Forum Linux.général Distribution sans installateur de paquet ni système de mises à jour

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
1
7
déc.
2015

Bonjour,

Je voudrai installer une distribution GNU/Linux qui n'a pas aucun installateur de paquet par défault , ni ne posséde de systeme de mises à jour , que ça soit en commande ou en graphique .
Exemple : "apt-get install" & "apt-get update" (Debian)
En fait , je voudrai un systeme assez rudimentaire et trés personnalisable dans lequel je peux procéder manuellement à l'installation des paquets ( ex : Archive ) , et les purger & réinstaller pour les mises à jour .

Merci de vos réponses pratique et pas de philo S.V.P !

  • # LFS

    Posté par . Évalué à 10.

    • [^] # Re: LFS

      Posté par . Évalué à 2.

      Bonjour,

      Juste une question --> répondre par oui ou non :)

      Avec LFS, une fois obtenu le système de base :

      est-il possible de le compléter en lui ajoutant un gestionnaire de paquets
      et profiter simplement des dépôts logiciels maintenus par une distribution classique (debian ou autre) ?

      Merci

      • [^] # Re: LFS

        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 08/12/15 à 08:41.

        Avec LFS, une fois obtenu le système de base :
        est-il possible de le compléter en lui ajoutant un gestionnaire de paquets

        oui, probablement (les sources sont dispos quelques parts), mais pourquoi ?

        pourquoi ne pas prendre la base de la distribution, par exemple la netinstall debian
        tu gagnerais du temps sur l'assemblage de base (noyau, libc, init et outils de base)

      • [^] # Re: LFS

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        bonjour,

        Oui on peut ajouter un gestionnaire de paquets à une LFS pour gérer les paquets installés.
        Il est possible soit d'installer un gestionnaire "connu" (comme un autre paquet c'est un programme à compiler…) ou alors partir sur des solutions plus "exotiques"… voir même écrire son gestionnaire de paquets (si si c'est possible ;o)) )…

        Mais un fois le gestionnaire de paquets, il faut aussi gérer ton dépôt et ne pas utiliser les dépots des distributions…. si tu installes apt et que tu utilises les dépots debian, par le jeu des dépendances qui vont être installées, il est quasiment certain que tu vas te retrouver avec une debian rapidement… donc ou est l’intérêt d'avoir fait une LFS ??

        Faire et utiliser une LFS, c'est vouloir avoir une distribution personnalisée selon des rêgles personnelles. Il faut donc aussi imaginer qu'il n'est pas pertinent de vouloir utiliser ensuite des paquets venant d'ailleurs qui ne vont pas respecter les règles.

        A+

        • [^] # Re: LFS

          Posté par . Évalué à 1.

          Merci pour ces précisions qui me "recadre" quant la philosophie de LFS.

          A+

    • [^] # Re: LFS

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      http://www.fr.linuxfromscratch.org/

      Il existe une version française ;o)

  • # Désinstaller le gestionnaire de paquet

    Posté par . Évalué à 5.

    C'est la solution la plus simple amha. Tu installes un système de base (par exemple Arch Linux), puis tu désinstalles le gestionnaire de paquet (pacman). Fini.

  • # stargz

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    wget http://deus.org/*.tar.gz -O - | tar cvzf - > /dev/sda1
    
  • # Builroot

    Posté par . Évalué à 5.

    https://buildroot.org
    Pour commencer : make menuconfig

    Si tu a déjà configuré du OpenWRT tu ne sera pas dépaysé, c’est presque pareil.

  • # BSD ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Les BSD viennent sans gestionnaire de paquets et sans ports par défaut — il faut les installer. NanoBSD permet de réaliser une image de FreeBSD en lecture seule par exemple.

  • # slackware est ton ami.

    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 10/12/15 à 22:43.

    http://www.slackware.com/

    La page wikipedia

    "La Slackware se veut être une distribution légère, rapide, et sans fioritures. Elle se démarque par une procédure d'installation en mode semi-graphique, un système de paquetages logiciels composé simplement d'archives tarballs sans gestion des dépendances, ainsi que par un processus de démarrage reposant sur un ensemble de scripts aisément modifiables « à la main » "

    Pour les paquets :

    Slackware inclut son propre gestionnaire de paquets: pkgtool, permettant d'installer, désinstaller, mettre à jour, extraire dans le répertoire courant et créer des paquets. Chacune de ces fonctions est remplie par un script bash utilisable par l'interpréteur de commandes. pkgtool fournit également un environnement en mode texte pour effectuer ces opérations. Les paquets sont de simples archives tar compressées avec gzip, bzip2 ou xz. Depuis le 8 mai 2009, les paquets distribués officiellement sont compressés avec xz9.

    Certes ce n'est pas une distribution sans aucun gestionnaire de paquets, mais celui utilisé est assez simple et rudimentaire, facilement personnalisable. Et à ma connaissance, il n'y a pas de système de mise à jour.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.