Forum Linux.général eth0 a disparu.

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags : aucun
4
19
jan.
2018

Bonjour à tous !

j'ai un vieil ordinateur portable qui me sert de serveur, avec yunohost installé dessus, et qui me sert à d'autres trucs, j'ai quelques scripts divers qui tournent dessus.
Comme la majorité des vieux portables, le ventilo fait un bruit de turbine particulièrement agaçant.
Et comme il est dans la même pièce que mon lit (les joies d'un studio), j'ai vite cherché un moyen de le réduire au silence.
Donc ça fait environ deux ans que j'ai bridé le CPU à 800MHz (le minimum qu'il supporte) avec la commande cpufreq-set et une règle cron pour lancer à chaque démarrage.

Puis comme j'avais un script qui avait besoin d'un peu de ressource, je me suis dit que ça dérangerai personne si je rajoutais une tâche cron qui enlève la limite des 800Mhz quand je suis au boulot.
Donc j'ai ajouté une tâche cron pour passer la limite à 3GHz quand je pars au boulot, et une pour la passer à 800MHz quand je reviens du boulot.

Comme je suis un génie, j'ai fait ça en SSH depuis mon boulot.
Une heure plus tard, mon serveur était inaccessible.
Quand je suis rentré chez moi, y'avait des warnings concernant la température du CPU à l'écran.

J'ai rebooté, j'ai remis une limite perpétuelle à 800MHz, et mon pc a l'air de bien se comporter.

Sauf que : je n'ai pas accès à internet.

Si je fais /sbin/ifconfig, j'ai uniquement "docker0" et "lo".
pas de eth0.

Si je fais "ip link show", j'ai bien une ligne pour eth0, mais avec une mention "state DOWN", ce qui ne me semble pas normal.

Si je fais /sbin/ifconfig eth0 , j'ai bien de nouveau eth0
Ensuite, un /sbin/ifconfig eth0 up pour l'activer ne me renvoie rien.
Puis un ping vers ma box me renvoie "connect: Network is unreachable".

D'où une question qui s'impose. Ai-je cramé ma carte réseau en faisant chauffer mon processeur ?

  • # lister le materiel

    Posté par . Évalué à 3.

    bonjour,
    voir avec la commande lspci si la carte reseau est presente

  • # dmesg

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Essaie aussi quelque chose comme

    dmesg | grep -i eth

    Bonne chance!

    La gelée de coings est une chose à ne pas avaler de travers.

    • [^] # Re: dmesg

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      J'ai bien un résultat avec cette commande. (je ne peux malheureusement pas faire de copier/coller ici pour des raisons évidentes)

      ça me donne deux ligne avec ce qui semble être la version du driver de la carte.
      Si je fais un
      /sbin/ifconfig eth0 up
      et que je refais
      dmesg | grep -i eth
      j'ai des lignes supplémentaires. Je ne sais pas quelle information est importante dedans, mais plusieurs lignes se terminent par "link is down".

      • [^] # Re: dmesg

        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 20/01/18 à 12:40.

        pas de pb de cable ou de faux contact sur les pin du rj45 ? avec l'humidité et les années ca peut arriver, coté pc et coté routeur.

        link si down -> cable non branché mais cela ne devrais pas t'empecher de configurer ta carte avec if config complétement
        ifconfig eth0 192.168.2.2 netmask 255.255.255.0 broadcast 192.168.2.255

        if up prend la configuration de /etc/networks, tu as moins de message d'erreur amha

        un modprobe modulekivabien te donne quelques choses ?

        • [^] # Re: dmesg

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          "pas de pb de cable ou de faux contact sur les pin du rj45 ? avec l'humidité et les années ca peut arriver, coté pc et coté routeur."
          J'ai essayé avec un autre RJ45 et un autre port sur ma box : même problèmes

          "ifconfig eth0 192.168.2.2 netmask 255.255.255.0 broadcast 192.168.2.255"
          La commande ne renvoie rien, je n'ai toujours pas d'accès au réseau après.

          "un modprobe modulekivabien te donne quelques choses ?"
          ça dépend, comment je fais pour connaitre le modulekivabien ?

          • [^] # Re: dmesg

            Posté par . Évalué à 5.

            dmesg | grep eth0

            [ 1.458202] e1000e 0000:00:19.0 eth0: (PCI Express:2.5GT/s:Width x1) 00:0f:fe:a3:0b:08
            [ 1.458206] e1000e 0000:00:19.0 eth0: Intel(R) PRO/1000 Network Connection
            [ 1.458227] e1000e 0000:00:19.0 eth0: MAC: 7, PHY: 6, PBA No: 1062FF-0FF
            [ 8.603384] IPv6: ADDRCONF(NETDEV_UP): eth0: link is not ready
            [ 9.892901] e1000e: eth0 NIC Link is Up 100 Mbps Full Duplex, Flow Control: Rx/Tx
            [ 9.893011] e1000e 0000:00:19.0 eth0: 10/100 speed: disabling TSO
            [ 9.893047] IPv6: ADDRCONF(NETDEV_CHANGE): eth0: link becomes ready

            si jamais tu ne trouve pas ton module, avec lspci le nom de ta carte reseau + google tu peux le trouver

            ici le module s’appelle : e1000e
            tu le retrouve avec
            lsmod | grep e1000e
            e1000e 192586 0

            tu le decharge de la mémoire :
            modprobe -r e1000e

            puis relance avec les options kivonbien :)
            modprobe -v e1000e

            chaque module peut avoir des options particulière, dont tu trouve la liste dans les sources .c du module ca peut etre intéressant.

      • [^] # Re: dmesg

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        (je ne peux malheureusement pas faire de copier/coller ici pour des raisons évidentes)

        Parce que tu as laissé passer trolldi ?

        * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

  • # Bonnes options de ifconfig

    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 20/01/18 à 19:38.

    Hello, juste pour info, il est normal de ne pas voir les connexions down avec ifconfig. Il faut écrire ifconfig -a pour lui demander de les afficher toutes.

    Vois déjà si ta connexion reste montée lorsque tu la redéfinis comme tu l'as fait en lui réaffectant une adresse et en la montant, avec ifconfig eth0 192.168.0.2 up puis ifconfig tout seul pour voir si elle apparaît bien. Ensuite, il faut que tu vérifies sur quel sous-réseau tu es censé te trouver. dark_star t'as suggéré 192.168.2.2 plus haut, mais ça peut être autre chose que 2.

    Enfin, une fois ta carte réseau remontée, il faudra peut-être redéfinir la passerelle par défaut avec un truc du style `route add default gw 192.168.2.254 eth0' en remplaçant éventuellement 254 par 1, et le 2 par 0, 1, 2, 3… etc.

    Évidemment, cela ne nous dit pas pourquoi ta manip' a fait planter ton réseau, mais il est possible que le fait d'avoir passé ta machine à 800 Mhz et avoir rebooté pousse un des scripts de démarrage à ramer suffisamment pour atteindre un timeout, mais ce serait étonnant quand même. On ne pourrait être fixés qu'en examinant les logs.

    Autre piste : il y a des chances que ta carte réseau obtienne en fait son adresse via le DHCP (et que la passerelle soit configurée à cette occasion), que tes manips aient provoqué l'expiration du bail et que l'équipement censé lui renouveler ne le fasse plus.

    • [^] # Re: Bonnes options de ifconfig

      Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 20/01/18 à 21:17.

      Cette fois-ci, j'ai fait ifconfig eth0 192.168.0.2 up, avec l'adresse IP qui va bien
      (elle est paramétrée en adresse statique dans les paramètres DHCP de ma box, histoire de pas casser les redirections de ports à chaque reboot)

      Je l'avais fait avec une adresse quelconque la première fois, probablement l'égarement de la fin de semaine.

      Y'a du progrès.
      Maintenant, je peux pinger ma box.
      Par contre, j'arrive pas à pinger un nom de domaine, ni à faire les mises à jour par apt-get.
      Je suppute un problème de DNS.

      Mon serveur a l'air d'être accessible depuis l'extérieur par son nom de domaine.
      (je peux pas y accéder à cause d'un problème de certificat, mais le problème était apparu avant et n'a rien à voir)

      Donc ça a l'air de fonctionner, mais que dans un sens.

      Et la manip ne résiste pas à un reboot.

      • [^] # Re: Bonnes options de ifconfig

        Posté par . Évalué à 4.

        Cette fois-ci, j'ai fait ifconfig eth0 192.168.0.2 up, avec l'adresse IP qui va bien
        (elle est paramétrée en adresse statique dans les paramètres DHCP de ma box, histoire de pas casser les redirections de ports à chaque reboot)

        Tu as spécifié une adresse fixe dans la config du serveur DHCP (ce que je fais aussi) en fonction de sa mac address mais attention à ne pas déclarer « STATIC » l'adresse de ta carte sur ta machine, car cela signifie que le serveur DHCP ne sera pas interrogé…

        Y'a du progrès.
        Maintenant, je peux pinger ma box.
        Par contre, j'arrive pas à pinger un nom de domaine, ni à faire les mises à jour par apt-get.
        Je suppute un problème de DNS.

        C'est normal. Pour que la résolution DNS fonctionne (et par conséquent tous les programmes dont les connexions se font vers un nom de domaine plutôt qu'une adresse IP, soit 99 % des applications Internet), il faut remplir /etc/resolv.conf pour lui indiquer quels sont les DNS à contacter pour faire la résolution. Et les adresses de ces serveurs sont indiqués sur les documents papier qui t'ont été envoyés par ton fournisseur d'accès.

        Mais là encore, ces informations sont censées être communiquées automatiquement avec la requête DHCP. Tout semble venir de là.

        C'est soit NetworkManager, soit les clients DHCP en ligne comme pump ou dhclient qui font la requête et qui remplissent le fichier le cas échéant. Vérifie la config de ta carte réseau dans ton gestionnaire. Si ça se trouve, tu as juste coché une mauvaise case et fait passer ta carte soit à l'état inactif, soit en configuration statique et avec des paramètres non renseignés.

        Sinon, tu peux remplir /etc/resolv.conf. Attention, c'est peut-être un lien symbolique vers un autre fichier. Si tu as une box un peu sophistiquée comme une Freebox V6, il se peut qu'elle soit elle-même serveur DHCP et tu peux te contenter d'y écrire nameserver adresse.de.ta.box, sinon tu retrouves les bons serveurs, soit en cherchant sur le Net puisque tu as visiblement une connexion de secours, soit dans tes documents papier.

        Pense à ajouter les serveurs IPv6 également si tu es concerné.

        • [^] # Re: Bonnes options de ifconfig

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          mais attention à ne pas déclarer « STATIC » l'adresse de ta carte sur ta machine

          Ah ben ça, ça risque pas, je savais pas qu'on pouvait.

          Vérifie la config de ta carte réseau dans ton gestionnaire. Si ça se trouve, tu as juste coché une mauvaise case et fait passer ta carte soit à l'état inactif, soit en configuration statique et avec des paramètres non renseignés.

          J'ai pas d'environnement graphique installé.

          J'ai tenté de suivre ce tuto pour configurer resolv.conf, sans succès.

          J'ai tenté d'écrire directement dans le fichier resolv.conf malgré la ligne d'avertissement qui signale que ça sera écrasé. Ca ne l'a pas été pendant mon test, mais ça n'a quand même pas marché.

          Puis, j'ai essayé de pinger une adresse IP extérieure à mon réseau.
          J'ai lancé un ping vers un nom de domaine (google en l'occurence) sur une machine sur laquelle tout fonctionne, j'ai noté l'adresse IP, puis j'ai fait un ping vers cette adresse IP depuis la machine problématique.
          ça me renvoie "Network unreachable"

          Donc je dois avoir un autre problème que la résolution DNS, non ?

          • [^] # Re: Bonnes options de ifconfig

            Posté par . Évalué à 2.

            tu peux démarrer sur un live cd/usb pour faire tes manip et enlever le doute sur un pb de disques ?

          • [^] # Re: Bonnes options de ifconfig

            Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 21/01/18 à 12:46.

            pour qu'une connexion reseau et vers internet fonctionne il te faut 3 choses :

            • une adresse IP sur ton reseau (192.168.x.y) pour pouvoir joindre la box, exemple : 192.168.0.2/24
            • une passerelle pour joindre les reseaux autres que ton reseau local (donc ta BOX) : 192.168.0.254 ou 192.168.0.1 (suivant les box)
            • un DNS pour pouvoir resoudre les noms de domaine : l'ip de ta box, l'ip d'un DNS exterieur, etc

            tu peux fixer ces 3 parametres :

            • via un serveur DHCP qui fournit alors toutes les infos à tes machines (et les machines sont alors configurées en mode automatique/dhcp)
            • directement sur chaque machine (pas evident si tu commences à avoir plusieurs machines)
  • # diverses questions

    Posté par . Évalué à 3.

    J'ai vu dans les commentaires que tu utilises apt-get, mais quelle distro? As-tu fait une mise à jour récemment? Je pose la question parce qu'il se peut que le nom de l'interface réseau ait changé si une MàJ majeure est passée par la (normalement, non, mais on sait jamais).
    Tu indiques avoir fait ip link show mais tu n'indiques pas le retour complet, qui permettrait d'invalider la possibilité ci-dessus.

    Quel gestionnaire réseau utilises-tu? Tu indiques ne pas utiliser d'interface graphique (bien que je doute que sois en TTY) mais ça n'indique pas comment le réseau est configuré chez toi. Personnellement, je n'utilise pas de daemon pour gérer le réseau, je le fais manuellement à partir de /etc/network/interfaces (avec le wpa_supplicant.conf qui va bien et mets les clés non dans la config mais dans le $HOME de mon utilisateur, histoire de pouvoir ajouter un réseau wifi sans être root…).
    Si tu n'utilises pas de gestionnaire, peut-on voir le contenu de ce fichier?

    Tu peux ping ta box, mais arrives-tu à ping une autre machine sur le LAN sur l'ethernet (donc, quand tu n'es séparé d'une autre machine que via un switch, ta box faisant potentiellement office de switch. Il n'y a pas de raison que non, mais ce petit test permettrais déjà de vérifier qu'il n'y a pas de problème de ce côté: peut-être n'est-ce pas du côté de ton PC, que ça merde)?

    Une hypothèse qui n'a pas été abordée: un problème de routage? Que donne la commande route?

    Notes: pour l'histoire de resolf.conf, un moyen relativement simple pour vérifier si c'est une merde dans le DNS est de balancer un simple # echo 8.8.8.8 > /etc/resolv.conf. Vu que ce fichier est de toute façon régénéré par le système… (par contre c'est pas propre de squatter le DNS de google, j'ai cru lire à plusieurs reprises que niveau sécurité c'est douteux, mais pour du test, ça ne devrais pas poser de problème j'imagine)

    • [^] # Re: diverses questions

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      J'ai vu dans les commentaires que tu utilises apt-get, mais quelle distro?

      C'est une debian (4.8.4)

      As-tu fait une mise à jour récemment?

      Je commence à me demander si j'ai pas viré un truc nécessaire au fonctionnement du réseau avec un apt-get autoremove.
      Mais je ne pense pas que ça coïncide en terme de temporalité.

      Quel gestionnaire réseau utilises-tu?

      Aucune idée. Jusqu'à maintenant, je faisais rien, et ça marchait, c'était magique.

      Si tu n'utilises pas de gestionnaire, peut-on voir le contenu de ce fichier?

      Il n'y a que ça dedans :
      # The loopback network interface
      auto lo
      iface lo inet loopback eth0

      J'ai essayé de rajouter :
      #primary network interface
      auto eth0
      iface eth0 inet dhcp

      En espérant récupérer miraculeusement ma connection.
      J'ai pas constaté de changement.
      d'ailleurs, si je fais un /sbin/ifconfig, il n'y a toujours pas mention de eth0.

      Tu peux ping ta box, mais arrives-tu à ping une autre machine sur le LAN sur l'ethernet

      Après un /sbin/ifconfig eth0 192.168.1.92 up, eth0 aparait bien lors d'un /sbin/ifconfig.
      Je peux alors faire un ping vers ma box, mais aussi vers une autre machine de mon réseau.
      Je ne peux pas en faire vers une machine extérieure au réseau.

      Que donne la commande route?

      "Commande introuvable" :D

      • [^] # Re: diverses questions

        Posté par . Évalué à 3.

        C'est une debian (4.8.4)

        debian 4.8.4? Debian n'a que 2 numéro dans leurs versions: majeur.patch. Et la stable actuelle est stretch, en 9.3.
        Tu as quoi dans ton fichier /etc/apt/sources.list ? C'est pas à proprement parler la façon standard de récupérer une version de distro, mais je me rappelle jamais la façon standard…

        Enfin, ça ne devrais pas être trop important puisque eth0 est reconnue: si c'est stretch que tu utilises, il y a de grandes chances que tu sois passé par une migration d'une version plus vieille.

        Aucune idée. Jusqu'à maintenant, je faisais rien, et ça marchait, c'était magique.

        Si tu n'utilises pas de gestionnaire, peut-on voir le contenu de ce fichier?

        Il n'y a que ça dedans :

        Ouai, bon, je pense que tu utilises, ou utilisais, un gestionnaire de réseau, parce que sinon avec la conf d'origine ça n'aurait jamais marché ton histoire.
        Et du coup, s'il en reste des morceaux (du gestionnaire réseau, je veux dire) c'est pas impossible qu'il y ait un conflit, ce qui explique que la modification du fichier ne répare rien (enfin, en admettant que tu aies redémarré ou lancé en tant que root ifup -a bien sûr).

        Le plus simple, ça serait d'avoir la sortie d'un pstree, avec le moins de logiciels lancés possible (histoire d'alléger, parce qu'avec le moindre outil qui embarque un moteur de rendu web, notamment, on se retrouve avec une tétrachiée de lignes). S'il y a un gestionnaire de réseau qui tourne, on devrais pouvoir l'identifier comme ça, avec le nom.

        Après un /sbin/ifconfig eth0 192.168.1.92 up, eth0 aparait bien lors d'un /sbin/ifconfig.
        Je peux alors faire un ping vers ma box, mais aussi vers une autre machine de mon réseau.
        Je ne peux pas en faire vers une machine extérieure au réseau.

        En soit, ça me surprend pas plus que ça, parce que tu fixes bien ton IP, mais tu ne définit pas de passerelle.
        Personnellement, je ne passe jamais par ifconfig pour configurer le réseau, je trouve sa syntaxe imbitable: configurer directement /etc/network/interfaces sous Debian est plus simple, et par exemple pour une config statique, ça peut donner ça:

        allow-hotplug eth0
        iface eth0 inet static
            address 192.168.0.100
            gateway 192.168.0.1
            network 255.0.0.0
        

        Personnellement, pour configurer en ligne de commande, j'aurait plutôt fait un truc dans ce goût la:

        # ip link set eth0 up
        # dhclient eth0
        

        La première commande demande au noyau d'allumer une interface (eth0 ici) et la deuxième demande au client DHCP (le protocole qui permets de récupérer les informations réseau de ta box) de la configurer (je trouve dhclient assez moche, m'enfin, c'est ce qui est installé par défaut me semble).

        De mémoire, ifconfig est considéré comme déprécié en faveur des commandes ip, mais bon, ça marche encore.

        "Commande introuvable" :D

        Ça se lance en tant que root :)

        • [^] # Re: diverses questions

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          debian 4.8.4? Debian n'a que 2 numéro dans leurs versions: majeur.patch. Et la stable actuelle est stretch, en 9.3.

          /proc/version me dit ça : Linux version 3.16.0-5-amd64 (debian-kernel@lists.debian.org) (gcc version 4.8.4 (Debian 4.8.4-1) ) #1 SMP Debian 3.16.51-3+deb8u1 (2018-01-08)

          Ce qui me parait pas trop cohérent, en fait, ou alors j'interprête mal ce truc.
          Je suis sur une debian Jessie, le projet Yunohost ne supporte pas encore Strech (ça devrait arriver avec la prochaine version majeure)

          Le plus simple, ça serait d'avoir la sortie d'un pstree

          systemd─┬─ModemManager─┬─{gdbus}
                  │              └─{gmain}
                  ├─accounts-daemon─┬─{gdbus}
                  │                 └─{gmain}
                  ├─atd
                  ├─avahi-daemon───avahi-daemon
                  ├─cron
                  ├─cups-browsed
                  ├─cupsd
                  ├─dbus-daemon
                  ├─dnsmasq
                  ├─dockerd─┬─docker-containe───12*[{docker-containe}]
                  │         └─12*[{dockerd}]
                  ├─dovecot─┬─anvil
                  │         ├─auth
                  │         ├─config
                  │         └─log
                  ├─fail2ban-server───16*[{fail2ban-server}]
                  ├─glances
                  ├─haveged
                  ├─irqbalance
                  ├─login───bash
                  ├─lua5.1
                  ├─master─┬─bounce
                  │        ├─cleanup
                  │        ├─pickup
                  │        ├─pipe
                  │        ├─qmgr
                  │        ├─tlsmgr
                  │        └─trivial-rewrite
                  ├─mysqld_safe───mysqld───22*[{mysqld}]
                  ├─nginx───4*[nginx]
                  ├─nscd───10*[{nscd}]
                  ├─nslcd───5*[{nslcd}]
                  ├─ntpd───ntpd
                  ├─php5-fpm───11*[php5-fpm]
                  ├─polkitd─┬─{gdbus}
                  │         └─{gmain}
                  ├─redis-server───2*[{redis-server}]
                  ├─rmilter───5*[{rmilter}]
                  ├─rpc.idmapd
                  ├─rpc.statd
                  ├─rpcbind
                  ├─rspamd───5*[rspamd]
                  ├─rsyslogd─┬─{in:imklog}
                  │          ├─{in:imuxsock}
                  │          └─{rs:main Q:Reg}
                  ├─shellinaboxd───shellinaboxd
                  ├─slapd───6*[{slapd}]
                  ├─sshd───sshd───sshd───bash───pstree
                  ├─systemd───(sd-pam)
                  ├─systemd-journal
                  ├─systemd-logind
                  ├─systemd-udevd
                  ├─uwsgi───4*[uwsgi]
                  └─yunohost-api───{yunohost-api}
          

          Ça se lance en tant que root :)

          Ah ben je m'attendais à un message d'erreur qui dit que j'ai pas le droit, dans ce genre de cas !

          Table de routage IP du noyau
          Destination     Passerelle      Genmask         Indic Metric Ref    Use Iface
          172.17.0.0      *               255.255.0.0     U     0      0        0 docker0
          192.168.1.0     *               255.255.255.0   U     0      0        0 eth0
          

          Donc effectivement, y'a pas de passerelle de spécifiée.

          si je fais dhclient eth0 (ma carte eth0 est restée montée avec le ifconfig fait la veille) j'obtiens désormais :

          Destination     Passerelle      Genmask         Indic Metric Ref    Use Iface
          default         192.168.1.1     0.0.0.0         UG    0      0        0 eth0
          172.17.0.0      *               255.255.0.0     U     0      0        0 docker0
          192.168.1.0     *               255.255.255.0   U     0      0        0 eth0
          

          Et je peux maintenant pinger meteofrance.com \o/

          Enfin, jusqu'au prochain reboot.

          Je suppose que maintenant, l'idée, c'est soit de réinstaller un gestionnaire réseau, soit de passer directement par /etc/network/interfaces, mais faut trouver pourquoi les modifications ne sont pas prises en compte.

          (ou alors de mettre un tâche cron qui fait dhclient eth0 à chaque reboot, mais je ne suis pas convaincu que ce n'est pas une solution dégueulasse)

          • [^] # Re: diverses questions

            Posté par . Évalué à 2.

            Ce qui me parait pas trop cohérent, en fait, ou alors j'interprête mal ce truc.

            C'est la version du noyau Linux que tu utilises ça, pas de la distribution :)

            Ah ben je m'attendais à un message d'erreur qui dit que j'ai pas le droit, dans ce genre de cas !

            L'explication est simple, même si j'admets que le procédé en lui-même est discutable: par défaut, l'utilisateur root est le seul à avoir /sbin, /usr/sbin et quelques autres dans son $PATH (la variable qui indique ou on va chercher les exécutables). À priori, c'est fait pour la sécurité, m'enfin, à mon avis ça sert à rien puisque pour ça on à déjà les permissions de fichier… 'fin bref, c'est la raison du «not found».

            (ou alors de mettre un tâche cron qui fait dhclient eth0 à chaque reboot, mais je ne suis pas convaincu que ce n'est pas une solution dégueulasse)

            Oui, ça serait dégueulasse, et pas fiable en plus, parce que cron n'est pas fait pour lancer des tâches au démarrage, mais de manière régulière. Une solution sale mais un peu moins serait de le mettre dans un des fichiers qui décrivent les commandes à lancer au boot.
            Pour le système, il y a… ben, ça change selon l'init, en fait… et pour l'utilisateur, ça change en fonction du bureau… bref :)

            Pour la résolution du problème, je ne vois pas de gestionnaire réseau que je connaisse dans tes processus, peut-être que «ModemManager» trifouille les paramètres réseau, mais ça reste à prouver.
            Du coup, ça va être assez assez simple, il te suffit d'ajouter:

            allow-hotplug eth0
            iface eth0 inet dhcp
            

            dans ton fichier /etc/network/interfaces, faire un ifup -a (en tant que root bien sûr) et le problème devrais être réglé. Il va de soit que si tu utilises un autre type de connexion (3G par exemple? cf modemmanager) il te faudra ajouter les lignes qui vont bien dans ce même fichier, et ça, ça dépendra du type de connexion, pour le coup (l'eternet est le plus simple, y'a rien à configurer, tout est fait automatiquement. Pour le wifi, il faut ajouter la clé wpa, c'est relativement simple et largement documenté sur le oueb. Pour la 3G par contre… j'ai fait une fois, donc ça se fait, mais je n'irais pas prétendre comprendre comment ça marche, pas encore…).

            • [^] # Re: diverses questions

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Du coup, ça va être assez assez simple, il te suffit d'ajouter:
              allow-hotplug eth0
              iface eth0 inet dhcp

              J'obtiens /etc/network/interfaces:8: too many parameters for iface line lorsque je fais mon ifup -a

              • [^] # Re: diverses questions

                Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 26/01/18 à 09:47.

                Il y aurait moyen que tu mettes le fichier en entier, que je voie c'est laquelle la ligne 8?
                Tu n'aurais pas «une fausse espace» (l'espace insécable… c'est con à dire mais ça m'arrive souvent d'en écrire sans faire gaffe, et du coup zsh ou gdb gueulent) dans le fichier, ou autre connerie du genre?

                • [^] # Re: diverses questions

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 29/01/18 à 20:01.

                  Alors, si j'y accède en ssh, que je fais cat /etc/network/interfaces, et que je copie-colle le résultat, ça donne :

                  # This file describes the network interfaces available on your system
                  # and how to activate them. For more information, see interfaces(5).
                  
                  source /etc/network/interfaces.d/*
                  
                  # The loopback network interface
                  auto lo
                  iface lo inet loopback eth0
                  
                  # primary network interface
                  allow-hotplug eth0
                  iface eth0 inet dhcp
                  

                  (et par la même occasion, j'ai fait un ls /etc/network/interfaces.d , et il est vide)

                  • [^] # Re: diverses questions

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Et voici la ligne 8, donc:

                    iface lo inet loopback eth0

                    La réponse rapide: enlèves le eth0, l'explication: man interfaces.

                    La réponse plus longue (en très rapide, mal expliqué et… bref): tu as 2 types de lignes, les lignes qui décrivent comment doit se comporter une interface au démarrage (genre "auto lo") dont le 2ème mot est le nom de l'interface, et les lignes qui décrivent comment configurer la-dite interface au démarrage: type de réseau, méthode de récupération d'adresse, …

                    Ici, tu as spécifié 2 noms d'interface différents sur la même ligne: eth0 et lo.

                    • [^] # Re: diverses questions

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Visiblement, ça marche.
                      Je suppose que mon problème est donc résolu.
                      Merci beaucoup !

                      • [^] # Re: diverses questions

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Pas de problème.

                        J'espère qu'en cadeau bonus, tu as pu acquérir des notions de pourquoi ça marche. Pour moi, apprendre à pêcher à l'affamé est plus utile que de lui donner un poisson.

          • [^] # Re: diverses questions

            Posté par . Évalué à 3.

            /proc/version me dit ça : Linux version 3.16.0-5-amd64 (debian-kernel@lists.debian.org) (gcc version 4.8.4 (Debian 4.8.4-1) ) #1 SMP Debian 3.16.51-3+deb8u1 (2018-01-08)

            4.8.4 c'est la version du compilateur GCC

            la version de ton debian s'obtient avec :
            cat /etc/issue
            ou
            lsb_release si l'outil est installé

            ou avec
            awk '{print $3}' /etc/apt/sources.list

            • [^] # Re: diverses questions

              Posté par . Évalué à 2.

              4.8.4 c'est la version du compilateur GCC

              De celui qui à servi à compiler le noyau, en fait. Sur Debian, on finit rapidement par avoir plusieurs compilos d'installés.

              cat /etc/issue

              J'ai failli le lui suggérer, mais il me semble que techniquement, c'est juste un fichier qui indique comment le système salue un nouveau connecté, la version de la distrib n'y est pas nécessairement inclue (genre je me suis fait un modèle de machine virtuelle purgée de toute la crasse, prêt à dupliquer: ben le /etc/issue contiens le pass admin, le login user avec son pass, et la liste des fichiers à modifier avant d'utiliser sérieusement).

              lsb_release si l'outil est installé

              Voila le truc que je cherchais.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.