A9vit%C3%A9-des-di

    Je crois qu'une dépêche plus récente existe mais je ne l'ai pas retrouvé.

  • # Taux de pannes des composants par hardware.fr

    Posté par . Évalué à 4.

  • # 5200 rpm

    Posté par . Évalué à 3.

    Pour éviter d'avoir des disques qui chauffent il faut acheter les versions "green" qui tourne à 5200 ou 5400 rpm. Ils sont à peine plus lent que les autres grâce à la densité des plateaux et ne chauffe pas. Le top est de prendre les mono plateaux (500 ou 650 Go aujourd'hui je pense), c'est toujours plus fiable qu'une version avec plusieurs plateaux et la latence des disques est plus faible.

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: 5200 rpm

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Le top est de prendre les mono plateaux (500 ou 650 Go aujourd'hui je pense), c'est toujours plus fiable qu'une version avec plusieurs plateaux et la latence des disques est plus faible.

      Je suis intéressé.
      C'est plus fiable car le nombre de tête est inférieur (et le reste est pareil) ?
      La latence est plus faible, je n'ai pas remarqué en faisant des tests. Par contre j'ai remarqué que le débit des multi-plateaux est plus élevé. Je suppose que c'est parce que les têtes se déplacent une fois toutes les 4 pistes (2 plateaux, deux faces) au lieu d'un fois toutes les pistes (un plateau, une face).

      • [^] # Re: 5200 rpm

        Posté par . Évalué à 3.

        Et la latence plus faible provient de la Légèreté de la tête et du cylindre qui doit se stabiliser plus vite.

        "La première sécurité est la liberté"

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.