Forum Linux.redhat NetworkManager & qualité Wifi

Posté par .
Tags : aucun
1
2
déc.
2010
Bonjour

Je poste dans ce forum afin de relayer une information pour savoir si d'autres ont remarqués la même chose, sans pour autant allez réellement plus loin.

Voilà, je n'utilise quasiment que des hotspots wifi (FreeWifi, NeufWifi, SFR public, ceux d'assos, de bars, de potes, etc...) et je remarque la chose suivante :

Avec NetworkManager (et ses applets, sans identification précise du pb), j'ai souvent des déconnections ou des problèmes de lenteur.

Sans NetworkManager, avec une conf fait "à l'ancienne / à la main" je ne rencontre aucun de ces problèmes... Et il ne s'agit pas de hasard de qualité de signal, puisque là l'expérience fait que je peux le remarquer aux mêmes endroits, avec la même qualité de signal, pour les mêmes hotspots.

Au pif, je me dis que cela vient du fait que NetworkManager cherche à faire le café (statistiques, jolis graph, etc...), mais c'est au pif et j'en sais rien, irl. En tout cas c'est une évidence désormais, ici : mieux faut jouer avec ses ifcfg (à ce sujet le dossier wireless d'une autre distro est plus pratique, bref c'est autre chose) et les outils iw. Au démarrage c'est plus long qu'un click dans l'applet de nm, mais au final la qualité, le confort d'utilisation, est bien meilleur(e)

D'autres personnes remarquent le même chose ?
  • # d'autres manager ?

    Posté par . Évalué à 3.

    tu as essayé avec d'autres managers ?

    j'ai regardé wicd par exemple qui propose aussi une interface graphique pour les fans de clicodrome
    • [^] # Re: d'autres manager ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Non, pas essayé. Bonne idée, merci.
      • [^] # Re: d'autres manager ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Ça fait un moment que j'ai dégagé cette daube de NetworkManager pour passer avec Wicd ( le paquet qui sauve le wifi sous linux).
  • # Conflits

    Posté par . Évalué à 4.

    J'ai remarqué que parfois y'a tendance à avoir plusieurs logiciels qui se tirent la bourre pour avoir le wifi, souvent une instance de wpa_supplicant lancé certainement par un truc genre etc/network.conf (débian) qui tourne de base et qui fou la merde, avec son collegue dhclient et dhclient3.

    Parfois aussi des options de dhclient qui redemandent une ip toutes les 5 minutes, ça peut foutre le bordel suivant la config de l'ap ( wifi d'hotel avec identification par sms souvent).

    Parfois aussi dans les hotels, il y a plusieurs AP ( un par étage souvent ) il me semble que nm les regroupe en une seule entrée, si ça se trouve il choisis le mauvais canal et s'identifie sur l'ap de l'étage au dessus/dessous.


    Parfois aussi, quand on a plusieurs interfaces wifi, on peut se retrouver avec plusieurs route par défaut, j'ai remarqué que ça marchais plutot mal

    En gros si tu veut diagnostiquer tu peut utiliser ps aux et lancer des wpa_supplicant avec les meme options que nm plus le debug, route -n aussi...

    Personnellement après avoir pas mal galéré et essayé a peu près tout en mode graphique , avec rien qui marche (à part exalt qui déglingue sous e17 mais n'est plus supporté.a ce qu'il parait connman est bien, chez moi ça marche pas), au final j'utilise directement wpa supplicant dans un script au boot, avec un script de config CURRENT, qui est un lien symbolique vers un fichier de config , que je créé dans un dossier exprès a chaque nouvel hotel que je visite
  • # Et netcfg ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Personnellement j'utilise netcfg sur mon netbook sous archlinux.

    J'ai plusieurs fichiers dans mon répertoire /etc/network.d (un pour chaque AP que j'utilise en fonction du lieu ou je me trouve) et lors du boot netcfg va ouvrir la bonne connexion comme un grand!

    Quand j'arrive dans un nouvel endroit, ça me prend 1 minute pour créer le fichier de conf et je le garde ad-eternam!

    Exemple de conf :
    CONNECTION="wireless"
    DESCRIPTION="Wifi de chez roberta"
    INTERFACE="wlan0"
    SECURITY="wep"
    ESSID="roberta-hotspot"
    KEY="1234567890"
    IP="dhcp"


    Le wiki d'archlinux pour netcfg :
    http://wiki.archlinux.fr/howto/reseau/network_profiles?DokuW(...)
    • [^] # Re: Et netcfg ?

      Posté par . Évalué à 2.

      et comment tu devines que le SSID de ton hotel c'est roberta-hotspot ?
    • [^] # Re: Et netcfg ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ça change quoi par rapport à utiliser directement wpa_supplicant ?
      J'ai plusieurs fichiers de conf qui définissent chacun un réseau particulier (y compris des configurations différentes pour des réseaux différents ayant le même essid comme eduroam) du genre

      network={
        ssid="machin"
        key_mgmt=WPA-PSK
        psk="truc"
        priority=10
      }
      • [^] # Re: Et netcfg ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Ça change que ntcfg est un super script de lancement et de choix de la bonne config au démarrage, écrit par les ch’tit gars d’ArchLinux, qui vaincront.
  • # Aucun problème

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je n'ai aucun problème avec NetworkManager.
    • [^] # Re: Aucun problème

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Pareil... Enfin avec la version gtk en tout cas, la version plasma, ca fonctionne mais parfois ca segfault méchant...

      Par contre, parfois nm fait des trucs que la conf réseau de base (sous debian en tout cas) ne sait pas faire... Genre attribuer un ip via dhcp sans récupérer de passerelle ni de dns*... Bon, par contre, comme il gère pas les vlans, du coup, obligé de passert par /etc/network/interfaces avec un ip statique...

      * Je sais qu'on peut modifier la conf de dhclient mais pas par interface :(
      • [^] # Re: Aucun problème

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pareil... Enfin avec la version gtk en tout cas, la version plasma, ca fonctionne mais parfois ca segfault méchant...

        Ah, ça, effectivement... J'utilise actuellement KDE, mais je suis vite revenu à la version gtk de network manager!

        Par contre, parfois nm fait des trucs que la conf réseau de base (sous debian en tout cas) ne sait pas faire... Genre attribuer un ip via dhcp sans récupérer de passerelle ni de dns*... Bon, par contre, comme il gère pas les vlans, du coup, obligé de passer par /etc/network/interfaces avec un ip statique...

        C'est un peu le principe, non? Ca résout le problème de la configuration réseau pour 90% des gens, et pour le reste, il reste la ligne de commandes :) Cela dit je trouve que les possibilités de Network Manager se sont beaucoup étoffées depuis le début

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.